En attendant les résultats de cette imagerie, il me semble important que vous preniez rapidement rendez-vous chez un podologue du sport car vos semelles sont anciennes et ne sont probablement plus du tout adaptées à vos appuis. En attendant cette consultation, je vous propose de continuer à glacer la zone douloureuse vingt minutes au moins trois fois par jour et de porter des talonnettes dans toutes vos chaussures. Ces talonnettes vont soulager les appuis et les tensions au niveau du tendon d’Achille.

J’ai donc opté pour une jolie robe corail bustier, qui est fluide avec des volants dans la partie inférieure. Je suis brune, peau claire, petite et mince, et trouver les chaussures (couleur, style), la couleur de la veste, et savoir quels bijoux associés me posent problème. Je n’ai aucune idée ! Le mariage aura lieu début septembre et j’aurai un chignon bas flou comme coiffure.
Moi j’ai une double fracture du naviculaire qui date du 25 février 2015, jusqu’au moi de mai j’ai porter un vacoped et vacopedes avec les béquilles jusqu’a fin aout. J’ai repris mon travail mi juillet en commençant à 30% ensuite 50 et 80 . Depuis cette reprise à 80 j’ai terriblement mal sur le coup de pied, sur la maléolle. Pourquoi avoir ces terribles douleurs maintenant ?
Bonjour suite à une chute. Fracture ouverte sur la 2 ème phalange du petit orteil. J’en suis à 4 mois, 3 radios. Pas de consolidation du tout. Résultats sanguins+calcium+…. excellents. Les médecins( rhumatologues, chirurgien orthopédique…), me disent d’attendre encore 2 mois ( 6 mois au total), pour faire un IRM. Est ce que j’attends encore ou je demande à passer un IRM maintenant?.
Je viens de commencer un bouquin rédigé par P Clervoy sur le mental et le corps et une question me vient en tête : sachant qu’une aponévrose de taille normale mesure entre 3 et 4 mm, je souhaite savoir si des personnes ressentent peu de douleurs avec une aponévrose mesurée à 7mm par ex ou si d’autres ont des douleurs insupportables avec une aponevrose mesurée par echo ou IRM à 5mm. La douleur est-elle proportionnelle à l’aponevrosite mesurée ? Certains ont des hernies douloureuses d’autres non ; en est-il de même pour les aponevrosites ?
Ils sont plus petits et protègent moins de surface en hauteur, mais ils sont un peu plus discrets, ce qui n’est pas négligeable esthétiquement parlant. A vous de tester et de choisir ce qui vous convient le mieux. Je vous propose ici un montage photo avec les deux solutions. Les embouts sont pour moi plus fiables, ils tiennent mieux quand ils sont portés plusieurs heures et que vous devez vous déplacer ou rester debout.
Bonjour, il y a un mois je me suis tombée une bûche sur le dessus du pied évidemment sans pantoufles. J’ai eu un bleu pendant une semaine. Mais depuis j’ai toujours mal, voir la douleur irradie vers les deux premiers orteils côté intérieur. J’ai passé une radio ce matin on m’a dit que ça ne semble pas être cassé. Mon médecin m’a prescrit un irm, est ce que c’est possible que malgré une radio qui s’avère négatif pour une fracture un irm peu révélé qu’il y a bien fracture ? En tout cas j’ai bien mal au toucher, au port de chaussure et à la marche même si cela ne m’engendre pas un boitement.
J’ai 31ans et il y a 10ans alors que je pratiquais le football à un rythme élevé j’ai soudain ressenti une vive douleur. Après de très nombreux examens on m’a détecté une nécrose du scaphoïde, sûrement dû à une mauvaise vascularisation de celui-ci. Le chirurgien que j’ai vu m’a dit « soit la douleur passera d’elle même et vous vivrez avec cet os necrosé sans soucis soit il faudra opérer (autogreffe osseuse) avec immobilisation complète du pied entre 2 et 3 mois ».
les douleurs que vous évoquez n’ont rien d’inquiétant à mon avis et proviennent de la raideur qui s’est installée du fait de votre immobilisation lorsque votre pied se retrouve libre et que les différentes structures anatomiques se retrouvent à nouveau sous tension. Ce problème disparaîtra progressivement lorsque vous reprendrez la marche et grâce aux séances de kiné que votre médecin vous prescrira.
