je souffre énormément depuis 5 mois suite à une chute dans l’escalier et malgré des radios, 2 IRM plusieurs consultations entre généraliste et 2 chirurgiens orthopédique, à part le repos, impossible dans ma vie de femme d’agriculteur avec une grande famille, aucune solution n’a été trouvée et j’ai beaucoup de mal à me déplacer et la douleur s’est élargie à la cheville, très handicapant.
cet après midi je me suis foulé le cheville. La douleur à été vive sur le coup mais c est atténué rapidement ne me gênant que très peut por marcher. Sauf à certain moment notamment quand mon pied est en extension ou encore lorsque mon pied est en appuie sur la face externe (mauvais aplomb) Mais la douleur n est pas localisé à la cheville. Mais sur le côté en allant vers le dessus du pied. Au touché j ai vraiment mal à un point spécifique qui d apres votre schéma se situerait au niveau du cuboide ou alors à la base des metatarses des deux derniers oreilles. Je ne présente aucun oedeme ni d hematome.
Bonjour Orr, merci pour ton témoignage touchant. Je suis ravie si cet article a pu t’aider un peu ! En effet, il est difficile de s’auto-diagnostiquer car on ne se sent pas légitime, mais je pense que parfois c’est nécessaire pour avancer plus sereinement dans la vie. Il faut prendre conscience de ses particularités pour pouvoir les écouter et les gérer ! J’espère que tu avanceras sur le chemin du diagnostic du SA. Je suis disponible en message privé sur Twitter ou Facebook si tu souhaites échanger
Je suis d’accord avec toi Nathalie, effectivement, on a tous une forme de pieds différente, et c’est pas facile de rentrer dans le « moule » des chaussures standardisées. D’où l’avantage de choisir plutôt des chaussures en cuir souple, qui vont s’adapter au pied avec la chaleur, et qui laisseront respirer la peau. Quand on ne peut pas s’offrir du cuir tous les jours (mais aujourd’hui la croûte de cuir est vraiment bon marché), on peu aussi effectivement faire attention à ne pas prendre de chaussures qui contraignent trop le pied. Généralement on s’en rend compte tout de suite ! Et non, la chaussure ne va pas se faire à votre pied si c’est une matière textile ou synthétique. N’achetez pas, c’est tout !
J’ai commencé par une heure de marche soutenue du lundi au vendredi, puis deux heures environ deux fois par semaines. Jusque-là je portais des chaussures de ville, et des baskets confortables pour la boucle de 2 heures. Cette semaine, j’ai voulu étirer mon parcours et ai pris mes chaussures de randonnée que j’avais pourtant déjà portées en maintes occasions, avec une paire de chaussettes assez fines. La journée était belle, le rythme agréable : environ 16,5 kms en 3 heures. Hélas, j’ai terminé le parcours avec de vives douleurs sous les pieds. J’ai constaté que l’échauffement sur la plante avait presque engendré des ampoules. Mes pieds étaient rouges et gonflés, pas beaux à voir…Bref, je ne pouvais pratiquement plus marcher sans lancer intérieurement un »aie » à chaque pas de la cuisine au salon… qui ne sont qu’à quelques mètres. Je me suis trouvé face aux premières difficultés concrètes, qui je l’avoue me font un peu peur : si la boucle d’hier avait été une étape, il aurait fallu repartir aujourd’hui : en aurais-je été capable vu l’état de mes pieds? Dois-je revoir mes chaussures de randonnée (Quechua Forclaz 600 Man Gobi Kalahari) ou me procurer de meilleures chaussettes? Après m’être tartiné les pieds de Nok, puis de Dexeryl pour les brûlures, je peux de nouveau marcher aujourd’hui, mais avec cette sensation désagréable de surchauffe sous chaque pied…faut-il dans ce cas opter pour le repos d’une journée, ou bien au contraire repartir pour habituer le corps…et les pieds. Merci pour tous les renseignements que vous pourrez me donner. Je suis débutant, et essaie de minimiser les grosses erreurs. Cordialement, Loïc
Ceci dit, le Festival Biarritz Années Folles est un grand événement en extérieur. La plupart des animations se déroulent dans les rues et ruelles de Biarritz, fermées pour l’occasion. Il vous faudra sans doute beaucoup marcher, y compris pour rejoindre votre véhicule, ce qui ne préservera pas la splendide paire de chaussures que vous venez d’acquérir. Dans ce cas, prévoyez une paire de chaussures de rechange …Si vous participez à la parade, nous vous conseillons de porter une paire de chaussures confortables et pas trop hautes. Gardez vos chaussures de cendrillon pour la soirée de gala !
