sale parcours… qui arrive qqs fois. Malheureusement les fractures ne se diagnostiquent pas toujours à chaud et certaines peuvent passer inaperçues. Le naviculaire est toujours plus fragile et met plus de temps à consolider. Constituant le sommet de la voute plantaire, il vaut mieux effectivement ne pas y mettre trop de charge le temps qu’il consolide, afin d’éviter des séquelles du type pied plat. Mais rassurez vous, il consolidera, même s’il risque de mettre 15 à 30 jours de plus… Et comme vous l’avez compris, il faudra un peu de kiné par après.
Sans surprise, plus le talon est haut et mince, plus votre pied souffrira. Les escarpins et les talons aiguilles sont probablement les pires. Ce sont des chaussures dont la hauteur des talons dépasse les 5 cm. Un autre interdit ? Les porter trop souvent et trop longtemps. Il n’est pas recommandé de les mettre pendant de longue période de marche ou debout. Aussi, évitez de les enfiler tous les jours.
Au lieu de cela, une forte claque fit trembler ma fesse droite aussitôt suivie d’une autre sur ma fesse gauche. Quelques secondes plus tard, l’explosion de douleur provoquée par deux autres claques assénées à toute volée me fit me soulever sur la pointe des pieds. Une fessée ? Une simple fessée à la main à la place du martinet ! A la surprise, succéda le soulagement. La directrice avait-elle donc changé d’idée entre-temps pour me punir ?
Alors si ce n’est pas déjà fait, explorez-donc cette piste, je vous le conseille. Le jour où j’ai su que j’étais surdouée, je n’ai plus eu honte de toutes ces manies et parades développées au fil des années, qui semblaient aux yeux des autres complètement ridicules,et j’ai appris à être fière de ce qui me semble aujourd’hui un véritable don, et qui me construit entièrement. L’hypersensibilité est à la fois une grande vulnérabilité, cela, il faut l’accepter, mais c’est en même temps une grande force et un atout immense…
Alors, je pense que tu as raison de mettre des boucles. Je te conseille un ton tendre comme la robe donc une teinte marshmallow si tu optes pour le bleu marine en veste. Mais est ce que tu ne ferais as mieux de trouver une jolie veste couleur “aqua” plus été? Pour la pochette, tu peux opter pour une couleur basique qui tranche avec détail argenté comme les chaussures! http://www.asos.fr/pgeproduct.aspx?iid=3785482
Je suis particulièrement sensible au niveau des sens quand je suis fatiguée. Le reste du temps, je suis capable de me créer une barrière, mais elle ne tient plus quand je suis épuisée où migraineuse. Et dans ces cas là, j’ai l’impression que tout m’agresse (je suis alors particulièrement sensible au bruit). Pour les odeurs, je porte presque toujours une écharpe, afin de pouvoir mettre le nez dedans et retrouver des odeurs familières quand je suis agressée à ce niveau là.

J’ai énormément de mal à accepter cette situation dont je ne vois pas d’issue et l’idée de ne plus courir me rend malade. J’ai repris au total 7 kilos ce qui n’arrange rien mais maigrir sans la course je n’y arrive pas. Je pense que beaucoup de choses passent aussi par le mental mais à ce jour je n’arrive pas encore à franchir le pas. J’avais trouvé à travers le running des plaisirs tellement multiples, un vrai antidépresseur naturel !

Des fractures multiples sont toujours complexes et beaucoup plus longues à guérir, pouvant laisser des séquelles au niveau des articulations entre les différents os touchés. Il est encore trop tôt pour parler d’éventuelles séquelles qui ne pourront se révéler peut-être que dans quelques années. Quoi qu’il en soit, pour essayer d’éviter ce genre de problème, restez bien au repos, mettez de la glace sur votre pied et pensez à le mettre en hauteur, en attendant que les tissus commencent à reprendre un aspect normal.


Les douleurs situées sous la plante du pied peuvent être en relation avec différentes pathologies : atteintes de l’aponévrose plantaire ou des autres structures tendineuses et musculaires, arthrose des différentes articulations de la cheville ou du pied, maladie inflammatoire rhumatismale, compression du nerf calcanéen. L’IRM que vous avez passé montre une simple aponévrosite ce qui élimine une grande partie des diagnostics que je viens de vous énumérer.