La FESSÉE. Mais pourquoi ce mot me martelait-il la tête jusqu’à l’obsession ? Et pourquoi ce « LA » au lieu du quelconque « UNE » ?... Parce que je savais depuis longtemps que, dans cette institution privée pour garçons, c’était le châtiment suprême, unique et sans rival à comparer des autres punitions et pénitences les plus communes. Au reste, n’ironisait-on pas chez nos professeurs « ce n’est pas le fond de votre culotte qui a besoin de la fessée ».
je suis invité a un mariage fin aout, j’ai enfin trouvé ma robe, elle est bordeau elle m’arrive au dessu du genoux la jupe est trés fluide et le haut est un bustier decouvert de dentelles. Mon probleme c’est les chaussures … a causes de problemes au niveau des chevilles je ne peux pas porter de talons et je trouve des ballerines pas trés jolie avec ce type de robe …
Sur le long terme, prévoyez dans la mesure du possible des modifications de vos emplois du temps. Vous pouvez par exemple allez à la piscine avant de commencer votre journée, vous créez un peu de temps libre après le repas pour faire une sieste, travaillez tôt le matin ou tard le soir pour éviter les heures de pointes dans le métro, voire carrément déménager à la campagne… À vous de voir ce qui vous convient et ce qui est possible !
Le martinet ? Il existait bel et bien ! A peine m’étais-je acclimaté à ma nouvelle destinée que j’avais aperçu notre directrice traverser la cour, traînant par l’oreille un grand garçon à l’air égaré. Le martinet qui pendait au bout de son bras m’avait paru tout bonnement monstrueux avec sa volumineuse touffe brune de lanières de cuir qui se balançaient au gré de ses pas.

Le résultat ne s’est pas fait attendre: une douleur sous la voute plantaire et une partie du talon; mon toubib du sport m’a tout de suite mis au parfum en m’indiquant qu’il n’y a malheureusement pas de remèdes miracle et que la guérison reste très variable d’un patient à l’autre … seule consigne lorsque j’ai demandé une estimation de reprise possible pour la course à pied: « vous verrez bien par vous même … »
Pour résumer brièvement suite à un accident de cheval ou mon cheval m’est tombe sur le pied j’ai une fracture du naviculaire, une fracture du cunéiforme avec déplacement, trois luxations au niveau cuneiformes/1er metatarse (en gros luxation Columno spatulaire) et rupture du ligament de lisfranc.. ça fait beaucoup effectivement ! J’ai été opérée le 29 décembre 2015 avec réduction orthopédique et osteosynthese (j’ai des vices dans cuneiforme et naviculaire)… voilà pour l’histoire !
tendon d’Achille et fait penser à une désinsertion partielle ancienne qui n’a pas cicatrisé. Mon conseil serait de consulter rapidement un chirurgien orthopédiste qui connait bien les sportifs car, dans votre cas, nous sommes face à une pathologie plus grave qu’une simple tendinopathie. Il est très probable que ce chirurgien demande une IRM de votre tendon avant de prendre une décision thérapeutique et il n’est pas certain qu’une intervention soit décidée.
Comme plupart des activités se déroulent en journée, les pierres précieuses (émeraude, rubis, saphir, diamant) sont à délaisser (comment cela peut-il être possible ?!). On considérait de très mauvais goût lors de cocktails que de porter des diamants. Vous pouvez porter des pierres semi-précieuses comme le jade, turquoise, le marquisat, l’agate et la cornaline. Moins onéreuse, la bakélite était populaire. Le soir, par contre tout est permis pour venir danser sur l’esplanade du casino sous les yeux vigilants de notre maréchaussée ! Nous vous conseillons cependant de ne pas arborer vos joyaux de famille mais de vous munir d’étincelantes copies.
Eh oui, le plâtre, dont le rôle est d’immobiliser, est un acte thérapeutique tout à fait indispensable et incontournable pour espérer guérir d’une fracture. Cette immobilisation d’environ 5 semaines est en général suffisante pour que se constitue un cal osseux assez épais et solide pour permettre une reprise d’activité normale. Peut-être vous faudra t’il un tout petit peu plus de temps pour vous remettre à la boxe, après quelques semaines de rééducation et le port de semelles orthopédiques, mais rassurez vous avec un peu de patience et de la détermination, bientôt cette fracture ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Chère Emma, j’ai finalement suivi tes conseils, acheté et emporté une pochette corail. Et comme le soleil a bien voulu être de la partie, et bien c’était bien plus adapté pour apporter un petit air d’été qu’une pochette noire unie ! Ça réveillait le marine et passait très bien avec le bleu Klein. Un genre de color bloc chic/habillé dans lequel je me suis très bien sentie. Merci encore ! Bises.