Ne pensez pas que vous pouvez simplement ignorer la douleur. C’est peut-être faisable à court terme, mais très désagréable et douloureux à long terme. Il est absolument essentiel d’éviter les ampoules si vous voulez profiter de vos randonnées. Il est possible de les soigner mais il vaut mieux les éviter. Et c’est facile, suivez ces quelques techniques et conseils que beaucoup de personnes négligent.

Le protocole de STANISH est un bon moyen de remédier a des pbs de tendon d’Achille. Vs taper sur le net et vs prenez l’article de l’université de NANTES . Je l’ai fait en le respectant a la lettre . J’avais une rupture partielle sur chaque tendon de 7mm. En cas de début de douleur sur vos tendons ne pas insister et traiter de suite sous peine de pbs plus graves et d’arrêt long . Ne pas oublier que le tendon d’Achille tient notre corps
Essayez toujours de déterminer la cause de ces sensations. Vérifiez pour cela que vous n’avez pas de débris dans vos chaussures ou chaussettes (sable, graviers, brindilles, etc.). Si vos chaussettes sont humides, changez-les. Assurez-vous également que vos chaussettes ne fassent pas de plis. Si vous repérez une rougeur, une irritation ou un échauffement, vous pouvez utiliser du sparadrap, un pansement à ampoules ou autres pour protéger la zone. N’oubliez pas de l’enlever dès que vous arrêtez de marcher pour que la peau se répare.

Mon fils de 13 ans a des fortes douleurs aux 2 pieds et le chirurgien nous a dit que c’était une excroissance des 2 scaphoïdes car ils sont plus volumineux que ses malléoles. Le tendon est écrassé en permanance. Il ne peut plus faire de sport alors qu’il est limite hyperactif Le chirurgien nous a dit qu’il devait vivre avec et supporter son mal mais je ne peux pas le soigner avec des anti-douleur! je vais voir un autre chirurgien mi-juin. Qu’en pensez-vous? Et il y a il un traitement? Je ne sais plus quoi faire pour lui
Le travail d’équilibre est toujours intégré aux différents protocoles de rééducation après entorses de cheville ou de genoux alors qu’il est trop souvent oublié lorsqu’il s’agit de tendinopathie. Il est pourtant essentiel dans la prévention est le traitement des tendinopathies d’Achille. Ce travail d’équilibre et de stabilité est parfaitement mis en place par les kinésithérapeutes qui connaissent les sportifs. La rééducation est essentielle mais il est aussi très important de consulter un podologue du sport qui analysera votre déroulé du pied sur un tapis roulant. Ceci permettra de mieux comprendre votre technique de course et d’envisager l’utilisation de semelles orthopédiques parfaitement adaptées qui éviteront la bascule latérale de votre tendon d’Achille en limitant sa mobilité par une talonnette en forme de cupule. Il n’est pas toujours simple de trouver des semelles parfaitement adaptées à un pied et à sa pathologie. Aussi n’hésitez pas à revoir le podologue car plusieurs visites et examens sont souvent nécessaires pour trouver les semelles miracles. Enfin, dans votre cas, il me parait nécessaire de porter des semelles adaptées aux chaussures de travail qui seront différentes des semelles glissées dans les chaussures de running.
Vous voyez que vous avez encore bien des chemins à prendre avant de déclarer forfait…Vous concernant, il est important que les différents professionnels de santé (médecin, radiologue, kiné, podologue, ostéopathe) qui vont vous prendre en charge prennent le temps d’échanger sur votre cas. Les échanges interprofessionnels sont toujours bénéfiques pour le sportif dans les pathologies chroniques et complexes.
Comme plupart des activités se déroulent en journée, les pierres précieuses (émeraude, rubis, saphir, diamant) sont à délaisser (comment cela peut-il être possible ?!). On considérait de très mauvais goût lors de cocktails que de porter des diamants. Vous pouvez porter des pierres semi-précieuses comme le jade, turquoise, le marquisat, l’agate et la cornaline. Moins onéreuse, la bakélite était populaire. Le soir, par contre tout est permis pour venir danser sur l’esplanade du casino sous les yeux vigilants de notre maréchaussée ! Nous vous conseillons cependant de ne pas arborer vos joyaux de famille mais de vous munir d’étincelantes copies.
Hormis une hydratation abondante (boire souvent en petite quantité), il n’existe pas vraiment de preuve que l’alimentation joue un rôle sur la pathologie tendineuse mécanique. Beaucoup d’articles sont écrits sur les aliments acides, en autres, qui auraient une part de responsabilité dans la cause ou la chronicité  des tendinopathies … mais sans élément scientifique de bon niveau. Boire abondamment, oui, modifier de fond en comble son alimentation, non.
