je suis invité a un mariage fin aout, j’ai enfin trouvé ma robe, elle est bordeau elle m’arrive au dessu du genoux la jupe est trés fluide et le haut est un bustier decouvert de dentelles. Mon probleme c’est les chaussures … a causes de problemes au niveau des chevilles je ne peux pas porter de talons et je trouve des ballerines pas trés jolie avec ce type de robe …
Devant l’absence de signes radiologiques pouvant expliquer les phénomènes douloureux, vos médecins ont sans doute pensé à faire une analyse de sang pour rechercher des signes inflammatoires et une éventuelle « spondylarthropathie ». Il s’agit d’une maladie rhumatismale que l’on découvre relativement souvent chez les sportifs jeunes. Cette maladie est le plus souvent peu évolutive et réagit très bien aux anti-inflammatoires par voie orale. En cas de signes positifs sur le plan biologique, je vous conseille de consulter un rhumatologue qui saura vous orienter vers les traitements les mieux adaptés à votre type d’inflammation.
Il est vrai qu’un peu de retard a été pris, mais rien d’irrémédiable. Respectez maintenant bien l’interdiction d’appui si tel est le cas, ou la marche avec une botte spécifique et tout finira par rentrer dans l’ordre. N’oubliez pas qu’il faut au minimum 6 semaines pour qu’un cal osseux résistant se forme et que l’os est en perpétuel renouvellement.
Et le 2ème point, comment finalise-t-on le choix de la nuance de beige ? entre le beige clair (plus foncé que de l’écru quand même mais clair limite grisé/kaki très clair) et le vrai beige plus foncé et surtout plus miel ? j’aimerais bien le mettre aux 2 mi-saisons, printemps et automne ; si c’est en fonction de son teint, je suis blond foncé doré avec des yeux clairs bleu-gris, et un teint clair rosé qui rougit au soleil et ne bronze pas donc carnation froide d’après ton article sur les rouges à lèvres.
on m’a enlevé le plâtre hier, j’ai demandé s’il n’y a pas lieu de faire de la rééducation, le médecin m’a répondu : il faut marcher, mais voila quand je marche j’ai mal au pied surtout sur le côté (je suis tombé sur le pied pratiquement retourné), il faut dire que j’ai eu un énorme œdème, après un mois le pied est encore bleu enfin violet virant vers le noir, et j’ai mal au genou, aussi j’aimerai bien savoir quels mouvements je peux faire pour détendre tout ça parce que c’est un peu raide, merci de me répondre.
Il s’agit d’un rhumatisme inflammatoire qui touche de préférence les hommes jeunes, avec souvent une connotation familiale, avec une atteinte caractéristique des sacro-iliaques (articulations du rachis et du bassin) la présence d’un anti HLA B27 et d’un syndrome inflammatoire à la prise de sang et qui nécessite une prise en charge spécialisée. D’autres manifestations peuvent accompagner les signes articulaires : maladie de peau : psoriasis, signes oculaires (uvéite), troubles intestinaux, aphtes, etc…
En second lieu, devant une pathologie bien prise en charge mais qui traine depuis plusieurs mois, il est logique de remettre en question le diagnostic. S’agit-il d’une aponévrosite simple ou bien cette aponévrosite ne cache-t-elle pas un autre type de lésion comme une fracture de fatigue par exemple ? Quels sont les examens radiologiques réalisés et ne faut-il pas les refaire, ou les compléter par une IRM par exemple, pour mieux comprendre quelle est l’origine exacte de ces douleurs ?

Les talons galbent vos jambes, ils affinent votre silhouette et vous donnent de l’allure. Quoi de plus normal que d’aimer les porter. Ils peuvent donner du style à un grand nombre de tenues. Finalement, on peut dire que les chaussures à talons sont au coeur de votre style car elles vous rendent élégantes, féminines, plus sûr de vous. Le défi est bien sûr de savoir les porter et même de les supporter pour ne plus avoir mal aux pieds en talons.
Je vous contact pour avoir des informations . J’ai chuté lourdement mercredi en VTT résultat douleur intense sur l’extérieur du pied. Je suis donc rapidement descendu aux urgences d’Annecy on me fera faire une radio et l’interne en charge de moi me rassure et m’assure que il n’y as pas de fracture mais qu’il y a une suspicion d’entorse de chopard. Donc on me conseil de faire un scanner .

