Ils sont plus petits et protègent moins de surface en hauteur, mais ils sont un peu plus discrets, ce qui n’est pas négligeable esthétiquement parlant. A vous de tester et de choisir ce qui vous convient le mieux. Je vous propose ici un montage photo avec les deux solutions. Les embouts sont pour moi plus fiables, ils tiennent mieux quand ils sont portés plusieurs heures et que vous devez vous déplacer ou rester debout.
Bonjour, je participe à un mariage le 12 novembre. Brrr, il risque de faire froid. Mon choix de robe va sûrement se porter sur une robe de cérémonie bustier noire (eh oui j’aime le noir, les mariés l’autorisent en plus :-)), courte, mais avec du tulle jusqu’aux pieds. Que faut-il porter comme veste (il y aura notamment la cérémonie à l’église), ensuite dans la salle? Aussi, faut-il mettre des pantys voile noir ou autres? Je te remercie pour tes bons conseils. Nat.
Je vous propose donc de consulter un médecin du sport. Il vous examinera et saura vous orienter vers un radiologue qui a l’habitude des sportifs. Celui-ci réalisera une échographie et une IRM de chacun de vos tendons d’Achille. Cette imagerie nous permettra de localiser les atteintes (sur le corps du tendon ou bien à son insertion sur le calcanéum, ou bien les deux atteintes associées), de faire un bilan de l’étendue des lésions et d’envisager un traitement adapté.
Les trucs et astuces de la rédac pour redonner vie à ses bijouxComment prendre soin de son maillot de bain ?Comment garder ses vêtements blancs ? Comment venir à bout des traces de déo ?Comment garder mes baskets blanches ?Guide de survie pour vêtements interdits de machinePourquoi il ne faut jamais porter ses chaussures à l’intérieurPourquoi faut-il laver ses vêtements neufs avant de les porter ?Vacances : 5 astuces pour faire sa valise en 10 minutes top chronoComment prendre soin de ses vêtements en soie ? 10 astuces pour s’habiller plus vite le matin10 astuces toutes simples pour enlever les taches sur vos vêtements9 pièces mode mauvaises pour la santéComment prendre soin de sa lingerie ?Peut-on récupérer un vêtement rétréci au lavage ?Comment calculer sa taille de bague ?5 astuces pour nettoyer ses chaussures en daim 6 astuces garder ses vêtements plus longtempsCes matières à bannir pour sauver sa peauComment éviter de passer par la case pressing ? On a testé : le collant spécial baskets8 détails qui amochent vos chaussuresComment se débarrasser (une fois pour toutes) des bouloches de pull ?Comment se passer de fer à repasser ?#DIY : 1 T-shirt blanc, 3 solutionsComment être bien dans ses escarpins ?Comment garder ses collants plus longtemps ?Comment personnaliser (facilement) ses baskets ?Comment prendre soin de son pull en angora ?Comment entretenir son sac en cuir ?

Un grand merci pour cet article que je vais m’empresser de partager avec mes proches qui ne me comprennent pas toujours. Pour eux, je passe ma vie à exagérer les choses : « mais non ce n’est pas trop fort » ou encore « tu ne peux pas aimer l’odeur des fleurs comme tout le monde ? » ou « tu feras comment quand tu auras un copain et qu’il voudra te toucher ? »

En prévention et en traitement des douleurs tendineuses, les étirements musculaires doivent être réalisés régulièrement avant les séances et après le retour au calme. Il n’est pas toujours simple de bien comprendre et réaliser correctement ces étirements. Je conseille pratiquement toujours de commencer par prendre des leçons d’étirement chez un kinésithérapeute qui a l’habitude de suivre les sportifs. Toutes les études scientifiques montrent parfaitement que l’amélioration de la souplesse est le meilleur mode de prévention des blessures chez les sportifs.