Flore confirme que l'"âge" des chaussures a son importance: "Le plus douloureux, c'est la pression du cuir et non la hauteur du talon. Une fois ce point-là réglé, le port des talons devient une partie de plaisir! Pour que mes chaussures deviennent des chaussons, je les porte occasionnellement au bureau. Même si je ne fais que rester assise, elles se forment peu à peu à mes pieds." 
non puisque je ne fais qu’une echographie et il s’est concentré sur la partie metatarsienne quand je dis boule je parle d’un gonflement j’ai repris rdv avec mon medecin pour lui montrer les resultats et demander une radio et surtout un arret car je travail debout et piétine tout la journee je ne supporte plus ok pour le rhumatologue je vais prendre rdv aussi merci beaucoup pour vos conseils et votre temps
Je me penche justement sur le sujet car ma fille est hyper sensible au niveau du toucher. En cherchant des informations, je tombe sur votre article et je découvre l’hypersensibilité sensorielle. J’ai 40 ans, je découvre que d’autres personnes ressentent comme moi. Je ne m’en étais pas inquiétée, je me suis habituée et acceptée différente. Les bruits, comme les odeurs peuvent m’enrager en un éclair ou totalement me détendre et me rendre heureuse. Sensible à certaines lumières aussi. Idem pour l’aspect émotionnel. Ce qui complique les choses c’est quand l’entourage ne saisit pas ce que cela représente. Maintenant je constate que finalement je ne suis pas du tout venue d’une autre planète, je vais poser mes arguments avec plus de poids. Juste pour que c’est aspect de moi soit mieux reconnu.
Le médecin pensant a un problème lombaire me prescrit IRm lombaire, j ai de l’arthrose connu depuis + de 10 ans non douloureuse mais pense que cela vient d’ un nerf coincé, rien de probant donc on laisse courir……….. Une ordonnance kiné pour les lombaires m’est prescrite; avec le kiné en mai donc je fais quelques séances qui seront en réalité pour le pied qui est dur contacté enflammé……… un peu de soulagement, mais le médecin revu et revu reste sur l e principe qu’il faut que je sois patience ça va passer, mais au fils de s mois les douleurs s’accentuent.
Si malgré nos quelques astuces – destinées à prévenir plutôt que guérir –, vos chaussures à talons vous procurent toujours des sueurs froides, vous pouvez aussi penser aux accessoires qui améliorent le confort. Semelles, patins, protèges-talons... un grand nombre d'accessoires innovants comme ceux de la marque Lady's Secret permettent de résoudre les petits problèmes que vous pourriez rencontrer (pied qui glisse, frottements, chocs...) pour supporter vos talons le plus longtemps possible.
Cherchez des robes qui sortent de l’ordinaire grâce à de belles matières fluides ou texturées, des ornements comme des sequins bien placés (sur le haut ou le bas de la silhouette selon votre morphologie) ou encore à de beaux imprimés. Vous ne connaissez pas votre silhouette ? Lisez mon article S’habiller selon sa silhouette. Si vous avez un buste fin, osez les décolletés dans le dos. Si vous avez des épaules et un peu de poitrine, vous pouvez porter une robe asymétrique. Enfin, si vous êtes menue, portez des robes ajourées.
6 semaines est un minimum pour ce genre de fracture. Par contre, ne vous fiez pas toujours corps et âme à ce que vous trouvez sur internet. Il est normal et assez compréhensible que ceux qui s’y épanchent soient ceux qui aient eu des problèmes particuliers et aient envie de les partager. Lorsque tout va bien et qu’il n’y a rien à dire, vous n’en trouverez pas de commentaire.

Ne vous inquiétez pas trop, Al, à priori dans votre cas l’atèle devrait effectivement suffire à assurer la cicatrisation de votre lésion. Rien ne vous empêche d’utiliser des béquilles, mais ne faites pas une fixation là-dessus, votre pied finira par guérir. Si votre douleur ne faiblit pas d’ici 8 jours, retournez peut être consulter votre médecin et repassez éventuellement une radio, histoire d’être rassuré et de vérifier que vous ne souffrez pas d’une alodystrophie.