Délicate question ! Il est clair que la fonction favorise le mouvement, c’est à dire que faire fonctionner un organe ou une articulation améliore son état, pour un tas de raisons physiologiques, parmi lesquelles on retrouve un meilleur graissage articulaire, une meilleure souplesse, de meilleures échanges cellulaires, une meilleure nutrition du cartilage, etc, etc…

J ai eu un accident au travail apres un scanner conclusion multiples fractures du tarse atteigant le cuboide le scaphoide les 1 er et 3 er cuneiforme apres un mois de platre le medcien me dit de rester comme ca sans mettre le pied par terre et j ai le pied bien gonfler par tout je vouler savour combien de temp pour me remtre a marcher et es que ca laisse ded seqelle et merci
Avec la complicité des orfèvres, les différentes sortes de souliers à boucles prirent une apparence raffinée. Le talon devint plus haut, fut recouvert de strass ou de pierres précieuses, pour les souliers les plus luxueux. Les robes du soir devaient être accompagnées de fines chaussures de brocart or et argenté ou de soie de couleurs éclatantes. Les costumes sobres de matinée étaient accompagnés d’escarpins, de chaussures à brides, de chaussures basses ou de bottines d’atlas noir, de moire ou de velours ».
Choisissez correctement vos chaussures de randonnée. C’est l’élément le plus important. Vous devez avoir des chaussures adaptées à vos pieds, sans point de compression et frottement – qui entraînent des ampoules. Elles doivent également être adaptées à votre utilisation pour que vos pieds restent toujours secs – donc évacuant votre transpiration et limitant l’eau venant de l’extérieur. Si vous ne savez pas comment faire le bon choix, téléchargez sur ce blog le guide gratuit « Comment bien choisir ses chaussures de randonnée ».
Troisièmement, les patch ont différentes formes : semelle entière anti-dérapante (ici imprimée, en édition limitée), patch talon ou avant-pied avec une forme marguerite pour pouvoir porter des tongs (ça c’est bien pensé!) et bracelet (arrière du pied ou décolleté). Tous les patch existent dans plusieurs couleurs, c’est pratique si on veut cacher son jeu. Ben oui, une Princesse ne dévoile pas ses Secrets enfin !
Je suis issue d’une famille « sensible » et ma soeur et moi sommes hypersensibles. Enfin moi j’ai mis bcp plus de temps à mettre un mot dessus car je me voilais la face sur toutes ces choses que je ressentais. Et à force que ma soeur m’en parle, j’ai compris que en effet j’étais concernée. Et du coup, je m’écoute davantage et met en place ce qu’il faut pour me protéger des « agressions » et comprends mieux certaines de mes réactions un peu vives.
J ai de très forte douleur à l arrière de mes deux talon mais beaucoup plus fort au droit.j ai du mal à poser mon pied au sol si je le repose à près le travail tant qu’ il est échauffer ça va mais des qu’ il est en repos c une douleur vive.le pire est le matin quand je me lève mon pied me fait tellement mal qu’ il me faut du temps pour le posé. Qu’ en penser vous et sue doit je faire. Merci
Bonjour, je cours assez régulièrement, et depuis une semaine je ressens une douleur sur le cuboide du pied droit. Je n’ai couru qu’une fois depuis que j’ai mal et tout s’est bien passé, ce matin end revanche, il m’est à peine de possible de poser le pied par terre, et j’ai très mal lorsque je marche. Je suis donc obligée de marcher sur la pointe du pied droit sinon la douleur est trop forte. Pourtant je ne me souviens pas avoir fait quelque faux mouvement, ou etre tombee. Pensez vous que c’est une fracture de fatigue ? Que suis-je sensée faire en attendant de faire une radio, car je suis dans l’impossibilité d’en faire une avant une bonne semaine?
Résultat au bout de 6 mois d’arrêt total d’activité (ce qui est très dur à admettre pour un coureur) les douleurs n’ont absolument pas cessé ; ça fait donc 6 mois que je traîne cette foutue douleur au pied alors que j’ai tout arrêté! J’ai mal au quotidien et surtout quand je marche ; parfois j’ai même l’impression qu’un rouleau compresseur m’est passé sur le pied tant les douleurs sont vives. La semaine passée j’ai repassé une IRM de contrôle et celle-ci a montré « une consolidation correcte » (plus de trait de fracture) mais néanmoins des cals osseux.
Vous l’écrivez, vos douleurs ne sont pas en relation avec une activité physique et sportive, mais surviennent sans doute parce que vous êtes en position debout toute la journée. Chez vous, il est possible que cette aponévrosite soit en relation avec des problèmes positionnels et de l’équilibre. Au cas ou les différentes techniques de rééducation décrites plus haut n’auraient qu’un impact limité sur les douleurs, je vous conseille de consulter un médecin ou un kinésithérapeute qui savent réaliser un bilan postural. En effet, les problèmes de posture et d’équilibre sont parfois en relation avec une anomalie au niveau de la vision, de l’audition ou de l’occlusion dentaire.
Si je peux vous donner un conseil, l’arthrodèse étant irréversible: prenez le temps de bien réfléchir, ne faites rien dans la précipitation. Pourquoi ne pas essayer de tenir le plus longtemps possible sans y toucher, voir ce que ça donne et comment vous récupérez et attendre qu’un jour (plus ou moins lointain) vous souffriez trop pour ne plus le regretter du tout ?!
Il vaut mieux parler d’adaptation de la pratique sportive et diminuer, quantitativement et qualitativement,  l’entraînement en fonction des douleurs de dérouillage, du matin, au réveil. Ces douleurs, lors des premiers pas, le matin, sont le véritable « thermomètre », outil de mesure,  de la tendinopathie d’Achille. En effet, si un entraînement ne conduit  pas à une augmentation de la  douleur, du lendemain au réveil, on peut valider et autoriser cet entraînement. Inversement, si un entraînement déclenche, le lendemain matin,  une douleur nettement supérieure et plus longue qu’un matin normal, il ne faut pas faire ce type de séance. Cette adaptation de l’entraînement semble la meilleure solution face à une tendinopathie du corps du tendon d’Achille notamment lorsque l’échographie ne montre pas de rupture partielle.

