clinique honteuse une vraie pompes a fric pour la plupart du temps avec de résultat aussi nul que les consultations surtout les opérations des croisés (lca) 1000€ de débourses sans compter les consultations à 50€.... vérifier les montants quand vous payez avec la carte bleu on peut vous voler ( vecu ) delavignes n est pas si bon que ça beaucoup de échecs pour beaucoup de argent engendrée je vous conseillerai le CHU DE LIBOURNE pour le croise ( chirurgien forme par tramond ) plus jamais j irai dans cette clinique ils font ce qu ils veulent même quand on veut une anesthésie locale et qu on peut l avoir bah ils vous font une anesthésie générale de leur pleins grès .... ça passe quand il n y a pas d incident au réveil mais si il y a que se passe t il ??? bref pompe a fric consultations 3 min 50€ dépassement d honoraires a gogo .... après faut que les chirurgiens payent les locaux chacun paye sa part du crédit pour les locaux flambant neuf on comprends les tarifs de tout ses associés .......
Chez un coureur à pied qui décrit une douleur brutale sous le pied, nous devons immédiatement penser à une rupture tendineuse. L’échographie va permettre de connaitre l’importance de l’atteinte et de la situer soit au niveau de l’aponévrose plantaire superficielle ou bien de l’aponévrose plantaire profonde. Un autre tendon situé au niveau de la malléole interne est souvent atteint chez les coureurs à pied, il s’agit du tendon du tibial postérieur. Là encore l’échographie est un excellent élément diagnostic. Au cas ou l’échographie ne permettrait pas de faire un diagnostic précis, une IRM est toujours intéressante pour éliminer d’autres pathologies articulaires, ligamentaires ou osseuses.
Le résultat ne s’est pas fait attendre: une douleur sous la voute plantaire et une partie du talon; mon toubib du sport m’a tout de suite mis au parfum en m’indiquant qu’il n’y a malheureusement pas de remèdes miracle et que la guérison reste très variable d’un patient à l’autre … seule consigne lorsque j’ai demandé une estimation de reprise possible pour la course à pied: « vous verrez bien par vous même … »
Âgée de 55 ans, je souffrais de métatarsalgies des 2 pieds, suite à d énormes douleurs, je boitais régulièrement ce qui a provoqué un gonflement du talon d Achille avec un nodule assez gros du pied gauche, l apparition du gonflement et nodule date de 6 mois , et pourtant pendant ces 6 mois, j ai eu pas mal de traitement anti inflammatoire et anti douleur pour les douleurs de l avant pied, depuis j ai été opéré des métatarses du pied droit ( le 15 février 2016) anti inflammatoire, anti douleur et repos dû à l opération, ce qui m inquiète , c est que le gonflement du talon d Achille avec le nodule est toujours là, ce n est pas trop douloureux, sauf un peu le matin et de temps dans la journée mais en prenant pas mal de cachets, ça cache peut être la douleur, mon médecin traitant et chirurgien m ont bien confirmé une tendinite avec nodule, mais ne s en préoccupe pas trop, il se préoccupe du pied opéré normal, ma question est, est ce que cette tendinite va s améliorer ou pas, maintenant que je vais reprendre une activité normale plus marche et vélo, est ce que le médecin doit me prescrire radio échographie pour voir l état de mon talon d Achille où est ce que le nodule va disparaître tout seul , qu en pensez vous
j’ai 71 ans je courre 304 fois par semaine environ 1 h 30 sur partie bitume moitie chemin sablonneux ou terreux mardi j’ai ressenti une petite douleur aux deux tendons le lendemain a peine perceptible sur le tendon droit ce matin j’ai couru et au bout d’une heure j’ai ressenti a nouveau la douleur sur le tendon droit je me suis arrêté plus tôt cette douleur s’est aggravée après le retour l’application de gel n’a pas modifie cette douleur qui me fait boiter beaucoup je pense à une tendinite !! que dois je faire ? IL EST VRAI AUSSI QUE JE NE M’HYDRATE PEU et surtout pas du tout pendant la course ni etirements non plus …

Depuis ce temps, j’ai repris la marche tranquillement, d’abord avec mes béquilles, puis sans, sous la supervision de ma physiothérapeute. Mais voilà, j’ai toujours mal au pied – pas une douleur lancinante ou sourde, mais plutôt aigue, comme si l’os transperçait ma peau… Bref, assez difficile! Mon pied enfle plus la journée avance, au point ou je peux avoir de la difficulté à mettre des bas ou des bottes. Je ne sais plus trop quoi faire.. Que me conseillez-vous?