Dans le même esprit, on ne se lance pas de but en blanc avec une paire vertigineuse. Vouloir absolument porter des talons le jour de son mariage , pourquoi pas, mais mieux vaut alors y être habituée. En effet, les talons demandent un certain entrainement, comme le constate Hélène: "Je n'ai jamais eu de mal à porter des talons, mais je fais de la danse depuis que je suis toute petite, ça aide. Notamment les exercices pour travailler la plante et le coup de pieds en les faisant rouler sur une balle de tennis." 
bonjour suite de scquelles fracture tibial pilon maleole interne. accidant survenus en 2011.depuis 2012 consolide mais avec scquelles: jambe lourde eudeme residuel permanant ;, molet dur et en bas.apres plusieur tentatives de reeducation de kine et echec ;, j’ai trouve par hazard un centre de reeducation kine du sport. celle qui m’a recus pour le bilan , a tout de suite compris apres lecture des irm que mon probleme venais du tandons d’achile et du molet et qu’il fallais tratier toute la jambe.la premiere seance de kine fus une delivrance: apres manipulation de la jambe et de la cheville je ne boitais plus et j’avais le pied droit. ensuite avec ma kine on a trouve le point nevragilque qui me faisais souffir.. elle me passais les ulstrassons sur le tandon d’achile tout en remontant vers le molet ( fibrose ) ensuite massage dreinant de 25 mn, et electrotherapie avec pose de serviette chaude sur le molet pendant 30 mn. et ensuite exercices a la piscine. une fois sur deux alternance pressotherapie ultrason. au bout de la 2eme semaine semaine j’ai pus reprandre la marche en montagne. la jambe lourde a disparus . la douleur du tandon commence a s’estomper progressivement.
Une nouvelle saison commence ! Et malgré notre dressing bien rempli, j’ai une envie folle d’acheter une nouvelle paire de chaussures. Mais cette année, je ne me trompe pas ! Hors de question d’acheter une de ces paires qui me font souffrir dès 10min de marche. Alors voici 3 petits conseils pour vous trouver une paire de chaussures à talons design mais confortables !
Vous décrivez parfaitement les symptômes qui accompagnent une lésion tendineuse à début brutal. Je vous conseille de consulter rapidement votre médecin traitant, ou bien un médecin du sport, pour envisager ensuite une échographie. Cet examen va permettre de faire le bilan de l’importance et de la localisation de l’atteinte tendineuse. S’agit-il d’une lésion du corps du tendon d’Achille ou bien de l’insertion du tendon sur le calcanéum ? Il est important de faire ce bilan anatomique car les traitements et la durée de l’immobilisation sportive risquent d’être différents. En attendant les résultats de l’échographie et la prise en charge thérapeutique qui va en découler, je vous conseille de ne pas faire d’activités sportives, de porter des chaussures avec talon de 2 à 4 centimètres, de marcher doucement sans jamais déclencher la douleur.

Après avoir consulté des médecins du sport, podologues et autres kinés, je me suis orienté vers le docteur J. Vernois, du CHU d’Amiens. Il m’a confié que c’était un cas rare et qu’après moultes radios, scanner et irm, j’avais une pseudarthrose du scaphoide tarsien, étant donné que celui-ci était toujours fracturé (1 morceau principal et une esquille complètement détachée).


Il m’est arrivé la même chose il y a 2 semaines, refus de priorité à un croisement et mn pied a fait tampon entre mon scoot et la voiture. 3 métatarses fracturés à la base et plus embêtant le cuboïde en miettes. T’es tu bien remise de ton accident? As-tu porté un plâtre? Moi je n’ai qu’une chaussure de marche avec interdiction de prendre appui sur mon pied pendant 1mois et demi, et piqures d’anticoagulants jusque là. Avais-tu des anti-inflammatoires et pendant combien de temps les as-tu pris? Mon chirurgien ortho est débordé et je n’arrive pas à savoir si après 2 semaines les anti-inflammatoires sont encore nécessaires. Si tu peux me donner ton retour sur tous ces points ce serait sympa. Par ailleurs sais-tu si tes fractures du cuboïde touchaient les cartilages ?
Cette maladie ne se complique quasiment jamais et guérit le plus souvent en 6 à 18 mois. Le mieux est d’adapter les activités physiques et sportives en évitant les sports que votre fils aura repérés comme responsables des douleurs. Si le football est systématiquement responsable du réveil des douleurs et que votre fils ne supporte pas d’arrêter totalement ce sport, le mieux est de diminuer le nombre et la durée des séances. Par exemple, au lieu de participer à trois entraînements par semaine, ne plus en faire que deux en réduisant la durée d’un tiers, ne plus rester sur le terrain que 40 minutes au lieu des 60 minutes habituelles.