Gardez vos pieds secs. Cela est parfois difficile comme dans le cas d’intempéries ou de traversées de rivières. Mais, il vaut mieux par exemple enlever ses chaussures pour traverser une rivière que de marcher plusieurs heures avec les pieds mouillés. Ne vous dites pas : « ce n’est que de l’eau ». Effectivement, ce n’est pas gênant sur une courte durée, mais les pieds finissent toujours par friper et former des ampoules.
Nous veillons à préserver nos enfants des surstimulations en général… Par exemple ma fille a l’école (elle est au CP :-)) peut mettre son casque (rose fluo) s’il y a trop de bruit, ou sortir de classe au besoin pour souffler 5 min… Et ses copains ont complètement intégré cela, sans souci. Et mon Loulou allait jusqu’à se frapper les yeux de douleur s’il y avait trop de lumière, maintenant il sait prendre ses lunettes de soleil…
Le pied creux est observé dans 60 % de la population (surtout chez les femmes) et il est en règle générale bien toléré (ce qui peut faire discuter le bien-fondé de la classification, normale et pathologique, des valeurs de l’angle de l’arche médiale !). Il s’accompagne le plus souvent d’un valgus de l’arrière-pied (pied creux direct) et d’une abduction mineure de l’avant-pied, l’excès de concavité concernant conjointement les arches médiale et latérale du pied et résultant d’une verticalisation, selon les cas, de l’avant-pied, du calcanéus ou des deux. Quand, plus rarement, le pied creux s’associe à un varus de l’arrière-pied, l’arche latérale est aplatie contre le sol et l’avant-pied est en hyperpronation, orteils en griffe.
J’ai 64 ans je fais du sport depuis toujours, je pratique le tennis 2 fois par semaine de 3 à 4 heure, je pratique le vélo de route de 2 à 3 fois par semaine, je roule surtout en moyenne montagne j’aime monté les cols mes sorties sont d’environ de 4 à 5 heure qui corresponds à environ 85 à 110 km c’est pas tant les km qui comptent mais la difficulté, et le ski 1 fois par semaine quand arrive la neige je fais beaucoup de hors piste je n’aime pas la facilité. Sans oublier des étirements tous les matin environ 20 mn. Les douleurs au talon d’Achille ont commencés il y a environ 1 an d’abord le droit suite à un contre pied, le gauche (idem droit contre pied) tout récemment j’ai remarqué une bosse osseuse à l’arrière du talon cela ressemble à la maladie d’Haglund décrite dans vos commentaires. J’ai consulté mon médecin qui m’a envoyé passé des radios et une échographie résultats pied gauche 4 incidences l’angle au sommet de l’arche interne est de 116° en faveur d’un pied creux (normal120à 128)
La notion de phlébites (bouchons sanguins qui obstruent les veines des membres inférieurs) qui peuvent avoir des répercussions sur la circulation sanguine générale (embolie pulmonaire) et qui nécessitent un bilan à la recherche de facteurs favorisants locaux ou généraux (troubles de la coagulation parfois familiaux). Ces problèmes circulatoires justifient un traitement et une surveillance. Le port de bas ou de chaussettes de contention peut être conseillé dans le cadre de certaines pratiques physiques en sachant que la pratique régulière de la marche est une excellente activité.
Bonjour je fait de la course a pieds depuis des année après un repos pour une pth et un repos obligatoire je me suis mise a faire des marches « sportives » en foret avec des chaussure adapté depuis j’ai repris la course a pieds et je souffre de douleurs aux tendons d’achille le matin quasi impossible de descendre les escaliers normalement .cela ne dure pas mais les douleurs reste au contact mais je ne ressent aucune douleurs lors de la course mais bien après une marche avec des montées et descentes successives.plusieurs infiltration de vitamine suivie d’anti inflammatoires non rien donnés.je me suis construite une planches inclinée pour étirer les tendons mais rien ne change que me conseillé vous ?
Merci Romano et quelques autres de venir contrebalancer les commentaires déplacés de certains. Vous avez totalement raison ! Si on devait faire couler un flot d’encre à chaque fois qu’une personne se fait refaire le nez, il y aurait pénurie. Doña Letizia est toute jeune et heureusement qu’elle n’est pas encore ridée ! De plus, de nos jours, il y a à la disposition des femmes des crèmes efficaces pour garder longtemps la jeunesse du visage ! Certains parlent un peu trop vite de chirurgie esthétique !
bonjour, suite a un accident de travail (le 25/05/2012)ou je me suis coincer le pied gauche entre deux tire palette électrique on ma emmener a l’ hopital et on ma dit que cettai une simple entorse et pour finir 4 mois après avoir passer une scintigraphie osseuse et un scanner on me dit que j’ ai l’ os naviculaire de cassé et l’ astragal de fissuré.