Si votre pied gauche est le pied le plus fort, il y a des chances que la tige de la chaussure appuie sur le tendon d’Achille pendant la marche et cause un traumatisme. Ça doit pouvoir se vérifier en sentant au toucher la forme de l’arrière de la chaussure. Y a-t-il un point proéminent susceptible de gêner le tendon pendant la marche? Si c’est le cas, il suffit de changer de modèle de chaussures.

J’ai quelques questions à te poser car j’ai mon bal de fin d’étude bientôt. Ma robe est de couleur sarcelle (entre le bleu et le vert), j’ai des talons nude mais je n’ai pas encore de pochette ni boucles d’oreilles. Je voulais savoir quelle couleur devrais-je prendre pour la pochette et quelle couleur devrait avoir mes ongles ? Merci pour ta réponse!
je suis invité à un mariage le 7 juin….j ai deux tenue en vue. Mon problème …c est. que je suis ronde et que j ai une tres vilaine cicatrice sur l une de mes jambe. je suis contrainte pour l estetique de porter des collant noir (a cause de mes jambes fortes ) et opaque ( a cause de la cicatrice) es ce qu a cette date je ne serrai pas trop ridicule avec des collant opaque noir ? De plus l une de mes tenue …robe en voile noir avec la doublure taupe doré….es ce qu il est possible avec cette robe de porter des chaussures ou une veste ou acssesoires rouge ou doit es ce que je doit rester dans des tons beige ou marron ou taupe?
Cela fait 6 longues années que je souffre des pieds, suite a une longue marche avec des chaussures inadaptées. J’ai TOUT essayé, infiltrations, ondes de chocs, kiné, semelles, laser(14séances) guérisseur, ostéopathe, chiropracteur, actuellement étiopathe, (ca va un peu mieux) j’en suis a ma quatrième séance, J’ai consulté « professeurs a Nancy, professeur a Mérignac (bordeaux) etc..etc.. actuellement je fait des étirements J’en ai mare.
Des larmes brouillaient mes yeux, mais au fond je m’en tirais à bon compte me remémorant les racontars des anciens. La fameuse, la phénoménale correction que l’on était censé subir lors des retenues du dimanche, ce n’était donc que ça ! Une fessée déculottée comme à la maison ! Certes, cela avait chauffé fort, mais c’était supportable. Rassuré, je me préparai à me redresser lorsque la directrice devina son intention.
Alors si ce n’est pas déjà fait, explorez-donc cette piste, je vous le conseille. Le jour où j’ai su que j’étais surdouée, je n’ai plus eu honte de toutes ces manies et parades développées au fil des années, qui semblaient aux yeux des autres complètement ridicules,et j’ai appris à être fière de ce qui me semble aujourd’hui un véritable don, et qui me construit entièrement. L’hypersensibilité est à la fois une grande vulnérabilité, cela, il faut l’accepter, mais c’est en même temps une grande force et un atout immense…
Mon dernier rendez-vous avec l’ortho s’est plutôt bizarrement déroulé : elle ne savait pas ce que je faisais là, ne m’a pas regardée, m’a dit d’enlever ma botte et de marcher tout simplement. Quand je lui ai demandé les résultats du scan (qu’elle avait complètement oublié par ailleurs!), elle a vérifié dans le dossier et m’a dit qu’elle ne comprenait pas pourquoi, mais que la fracture n’était toujours pas guérie, mais que je devais tout de même marcher sur mon pied.