En attendant les résultats de cette imagerie, il me semble important que vous preniez rapidement rendez-vous chez un podologue du sport car vos semelles sont anciennes et ne sont probablement plus du tout adaptées à vos appuis. En attendant cette consultation, je vous propose de continuer à glacer la zone douloureuse vingt minutes au moins trois fois par jour et de porter des talonnettes dans toutes vos chaussures. Ces talonnettes vont soulager les appuis et les tensions au niveau du tendon d’Achille.
Cette fois, la directrice choisit de me fouetter sur les cuisses. Et de nouveau la pièce se mit à résonner du claquement sec des cinglées de martinet sur la chair nue et des sanglots hoquetés qui en ponctuaient invariablement l’impact sur la peau tendre. Les lanières enlaçaient tour à tour une cuisse puis l’autre, tissant coup après coup une fine trame de zébrures des genoux au bas des fesses. Parfois, les extrémités venaient pincer la peau tendre de l’intérieur des cuisses m’arrachant un grand cri tout en provoquant des écarts involontaires de mes jambes. Je suppose que le garçon devait se rassasier du spectacle que je lui offrais.
Je suis prof donc je suis debout toute la journée en mode ‘piétinement’ . Je vais un peu marcher et courir mais tout çela est devenu douloureux. Je suis même réveillée la nuit par les douleurs sous le pied et j’ai l’impression d’avoir mes talons fendillés en plusieurs morceaux ! Je viens de prendre RDV pour une échographie pour faire le point sur l’étendue des dégats et je vais relire vos posts et prendre en note tous les exercices suggérés. Je ne suis pas sportive à la base donc je connais mal les étirements spécifiques… Si quelqu’un connait un site avec des exercices bien décrits je suis preneuse. Cette aponévrosite me pourrit la vie, je ne trouve pas de chaussures confortables et adaptées à mon style, j’ai revendu toutes mes chaussures à talon et extra plates… Pas de compromis pour se sentir bien ! J’avais repris le sport avec un objectif ’10km’ mais çà me semble aujourd’hui impossible. Merci pour tous vos conseils quels qu’ils soient… bon courage à tous !

Bon je viens vous donner quelques nouvelles.. Après appelle du chirurgien j’ai eu un RDV avec un interne pour vérifier tout ça, ils m’ont fait une radio pour vérifier et tout se remet à peu près bien (merci les vices) !! Et les luxations n’ont pas rebougé… Il m’a dit par ailleurs que c’était trop dangereux de changer le plâtre, autant flotter un peu dedans (du coup j’ai l’autorisation de mettre des chaussettes dedans pour caler mon mollet et éviter que ma cheville remue)…

j’ai des attelles et je fais de la piscine il n’y a que dans l’eau que je n’est aucune douleur le soucis c’est que une fois sorti de l’eau ce est pas la meme chose….les antidouleur je ne peux pas je ne suporte pas les cachet fort il m’on dit quil etait possible de poser les vis mais bon si on vis machoir main doight coude epaule genoux pied cheville etc ba je vais pas en avoi fini avec les operation en sachant que j’ai 90 pour cent du temps des probleme au reveille..a part ca il n’existe aucun traitement a ce jour..

Au retour le soir à votre domicile, je vous propose de glacer pendant vingt minutes la zone douloureuse en appliquant une poche de glace à travers un linge mouillé puis de recommencer avant de vous coucher. Mieux vaut ne pas masser avec les pommades anti-inflammatoires mais vous pouvez coller sur le tendon douloureux des « patchs » d’anti-inflammatoires qui vont diffuser toute la nuit leur principe actif plus profondément au niveau de la lésion. Dans la journée, lors de vos déplacements, essayez d’utiliser des chaussures faites pour le sport et mieux encore pour le running.


Misez tout sur les plateformes : apprendre à marcher avec des talons hauts, cela s’apprend. Mais en attendant, pour faciliter la donne et donner l’illusion de talons vertigineux sans le mal de pieds qui les accompagne : misez tout sur les plafeformes shoes ! Platefor-quoi ? Il s’agit de la partie à l’avant de la chaussure qui rehausse l’air de rien votre talon. La taille de celle-ci varie en fonction de la hauteur de votre paire de chaussures. Une chose est certaine, elles rendent beaucoup plus confortables le port de celles-ci. 