Merci pour cet article, je m’y reconnais totalement étant moi-même hypersensible. J’ai déjà adopté sans le savoir quelques conseils que tu donnes (ahhhh le plaisir d’enlever ses lunettes et de ne plus rien y voir, un truc qu’en général personne ne comprend !!! le voir écrit ici me fait un bien fou !!!). Pour ma part j’ai aussi arrêté la radio le matin (France Inter c’est bien, mais les news horribles dès le matin qui me mettaient le blues, non merci, j’ai mis du temps à comprendre que c’est pour ça que j’avais le vague à l’âme dès le matin). Et même de façon général j’évite d’écouter les radio d’info et de regarder le journal télévisé. Si je veux m’informer je le fais avec des journaux écrits et je choisis MON moment pour les lire. J’évite également les films violents ou faisant peur etc. Je vis au maximum dans le silence. Passer du temps dans la nature est un bon moyen de ressourcement pour hypersensible je trouve. J’essaie également de m’entourer de plus en plus de matières naturelles (bois, cotons) plutôt que plastique ou synthétique. Je prévois aussi dans mon emploi du temps des moments de récupération et j’accepte aussi que j’ai besoin de ces moments (j’ai mis du temps à accepter ça). J’évite de sur-remplir mes journées. Pour mon hypersensibilité émotionnelle je vais beaucoup mieux depuis que je médite régulièrement et que je pratique le Yoga.
ça fait un mois maintenant que je suis tombée, j’ai quand même marché avec des béquilles pendant 3 semaines, avec arrêt de travail. Par contre j’ai bossé une semaine, sans béquilles mais en restant à mon bureau au max. j’ai de nouveau mal, alors arrêt pendant un mois et rééducation chez le kinésithérapeute pour 2 mois. Je suis toujours enflée, et ne peux pas dérouler le pied. Ça devrait s’arranger!
Si les douleurs ne passent pas après la mise en place des ces conseils, le mieux serait de consulter votre médecin traitant qui prescrira probablement une radiographie et une échographie pour mieux connaître l’état du tendon d’Achille, de son insertion et des cartilages du calcanéum. Quels que soient les résultats de ces images, le traitement sera toujours le même : la nette diminution des activités sportives en attendant que la cicatrisation se fasse. Les étirements passifs prolongés des muscles situés derrière la jambe sont aussi très efficaces pour soulager les douleurs. Il serait bien que votre fils soit pris en charge par un kinésithérapeute. Celui-ci lui apprendra les différentes méthodes pour bien étirer le triceps sural qui est à l’origine des phénomènes douloureux.
Re-bonjour je viens de voir un chirurgien orthopédique spécialiste en pied, pour une douleur a l’os naviculaire après 3 mois, il m’a dit qu’on va me faire des semelles spéciales qui vont arrêter ma douleur. Cependant si ca ne stop pas ma douleur il m’a dit que je pouvais me faire opérer mais qu il y avait un risque. 50% de chance que je n’ai plus mal, 50% de chance que Ca ne passe pas. Qu’en pensez vous ? Merci
Si malgré nos quelques astuces – destinées à prévenir plutôt que guérir –, vos chaussures à talons vous procurent toujours des sueurs froides, vous pouvez aussi penser aux accessoires qui améliorent le confort. Semelles, patins, protèges-talons... un grand nombre d'accessoires innovants comme ceux de la marque Lady's Secret permettent de résoudre les petits problèmes que vous pourriez rencontrer (pied qui glisse, frottements, chocs...) pour supporter vos talons le plus longtemps possible.
Pour les collants, la robe ayant déjà une couche de dentelle je me demande s’il ne faut pas rester sur du noir (gris ?) sobre pour éviter la surabondance de motifs ! Pas encore trouvé les chaussures mais je les cherche en couleur Bordeaux pour aller avec la robe. Pour la veste, je vais suivre ton conseil de prendre du coupé court mais je ne sais pas sur quelle couleur ni quelle matière investir !
Le cuboïde est un élément un peu à part, clé de voute latérale du pied, il est à la jonction entre avant et arrière pied et sert d’ancrage et de poulie de réflexion aux fibulaires, muscles latéraux de la jambe qui assurent la stabilité latérale dynamique du pied. Le rôle de ces muscles notamment dans le contrôle de la supination et le maintien de la voute plantaire est primordial.

Bonjour il y a 9 jours je me suis fait une entorse sévère avec arrachement osseux du cuboide ( vu à L’Echo par mon médecin du sport ) mais ayant un cancer il ne peut plus me suivre il m’a prescrit un scanner que je passe 10jours apres ma blessure. Je voit l’orthopédiste le jour même du scanner . mon médecin du sport voulais que je soit plâtrée cela est il encore possible 10jours apres le choc ?