Lacez vos chaussures correctement – ni trop ni pas assez. Si elles sont trop lâches, votre pied bouge dans la chaussure et s’échauffe. A l’inverse, si elles sont trop serrées, cela favorise l’apparition d’ampoules en concentrant les frottements en certains points. De plus, vous avez les pieds qui gonflent plus facilement dans des chaussures serrées. N’hésitez pas à réajuster le laçage pendant la randonnée pour trouver ce qui convient le mieux à vos pieds.

Ne reste pas avec cette douleur. Si tu abîme ton tendon à ton âge tu risque d’avoir des soucis plus tard. Il faut que tu en parle à tes parents et que vous alliez voir un médecin du sport qui pourra examiner ton tendon. Dans l’immédiat afin de moins souffrir tu peux acheter des talonnettes en pharmacie afin de les mettre dans tes chaussures de ville et de sport. Mais je le répète va voir un médecin, on ne reste pas avec un douleur au tendon à ton âge !
Rester fidèle à sa pointure peut être un bon début au moment de choisir une nouvelle paire. Malgré la tentation, mieux vaut éviter la paire qui fait de "petits pieds" au risque de les voir rester au fond du placard. En cas d'hésitation, il est au contraire préférable de prendre une demi pointure au-dessus et d'ajouter une semelle si besoin. Il peut aussi être utile de tenir compte de la matière. Le cuir se détend, mais le satin ou les matières synthétiques ne sont pas aussi souples. Autre astuce: plutôt essayer les chaussures en fin de journée car les pieds ont alors tendance à gonfler.  
La pointure de vos talons joue un rôle déterminant dans la douleur. «Les femmes prennent souvent une pointure supplémentaire. Elles focalisent sur la largeur de la chaussure, alors qu'en chausser de trop grandes est tout aussi négatif», met en garde Arnaud De Fierkowsky. Le professionnel recommande donc d'acheter des marques allemandes ou anglaises, car celles-ci possèdent davantage de demi-pointures, et permettent de faire concorder la longueur du pied avec la largeur. «En réalité, ll faut toujours essayer deux pointures, et privilégier les escarpins ouverts car ils laissent plus d'espace aux orteils», ajoute Florent Rain.

Les apprenties : Vous ne lâchez vos baskets que pour des ballerines ultraplates ? Sachez que marcher à même le sol n’est pas bon. En effet, vous risquez de vous faire mal au dos. Evitez de sauter les étapes et ne choisissez pas un talon plus haut que 6 cm. Si l'envie est plus forte, optez pour des chaussures à talons compensés. Votre poids étant mieux réparti, vous serez plus stable.

J’ai 53 ans. Je ne suis pas forcément sportive mise à part une bonne marche de temps en temps. Depuis un mois j’ai très mal au tendons d’Achille, surtout le droit, et ce jour et nuit. Mon médecin m’a prescrit des anti-inflammatoires mais rien n’y fait. Ce n’ai pas mon travail de bureau qui me fait faire des efforts pourtant ! Néanmoins, je ne supporte pas de marcher dans la journée, même sur 1 ou 2 km. Et la nuit, quand mes jambes sont censées être au repos, c’est pareil, la douleur me réveille. J’ai mal aussi à mes mollets. Est-ce la douleurs des tendons qui me fait crisper ma jambe ? Est-ce la douleur de la jambe qui a un effet sur les tendons ?
cet après midi je me suis foulé le cheville. La douleur à été vive sur le coup mais c est atténué rapidement ne me gênant que très peut por marcher. Sauf à certain moment notamment quand mon pied est en extension ou encore lorsque mon pied est en appuie sur la face externe (mauvais aplomb) Mais la douleur n est pas localisé à la cheville. Mais sur le côté en allant vers le dessus du pied. Au touché j ai vraiment mal à un point spécifique qui d apres votre schéma se situerait au niveau du cuboide ou alors à la base des metatarses des deux derniers oreilles. Je ne présente aucun oedeme ni d hematome.