La douleur que vous décrivez est sans doute due à une lésion du tendon d’Achille. Vous avez bien fait de glacer et de traiter par anti-inflammatoires locaux. Mais je ne vous conseille pas de courir sur la douleur tant qu’un diagnostic précis n’aura pas été fait. Il me semble important que vous consultiez rapidement votre médecin traitant ou bien un médecin du sport qui, à la suite de l’examen clinique, vous prescriront une échographie. Cet examen permettra de localiser la lésion : au niveau de la jonction du tendon avec l’os, au niveau du tendon, au niveau de la jonction du tendon avec le muscle. Cela nous permettra de vous donner un diagnostic précis et surtout de mettre en place des traitements parfaitement adaptés pour vous soigner. En attendant la consultation médicale et l’échographie, je vous propose de marcher avec des béquilles en posant le pied mais sans mettre tout votre poids à l’appui.

Merci pour la description précise de vos douleurs. Sans trop se tromper, il est logique d’envisager chez vous une lésion au niveau de la jonction du corps musculaire du triceps sural et du tendon calcanéen. Une échographie serait intéressante et contributive pour mieux analyser la localisation, l’étendue et le type de la lésion. Elle nous permettra surtout de mettre en place un traitement parfaitement adapté : s’agit-il d’une atteinte plutôt musculaire ou d’une atteinte plutôt tendineuse ?
De retour à la salle d’études, mes dernières larmes brouillaient encore ma vue alors que, assis cette fois sur l’extrême bord de mon banc, je me dandinais d’une fesse sur l’autre, essayant de calmer le feu de braises qui couvait encore sous la culotte courte de mon costume du dimanche. Jamais fessée ne m’avait paru aussi insupportable. Jamais je n’aurais imaginé qu’un martinet puisse faire aussi mal. Il me semblait que les coups m’avaient labouré la peau des cuisses et des fesses.
Je suis tombée dans les escaliers samedi dernier, j’ai raté une marchemon pied gauche s’est tordu au niveau des deux derniers orteils et je suis tombée fortement sur le genou gauche. J’ai eu très mal au genou sur le coup, plus qu’au pied, puis la douleur s’est estompée et j’ai boité toute la soirée du samedi. Dimanche la douleur allait mieux mais j’avais quand même mal quand je marchais. Aujourd’hui lundi j’ai encore mal, même plus, mais rien n’est enflé. J’habite aux Etats Unis et le médecin c’est hors de pris surtout pour moi qui suit étudiante, ca vaut le coup d’aller le voir ou ca va passer?
Quand j’avais fais l’échographie, l’inflammation apparaissait à l’endroit du ligament talo-fibulaire. C’est la même zone qui est très douloureuse quand la cheville se penche vers l’extérieur. Pour ce qui est de la douleur en elle même, je dirai, du fait que, si je ne presse pas l’endroit soit a la main, soit à une position inadéquate du pied, elle n’apparaît pas, elle est plus proche de coup de poignard quand elle surgit.
L’histoire clinique que vous racontez parfaitement fait penser à des lésions du corps du tendon d’Achille : douleur à début brutal, puis amélioration, puis récidive. Lorsque vous passez les doigts sur votre tendon douloureux, sentez-vous une bosse ? Si oui, il s’agit probablement d’un nodule cicatriciel, c’est-à-dire d’un mode typique de cicatrisation du tendon après rupture de quelques fibres. Ces nodules ne sont pas systématiquement une porte d’entrée vers la rupture, loin de là, mais, au vu de vos antécédents, il est important que vous soyez prudent et raisonnable. Je ne peux que vous conseiller de consulter votre médecin traitant ou bien un médecin du sport qui sauront vous orienter vers un radiologue spécialisé. Celui-ci devrait vous proposer une échographie et éventuellement une IRM qui montreront précisément l’état du tendon. Sommes-nous devant une lésion cicatricielle bien évoluée ou bien existe-t-il toujours une fissure du tendon ? Les traitements seront différents en fonction du type de la lésion, de son importance et sa localisation. Les conseils de reprise du sport suivront.