En ce qui concerne la prise en charge, je ne suis pas énervée contre les médecins mais contre le fait qu’il y ait énormément de patients, peu de temps et que c’est de cette équation qui ne permet pas de diagnostiquer comme il faudrait les pathologies. Je suppose qu’avec un peu plus de temps, j’aurais pu savoir qu’il fallait que je remette mon pied en décharge même si la fracture du naviculaire est toute petite. Tout comme je n’ai pas pu demander si le fait que j’allaite pouvait changer le temps de guérison. Heureusement que j’ai pu préciser rapidement que j’allaitais pour avoir une prescription d’anticoagulants compatibles. Bref, c’est super de pouvoir vous lire et d’avoir votre avis, mais tellement dommage de devoir y avoir recours parce que les praticiens sont surbookés (et pas aidés…)
Merci pour cet article, je m’y reconnais pas mal. On (et moi aussi) m’a toujours décrite comme émotionnellement hypersensible, mais je n’avais jamais réalisé que j’étais également très sensible sur d’autres points. Je pensais être quelqu’un de maniaque, de « chiant », parce que je déteste qu’on me parle trop fort, ou qu’il y ait trop de bruit en général. Du coup je voulais te demander, quel casque anti-bruit as tu choisi? Je pense qu’à bien des égards ça me rendrait la vie plus facile, je suis en train de parcourir les descriptions des modèles, mais j’aimerais bien avoir ton avis.
Le repos sportif total n’est pas indiqué. Au contraire, il est essentiel que vous gardiez une activité physique et sportive adaptée pour ne pas perdre force et souplesse musculaire ainsi que votre condition physique générale. Je vous propose donc de faire trois séances par semaine en pratiquant le vélo ou la natation deux fois par semaine. Ces sports « portés » permettent de travailler force et endurance musculo-tendineuse sans déclencher la douleur. Vous pouvez aussi faire une sortie de course à pied une fois par semaine sans dépasser 30 à 40 minutes, en vous « promenant » et sans jamais déclencher la douleur. Respectez les éducatifs de l’échauffement, du retour au calme et des étirements.
Concernant votre peur de faire un faux mouvement, le seul conseil que je peux vous donner est effectivement d’être très prudente. Le fait de glisser ou bien de mal positionner son pied, lors de la descente des escaliers ou de la sortie de voiture par exemple, peut entraîner des lésions au niveau de la cicatrice tendineuse. C’est le risque pour tous les opérés du tendon d’Achille mais ce risque va vite disparaître.
bonjour il y a 2 semaine, je me suis fait mal au pied on jouant au foot. je voulais intercepter le ballon et j’ai voulu changer de direction et j’ai posé mon pied d’appui entre une touffe herbe et la terre ( c’est un terrain en mauvaise état ) et j’ai senti mon pied se tordre, je pensais que c’était une foulure mais non. je marchais on boitant la douleur sur 10 était de 4 j’ai senti après que j’était refroidi que la douleur était passé de 4 à 8, je marchais plus on boitant mais on sautillant j’ai mis mon pied dans la glace je pouvait difficilement faire un mouvement vers le haut et vers le bas pendant 3 jour j’avais une douleur assez constant. et depuis sa c’est calmer mais une douleur sur un point précis persiste et quand je marche sa me fait pas mal et au bout d’un certain temps une légère douleur j’ai remarquer aussi quand je veut faire un mouvement vers le haut avec mon pied sans avoir marcher la douleur est là. j’ai fait des recherches et c’est au niveau de l’astragale ou du talus je ne sais pas très bien le situer sur une image.