Il importe également de souligner que l’incidence des talons hauts sur la santé physique dépend de chaque individu. L’utilisation de ces chaussures ne provoquera pas forcément de la douleur. Cependant, elle peut accentuer, voire aggraver un problème existant. Par exemple, une personne souffrant de douleurs lombaires en position debout risquera de ressentir plus de douleurs si elle porte des talons hauts.
Pensez aux mélanges de camaïeux de couleurs. Les camaïeux font partie d’une même gamme de couleurs, si vous choisissez une robe de couleur beige, vous pouvez porter des talons camel et des accessoires nude. Vous ne prenez pas de risque en restant dans les variations de mêmes teintes. Pour booster un peu ces couleurs basiques, optez pour un collier ou une bague de couleur forte (comme un beau turquoise ou un corail).
Mon fils de 12 ans s’est fait une entorse grave de la cheville avec fracture d’arrachement de l’os naviculaire et une fracture parcellaire du calcaneus mi-décembre. Il a été opéré.Il a eu une attelle les quinze premiers jours pour permettre à son pied de dégonfler. Il est actuellement plâtré. Il a eu une perte de sensibilité au niveau du dessus du pied vers le gros orteil après l’opération. Tout semble rentrer petit à petit dans l’ordre. Je me pose des questions pour la suite. Lorsqu’il a été plâtré, j’ai demandé s’il devait avoir de la rééducation ou bien avoir des semelles orthopédiques après l’ablation du plâtre le 3 février, on m’a répondu que non pas chez les enfants. Cela m’inquiète un peu car il a déjà eu une entorse (plâtre un mois) sur cette même cheville en janvier 2016, qu’en pensez vous? Merci, bonne journée, Magali
Sans me qualifier d’hypersensible, j’avais aussi développé pas mal de ces stratégies dont tu parles : mes boules quiès ne me quittent jamais (je les conseille d’ailleurs pour les séances de cinéma, qu’elles rendent plus agréables, et aussi pour les lieux bondés ou à forte musique, elles aident à discerner les sons et éviter l’effet cocktail), j’ai toujours une écharpe où plonger mon nez, je sélectionne mes vêtements en fonction de leur douceur… Et pour le boulot j’ai un casque de chantier (trouvé au Brico, comme je ne peux pas garder les boules quiès trop longtemps d’affilée) dans chaque bureau! (car l’open space est pour moi le pire ennemi des hypersensibles de l’ouïe.) Heureusement mes collègues et supérieurs sont assez cools pour tolérer que je m’isole de cette manière.