C’est un truc que je fais souvent et que j’oserais partager comme astuce : pour une cérémonie je prévois plusieurs paires de chaussures et collants qui vont avec la robe choisie souvent de longue date pour la circonstance et j’adapte en fonction de la météo. De jolies sandales sous la pluie c’est dommage … alors que la robe serait tout aussi bien passée avec des escarpins. Idem un manteau ou juste une étole, le choix se fait en fonction de la température.
alors j en sait un peu plus suite a mon rdv avec l ortho de l hôpital j ai une fracture du coboide sans déplacement ni tassement ainsi qu un petit arrachement sur 2 des cunéiforme ils m’ont fais un plâtre complet qui part du bout des pied, tout en laissant libre les orteils, jusqu a presque le genou ça s arrette un petit peu avant!! il m ont conseiller de bouger souvent les orteil pour facilliter le dégonflement du pied,qui n’a pas perdu bcp de volume!toujour sous piqure d anticoagulant et vérification des plaquette 1 fois par semaine ! vous en dite quoi!?
Hélas ! qu’avais-je gagné au change ? Une illusion car cette femme fessait avec une vigueur surprenante. Cependant, la douleur vive et pénétrante que délivraient ses doigts fins et durs comme des baguettes s’apparentait plus à des cinglons qu’à ces grandes claques bruyantes que provoque le plat d’une large paume sur la chair nue. Connaissant d’expérience les limites de mon endurance aux fessées, je serrai les dents et m’agrippai à la chaise comptant sur ma fierté pour tenir bon en présence du jeune homme.
Depuis ce temps, j’ai repris la marche tranquillement, d’abord avec mes béquilles, puis sans, sous la supervision de ma physiothérapeute. Mais voilà, j’ai toujours mal au pied – pas une douleur lancinante ou sourde, mais plutôt aigue, comme si l’os transperçait ma peau… Bref, assez difficile! Mon pied enfle plus la journée avance, au point ou je peux avoir de la difficulté à mettre des bas ou des bottes. Je ne sais plus trop quoi faire.. Que me conseillez-vous?
Pour un mariage (désolée, pas de robe, je fais un 36 mais j’ai un petit complexe avec mes jambes), je porterai donc une combinaison en soie bleu marine, manches courtes trois quart, et décolleté en V. Et comme j’ai déjà craqué sur une pochette, elle sera en cuir camel (avec anse chaine). Du coup pour l’instant c’est très classique, aurais-tu des idées en terme de veste, chaussures, accessoires ? Pour éviter les fautes de gouts ? Merci d’avance ! Mélanie
Vous faites la preuve que les tendons et les articulations peuvent très bien s’adapter à certaines pratiques sportives agressives sur le plan locomoteur et, au contraire, très mal supporter d’autres pratiques sportives a priori moins traumatisantes. Je comprends parfaitement que vous soyez surprise mais c’est souvent le cas lorsque les sportifs sont « hyper-adaptés» à un sport qu’ils pratiquent depuis des années et qu’ils tentent de découvrir un autre sport. Dans votre cas, le mieux serait sans doute de prendre des cours de boxe pour débutants en limitant, par exemple, la durée des premières séances à 30 minutes une fois par semaine. Puis d’augmenter très doucement les charges d’entrainement sans jamais déclencher les phénomènes douloureux.
Je dois revoir mon orthopédiste le 15 septembre soit à la date ou j’aurais dus enlever mon plâtre que je n’ai jamais eu, j’ai toujours très mal à mon pied et aucun médicament ne me soulage même en prenant des surdosages (ne dormant pas de la nuit et désespéré par cette douleur je tente ce que je peux) Je vois donc mon médecin traitant qui me dit de prendre mon mal en patience jusqu’à mon rendez vous avec l’orthopédiste et me prescrit de la codéine.