bonjour je voudrai que vous m’orienter ou me remedier alors mon fils il ya qlq jour jouer au foot puis dapres ce quil a dis un joueur avec lui la frapper mechamment sur son pieds le lendemain matin il a aprecu une bosse bleu violet sur son pieds a cote du mollet et sa ne s’est pas degonfler depuis ce jour et elle lui fais de grosse douleur infarnale priere de me repondre et merci


Bonjour! Hier j’ai voulu « shooter » dans un ballon (très fort) et je l’ai loupé et j’ai shooté au bas du cadre de la porte. Mes orteils se sont pliés donc le choc a été absorbé par le pied… depuis, j ai marché en boitant et hier soir, des hématomes et oedèmes se sont formés sur le dos du pied et je ne peux plus poser la partie externe du pied au sol. Je suis allée faire des radios ce matin et le médecin, très exaspéré par cette consultation selon lui inutile, m a fait des radios, les a regardé pendant 20 secondes avant de me dire qu il n y a rien de cassé, et que de toute façon ça ne changeait rien car on ne peut pas immobiliser l avant-pied… Il m a dit d attendre que ça passe… mais je ne suis pas douillette et franchement je ne peux pas poser le pied au sol… comment puis-je soigner cela au plus vite pour pouvoir travailler (je dois porter de lourdes charges dans des escaliers). Merci d avance…
J’aimerais avoir tes conseils pour un mariage au mois de juin, j’ai repéré une robe bustier avec une bretelle couleur marshmallow en mousseline. Je pensais mettre des chaussures couleur argent et peu être une veste bleu marine a pois blanc manche 3/4. Au niveau des accessoires je pensais plus à des boucles d’oreilles qu’un collier car la bretelle habille déjà le décolleté. Mais je sais pas trop pour les couleurs des accessoires et de la pochette…
Je vacillai, sentant mon visage s’empourprer en même temps que m’apparaissait le ridicule de ma culotte enfantine, trop étriquée et dégrafée à la taille. Il me semblait même que la fine l’étoffe se resserrait plus étroitement autour de mes fesses. Je dus balbutier quelque chose d’inintelligible alors que, vraisemblablement, aucune réponse n’était exigée.

Le repos sportif total n’est pas indiqué. Au contraire, il est essentiel que vous gardiez une activité physique et sportive adaptée pour ne pas perdre force et souplesse musculaire ainsi que votre condition physique générale. Je vous propose donc de faire trois séances par semaine en pratiquant le vélo ou la natation deux fois par semaine. Ces sports « portés » permettent de travailler force et endurance musculo-tendineuse sans déclencher la douleur. Vous pouvez aussi faire une sortie de course à pied une fois par semaine sans dépasser 30 à 40 minutes, en vous « promenant » et sans jamais déclencher la douleur. Respectez les éducatifs de l’échauffement, du retour au calme et des étirements.


Tout le monde connaît l’astuce des semelles, surtout si vous n’avez pu trouver la bonne pointure pour vos chaussures de rêves 😉 Bon l’idée ici c’est surtout d’utiliser des semelles pour être 100% à l’aise. Pour éviter toute transpiration et donc ampoules (frottements, frottements et re-frottements, ça fait des dommages forcément), utilisez des semelles complètes. Au contraire d’une semelle simple qui protège le dessous du pied, la semelle entière protège aussi le dessus, comme une chaussette, tout en restant discrète.
En cas de tendinopathie, l’interrogatoire du sportif est essentiel pour apprécier et préciser la gravité ou le retentissement fonctionnel des phénomènes douloureux sur l’activité physique mais aussi sur les activités de la vie courante (déplacements, travail). Nous utilisons la classification de Leadbetter qui a l’intérêt d’associer les critères d’évaluation de la gêne fonctionnelle et la durée d’évolution de l’atteinte tendineuse.
Au cas où les douleurs ne diminueraient pas nettement en une semaine, je vous conseille de consulter votre médecin traitant qui organisera une échographie. Cet examen permettra de localiser précisément la lésion douloureuse et de mettre en place les traitements les mieux adaptés. Dans tous les cas ne vous inquiétez pas, je suis bien certain que vous serez vite guéri.