Tu peux miser sur des bottines à talons cet hiver qui rendront ton legging sexy. Surtout n’oublies pas les accessoires! De jolies boucles d’oreilles afin d’habiller ton visage ou pourquoi pas un headband comme celui là pour son joli coté princesse! http://www.asos.fr/ASOS-Serre-t%C3%AAte-orn%C3%A9-de-fleurs-en-pierreries/1284pr/?iid=3625545&cid=11412&sh=0&pge=1&pgesize=36&sort=-1&clr=Peach&mporgp=L0FTT1MvQVNPUy1QcmV0dHktRmxvd2VyLUpld2VsLUhhaXJiYW5kL1Byb2Qv

L’industrie de la chaussure n’a rien de futile : elle fait intervenir le marché mondial des peausseries, la science de la podologie, le design, lié à la créativité et à la circulation des idées, le travail du cuir, science ancienne importée en Espagne par les Arabes avant le VIIIe siècle. La chaussure est un condensé de civilisation à nos pieds. Quoi de plus sérieux?? De plus, les sages orientaux disent que la mort commence par les pieds et monte… rien de plus précieux que le soulier, donc.
As-tu pensé à aller voir des kinés du sport? Car moi après une fracture de la maléole interne et tibial pilon, je boitais et j’avais le pied qui partait à droite vers l’extérieur. Apres bilan avec ma kiné, elle a conclu que c’était le tendon d’Achille et le mollet qui posaient problèmes. La première séance, ça a été une manipulation de la jambe et de la cheville : résultat époustouflant. Apres la manipulation, je ne boitais plus et j’avais le pied droit. Tu devrais aller voir soit un ostéo soit un kiné du sport qui fait des manips. Grâce à elle, j’ai pu récupérer et depuis Noel, je remarche sans douleur en montagne !

Les anti-inflammatoires souvent prescrits n’ont pas vraiment montré de grande efficacité dans la maladie tendineuse pure. La glace, par contre, doit toujours être appliquée après une séance d’entraînement. Rappelez vous : on ne fait jamais d’erreur en appliquant de la glace sur une zone douloureuse, à condition de protéger la peau (linge entre la vessie de glace et le tendon) pour éviter les brulures cutanées.