Merci pour cet article, je m’y reconnais totalement étant moi-même hypersensible. J’ai déjà adopté sans le savoir quelques conseils que tu donnes (ahhhh le plaisir d’enlever ses lunettes et de ne plus rien y voir, un truc qu’en général personne ne comprend !!! le voir écrit ici me fait un bien fou !!!). Pour ma part j’ai aussi arrêté la radio le matin (France Inter c’est bien, mais les news horribles dès le matin qui me mettaient le blues, non merci, j’ai mis du temps à comprendre que c’est pour ça que j’avais le vague à l’âme dès le matin). Et même de façon général j’évite d’écouter les radio d’info et de regarder le journal télévisé. Si je veux m’informer je le fais avec des journaux écrits et je choisis MON moment pour les lire. J’évite également les films violents ou faisant peur etc. Je vis au maximum dans le silence. Passer du temps dans la nature est un bon moyen de ressourcement pour hypersensible je trouve. J’essaie également de m’entourer de plus en plus de matières naturelles (bois, cotons) plutôt que plastique ou synthétique. Je prévois aussi dans mon emploi du temps des moments de récupération et j’accepte aussi que j’ai besoin de ces moments (j’ai mis du temps à accepter ça). J’évite de sur-remplir mes journées. Pour mon hypersensibilité émotionnelle je vais beaucoup mieux depuis que je médite régulièrement et que je pratique le Yoga.


J’écris aussi cet article pour changer le regard sur l’hypersensibilité, la faire connaître, sans pour autant la dramatiser. L’hypersensibilité n’est pas une maladie. C’est juste que le seuil de stimulation sensorielle varie selon les personnes, et chez les hypersensibles il est extrêmement bas : les stimuli arrivent sans filtre dans le cerveau et monopolisent toute l’attention. Un peu comme des ondes radio qui viennent brouiller tous les autres signaux. Personnellement, mon hypersensibilité concerne tous mes sens mais certaines personnes ne sont concernées que par un des sens (hyperacousie par exemple). La personne hypersensible a donc très vite l’impression d’être totalement submergée par le monde extérieur. Elle ressent alors de la fatigue, de l’irritabilité et des problèmes de concentration. Cela peut aller jusqu’à des pleurs, une crise d’angoisse ou des grosses migraines.
Merci pour cet article très chouette plein de conseils cools. J’ai pris conscience de mon hypersensibilité sensorielle il y a déjà un petit moment maintenant. J’ai le goût et l’odorat très développés, ce qui fait que depuis longtemps je surprends mes proches en leur parlant d’une odeur passagère ou en pouvant dire en me trompant rarement tout ce qu’il y a dans un plat que je mange, incluant les épices. J’ai également une ouïe très sensible. Je me suis fait faire des bouchons d’oreilles il y a maintenant quelques années car j’ai découvert que j’avais des acouphènes. De plus, en tant que musicienne, cela me paraissait indispensable de protéger mes oreilles. Désormais je pars rarement sans.

je souffre énormément depuis 5 mois suite à une chute dans l’escalier et malgré des radios, 2 IRM plusieurs consultations entre généraliste et 2 chirurgiens orthopédique, à part le repos, impossible dans ma vie de femme d’agriculteur avec une grande famille, aucune solution n’a été trouvée et j’ai beaucoup de mal à me déplacer et la douleur s’est élargie à la cheville, très handicapant.


Vous avez raison de ne pas accepter l’idée que vous n’avez rien alors que votre douleur est certainement réelle. Il est avant tout très important de rechercher son origine pour savoir comment la traiter. Cette douleur est située au niveau de la face postérieure de la cheville, est aggravée par les activités sportives et, une fois réveillée, persiste plusieurs heures avec parfois des douleurs nocturnes « insomniantes ».

Après avoir consulté des médecins du sport, podologues et autres kinés, je me suis orienté vers le docteur J. Vernois, du CHU d’Amiens. Il m’a confié que c’était un cas rare et qu’après moultes radios, scanner et irm, j’avais une pseudarthrose du scaphoide tarsien, étant donné que celui-ci était toujours fracturé (1 morceau principal et une esquille complètement détachée).
Bonjour à tous,voilà j’ai eu un accident du travail il y a 3 semaines j’ai un un chariot électrique qui m’a roulé sur le pied droit pas de casse apparament mais bon j’ai eu un gros hématome dessus heureusement j’avais mes chaussures de sécurité mais c’est la coquille de celle ci qui ma fait mal et maintenant quee l’hematome est parti j’ai une bosse sur le dessus du côté droit du pied à la jonction des 2 derniers orteils qui ne me fais mal et qui m’empêche de me chausser correctement,je ne voudrais pas qu’il y est une petite fractures pas vue à la radio et que cela se soit mal reconsolidé.Mon médecin me dis que j’ai un écrasement des ligaments mais je sens bien qu’il y a autre chose je voudrais bien qu’elle me fasse passer un scanner,avez vous une idée de quoi cela peut être.Merci et bonne journée.