J’ai eu mon accident il y a 2 mois. Le chirurgien ne voit pas d’évolution à la radio et il m’est toujours impossible de marcher sans béquilles, la douleure est trop forte. Mon médecin m’a parlé de retard de consolidation. Mon kiné me dit que si et seulement si la consolidation se fait courant le mois de juin qui arrive. Je peux espérer être tranquille pour aout !
Ma difficulté, qui n’est, forcément, pas évoquée dans l’article, c’est de ne plus avoir de « lieu refuge » depuis que j’ai des enfants et de pouvoir difficilement pouvoir dire « stop, là je prends un temps pour moi dans ma bulle ». Et là, pour le moment, j’ai trouvé peu de solutions. Juste un petit truc, quand ils crient, font du bruit avec des jouets… Je leur mets de la musique et chante avec eux. C’est pas vraiment une activité silencieuse, mais au moins on est tous concentrés sur le même son, et ça évite les multiples sources de son parasites… Mais on ne peut pas parler de temps pour moi !

Après tout la position d’une princesse se résume à de la communication politique, seuls les objets de leurs visites sont importants. Ce ne sont pas elles qui gèrent les bonnes oeuvres, ni elles qui sont sur les différents terrains tous les jours.Elles sont là pour appâter les médias et l’attention de leurs concitoyens indifférents aux problèmes du monde et de leur pays et sur les réussites de l’Etat. Rien de mieux qu’un joli sourire, des chaussures qui font jaser et des gazouillis émerveillés de jeunes mamans princières tirées à quatre épingle!
• Se réveiller avec un simulateur d’aube. Si la sonnerie stridente du réveil vous fait sursauter tous les matins, je ne peux que vous recommander de le remplacer par cette petite merveille qu’est le simulateur d’aube. Le modèle que j’utilise est sans son, mais il en existe avec des chants d’oiseaux ou le bruit de la pluie. Et pour la sonnerie d’interphone, il existe des modèles électroniques avec un réglage du son ou même sans son du tout (avec une lumière à la place).
En mars 2016, en Floride, suite à une prise d’antibiotique ( Levofloxacin 500 mg) mes deux tendons d’achille se sont rupturés gauche +75% droit 50%, bottes orthopédiques 4 mois, encore grandes difficultés à marcher à ce jour, vélo 15-20kms ts les jours. Le jour ça s’endure mais la minute que je m’assoies après le souper la douleur vient aux cheviles tylenol voltaren antiflogystien, glace et j’ai grandes difficultés à m’endormir quasiment tous les soirs….votre aide serait des plus appréciée, ai rencontré orthopédiste, médecine interne, qui me disent ne rien pouvoir faire
Bonjour, je suis invitée à un mariage début octobre, j’ai craqué pour cette robe(framboise écrasée) mais j’ai beaucoup de mal à l’accesoirisée https://www.petitemendigote.fr/fr/product/pap-h18/17169-1-pippa-sat. En réalité ce qui me bloque c’est que je vais devoir mettre des collants noirs, mon sac à main sera gris foncé avec une bande argentée et une bande noire. Que puis-je mettre comme veste, écharpe et chaussure sans trop alourdir le look?
J ai de très forte douleur à l arrière de mes deux talon mais beaucoup plus fort au droit.j ai du mal à poser mon pied au sol si je le repose à près le travail tant qu’ il est échauffer ça va mais des qu’ il est en repos c une douleur vive.le pire est le matin quand je me lève mon pied me fait tellement mal qu’ il me faut du temps pour le posé. Qu’ en penser vous et sue doit je faire. Merci
Ces coussinets sont à placer sous votre avant-pied pour empêcher votre pied de glisser vers l’avant et éviter les douleurs au niveau de la plante de vos pieds. Ils vous procureront plus de confort lorsque vous portez des hauts talons et surtout des escarpins. Attention, ce n’est pas non plus un remède miracle. Ils améliorent le confort d’une chaussure inconfortable à la base mais il y aura toujours une surcharge sur l’avant du pied, loi de la gravité oblige. Essayez donc de porter vos hauts talons un nombre d’heures limité et prévoyez une paire de rechange durant la journée si vous avez l’occasion de mettre vos pieds au repos quand vous êtes assise à votre bureau ou que vous faites une pause repas par exemple. Changez-vous discrètement aux toilettes, ni vue ni connue !