Pour ce qui est des bouchons d’oreille, j’utilise ceux de la marque Moldex en mousse. J’ai mis plusieurs années avant de comprendre comment les insérer…Il faut les rouler entre le pouce et l’index jusqu’à ce qu’ils deviennent fins puis les introduire doucement mais profondément dans le conduit auditif. Le bouchon se « déploie » en quelques secondes et procure un soulagement immédiat.Bien insérés, ils tiennent bien.
– une modification progressive de la foulée en course avec une attaque du sol par l’avant du pied et une réduction de l’amplitude pour diminuer les chocs ainsi qu’un redressement du dos (faites le test en courant pieds nus et voyez comment votre pied se place naturellement, essayez de faire de même progressivement lors des entraînements) malgré ce qu’on veut nous faire croire, il n’est pas forcément nécessaire de lutter contre la pronation qui n’est autre que le mouvement naturel du pied, il suffit de l’apprivoiser et de s’y adapter.
ou jumeau interne. Ce type de lésion musculaire doit être soignée très sérieusement car elle est souvent importante avec un décollement aponévrotique entrainant un saignement entre les plans de clivage des muscles du mollet. L’échographie est incontournable car elle va permettre de situer la lésion, d’évaluer l’importance du claquage et d’éliminer une rupture haute de la jonction entre le tendon d’Achille et les muscles du mollet.
Aujourd’hui en ayant fait un peu de tennis j’ai eu tout d’un coup du mal a courir plus d’un coup carrément à marcher. Je ne pouvais plus poser mon pied par terre et c’est alors que j’ai décidé d’arrêter le sport et de rentrer afin de mettre de la glace avec un antalgique anti-inflammatoire (Flector) et un bandage. J’arrive a poser mon pied par terre mais sur le côté et je ne peux pas rester appuyer longtemps dessus.
Tes conseils sont très valables, merci! Moi le talc m’a aidé, la crème nok, graisse de chameau en pharmacie sont très efficaces, j’utilise aussi lors d’arrêt pause un shampoing sec (pour cheveux hé oui!) en bombe que je vaporise sur les pieds, ça les rafraîchis sans les mouiller et ça fait un bien fou et empêche les frottements, les ampoules dieu sait que c’est ma hantise car je suis sujette à ce problème au bout de 20 kms déjà! Enfin merci a François pour ses conseils judicieux!!! 😉
En cas de traitement exclusivement médical, ce qui est le cas dans 95 % des tendinopathies d’Achille, les possibilités thérapeutiques sont nombreuses et ne sont certainement pas limitées aux ondes de choc…La rééducation associe en tout premier lieu les incontournables étirements actifs et passifs du triceps et des chaines tendino-musculaires postérieures de la jambe et de la cuisse. Le passage chez l’ostéopathe peut être bénéfique si son travail cherche à libérer toutes les tensions engendrées par le travail en position debout, notamment au niveau lombaire.
J’ai énormément de mal à accepter cette situation dont je ne vois pas d’issue et l’idée de ne plus courir me rend malade. J’ai repris au total 7 kilos ce qui n’arrange rien mais maigrir sans la course je n’y arrive pas. Je pense que beaucoup de choses passent aussi par le mental mais à ce jour je n’arrive pas encore à franchir le pas. J’avais trouvé à travers le running des plaisirs tellement multiples, un vrai antidépresseur naturel !
Si je peux me permettre, j’aurais plutôt opté pour un collant bleu marine ou résille chair pour garder l’esprit frais et léger de la robe. Si vous osez une petite veste argentée serait top, mais sinon le blazer bleu marine restera chic et vous pourrez le porter plus tard au quotidien. Pour les chaussures, visez aussi des coloris basiques comme un nude, un soulier métallisé (argenté pour rappeler le sac), gris ou bleu marine. A bientôt
Si les douleurs ne passent pas après la mise en place des ces conseils, le mieux serait de consulter votre médecin traitant qui prescrira probablement une radiographie et une échographie pour mieux connaître l’état du tendon d’Achille, de son insertion et des cartilages du calcanéum. Quels que soient les résultats de ces images, le traitement sera toujours le même : la nette diminution des activités sportives en attendant que la cicatrisation se fasse. Les étirements passifs prolongés des muscles situés derrière la jambe sont aussi très efficaces pour soulager les douleurs. Il serait bien que votre fils soit pris en charge par un kinésithérapeute. Celui-ci lui apprendra les différentes méthodes pour bien étirer le triceps sural qui est à l’origine des phénomènes douloureux.