Mon dernier rendez-vous avec l’ortho s’est plutôt bizarrement déroulé : elle ne savait pas ce que je faisais là, ne m’a pas regardée, m’a dit d’enlever ma botte et de marcher tout simplement. Quand je lui ai demandé les résultats du scan (qu’elle avait complètement oublié par ailleurs!), elle a vérifié dans le dossier et m’a dit qu’elle ne comprenait pas pourquoi, mais que la fracture n’était toujours pas guérie, mais que je devais tout de même marcher sur mon pied.
• Se réveiller avec un simulateur d’aube. Si la sonnerie stridente du réveil vous fait sursauter tous les matins, je ne peux que vous recommander de le remplacer par cette petite merveille qu’est le simulateur d’aube. Le modèle que j’utilise est sans son, mais il en existe avec des chants d’oiseaux ou le bruit de la pluie. Et pour la sonnerie d’interphone, il existe des modèles électroniques avec un réglage du son ou même sans son du tout (avec une lumière à la place).
On a toutes connues ça. On vient de flasher sur une jolie paire de chaussures à talons ou des bottines canons, et bien qu'elles ne soient pas forcément très douillettes, notre portefeuille frétille et on se sent obligée de les posséder. Mais évidemment, au moment de les porter, les chaussures en question nous font souffrir. A nous ampoules et orteils qui rougissent. Comme souvent dans ces cas-là, on finit par ranger les chaussures en question au placard pour les oublier définitivement.
Pour conclure, je vous propose d’aller encore plus loin dans les explorations radiologiques et de ne pas agresser cette articulation qui souffre par la marche. Ne soyez pas inquiet (e), vous allez pouvoir reprendre vos activités sportives dans quelques semaines, mais soyez intransigeant (e) sur l’origine exacte de vos douleurs. Il n’est pas possible de bien vous traiter et de vous donner un pronostic précis si l’ensemble des atteintes ligamentaires, cartilagineuses et osseuses de votre cheville n’a pas été exploré.
je suis invité a un mariage fin aout, j’ai enfin trouvé ma robe, elle est bordeau elle m’arrive au dessu du genoux la jupe est trés fluide et le haut est un bustier decouvert de dentelles. Mon probleme c’est les chaussures … a causes de problemes au niveau des chevilles je ne peux pas porter de talons et je trouve des ballerines pas trés jolie avec ce type de robe …
Bonjour , deux fois par semaine j’accompagne mon ami en discothèque , et a force je ne sais plus comment m’habiller :/ . En couleur j’ai de tout, j’ai des robes noir, des pantalons (slim) noir , bleu , bleu electro, kaki, rose pale , des leggin gris, chocolat, noir mi tissus mi cuir. De gilet court, des longs, des boléro noir, gris. Veste en jean et veste en jean sans manche. En haut des blouses, des débardeurs , haut à paillette , haut simple, chemisier, teeshirt. En chaussure ballerine , botte bi matière , bottine en dain, et les talons ce sont que des talons fermer donc soit par des lacets soit par une petite fermeture sur le coter, des ceinture à strass ou simple ou élastique voilà je ne manque pas de grand chose lol mais le manque d’idée me tue 🙂 si vous avez des modèle ou des idée de tenue je vous remercierai jamais assez ! ( si sa peut vous donner des idée: je fait 1m65, un taille 38 en haut car je fait 95B et un petit 38 en bas, ) voilà merci
Pour résumer brièvement suite à un accident de cheval ou mon cheval m’est tombe sur le pied j’ai une fracture du naviculaire, une fracture du cunéiforme avec déplacement, trois luxations au niveau cuneiformes/1er metatarse (en gros luxation Columno spatulaire) et rupture du ligament de lisfranc.. ça fait beaucoup effectivement ! J’ai été opérée le 29 décembre 2015 avec réduction orthopédique et osteosynthese (j’ai des vices dans cuneiforme et naviculaire)… voilà pour l’histoire !