Et effectivement, je confirme que l’hypersensibilité sensorielle auditive n’a pas grand-chose à voir avec la qualité de son audition. J’entends globalement mal (on en avait parlé une fois sur Twitter d’ailleurs il me semble, tu avais posté un article qui m’avait fait beaucoup de bien sur le sujet!) mais tout ce qui est trop sonore me fatigue et parfois me fait beaucoup de mal. En soirée dans un bar ou une boîte, il m’est absolument impossible de passer un bon moment parce que je n’aime pas le bruit assourdissant des alentours mais aussi parce que je n’arrive pas du tout à distinguer ce que les gens disent au milieu du bruit…Socialement, c’est très angoissant et ça m’a gâché un certain nombre de moments qui se voulaient joyeux. Bonjour l’isolation et le sentiment d’anormalité qui va avec, quand on lutte déjà avec la partie sociabilité de sa vie…
Agée de 56 ans,je pratique la randonnée en moyenne 3 fois par semaine (environ 50 km/sem ,dénivelé variable jusqu’à 900m). Depuis peu chaussée de chaussures demi tiges (terrains accidentés obligent),je souffre d’une douleur lancinante à la cheville gauche au dessus du talon en début de rando puis à partir du 6° /7° km et ce quelque soit le terrain. Je pensais préparer une ampoule majestueuse bien que mes chaussures soient largement étrennées mais non. Cette douleur est maintenant systématique et comme décrit ci dessus mais est calmée au repos. Un ami me parle de « défaillance » au niveau du talon d’achille. En randonnée en terrain facile je remets mes chaussures basses,la douleur est moins intense . Qu’en pensez vous? Merci.
je souffre d’ une douleur récurrente au tendon d’ Achille gauche , j’ai pris une période de repos et mis des semelles fabriquées par un podologue je me suis remis a courir et de nouveau une tendinite est apparue ,10 séances de kiné m’ ont été prescrites par mon médecin . A l’ issue j’ ai investi dans une paire de chaussures Oka One avec semelles épaisses pour les amortis rien y fait la douleur reviens. Il y a t- il une solution ? merci
Je vais à un mariage mi-août. J’ai acheté une robe jaune moutarde chez Naf-Naf (1er fois que j’ose cette couleur, j’espère que j’ai bien fait). Côté accessoires, je pense à des boucles d’oreilles (je ne porte pas d’autres bijoux) pendantes dont la couleur dominante est le bleu avec des touches de jaune/blanc/roux, et à des sandales ouvertes dans les tons camel. Est-ce “correct” ?

Attention, si vous comptez marcher toute la journée avec des escarpins, mieux vaut être une utilisatrice confirmée des chaussures à talons. C'est un incontournable de la garde-robe féminine, mais qui n’est pas sans risque. Ces chaussures à talons peuvent vite frôler la vulgarité si elles ne sont pas associées avec le vêtement adéquat, et ne sont pas les plus confortables. Veillez à ne pas poser les pieds n’importe où : les escarpins s’enfoncent dans les pelouses, se coincent dans les grilles d’aération du métro... Bref, ce ne sont pas les chaussures à talons les plus pratiques mais demeurent un gage de féminité pour un look de femme fatale ultra glamour. Prévoyez une paire de ballerines dans votre sac à main pour soulager vos petons dans la journée.
Ne pensez pas que vous pouvez simplement ignorer la douleur. C’est peut-être faisable à court terme, mais très désagréable et douloureux à long terme. Il est absolument essentiel d’éviter les ampoules si vous voulez profiter de vos randonnées. Il est possible de les soigner mais il vaut mieux les éviter. Et c’est facile, suivez ces quelques techniques et conseils que beaucoup de personnes négligent.
Très bon article ! Je confirme que les chaussettes « double » de Thyo sont très bien. Quelle que soit la chaussette, je combine toujours avec un morceau d’élastoplaste sur l’arrière des chevilles, au niveau du tendon d’Achille, j’ai pris un abonnement semble-t-il, si j’ai des ampoules, c’est toujours à cet endroit. Les pansements Compeed tiennent bien sur moi, j’en emporte toujours une boîte, même si à côté j’ai toujours des pansements simples.

Je vous propose de prendre des béquilles pour ne pas avoir à poser le pied au sol avant de consulter votre médecin qui vous prescrira une échographie. Le risque de ce type de lésion musculaire est essentiellement la récidive dans les semaines qui suivent la blessure initiale. Pour éviter ces rechutes, les sportifs doivent s’astreindre à une rééducation sérieuse chez un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs. La reprise de la course ne doit pas être envisagée avant six à huit semaines minimum. Mais il est possible de reprendre doucement le vélo à partir de 4 semaines si la cicatrisation dirigée se fait correctement.