Merci pour vos bons conseils et votre consentement. Je fais ma scintigraphie le 17/01/2013/ est ce que un examen douloureux ? En attendant je dois garder le pieds en l’air est ne pas forcer comme quand j’avais la fracture. Comment se fait il que j’ai le pieds tout bleus des que je marche avec les bequilles. Ont m’a parle des blocs au centre anti douleurs on2 m’a dit que c’etait trs douloureux est ce que je vais devoir y passer ? Et au bout de combien de temps ont fait des blocs ? C’est beaucoup de q question que je me pose et je pense que vous pouvez y repondre et me conseillez . Vous m’avez parler de problemes psychologiques je n’es vraiment le moral car la douleurvest intense ca fait toutle temps mal . Je ne sais pas quoi faire g des douleurs qui apparaissent dans la cheville gauche et il m a dit que les doigts de pieds en griffe c etait du a ca et la douleur tire dans toute la jambe. Vous n etes pasvdes psychologues mais ca me fait du bien de me lacher. Par avance je vous en remercies et merci de m’ecouter à tres bientot !


Je suis d’accord sur votre analyse de la chaussette sale qui fait mal, mais pas tout à fait d’accord en revanche sur la chaussette tout à fait propre ! j’ai adopté la chaussette « ni propre ni sale ». En effet une chaussette qui vient d’être lavée peut provoquer des ampoules. Portez les chaussettes pendant une petite marche facile de 1h à 1h30, ne les lavez pas et remettez-les pour une sortie plus longue et plus éprouvante. Variante : après avoir enduit les pieds de beurre de karité, s’essuyer les mains sur l’envers des chaussettes « trop » propres.

cet après midi je me suis foulé le cheville. La douleur à été vive sur le coup mais c est atténué rapidement ne me gênant que très peut por marcher. Sauf à certain moment notamment quand mon pied est en extension ou encore lorsque mon pied est en appuie sur la face externe (mauvais aplomb) Mais la douleur n est pas localisé à la cheville. Mais sur le côté en allant vers le dessus du pied. Au touché j ai vraiment mal à un point spécifique qui d apres votre schéma se situerait au niveau du cuboide ou alors à la base des metatarses des deux derniers oreilles. Je ne présente aucun oedeme ni d hematome.
Rupture LCA opéré en DIDT + suture ménisque (en 2006) : aucun souci, reprise du sport (foot) au bout de 5 mois 1/2 par contre aucune triche sur la rééducation => centre de rééducation fonctionnelle sur 1 mois en 1/2 pension (2 séances hebdo) + kiné 3x semaine avec séance "perso" à la maison + reprise progressive à l'écoute du kiné. Bref, le patient idéal :-)

Il est vrai qu’une simple aponévrosite devrait être en partie améliorée par dix séances de soins. En parlant de « talalgie », le kinésithérapeute qui vous a pris en charge évoque plutôt une atteinte osseuse au niveau du calcanéum. Ceci nous oriente vers une pathologie de « surmenage » osseux : œdème osseux ou bien fracture de fatigue par exemple. Il serait donc intéressant de compléter les examens radiologiques par une IRM centrée sur la zone douloureuse pour éliminer une atteinte des différents os de l’arrière-pied ou bien du médio-pied. Si l’IRM est rassurante, il faudra poursuivre les étirements des muscles du système suro-achilléo-plantaire et laisser le kinésithérapeute « travailler » sur la zone cicatricielle de l’aponévrose plantaire.

Choisissez correctement vos chaussures de randonnée. C’est l’élément le plus important. Vous devez avoir des chaussures adaptées à vos pieds, sans point de compression et frottement – qui entraînent des ampoules. Elles doivent également être adaptées à votre utilisation pour que vos pieds restent toujours secs – donc évacuant votre transpiration et limitant l’eau venant de l’extérieur. Si vous ne savez pas comment faire le bon choix, téléchargez sur ce blog le guide gratuit « Comment bien choisir ses chaussures de randonnée ».
il y a 20 mois, j’ai eu mon pied coincé entre deux transpalettes eletriques. L’irm a montré plusieurs fissures aux 3ème cunéiforme. Je n’ai pas été platré, je me suis seulement reposé pendant un mois. J’ai repris le travail alors que j’avais encore des douleurs. Et comme je vous ai dit, ça fait 20 mois que ça c’est passé et j’ai toujours mal. Il m’arrive même de boiter, et surtout d’avoir mal dès que je court. Que me conseiller vous afin de traiter ce problème? Je vous remercie d’avance.
J’ai donc opté pour une jolie robe corail bustier, qui est fluide avec des volants dans la partie inférieure. Je suis brune, peau claire, petite et mince, et trouver les chaussures (couleur, style), la couleur de la veste, et savoir quels bijoux associés me posent problème. Je n’ai aucune idée ! Le mariage aura lieu début septembre et j’aurai un chignon bas flou comme coiffure.