Quelle que soit l’interprétation que l’on peut faire de ces signes, cette douleur persistante peut soit provenir du pincement d’une petite branche nerveuse située sur le pied, soit d’un phénomène arthrosique localisé. Car, même si votre os naviculaire est correctement consolidé, peut-être a t’il à présent une forme très légèrement différente qui entraîne un frottement intempestif au niveau de l’une de ses articulations.
• Garder des snacks sur soi et (si possible) se préparer des repas à l’avance. Chez moi, la sensation de faim surgit en un instant et il est très difficile de cuisiner lorsqu’on a faim. Cuisiner à heures fixes peut être une solution. De plus, prévoir un encas dans son sac peut bien dépanner ! Surtout que l’hypoglycémie (en tout cas chez moi) décuple la sensibilité. Et l’irritabilité.
Bonjour ! je n’ai pas de conclusions comme la plus part des com’s, mais depuis un entrainement de basket ( ou nous avons fait des exercices qui peuvent etre imprudent lorsqu’on ne fait pas attention) et le lendemain aprem, j’ai eu extremement mal ( sur le coup je n’ai rien sentie , lors de mon entrainement) , a peu pres vers l’os naviculaire , et la douleur ne s’arrete pas ou si mais pendant un last de temps faible, et je me demandais si vous pensiez que je devait aller consulter ou pas ? ou attendre quelque jours, mais je reprend les cours dans 2 jours donc ^^ et je fais 6heures de sports dans la semaine, donc sa m’embeterais beaucoup .. merci pour votre reponse !
Le traitement des tendinopathies par les ondes de choc est une méthode relativement récente (environ une quinzaine d’années) qui a fait ses preuves. Cette technique est reconnue et validée. Elle vise à « réactiver » une cicatrisation qui peine à redémarrer plusieurs semaines après le début de l’atteinte tendineuse. D’autres techniques ont le même objectif : massages transverses profonds, injections intra-tendineuses de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ou bien de dextrose.

Après les conseils d’ordre général, voici des petites astuces sens par sens. Et parce que la perception de notre environnement ne se limite par au cinq sens que nous avons appris à l’école, j’ai essayé de faire une liste la plus exhaustive possible des différents types de stimuli auxquels nous sommes exposé-e-s, afin de partager des astuces ciblées.
Ces bursites se guérissent le plus souvent en quelques jours. Il suffit de glacer la zone douloureuse trois fois par jour pendant vingt minutes puis d’appliquer un emplâtre à base d’anti-inflammatoires pour faire disparaître la douleur. Il est important d’éviter les chaussures qui peuvent engendrer un frottement au niveau de la zone douloureuse ou bien de mettre une protection locale pour les éviter au maximum.
Je me suis cogné assez fortement le dessus du pied. Une plaie c’est alors formée mais surtout il y a eu une bosse qui s’est tout de même pas mal résorbée. Par contre j’ai toujours une douleur localisé mais qui irradie autours de la cheville, sous le pied et au niveau de l’articulation des orteils parfois. Ca ne m’empêche pas de marcher mais en cas d’effort prolongé tels qu’ la conduite (pied droit) ou même croiser mes jambes en ayant celle de gauche qui du coup s’appuie sur l’autre. J’ai tendance à avoir l’impression que ca se ressent un peu plus haut dans la jambe. Mais tout ca est peut être simplement dû au choc. Mais je profite d’être tombée sur votre site pour vous poser la question quant à la pertinence d’aller consulter. Puisque en soit même si douleur je peux tout de même marcher.
6 semaines est un minimum pour ce genre de fracture. Par contre, ne vous fiez pas toujours corps et âme à ce que vous trouvez sur internet. Il est normal et assez compréhensible que ceux qui s’y épanchent soient ceux qui aient eu des problèmes particuliers et aient envie de les partager. Lorsque tout va bien et qu’il n’y a rien à dire, vous n’en trouverez pas de commentaire.
Que celle qui n'a jamais terminé une soirée pieds nus, chaussures à talons à la main me jette la première pierre. Tout d'abord, pour éviter ce type de déconvenues, on alterne les hauteurs. Porter 8 à 10 cm de talon oui, mais pas tous les jours. Question confort, choisissez des chaussures à talons en daim ou en cuir, moins rigide que le vernis par exemple.