• Demander aux gens de limiter les sources de bruit. Les différentes sources de bruits empêchent les personnes hypersensibles de se concentrer car elles sont toutes traitées avec la même intensité (il faut croire que l’effet cocktail party ne marche pas avec la même efficacité chez tout le monde). Si vous vous sentez suffisamment à l’aise pour le faire, demandez à votre interlocuteur/trice de baisser le son de la radio ou de parler dans un endroit plus calme qu’un quai de métro bondé. Généralement, vos proches comprendront que nous n’avons pas tou-te-s la même tolérance au bruit.
A partir de la cinquantaine il devient plus difficile de soigner une tendinite, dans mon cas une année d’arrêt complet sans sport, rien n’y a changé, après avoir tout essayé en particulier les ondes de choc (au moins 3X10 séances) qui n’ ont pas eu d’efficacité, mon médecin m’a enfin envoyé faire des injections PRP, et la miracle, 5 semaines après, tendon complètement soigné, plus de lésion à l’écho, je recourt depuis un an sans problème.
Pour résumer brièvement suite à un accident de cheval ou mon cheval m’est tombe sur le pied j’ai une fracture du naviculaire, une fracture du cunéiforme avec déplacement, trois luxations au niveau cuneiformes/1er metatarse (en gros luxation Columno spatulaire) et rupture du ligament de lisfranc.. ça fait beaucoup effectivement ! J’ai été opérée le 29 décembre 2015 avec réduction orthopédique et osteosynthese (j’ai des vices dans cuneiforme et naviculaire)… voilà pour l’histoire !
bonjour je voudrai que vous m’orienter ou me remedier alors mon fils il ya qlq jour jouer au foot puis dapres ce quil a dis un joueur avec lui la frapper mechamment sur son pieds le lendemain matin il a aprecu une bosse bleu violet sur son pieds a cote du mollet et sa ne s’est pas degonfler depuis ce jour et elle lui fais de grosse douleur infarnale priere de me repondre et merci
Supporter les talons hauts, c'est donc aussi – et surtout – choisir le bon modèle. Chaque personne est différente, dans sa posture, la morphologie de son pied, sa démarche... Si vous voulez pouvoir marcher en talons toute la journée, le mieux est encore d'écouter votre corps et de respecter ses exigences, sans brûler les étapes et en optant pour une paire qui soit adaptée à vos spécificités. Mais gardez toujours à l'esprit que la maîtrise des talons hauts n'est pas innée : c'est avec de l'entraînement que vous parviendrez à mieux supporter vos stilettos au fil des heures. Alors ne vous blâmez pas si vous n'arrivez pas à les garder aux pieds de 9 à 5 et que vous finissez pas les troquer contre une bonne vieille paire de ballerines. Après tout, les femmes qui courent en talons de 12cm toute la journée sont un mythe !
On a testé : le collant spécial baskets8 détails qui amochent vos chaussuresComment se débarrasser (une fois pour toutes) des bouloches de pull ?Comment se passer de fer à repasser ?#DIY : 1 T-shirt blanc, 3 solutionsComment garder ses collants plus longtemps ?Comment personnaliser (facilement) ses baskets ?Comment prendre soin de son pull en angora ?Comment entretenir son sac en cuir ?Les trucs et astuces de la rédac pour redonner vie à ses bijouxGuide de survie pour vêtements interdits de machinePourquoi il ne faut jamais porter ses chaussures à l’intérieurPourquoi faut-il laver ses vêtements neufs avant de les porter ?Vacances : 5 astuces pour faire sa valise en 10 minutes top chronoComment prendre soin de ses vêtements en soie ? 10 astuces pour s’habiller plus vite le matin10 astuces toutes simples pour enlever les taches sur vos vêtements9 pièces mode mauvaises pour la santéComment prendre soin de sa lingerie ?Peut-on récupérer un vêtement rétréci au lavage ?Comment calculer sa taille de bague ?5 astuces pour nettoyer ses chaussures en daim 6 astuces garder ses vêtements plus longtempsCes matières à bannir pour sauver sa peauComment éviter de passer par la case pressing ? Comment prendre soin de son maillot de bain ?Comment garder ses vêtements blancs ? Comment venir à bout des traces de déo ?Comment garder mes baskets blanches ?Comment bien choisir ses chaussures à talons ?