bonjour voila g fait une chute avec fracture du talus du 2eme cuneiforme et de l os naviculaire avec apparement tassement des articulations. mon chirurgien ma pose une attele demi equin sans appui. j ai cette attelle depuis le 3 decembre et g rdv avec chirurgien demain le 20 janvier. la quand je posr attele pr douche g une douleur comme un tiraillement au niveau du dessus du pied si mon pied tourne un peu. la radio de controle est normale mai pour voir la fracture ils ont du faire un scanner donc j ai peur que mon chirurgien pense a la consolidation alors que non. on m avai parle aussi par la suite d une operation pour eviter arthrosr mai je n en sais pas plus. est ce que petite douleur est normale ou pas car cela m inkiete pour la suite car comme j ai un corset car j ai eu aussi 2 vertebres cassees g eviter les acoups donc me sui appuye sur bord attelle au niveau des doigts de pieds. j espere que cela n aura pa aggrave car la j aimerai bien pouvoir marcher correctement
bonjour à tous je suis atteinte d'une algodystrophie majeur dans le genou suite à une arthorscopie pendant 2 ans et dans mon malheur mes os sont devenus poreux je suis tombée de ma hauteur le mois d'octobre 2010 et j'ai fait une double fracture du condyle avec enfoncement derriere le genou actuellement je souffre nuit et jour avec la morphine à 300 mgs par jour ça ne suffit plus de plus l'algo c'est prolongée dans mon pied , cheville , orteils des souffrances interminables je suis reconnue handicapée mais je n'en peux plus j'ai pensé au suicide mais j'ai un enfant de 16 ans à charge seule plus d'amis personne sauf ma mere qui est agée et dessesperée je cherche un vrai crac de chirurgien qui pourrait m'enlever se membre ou avec un peu d'epoir me le reparer (m'enlever la douleur j'ai 40 ans j'etait tres sportive marcher pour moi c'est souffrir les courses l'horreur tomber une catastrophe on me bouscule je tombe la nuit je ne ressent plus mon membre il s'engourdit et quand le matin je pose le pied à terre mon dieu stoppeé cette souffrance par pitié!!! si vous connaissez un vrai chirurgien humain avec un peu de compassion qui maitrise des fractures dites inoperables je vous en prie aider moi je suis au bout corinne 0673431878 merci de m'avoir lu
bonjour, je n’ai pas parcouru tous les commentaires, j’ai vu qu’il était question de l’autisme, mais je vais ici vous parler des SURDOUES ( ou personnes à haut potentiel, ou intellectuellement précoce…). J’ai 43 ans, et je sais que je suis surdouée depuis seulement qq années. J’ai deux enfants, également surdoués, et j’observe chez eux la même hypersensibilité que chez moi, qui est complètement typique des « zèbres ». Une très forte sensibilité aux odeurs, depuis tt-petits, un rapport très particulier à l’alimentation, et un dégoût qui peut survenir du jour au lendemain, lorsque les sens sont vraiment trop sollicités. Par ailleurs, ils sont capables (et moi aussi) de reconnaître au nez et au goût une épice inconnue de tous leurs camarades… Une très forte intolérance à la douleur pour mon fils et moi (qu’est-ce que j’ai entendu comme moqueries lorsque j’étais petite ! « petite nature » et autres qualificatifs plutôt dégradants). Une peau qui ne supporte rien, qui gratte, qui rougit, qui marque, qui sèche…
Cette fois, nous restâmes seuls, la surveillante ne revenant pas. Longtemps après, l’on entendit depuis le fond du couloir des sanglots se rapprocher. Quand le jeune garçon entra suivi de la surveillante, ses joues dégoulinaient de larmes et ses mains semblaient n’avoir rien de plus urgent que d’aller et venir de ses fesses à ses cuisses. Point besoin de lunettes pour voir les rougeurs qui s’étalaient sur le pourtour de ses cuisses remontant jusqu’aux lisières de sa culotte courte. La peau nue luisait uniformément d’un vermillon éclatant. Point non plus de loupe pour constater, en l’absence de stries visibles, qu’à la différence de son prédécesseur il venait de recevoir une fessée déculottée et non pas le martinet.
Le kine est assez dubitatif… J’en ai 2 (un sur Paris et un sur Roubaix) comme je fais souvent des aller-retour et tout comme vous ils me disent d’être patiente et qu’étant donne que j’ai 6 blessures à la fois il est difficile de donner une échéance précise surtout que cela dépend vachement des individus.. Je suis inquiète je pense que parce que dans mon imaginaire je pensais que ça irait plus vite et que bientôt 3 mois après l’accident et l’operation j’ai toujours deux béquilles et je me déplace difficilement du coup je pense que c’est aussi l’accumulation..
Il est difficile ensuite de vous conseiller sans avoir les résultats d’une IRM qui fera un bilan précis de l’importance et du niveau de l’atteinte. Souffrez-vous d’une tendinopathie du corps du tendon ? S’agit-il plutôt de lésions de l’insertion du tendon sur le calcaneum ? Avez-vous gagné le gros lot en présentant des lésions à la fois sur le tendon et à son insertion sur l’os ? Vous le voyez, pour mieux vous soigner, il est essentiel de mieux situer la pathologie par l’examen clinique et par les examens radiologiques.