Agée de 56 ans,je pratique la randonnée en moyenne 3 fois par semaine (environ 50 km/sem ,dénivelé variable jusqu’à 900m). Depuis peu chaussée de chaussures demi tiges (terrains accidentés obligent),je souffre d’une douleur lancinante à la cheville gauche au dessus du talon en début de rando puis à partir du 6° /7° km et ce quelque soit le terrain. Je pensais préparer une ampoule majestueuse bien que mes chaussures soient largement étrennées mais non. Cette douleur est maintenant systématique et comme décrit ci dessus mais est calmée au repos. Un ami me parle de « défaillance » au niveau du talon d’achille. En randonnée en terrain facile je remets mes chaussures basses,la douleur est moins intense . Qu’en pensez vous? Merci.
Pour résumer brièvement suite à un accident de cheval ou mon cheval m’est tombe sur le pied j’ai une fracture du naviculaire, une fracture du cunéiforme avec déplacement, trois luxations au niveau cuneiformes/1er metatarse (en gros luxation Columno spatulaire) et rupture du ligament de lisfranc.. ça fait beaucoup effectivement ! J’ai été opérée le 29 décembre 2015 avec réduction orthopédique et osteosynthese (j’ai des vices dans cuneiforme et naviculaire)… voilà pour l’histoire !
Niveau cheveux, pensez à les ordonner et pourquoi pas porter un joli accessoire pour les habiller? Une fois de plus, beaucoup de femmes n’osent pas (ou oublient ?) de porter de jolies barrettes à ornements ou de beaux headbands. S’habiller pour aller en boîte de nuit est aussi l’occasion d’en mettre alors profitez-en en enfilant un foulard dans vos cheveux style Brigitte Bardot ou un serre-tête façon princesse.
j’ai 71 ans je courre 304 fois par semaine environ 1 h 30 sur partie bitume moitie chemin sablonneux ou terreux mardi j’ai ressenti une petite douleur aux deux tendons le lendemain a peine perceptible sur le tendon droit ce matin j’ai couru et au bout d’une heure j’ai ressenti a nouveau la douleur sur le tendon droit je me suis arrêté plus tôt cette douleur s’est aggravée après le retour l’application de gel n’a pas modifie cette douleur qui me fait boiter beaucoup je pense à une tendinite !! que dois je faire ? IL EST VRAI AUSSI QUE JE NE M’HYDRATE PEU et surtout pas du tout pendant la course ni etirements non plus …

• Garder son odeur préféré avec soi. Les odeurs peuvent être très apaisantes lorsqu’elles sont voulues. Vous pouvez vous fabriquer un roll-on, acheter une brume d’oreiller ou diffuser des senteurs relaxantes comme la lavande grâce à un diffuseur d’huiles essentielles. Cela peut apaiser vos sens et masquer les odeurs qui vous dérangent. Personnellement, j’ai toujours des objets parfumés dans ma p’tite trousse. Laura sur Twitter me dit qu’elle parfume son écharpe pour faire une protection olfactive.
Je me suis casser L’os astragale il y a déjà 1 mois, on l’a découverte avec un scanner et depuis je suis plâtrer donc piqure tout les jour etc… j’en ai pour 1 mois et demi si tous va bien le 22 je repasse un scanner et il y aura peut être opération mais quand je vais voir sur internet fracture de l’astragale en principe il y en as pour plus de temps il y a systématiquement opération sa me fait un peut peur car dans le petit hôpital ou j’habite il y a eu plein de problème c’est pas très bien réputer donc voilà j’aimerai en savoir plus sur ma fracture et les soins nécessaire car il faut vite que je marche pour mon bébé Merci beaucoup
Bonjour, j’ai une fracture à l’os cuboide, depuis le 8 juin à la suite d’un accident’ de travail. Le problème c’est que au départ le médecin m’a fait une radio et il n’a rien vu… Il en a donc déduit que j’avais une simple contusions du 5ème métatarse. Comme j’avais toujours mal en marchant je suis retournée faire des examens à la suite d’un scanner et une IRM 8 il s’est avéré que l’os cuboide est fracturé, mais ils l’ont vu un mois seulement après soir le 6 juillet, j’ai donc été plâtrée et normalement je dois voir un médecin du sport le 5 août .
Des chaussures plus confortables sont pour vous un mythe ? Vous avez craqué pour ces sublimes escarpins ou ces chaussures de ville qui se révèlent bien vite inconfortables ? N’abandonnez pas cette paire douloureuse au fond de l’armoire. Vous pouvez faire un tas de choses pour l’assouplir et la rendre plus confortable. Nous avons déniché pour vous 15 astuces qui vous redonneront envie d’enfiler vos chaussures neuves.
×