Suite à une chimiothérapie au gemzar taxotere, je mes jambes sont devenues très raides au point que je ne pouvais plus marcher. J’ai été hospitalisée 2semaines: transfusions de sang, phlébite Janbe droite. Après 2semaines en soins palliatifs je suis sortie de l’hôpital, mais le médecin résident ma dit que les raideurs aux chevilles jambes et genoux ne reviendraient plus at la normale. J’ai consulté un kynesiologue et je fais. Les exercices régulièrement. Mon tendon d’Achille gauche me fais très mal. Je l’ai étiré beaucoup, ça a fait une bosse qui s’est partiellement resorbree. Ça fait très mal lorsque je mets les pieds à terre le matin. Ça fait aussi mal ou était la bosse. Les genoux sont aussi douloureux. Vais je récupérer ma flexibilité un jour? Jà 66 ans, toujours en chimio un différente qui ne donne pas ces effets secondaires pour traiter un leiomyosarcome. Merci docteur.

Une chaussure à talon haut doit être stable avant tout. Et, c’est ce qui peut faire la différence entre des chaussures qui font mal aux pieds ou pas. « Un soulier est plus stable lorsque le talon est perpendiculaire au sol, nous dit la Dre Sanders. Certains talons hauts sont équilibrés vers l’avant, ce qui les rend instables et faciles à casser, et donc moins sécuritaires. Plus le talon est placé vers l’arrière et plus il est stable. »
Le blanc et le noir sont des couleurs à éviter pour une occasion pareille: si tu tiens à porter cette robe, ne la porte pas avec des chaussures noires mais des escarpins de couleur, ajoutes un plastron coloré au lieu des perles. Je le répété souvent: en style, il vaut mieux mélanger les genres. Tes perles seront parfaites sur un simple t-shirt et jean mais pas avec une robe habillée.
Ce printemps 2015 marque mes 60 années totales de randonneur (j’avais 18 ans quand j’ai commencé et j’en ai aujourd’hui 78 et demi) entièrement d’accord avec vous: pas d’échauffement, pas d’humidité ni de petites saletés dans la chaussure. Pour moi le must a toujours été des chaussettes double, tricotées ensemble; souvent j’ai conseillé cela à des randonneurs et toujours ils m’ont signifié leur grande satisfaction. Après une rando, si on peut plonger ses pieds dans un torrent froid, rien de tel pour raffermir.
Je parle de chaussures, j’en oublierais presque vos pieds. Le confort commence là où vos pieds sont bien soignés. Enduisez-les régulièrement de crème hydratante ; et massez-les quelques minutes au moins une fois par semaine. Vous verrez, vous aurez moins de durillons et de cors aux pieds. Et puis, titiller les 1700 capteurs sensoriels qui s’y trouvent, cela ne peut que vous faire du bien !
Merci pour la description très précise de votre tendinopathie calcanéenne. L’IRM montre bien que vous souffrez d’une enthésopathie puisque le corps du tendon est indemne mais que l’atteinte se situe essentiellement à la jonction entre le tendon et l’os. Votre douleur est survenue au départ de manière brutale ce qui est cohérent avec l’imagerie qui montre une petite rupture d’une partie des fibres du tendon à son insertion sur le calcanéum.