À moins que vous soyez adepte des échasses, oubliez les talons de plus de 10 cm. Au-delà, la cambrure de la chaussure est franchement verticale, du coup, elle n’épouse pas celle du pied. Résultat, le pied se contracte et vous avez mal. Si vous n’êtes pas habituée aux talons ou que vos pieds sont particulièrement sensibles, restez raisonnable : entre 5 et 7 cm, c’est parfait. De même, plus le talon est étroit, moins la surface de contact au sol est grande et donc plus la marche est délicate. Du coup, laissez de côté les talons aiguilles et préférez des talons carrés.
S’il s’agit bien d’une maladie de Sever, le traitement est simple : porter des semelles et des chaussures qui vont soulager la tension au niveau des tendons d’Achille, apprendre à étirer les tendons et les muscles situés derrière les jambes et les cuisses. Pour que cette dernière thérapeutique soit réellement efficace, elle doit être apprise et mise en place par un kinésithérapeute.
L’aponévrosite plantaire,associée ou non à la présence d’une épine sous calcanéenne résulte souvent d’un mauvais déroulé du pas.Dans cette pathologie l’attaque du pas se fait dans 90% des cas trop à l’extérieur (en varus ou pour les sportifs en supination) occasionnant un travail excentique du muscle en phases 1 et 2 du pas.On voit trop souvent les patients appareillés de semelles avec de grosses voutes plantaires favorisant le renvoi du pied sur l’extérieur et donc augmentant la pathologie aponévrotique.La correction orthopédiques doit être bien apropriée et corriger l’axe dynamique de marche évitant tous mouvement de torsion du muscle aponévrose,ceci étant bien plus important que l’amortissement des chocs et même que l’évidement antéro interne talon encore trop souvent rencontré sur les semelles.
Je pratique de la boxe thai, suite à un entrainement, il y a environ 2 mois je me suis blesser au niveau du cuboide. Le lendemain j avais terriblement mal , sa avait enflé, j’arrivais pas trop à m’ appuyer sur mon pied. Pour calmé la douleur j ai mis de la pomade + bandage. Depuis je vais beaucoup mieux mais lorsque j ai repris mon entrainement la douleur est revenu mais sans enflé, je n ai pas encore consulté de medecin… Que dois-je faire pour ne plus avoir cette douleur. Merci d’avance!!
je suis invité à un mariage le 7 juin….j ai deux tenue en vue. Mon problème …c est. que je suis ronde et que j ai une tres vilaine cicatrice sur l une de mes jambe. je suis contrainte pour l estetique de porter des collant noir (a cause de mes jambes fortes ) et opaque ( a cause de la cicatrice) es ce qu a cette date je ne serrai pas trop ridicule avec des collant opaque noir ? De plus l une de mes tenue …robe en voile noir avec la doublure taupe doré….es ce qu il est possible avec cette robe de porter des chaussures ou une veste ou acssesoires rouge ou doit es ce que je doit rester dans des tons beige ou marron ou taupe?
il ya prés de deux mois je jouais un match de foot, et d’un coup je ressens un claquage au dessus de la cheville du pied droit, je ne pouvais pas poser mon pied sur le talon, avec présence de gonflement. J’ai consulté un médecin sur le champ, qui m’a dit que c’est un problème du tendon d’Achille, il m’a conseillé du repos avec des anti-inflammatoire. maintenant j’arrive à marcher dessous avec moins de douleurs ( juste le problème de raideur qui part et revient), mais j’arrive toujours pas à me mettre sur la pointe des pieds (surtout pour la monté ou la descente de l’escalier).
bonsoir, à toutes et tous, j’ai suivi toutes vos conversations et je vois que la plus part sont dans le même cas que moi, c’est-a dire que j’ai eu une aponévrose plantaire depuis maintenant 3 ans et oui je sais que ça date et je suis d’accord avec vous, chaque personne à un rêve dans sa vie, moi le mien aujourd’hui c’est la guérison car j’en peux plus c’est plus une vie, j’ai pris 10 kg depuis. Alors j’ai tous fais et pris les conseils de beaucoup de professionnels en plus des séances de kiné, semelle, glaçage, renforcement voûte plantaire, injection et j’en passe franchement c’est pas facile.