La description de votre tendinite d’Achille est un peu courte pour vous donner des orientations très fiables. A la lecture de votre courriel, je retiens pourtant quelques éléments positifs : la douleur est située à un point précis du tendon, la douleur n’empire pas à la course et vous n’avez pas réellement modifié votre entrainement depuis l’apparition de cette gêne douloureuse. Nous pouvons donc classer cette tendinopathie au stade 2, ce qui nous oriente vers un traitement médical et la rééducation. Je vous conseille, pour commencer, de faire une échographie qui permettra de localiser la lésion tendineuse et d’en mieux comprendre l’importance : s’agit-il d’un nodule cicatriciel du corps du tendon ou bien de lésions de l’insertion du tendon sur le calcanéum ?
Aujourd’hui en ayant fait un peu de tennis j’ai eu tout d’un coup du mal a courir plus d’un coup carrément à marcher. Je ne pouvais plus poser mon pied par terre et c’est alors que j’ai décidé d’arrêter le sport et de rentrer afin de mettre de la glace avec un antalgique anti-inflammatoire (Flector) et un bandage. J’arrive a poser mon pied par terre mais sur le côté et je ne peux pas rester appuyer longtemps dessus.
Pour résumer et pour faire court. J’ai 52 ans, j’ai ma jambe droite qui a deux veines bouchées sur trois suite a des flébites et je porte des chaussettes de contension. Il y a 1 an et demi j’ai eu un petit soucis d’épine calcanéene que j’ai soigné avec quelques séances d’ultra son sous le talon. J’ai pratiqué beaucoup de marche avec des chaussure de marche hautes neuves avec une semelle formée à ma voute plantaire. J’ai peut-être un peu forcé et je ne m’écoute pas lorsque je marche car cela me fait du bien, mon sang circule mieux.
Je suis d’accord sur votre analyse de la chaussette sale qui fait mal, mais pas tout à fait d’accord en revanche sur la chaussette tout à fait propre ! j’ai adopté la chaussette « ni propre ni sale ». En effet une chaussette qui vient d’être lavée peut provoquer des ampoules. Portez les chaussettes pendant une petite marche facile de 1h à 1h30, ne les lavez pas et remettez-les pour une sortie plus longue et plus éprouvante. Variante : après avoir enduit les pieds de beurre de karité, s’essuyer les mains sur l’envers des chaussettes « trop » propres.
bonsoir, j’ai revue mon chir ortho le 26 décembre, la consultation à été encore expres, il m’a finalement dit que ma fracture ne datait pas d’aout mais plutot 6 mois avant ma scintigraphie (qui est du 10 septembre) car ils ont marqué au »regard tardif » d’une fracture du cuboide, il m’a dit que si les médecins marquait ce genre de phrase ça signifie que la fracture à plus de 6 mois, et que je m’invente tout depuis le début. j’ai essayé de lui parlé de mes gonflements au dessus du pied juste en dessous des deux premiers orteils il m’a dit que c’etait rien juste parce que je force trop, je lui ai dis que mon pied gonflait pendant la nuit et que je me levais le matin avec ce gonflement mais n’a rien écouté et m’a demandé ce que je voulais comme médicaments ?! il ne compte pas me refaire passer d’examens.
Bonjour le 2 aout j ai fait une entorse a la cheville gauche a la suite de ca j ai eu du repos pendant 3 semaines après j ai attaqué les seance de kine sur septembre quand on a voulu faire les exercices sur le pied on a pas pu continuer et faire que des massages pour soulager mon pied car quand je marché conduisez j avais des douleurs sur le dessus du pied donc le 11 octobre j ai passé un scanner ou la on a vu que j avais un arrachement osseux de 7 mm de l os naviculaire que je pense que j avais avant et ca été pris tard le médecin ma dis de mettre une bande au pied et éviter de marché mais aujourd’hui encore j ai toujours cette douleur qui persiste quand je veux me mettre sur la pointe du pied et quand j essaye de marché normalement et le pied qui craque a l endroit de l arrachement bien sur j ai un peu moin mal qu au debut le 14 novembre je dois voire le spécialiste mais du coup je me pose plein de questions si vous pouvez me donnez votre avis ca m aiderais merci a vous ingrid
6 semaines est un minimum pour ce genre de fracture. Par contre, ne vous fiez pas toujours corps et âme à ce que vous trouvez sur internet. Il est normal et assez compréhensible que ceux qui s’y épanchent soient ceux qui aient eu des problèmes particuliers et aient envie de les partager. Lorsque tout va bien et qu’il n’y a rien à dire, vous n’en trouverez pas de commentaire.