Bonjour, merci de partager votre histoire… Je me sens moins seule d’un seul coup… De mon côté, j’ai de l’hypersensibilité au toucher… Quand j’étais plus jeune, j’aimais beaucoup serrer très fort mes pantalons car je préférais les pressions fermes mais depuis peu de temps, je préfère les pantalons qui serrent moins, mais beaucoup de vêtements me gênent sans être serrés aussi alors je ne sais plus où en donner de la tête… Ce qui est bizarre est que cela peut dépendre des moments… Un jour je vais être gênée par un vêtement, et un autre jour ce même vêtement ne me gênera pas ou moins… Il faut savoir que je réfléchis beaucoup trop, je stresse beaucoup (depuis toute petite je me ronge les ongles), j’ai des angoisses, je suis migraineuse depuis aussi très longtemps… J’ai des complexes avec mon ventre… Je me trouve corpulente alors que tout le monde me dis que non. Je les crois car au fond je ne suis pas corpulente mais je n’accepte pas mon ventre quand même car je pense que c’est aussi à cause de cela que j’ai des gênes… Ces gênes me pourrissent la vie car cela me rend plus irritable et je dirais même que cela me met dans une situation de panique intérieure car je n’ai plus de contrôle sur mes sensations… Je n’arrive pas à lutter contre alors que j’aimerais… Je ne sais pas si j’ai toujours été comme cela sans le savoir consciemment… Mais en tout cas c’est très handicapant pour moi car quand cela se produit, ma motivation pour toute autre chose disparait car mon attention est focalisée sur mon mal-être… Est-ce que ces gênes peuvent disparaitre un jour ? Est-ce que quelqu’un a réussi à sen débarrasser ? Si oui, comment ?
Hier j’ai subi un choc au pied, une étagère m’est tombé dessus alors que j’étais pied nu à ce moment là. le choc a tellement été puissant que j’ai eu une légère perte de connaissance. Depuis, j’ai un hématome qui a fait surface et j’ai mal au pied. Pas possible de marcher normalement . Est ce normal et est ce du au choc ? Ou faut il que je consulte un médecin pour être sûr qu’il n’y a rien d’atteint ? Cordialement
Bonjour et merci pour votre réponse. Au départ, je voyais un orthopédiste sur Nantes. . Pour lui, au bout de 6 mois, la lésion du cuboiide était réglé. C’est pour cela qu’il m’a envoyé vers un algologue pour lalghodistrophie. J’ai demandé à mon médecin généraliste pour un irm . J’aurai la réponse lundi théoriquement. Je n’ai pas vu d hosteo. Je vais réfléchir suite à la décision de mon médecin traitant. Bonne soirée. Vincent
Bonjour Emma, je me marie en 2015 et la cérémonie civile se déroulera en janvier, en petit comité (parents, frères et soeurs, témoins). J désire une tenue pas trop officielle, un peu fun sans faire déluré, et en couleur. J’avais pensé à la robe patineuse, et j’ai trouvé celle-ci : http://www.galerieslafayette.com/p/+robe+patineuse+manches+courtes-see+u+soon/23455496/401
Qu’est ce que c’est ? Pour la version française, cela veut dire la bonne pointure. Lorsque vous achetez vos chaussures, prenez un soin tout particulier à la pointure et essayez les différentes options. Selon les marques et les modèles, je suis plus à l’aise dans un 37.5, 38 et même parfois 39. Je sais, dingue. Le fait est que vous pourriez être surprise de la différence que l’on peut avoir d’une taille à une autre. Alors première étape, en magasin, essayez différentes pointures et marchez avec !
Je suis invitée au mariage de la cousine de mon homme à la mi-novembre… Il risque de faire froid, peut-être même de pleuvoir vu la région dans laquelle ça se déroule. J’ai mis énormément de temps à trouver une robe qui me plaisait, sachant que je voulais marquer le coup car je m’habille assez chic dans la vie de tous les jours. Il fallait donc montrer que j’avais fait un effort vestimentaire ! J’ai choisi une robe qui ressemble énormément à celle-ci, sauf qu’elle est bleue klein/cobalt, et qu’à la place du noeud à la taille, ce sont des strass.