Bref. Du coup à part le goût tous les volets (spécialement l’odorat) éveillent beaucoup de souvenirs de tentatives pour réparer ces situations pénibles et la perplexité que ça éveille chez les autres. Notamment sur la température…Quand on ne supporte pas quand la température est trop extrême, que ce soit dans le chaud ou le froid, on se prend une volée de remarques sur le fait qu’on est trop chochotte. Sur ce point-là(où il est difficile de cacher son hypersensibilité), c’est ce que je trouve le plus difficile à vivre, au quotidien et avec des tierces personnes.
J’ai eu mon accident il y a 2 mois. Le chirurgien ne voit pas d’évolution à la radio et il m’est toujours impossible de marcher sans béquilles, la douleure est trop forte. Mon médecin m’a parlé de retard de consolidation. Mon kiné me dit que si et seulement si la consolidation se fait courant le mois de juin qui arrive. Je peux espérer être tranquille pour aout !
Je suis issue d’une famille « sensible » et ma soeur et moi sommes hypersensibles. Enfin moi j’ai mis bcp plus de temps à mettre un mot dessus car je me voilais la face sur toutes ces choses que je ressentais. Et à force que ma soeur m’en parle, j’ai compris que en effet j’étais concernée. Et du coup, je m’écoute davantage et met en place ce qu’il faut pour me protéger des « agressions » et comprends mieux certaines de mes réactions un peu vives.
J’ai quelques questions à te poser car j’ai mon bal de fin d’étude bientôt. Ma robe est de couleur sarcelle (entre le bleu et le vert), j’ai des talons nude mais je n’ai pas encore de pochette ni boucles d’oreilles. Je voulais savoir quelle couleur devrais-je prendre pour la pochette et quelle couleur devrait avoir mes ongles ? Merci pour ta réponse!
Les caractéristiques de la douleur que vous décrivez : survenue brutale en jouant au tennis et impossibilité de marcher en déroulant le pied normalement me fait penser que vous avez été victime d’un « tennis-leg ». Il s’agit d’une lésion musculaire importante à type de claquage d’un muscle du mollet, le muscle le plus fréquemment atteint étant le gastrocnémien médial
Je viens vers vous car je me suis blessée lors d’un match de foot, le 28 août dernier. Au démarrage d’un sprint, j’ai entendu un gros clash et ressenti un coup derrière ma cheville droite. Je suis tombée directe par terre, me disant que j’avais pris une semelle mais personne derrière moi. J’ai crompris direct que c’était le tendon d’Achille. Partie aux urgences, on m’a confirmé que j’avais une rupture complète du tendon d’Achille.
Des larmes brouillaient mes yeux, mais au fond je m’en tirais à bon compte me remémorant les racontars des anciens. La fameuse, la phénoménale correction que l’on était censé subir lors des retenues du dimanche, ce n’était donc que ça ! Une fessée déculottée comme à la maison ! Certes, cela avait chauffé fort, mais c’était supportable. Rassuré, je me préparai à me redresser lorsque la directrice devina son intention.
J’ai une aponévrosite depuis 8 mois et après des séances « mécaniques » de kiné sans aucun résultat je me suis fais faire des semelles orthopédiques sur mesures. Un mois est passé et toujours aucun signe de guérison. Je pense retourner voir mon médecin pour qu’il m’envoie chez un osthéo. Je marche dans mon boulot jusqu’à 20 bornes par jour et c’est très douloureux à chaud mais surtout à froid. Je mettrais un post si une guérison survient suite à un traitement. Courage, il y a pire.