Arrivée à Londres il y a 2 semaines j’ai visité la ville pendant 3 jours consécutifs (marche de 9h à 22h pendant 3 jours) puis depuis 10 jours je marche environ 2h par jours ne pouvant faire autrement. Malheureusement depuis plus de 7 jours j’ai une douleur dans le pied (niveau extérieur qui correspond à l’exact placement du cuboide sur votre schéma), au début ressenti comme une sorte de « courbature » au pied, j’ai de plus en plus de mal a marcher (je me déplace sans prendre appui sur ce pied), la douleur est différente chaque matin au réveil mais ne s’intensifie et n’est souvent ressenti qu’au moment de marcher. Je ressens parfois de petites bulles, comme si mon pied grinçait, j’ai l’impression que quelque chose pourrait être déplacé car parfois mon pied craque et la douleur s’en va (pendant quelques secondes), mais j’a aussi pensé à une fracture de fatigue du à mes longues heures de marche car je ressens un douleur non plus comme sur un muscle mais plutôt sur un os. Qu’en pensez-vous ? Un ostéopathe serait-il adéquat ? Merci
le monde exterieur me térrorrisait j avais des angoisses tellement forte où j avais carrément par moment du mal a respirer. j ai contacte une psy, qui m a donne des conseils aux niveaux des angoisses le, ici et maintenant qui je peux vous dire se sont avérés une réussite ouf, elle m a dit que pour elle j etais probablement ce que l on appelle un adulte surdoué. au niveau du travail j ai ressenti au niveau du cerveau une espece de pression, et comme dans ma scolarité d enfant quond me demande de faire quelque chose, ben je comprends pas, quand il y a plusieurs information, sa bouchonne au niveau de mon cerveau, je me suis bouche les oreilles et quelle surprise cette pression disparait. je me demande à quoi c est lie, oui je suis hypersensible, moi aussi par exemple,une chanson avec dela musique je ne vais pas pouvoir entendre les paroles, dans un bar bruyant pareil, alors que j ai remarque que mes amis entendaient tres bien,pendant des années jai cru que c etait la mediumnite, j ai cru etre en dépression, quelle surprise pour moi, de constater, qu il se passe quelque chose en moi qui ne supporte pas le bruit, de toute facon pour que je dorme, il faut le silence complet, le moindre buit m’enerve. Je souhaiterai savoir ce que vous en pensez, ou si vous vivez la meme chose que moi ? notamment de pas comprendre des fois ce que lon me demande, sur conseil de la psy je commence par l orl, un grand merci pour vos réponses, peggy
En attendant les résultats de cette imagerie, il me semble important que vous preniez rapidement rendez-vous chez un podologue du sport car vos semelles sont anciennes et ne sont probablement plus du tout adaptées à vos appuis. En attendant cette consultation, je vous propose de continuer à glacer la zone douloureuse vingt minutes au moins trois fois par jour et de porter des talonnettes dans toutes vos chaussures. Ces talonnettes vont soulager les appuis et les tensions au niveau du tendon d’Achille.

Bien qu’ils ne soient pas toujours bien connus, les effets de ce type de chaussures sur la santé de vos pieds peuvent être importants. La rigidité, la hauteur du talon et la compression à l’avant de la chaussure peuvent causer l’hallux valgus (oignon). Dans ce cas, la base du gros orteil dévie vers le deuxième orteil, entraînant une déformation de l’avant-pied. Concernant cette problématique, il a été démontré que même un talon d’aussi peu que 2,5 cm de hauteur entraîne des effets visibles.
Dans tous les cas vous aurez des séances de rééducation à suivre pendant quelques semaines pour retrouver vos aptitudes antérieures. A cela je ne peux que vous conseiller d’aller consulter un podologue afin de vous faire confectionner des semelles orthopédiques comportant un soutien de voute plantaire qui vous aideront efficacement dans votre récupération.
Il vaut mieux parler d’adaptation de la pratique sportive et diminuer, quantitativement et qualitativement,  l’entraînement en fonction des douleurs de dérouillage, du matin, au réveil. Ces douleurs, lors des premiers pas, le matin, sont le véritable « thermomètre », outil de mesure,  de la tendinopathie d’Achille. En effet, si un entraînement ne conduit  pas à une augmentation de la  douleur, du lendemain au réveil, on peut valider et autoriser cet entraînement. Inversement, si un entraînement déclenche, le lendemain matin,  une douleur nettement supérieure et plus longue qu’un matin normal, il ne faut pas faire ce type de séance. Cette adaptation de l’entraînement semble la meilleure solution face à une tendinopathie du corps du tendon d’Achille notamment lorsque l’échographie ne montre pas de rupture partielle.

A cette première question succéda un interrogatoire reprenant un à un les motifs mentionnés sur mon bulletin de punition. Je flottais lourdement dans un air épais alors que je m’efforçais de répondre humblement à la directrice, avec la conscience aiguë de ma honte à dénoncer mes propres fautes et travers aux oreilles du jeune homme qui, de son coin, n’en perdait pas une.
Il vaut mieux parler d’adaptation de la pratique sportive et diminuer, quantitativement et qualitativement,  l’entraînement en fonction des douleurs de dérouillage, du matin, au réveil. Ces douleurs, lors des premiers pas, le matin, sont le véritable « thermomètre », outil de mesure,  de la tendinopathie d’Achille. En effet, si un entraînement ne conduit  pas à une augmentation de la  douleur, du lendemain au réveil, on peut valider et autoriser cet entraînement. Inversement, si un entraînement déclenche, le lendemain matin,  une douleur nettement supérieure et plus longue qu’un matin normal, il ne faut pas faire ce type de séance. Cette adaptation de l’entraînement semble la meilleure solution face à une tendinopathie du corps du tendon d’Achille notamment lorsque l’échographie ne montre pas de rupture partielle.