Et effectivement, je confirme que l’hypersensibilité sensorielle auditive n’a pas grand-chose à voir avec la qualité de son audition. J’entends globalement mal (on en avait parlé une fois sur Twitter d’ailleurs il me semble, tu avais posté un article qui m’avait fait beaucoup de bien sur le sujet!) mais tout ce qui est trop sonore me fatigue et parfois me fait beaucoup de mal. En soirée dans un bar ou une boîte, il m’est absolument impossible de passer un bon moment parce que je n’aime pas le bruit assourdissant des alentours mais aussi parce que je n’arrive pas du tout à distinguer ce que les gens disent au milieu du bruit…Socialement, c’est très angoissant et ça m’a gâché un certain nombre de moments qui se voulaient joyeux. Bonjour l’isolation et le sentiment d’anormalité qui va avec, quand on lutte déjà avec la partie sociabilité de sa vie…
Quand j’avais fais l’échographie, l’inflammation apparaissait à l’endroit du ligament talo-fibulaire. C’est la même zone qui est très douloureuse quand la cheville se penche vers l’extérieur. Pour ce qui est de la douleur en elle même, je dirai, du fait que, si je ne presse pas l’endroit soit a la main, soit à une position inadéquate du pied, elle n’apparaît pas, elle est plus proche de coup de poignard quand elle surgit.

Nous veillons à préserver nos enfants des surstimulations en général… Par exemple ma fille a l’école (elle est au CP :-)) peut mettre son casque (rose fluo) s’il y a trop de bruit, ou sortir de classe au besoin pour souffler 5 min… Et ses copains ont complètement intégré cela, sans souci. Et mon Loulou allait jusqu’à se frapper les yeux de douleur s’il y avait trop de lumière, maintenant il sait prendre ses lunettes de soleil…
Après les conseils d’ordre général, voici des petites astuces sens par sens. Et parce que la perception de notre environnement ne se limite par au cinq sens que nous avons appris à l’école, j’ai essayé de faire une liste la plus exhaustive possible des différents types de stimuli auxquels nous sommes exposé-e-s, afin de partager des astuces ciblées.

Je suis étonné par la discordance entre l’ancienneté de vos problèmes (1 an) et les résultats de l’IRM qui sont en faveur d’une pathologie récente. Ensuite j’ai du mal à comprendre la notion de fracture de fatigue qui serait survenue alors que vous ne pratiquiez pas d’activité physique ou sportive. Problème d’interprétation de l’examen ? Autre événement dont vous ne nous parlez pas ?


Conclusion, sans être alarmiste je chercherais à votre place à vérifier que votre fracture évolue de manière normale en retournant consulter et en faisant le forcing si il faut pour passer une radio, pourquoi pas une scintigraphie et qu’un spécialiste puisse vous dire si votre état est normal ou s’il vous faut prendre encore des précautions ou vous abstenir de tout appui.

Si kinésithérapeute et podologue n’arrivent pas à vous soulager, il est logique que vous passiez une échographie ou bien un IRM. Ces examens vont nous préciser des éléments essentiels pour guider le traitement en décrivant la localisation et l’importance de la lésion. En cas d’atteinte de l’insertion de l’aponévrose plantaire sur le calcanéum, le traitement sera celui d’une tendinopathie : étirements, massages transverses profonds, ondes de choc, éventuellement infiltration de corticoïdes. En cas d’atteinte des muscles et tendons situés sous le pied, le traitement devrait alors se baser sur les étirements, la physiothérapie et les massages transverses profonds au niveau même de la zone douloureuse.

Merci pour la description précise de vos douleurs. Sans trop se tromper, il est logique d’envisager chez vous une lésion au niveau de la jonction du corps musculaire du triceps sural et du tendon calcanéen. Une échographie serait intéressante et contributive pour mieux analyser la localisation, l’étendue et le type de la lésion. Elle nous permettra surtout de mettre en place un traitement parfaitement adapté : s’agit-il d’une atteinte plutôt musculaire ou d’une atteinte plutôt tendineuse ?