Si je peux me permettre, j’aurais plutôt opté pour un collant bleu marine ou résille chair pour garder l’esprit frais et léger de la robe. Si vous osez une petite veste argentée serait top, mais sinon le blazer bleu marine restera chic et vous pourrez le porter plus tard au quotidien. Pour les chaussures, visez aussi des coloris basiques comme un nude, un soulier métallisé (argenté pour rappeler le sac), gris ou bleu marine. A bientôt
Bonjour ! Je cours depuis le mois de janvier (peu, deux à trois fois par semaine, entre 20 et 30 minutes), et mercredi soir, je n’ai pu courrir que 9 petite minutes car une douleur est apparue sur le côté exterieur de mon pieds gauche . Cette douleur ne passe pas. Elle est plus vive le matin, lors des premiers pas de la journée, et lorsque je me relève après être restée assise longtemps. Il me semble que l’exterieur de mon pied est légèrement enflé. Je n’ose pas consulter pour si peu, avez-vous une petite idée ? Merci !
Agé de 50 ans, alors que je cours relativement souvent (2 à 3 sorties entre 10 et 15 km / semaine), j’avais une douleur faible au tendon d’Achille droit depuis plusieurs semaines pendant et après la course, mais rien de vraiment handicapant. D’ailleurs, j’avais mal tous les matins en me levant puis cela disparaissait. Hier, je suis allé faire du tennis avec mon fils, effort auquel je ne suis pas habitué fait d’accélérations violentes. Lors d’une de ces accélérations pour monter au filet très rapidement, j’ai senti une très forte douleur au tendon d’Achille droit qui m’a immédiatement empêché de courir. J’ai continué à jouer pendant environ 1/2h mais quasi en statique ou en courant le minimum et toujours avec la douleur qui a suivi la 1ère douleur « fulgurante ». Depuis, je n’ai pas mal au repos mais par contre douleur en marchant, donc je fais « exprès » de boiter pour ne pas tirer sur le tendon. Hier soir j’ai glacé, puis pommade Voltarène et j’essaie de me faire des mtp (bien ? Je ne sais pas). Je sens que si je devait tirer brusquement dessus j’aurais à nouveau cette douleur fulgurante, elle est là à me guetter ! J’ai peur d’en être au stade 3 ou 4 de votre échelle. J’arrête la course pendant plusieurs semaines mais je dois retrouver mon tendon car je ne pourrai pas ne plus pratiquer ! Que vous inspire mon cas, svp ?
Choisissez correctement vos chaussettes. Oui il faut en mettre – certains ont essayé sans et ce fut un échec. Elles doivent protéger vos pieds des frottements et évacuer la transpiration. N’utilisez pas de chaussettes en coton, car elles absorbent l’humidité et ne l’évacuent pas. Avec des chaussettes en coton, vos pieds restent toujours humides. En plus, le coton sèche lentement. Utilisez des chaussettes de randonnée spécialisées, renforcées et avec des coutures plates. Choisissez également des chaussettes adaptées à la température extérieure. Tout cela fera le sujet d’un prochain article.
Je suis invitée au mariage de la cousine de mon homme à la mi-novembre… Il risque de faire froid, peut-être même de pleuvoir vu la région dans laquelle ça se déroule. J’ai mis énormément de temps à trouver une robe qui me plaisait, sachant que je voulais marquer le coup car je m’habille assez chic dans la vie de tous les jours. Il fallait donc montrer que j’avais fait un effort vestimentaire ! J’ai choisi une robe qui ressemble énormément à celle-ci, sauf qu’elle est bleue klein/cobalt, et qu’à la place du noeud à la taille, ce sont des strass.
• Garder des snacks sur soi et (si possible) se préparer des repas à l’avance. Chez moi, la sensation de faim surgit en un instant et il est très difficile de cuisiner lorsqu’on a faim. Cuisiner à heures fixes peut être une solution. De plus, prévoir un encas dans son sac peut bien dépanner ! Surtout que l’hypoglycémie (en tout cas chez moi) décuple la sensibilité. Et l’irritabilité.
Je suis invitée au mariage de la cousine de mon homme à la mi-novembre… Il risque de faire froid, peut-être même de pleuvoir vu la région dans laquelle ça se déroule. J’ai mis énormément de temps à trouver une robe qui me plaisait, sachant que je voulais marquer le coup car je m’habille assez chic dans la vie de tous les jours. Il fallait donc montrer que j’avais fait un effort vestimentaire ! J’ai choisi une robe qui ressemble énormément à celle-ci, sauf qu’elle est bleue klein/cobalt, et qu’à la place du noeud à la taille, ce sont des strass.
Réussir à porter des chaussures à talons sans grimacer, on aimerait toutes pouvoir en être capable ! Cet été, on brûle d’envie de les porter avec des robes fleuries, des combinaisons légères et des shorts chics. En plus de sublimer et de finaliser la tenue, ils galbent élégamment la silhouette. Enfin, encore faut-il réussir premièrement à marcher avec et deuxièmement à les assumer toute la soirée. Ce qui est très loin d’être gagné. Découvrez nos huit astuces pour ne plus (jamais) avoir mal aux pieds avec des talons hauts. A nous la paire d’escarpins vertigineux !
ou jumeau interne. Ce type de lésion musculaire doit être soignée très sérieusement car elle est souvent importante avec un décollement aponévrotique entrainant un saignement entre les plans de clivage des muscles du mollet. L’échographie est incontournable car elle va permettre de situer la lésion, d’évaluer l’importance du claquage et d’éliminer une rupture haute de la jonction entre le tendon d’Achille et les muscles du mollet.