Si j’ai bien compris votre courriel, les douleurs au niveau du tendon d’Achille (du coté de la hanche opérée ou bien de l’autre coté ?) ne surviennent jamais à la course mais seulement le matin au dérouillage et pendant la marche active en montée ou en descente. Il s’agit donc d’une tendinopathie de stade 1 ou 2 selon l’échelle clinique de Leadbetter. Ces douleurs ne contrindiquent pas l’exercice et vous pouvez continuer à vous faire plaisir.
J’ai 54 ans,je souffre depuis 2 ans et je me déplace au ralenti….j’ai essayé les massages aux huiles essentielles (Gaultherie…..)les séances de kyné(ultrasons,stimulations électriques),les gels de massage (GSA,,dexsil articulations….)le silicium organique,l’harpagophytum,les semelles orthopédiques faites par mon podologue ….que d’autres médecins Ostheo m’ont déconseillées car adepte des chaussures minimalistes et de la marche quasiment pieds nus……
Dans la plupart des cas, les douleurs disparaissent en six mois, parfois un an, et la reprise du sport est ensuite possible sans problèmes. Il est pourtant intéressant de faire un bilan radiologique des zones douloureuses pour éliminer un petit arrachement et suivre l’évolution de la cicatrisation. Si malgré un repos sportif relatif, les douleurs persistent et restent très gênantes, il est possible d’immobiliser l’articulation douloureuse par une attelle pendant 4 à 6 semaines.
Merci pour votre question et pour votre confiance. En jouant au badminton, vous avez été victime d’une lésion tendineuse traumatique brutale au niveau du tendon d’Achille. Il s’agit, non pas d’une rupture totale, mais d’une rupture partielle : le terme de déchirure n’est pas employé pour décrire l’importance d’une lésion au niveau d’un tendon. Le chirurgien que vous avez consulté a préféré mettre en place un traitement orthopédique, la pose d’un plâtre pendant plusieurs semaines, plutôt que de vous opérer. Il a choisi très certainement la solution la mieux adaptée à votre type de lésion et à votre âge. Généralement, la durée de l’immobilisation plâtrée est de six semaines : trois semaines en flexion plantaire de la cheville quasi-totale puis trois semaines en flexion plantaire moins importante. Ne cherchez pas à gagner du temps car la durée de cicatrisation d’un tendon est longue avec des risques importants de re-rupture dès l’arrêt du plâtre et la reprise de la marche. C’est donc la première question que je vous propose de poser au chirurgien quand vous allez le revoir : pourquoi seulement trois semaines d’immobilisation ? N’hésitez pas à prolonger cette immobilisation plâtrée, car, je vous l’assure, une immobilisation trop courte serait à l’évidence la cause d’une nouvelle rupture dans les semaines qui suivent.
Dans un premier temps, il me semble important que vous soyez pris en charge par un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs. Les étirements du tendon d’Achille et des muscles qui composent le système décrit plus haut doivent être réalisés correctement et régulièrement. Le travail d’équilibre et de proprioception est incontournable. En complémentarité à cette rééducation, l’analyse du déroulé du pied chez un podologue du sport permettra de mieux comprendre votre technique de course et d’envisager l’utilisation d’une semelle orthopédique pour éviter le surmenage de la voute plantaire. Les semelles orthopédiques font partie du traitement mais il n’est pas toujours simple de trouver des semelles parfaitement adaptées à son pied. Bien souvent plusieurs visites et examens sont nécessaires pour trouver les semelles miracles. Il est intéressant de porter des semelles adaptées aux chaussures de travail qui seront différentes des semelles glissées dans les chaussures de running.
Bonjour, je cours assez régulièrement, et depuis une semaine je ressens une douleur sur le cuboide du pied droit. Je n’ai couru qu’une fois depuis que j’ai mal et tout s’est bien passé, ce matin end revanche, il m’est à peine de possible de poser le pied par terre, et j’ai très mal lorsque je marche. Je suis donc obligée de marcher sur la pointe du pied droit sinon la douleur est trop forte. Pourtant je ne me souviens pas avoir fait quelque faux mouvement, ou etre tombee. Pensez vous que c’est une fracture de fatigue ? Que suis-je sensée faire en attendant de faire une radio, car je suis dans l’impossibilité d’en faire une avant une bonne semaine?
Des chaussures plus confortables sont pour vous un mythe ? Vous avez craqué pour ces sublimes escarpins ou ces chaussures de ville qui se révèlent bien vite inconfortables ? N’abandonnez pas cette paire douloureuse au fond de l’armoire. Vous pouvez faire un tas de choses pour l’assouplir et la rendre plus confortable. Nous avons déniché pour vous 15 astuces qui vous redonneront envie d’enfiler vos chaussures neuves.
×