Bonjour suite à une foulure de cheville? J’ai eu des douleurs à l’os naviculaire que rien n’a soulagé (même pas l’infiltration) 4 mois après toujours mal. Après IRM on m’a diagnostiqué un os naviculaire Cornu bilatéral (Os accessoire de type 3). Une exérèse est p-e envisagé. Ya t’il des risques? Combien de temps après l’opération pourrais-je rejouer au handball? Et la douleur disparaitera-elle a vie? (J’avais entendu comme quoi l’os grandira denouveau 3 ans après) merci d’avance !
Bon je viens vous donner quelques nouvelles.. Après appelle du chirurgien j’ai eu un RDV avec un interne pour vérifier tout ça, ils m’ont fait une radio pour vérifier et tout se remet à peu près bien (merci les vices) !! Et les luxations n’ont pas rebougé… Il m’a dit par ailleurs que c’était trop dangereux de changer le plâtre, autant flotter un peu dedans (du coup j’ai l’autorisation de mettre des chaussettes dedans pour caler mon mollet et éviter que ma cheville remue)…
Non, justement, c’est pour ça que ça me laisse perplexe, j’ai l’impression qu’elle est juste censée m’aider à me mouvoir, ce qui est de toute façon impossible, je n’utilise pas ce pied et prends des cannes anglaises, et c’est une sorte de chaussure-attelle que je dois enlever pendant la nuit, ce qui me conforte dans l’idée que l’attelle n’est pas censée aider la guérison de mon pied en elle-même…
Je me suis tordu le pied hier en glissant sur un carton détrempé. J’ ai ressenti une forte douleur sur le côté mais à chaud pendant la première heure ça allait bien. Après et depuis j’ai mal au côté gauche du pied, entre le petit os et les orteils. Ça me lance légèrement en permanence mais surtout ça me fait mal quand je marche. En revanche il y a un peu d’ oedème sur l’ensemble du pied et la cheville mais pas d’hématome. Merci de vos conseils.
Mon fils de 12 ans s’est fait une entorse grave de la cheville avec fracture d’arrachement de l’os naviculaire et une fracture parcellaire du calcaneus mi-décembre. Il a été opéré.Il a eu une attelle les quinze premiers jours pour permettre à son pied de dégonfler. Il est actuellement plâtré. Il a eu une perte de sensibilité au niveau du dessus du pied vers le gros orteil après l’opération. Tout semble rentrer petit à petit dans l’ordre. Je me pose des questions pour la suite. Lorsqu’il a été plâtré, j’ai demandé s’il devait avoir de la rééducation ou bien avoir des semelles orthopédiques après l’ablation du plâtre le 3 février, on m’a répondu que non pas chez les enfants. Cela m’inquiète un peu car il a déjà eu une entorse (plâtre un mois) sur cette même cheville en janvier 2016, qu’en pensez vous? Merci, bonne journée, Magali
Manteau mi-saison uni marine avec manches retroussées pour être 3/4 (la doublure qui devient visible est noir satin), ouvert sur une Robe unie bleu Klein, fluide, trapèze, manches courtes et col rond, marquée à la taille par une ceinture style Obi unie en cuir noir, le tout longueur juste au dessus du genou; escarpins vernis marine; pochette rectangle noir brillant; collier plastron tressé 3 cm de large gunmétal, perles marines et cordon noir. Que pensez vous de ce camaïeu ?
Pour information, J’ai été opérée il y a 2 ans et 3 mois d’une rupture du tendon d’achille (rupture pendant un match de badminton), par suture percutanée, s’en est suivi 10 mois de rééducation sans réussir à récupérer totalement ma flexion dorsale. Une douleur à la marche a persisté pendant plus d’1 an. La mise sur pointe de pied me reste encore difficile à l’heure actuelle.
Bonjour ! je n’ai pas de conclusions comme la plus part des com’s, mais depuis un entrainement de basket ( ou nous avons fait des exercices qui peuvent etre imprudent lorsqu’on ne fait pas attention) et le lendemain aprem, j’ai eu extremement mal ( sur le coup je n’ai rien sentie , lors de mon entrainement) , a peu pres vers l’os naviculaire , et la douleur ne s’arrete pas ou si mais pendant un last de temps faible, et je me demandais si vous pensiez que je devait aller consulter ou pas ? ou attendre quelque jours, mais je reprend les cours dans 2 jours donc ^^ et je fais 6heures de sports dans la semaine, donc sa m’embeterais beaucoup .. merci pour votre reponse !
×