Bonjour, il y a un mois je me suis tombée une bûche sur le dessus du pied évidemment sans pantoufles. J’ai eu un bleu pendant une semaine. Mais depuis j’ai toujours mal, voir la douleur irradie vers les deux premiers orteils côté intérieur. J’ai passé une radio ce matin on m’a dit que ça ne semble pas être cassé. Mon médecin m’a prescrit un irm, est ce que c’est possible que malgré une radio qui s’avère négatif pour une fracture un irm peu révélé qu’il y a bien fracture ? En tout cas j’ai bien mal au toucher, au port de chaussure et à la marche même si cela ne m’engendre pas un boitement.


Évidemment, éviter les sources d’hyperstimulation autant que possible. Sur le court terme, ne vous imposez pas des choses « pour faire comme tout le monde ». Si la fumée de cigarette ou les pleurs de bébé vous incommodent au plus haut point, essayez de vous préserver. Appréhendez vos trajets, et prenez en compte vos besoins spécifiques en fonction des situations. Prévoyez une petite trousse sensorielle « de secours » avec tout ce qui vous soulage ou vous fait du bien.

Ne reste pas avec cette douleur. Si tu abîme ton tendon à ton âge tu risque d’avoir des soucis plus tard. Il faut que tu en parle à tes parents et que vous alliez voir un médecin du sport qui pourra examiner ton tendon. Dans l’immédiat afin de moins souffrir tu peux acheter des talonnettes en pharmacie afin de les mettre dans tes chaussures de ville et de sport. Mais je le répète va voir un médecin, on ne reste pas avec un douleur au tendon à ton âge !

bonsoir, j’ai revue mon chir ortho le 26 décembre, la consultation à été encore expres, il m’a finalement dit que ma fracture ne datait pas d’aout mais plutot 6 mois avant ma scintigraphie (qui est du 10 septembre) car ils ont marqué au »regard tardif » d’une fracture du cuboide, il m’a dit que si les médecins marquait ce genre de phrase ça signifie que la fracture à plus de 6 mois, et que je m’invente tout depuis le début. j’ai essayé de lui parlé de mes gonflements au dessus du pied juste en dessous des deux premiers orteils il m’a dit que c’etait rien juste parce que je force trop, je lui ai dis que mon pied gonflait pendant la nuit et que je me levais le matin avec ce gonflement mais n’a rien écouté et m’a demandé ce que je voulais comme médicaments ?! il ne compte pas me refaire passer d’examens.
Pour limiter les frottements dans la chaussure, rien de mieux que les coussinets et les semelles. Les modèles en silicone forment une pellicule confortable. Placez un coussinet sur le contrefort, à l’arrière de la chaussure donc, pour maintenir le pied bien en place et ainsi éviter les ampoules. Déposez une semelle sous la voûte plantaire pour limiter les échauffements et permettre une démarche plus confortable.
×