Enfin, vous décrivez des douleurs bilatérales ce qui n’est pas habituel chez un coureur. Il n’est pas impossible que ces douleurs sous le pied soient le signe d’un début d’une maladie rhumatismale. Ceci expliquerait les difficultés à vous soigner. Le rhumatologue que vous allez consulter pourra faire une recherche en ce sens en vous prescrivant une analyse de sang. Gardez patience. Ces aponévrosites sont toujours longues et complexes à soigner mais je suis bien persuadé que les médecins, kinésithérapeutes et podologues qui vous entourent sauront vous guérir.
Misez tout sur les plateformes : apprendre à marcher avec des talons hauts, cela s’apprend. Mais en attendant, pour faciliter la donne et donner l’illusion de talons vertigineux sans le mal de pieds qui les accompagne : misez tout sur les plafeformes shoes ! Platefor-quoi ? Il s’agit de la partie à l’avant de la chaussure qui rehausse l’air de rien votre talon. La taille de celle-ci varie en fonction de la hauteur de votre paire de chaussures. Une chose est certaine, elles rendent beaucoup plus confortables le port de celles-ci. 
Les bijoux feront passer votre tenue d’habillée à sophistiquée. Ils feront de vous une fille stylée. Je ne le dis pas assez souvent, mais ils sont LA valeur ajoutée de votre tenue. Lisez mon article  quels bijoux porter  afin de trouver la pièce qui ira avec votre tenue. Rappelez-vous de ne pas mettre collier plus boucles ensemble car cela serait trop. Pensez plutôt aux schémas  boucles+bracelet ou bague ou collier+bague.
Appuyez-vous contre un mur en mettant les mains à plat. Placez le talon douloureux le plus loin possible en-arrière, comme sur l’illustration. Ensuite, fléchissez les coudes et rapprochez le haut de votre corps du mur sans que votre talon décolle du sol. Votre tendon d’Achille s’étirera et vous le sentirez. Restez dans la position d’étirement durant 10 secondes, puis relâchez-vous quelques secondes, puis recommencez.
Enfin une probable tendinopathie nodulaire du tendon d’Achille qui peut se manifester par des douleurs et une gêne fonctionnelle lors de la marche ou de la course à pied. Elle peut aussi générer des difficultés au réveil ou lors d’une position assise prolongée du fait du caractère inflammatoire de cette pathologie. Là aussi, à priori, différents traitements vous ont été proposés. Pour cette atteinte du tendon d’Achille le port d’une talonnette est également conseillé, en s’assurant qu’elle ne favorise pas le frottement.

Le protocole de STANISH est un bon moyen de remédier a des pbs de tendon d’Achille. Vs taper sur le net et vs prenez l’article de l’université de NANTES . Je l’ai fait en le respectant a la lettre . J’avais une rupture partielle sur chaque tendon de 7mm. En cas de début de douleur sur vos tendons ne pas insister et traiter de suite sous peine de pbs plus graves et d’arrêt long . Ne pas oublier que le tendon d’Achille tient notre corps
Il est difficile ensuite de vous conseiller sans avoir les résultats d’une IRM qui fera un bilan précis de l’importance et du niveau de l’atteinte. Souffrez-vous d’une tendinopathie du corps du tendon ? S’agit-il plutôt de lésions de l’insertion du tendon sur le calcaneum ? Avez-vous gagné le gros lot en présentant des lésions à la fois sur le tendon et à son insertion sur l’os ? Vous le voyez, pour mieux vous soigner, il est essentiel de mieux situer la pathologie par l’examen clinique et par les examens radiologiques.
Concernant la natation, c’est un sport complet qui agit sur l’ensemble du corps. Par contre, il n’a qu’un intérêt limité dans votre cas. Vivez normalement, faites du sport sans exagération et votre pied retrouvera toutes ses capacités d’avant. L’os naviculaire est une zone d’insertion importante du muscle tibial postérieur, sollicité dans tous les actes de la vie courante en appui. Dons, pas d’inquiétude pour le moment.
6 semaines est un minimum pour ce genre de fracture. Par contre, ne vous fiez pas toujours corps et âme à ce que vous trouvez sur internet. Il est normal et assez compréhensible que ceux qui s’y épanchent soient ceux qui aient eu des problèmes particuliers et aient envie de les partager. Lorsque tout va bien et qu’il n’y a rien à dire, vous n’en trouverez pas de commentaire. 
×