Je traînais cette aponévrosite depuis plus de 7 mois et les examens contredisaient les premiers, l’IRM montrait une aponévrose normale. Suite à une nouvelle consultation chez mon médecin du sport qui a entrepris de réaliser une échographie minutieuse, il a détecté une lésion du long fléchisseur et non une aponévrosite ou une fissure de l’aponévrose.
Enfin une probable tendinopathie nodulaire du tendon d’Achille qui peut se manifester par des douleurs et une gêne fonctionnelle lors de la marche ou de la course à pied. Elle peut aussi générer des difficultés au réveil ou lors d’une position assise prolongée du fait du caractère inflammatoire de cette pathologie. Là aussi, à priori, différents traitements vous ont été proposés. Pour cette atteinte du tendon d’Achille le port d’une talonnette est également conseillé, en s’assurant qu’elle ne favorise pas le frottement.
Il m’était arrivé de reprendre à mon compte ces fadaises, sans méchanceté ni volonté de les écraser de ma supériorité. Ce qui me plaisait, sans en avoir vraiment conscience, c’était d’observer dans leurs regards et leurs mimiques inquiètes la même crainte que je ressentais moi-même à l’idée de la menace possible d’une éventuelle correction au martinet de la part de notre directrice.
Bonjour, je dois consulter le Dr PREVOT , je n'ai rien lu à son sujet , est ce que quelqu'un a eu une consultation ou opérer par lui, merci , je me suis fais opérer d'une TTA + médialisation + abaissement de la rotule du genou gauche suite à une luxation et subluxation ( par chez moi) sauf que j'ai toujours des douleurs, je ne marche pas correctement et après 15 mois de la chirurgie je recommence juste à travailler en mi-temps, mais cela est très douloureux ( je suis AP dans un hôpital).
Le jour venu, comme tous les dimanches et jours de fête, j’avais endossé mon « costume du dimanche ». Ce vêtement de drap fin et de nuance gris perle composé d’une veste et d’une culotte courte assortie me plaisait beaucoup pour son élégance et parce qu’il me changeait de mon sempiternel uniforme de collégien. J’aimais aussi sentir la douceur de l’étoffe qui gainait mes cuisses et, ma foi, l’image du beau jeune homme chic que me renvoyait le miroir flattait ma coquetterie d’adolescent.

Du coup cela fait peu de temps que j’ai vraiment pris conscience qu’il fallait que je m’adapte à ce qui est mon mode de fonctionnement. Souvent le trop plein d’émotions/de sensations arrive sans crier gare, mais j’ai appris à m’écouter et à savoir quand c’est le cas. Parfois c’est de calme complet et de solitude dont j’ai besoin. D’autres fois écouter de la musique me fait beaucoup de bien, et en jouer ou chanter aussi.
Ce conseil est d’autant plus important si vous devez conduire. D’une part cela peut s’avérer dangereux pour votre conduite, mais la contrainte exercée sur votre pied, alors que vous devez être en mesure de réagir rapidement, pour freiner par exemple, n’est pas négligeable non plus. Laissez une paire de chaussure sans talon dans votre coffre, vous serez plus à l’aise pour conduire, et vous risquerez moins les blessures, ainsi que les accidents.
Quand on sait qu’on va porter nos escarpins toute la soirée, on prévoit facilement l’arrivée des douleurs et on s’arme en conséquence. Du coup, on mise sur des semelles en silicone anti-dérapantes qui maintiennent le pied en place. Sans oublier les coussinets en gel transparent pour protéger le tendon, car ce dernier s’irrite très facilement et est particulièrement sujet aux ampoules. On en trouve aussi bien en pharmacie que sur des sites comme Asos ou New Look. C'est tout simplement magique.
×