Bonjour, je cours assez régulièrement, et depuis une semaine je ressens une douleur sur le cuboide du pied droit. Je n’ai couru qu’une fois depuis que j’ai mal et tout s’est bien passé, ce matin end revanche, il m’est à peine de possible de poser le pied par terre, et j’ai très mal lorsque je marche. Je suis donc obligée de marcher sur la pointe du pied droit sinon la douleur est trop forte. Pourtant je ne me souviens pas avoir fait quelque faux mouvement, ou etre tombee. Pensez vous que c’est une fracture de fatigue ? Que suis-je sensée faire en attendant de faire une radio, car je suis dans l’impossibilité d’en faire une avant une bonne semaine?
Astuces de Grand-Mère est un site dédié aux recettes, remèdes et astuces de nos grands-mères. Vous y trouverez tous les jours de nouveaux trucs simples et naturels pour faire des économies et vous faciliter la vie. Du remède contre les points noirs aux recettes détox, vous trouverez tout ce qu'il vous faut dans catalogue de milliers d'astuces déjà référencées.
depuis j'ai de grosse douleur, sur limoges(mon domicile) mon generaliste ma fai passer plusieur examen (irm,infiltration,seintigraphie,kine) j'ai vue plusieur medecin (chirurgien,rhumatologue) ,tout ceux ci a abouti a plusieur diagnostique mais rien de vraiment concret,aucun en commun, en ayant toujour ces douleur et travaillant dans le domaine sanitaire et social (amp) que je ne peut exercer pour mes douleur depuis 5 mois je me pose des question?
Certaines personnes combinent deux paires de chaussettes. Une paire de sous-chaussettes (en polypropylène ou en soie par exemple) au contact de la peau pour évacuer la transpiration et la transférer à la paire de chaussettes extérieure. Celle-ci doit être spécialisée pour la randonnée. De cette manière, vos pieds sont secs, le frottement se fait avec la chaussette extérieure et la chaussette intérieure reste au contact du pied.
Bonjour, j’ai une aponévrosite plantaire aux 2 pieds, tendinites des tendons d’achilles, je souffre beaucoup au quotidien, j’ai vu un podologue qui m’a fait des semelles, un orthopédiste qui m’a prescrit des ondes de chocs pour l’instant je n’ai aucune amélioration depuis 3 mois que j’ai les semelles et les ondes de chocs depuis quelques semaines, qui prescrit ces injections ? je me sens handicapée, moi qui aime marcher je me gare le plus proche possible des endroits ou je dois me rendre, car le fait de faire quelques pas me fait souffrir

« Etant nouvel élève dans ce collège, vous auriez dû être plus attentif à son règlement de même que vous auriez dû respecter la volonté de vos parents de vous inscrire ici. Au lieu de cela, vous avez persisté dans vos détestables attitudes qui avaient motivé votre renvoi. Vos professeurs se plaignent déjà de vous. Vous ne cessez de les contrarier en perturbant leurs cours et vos camarades par vos manifestations d’indiscipline. Et de plus, comme pour vous distinguer aujourd’hui, vous ne portez pas votre uniforme comme vos deux camarades alors que vous êtes puni de retenue. C’est pourquoi, et comme l’exige votre professeur, Mlle Marceline, je vais vous punir et vous punir sévèrement, mon garçon. »


bonsoir, j’ai revue mon chir ortho le 26 décembre, la consultation à été encore expres, il m’a finalement dit que ma fracture ne datait pas d’aout mais plutot 6 mois avant ma scintigraphie (qui est du 10 septembre) car ils ont marqué au »regard tardif » d’une fracture du cuboide, il m’a dit que si les médecins marquait ce genre de phrase ça signifie que la fracture à plus de 6 mois, et que je m’invente tout depuis le début. j’ai essayé de lui parlé de mes gonflements au dessus du pied juste en dessous des deux premiers orteils il m’a dit que c’etait rien juste parce que je force trop, je lui ai dis que mon pied gonflait pendant la nuit et que je me levais le matin avec ce gonflement mais n’a rien écouté et m’a demandé ce que je voulais comme médicaments ?! il ne compte pas me refaire passer d’examens.
bonjours, j avais des problème au niveau de la rotule mon médecin ma envoyer chez un rhumatologue, je suis allée il ma fait trois injection a hyalgon, il ma dit de recourir quatre semaine après je les écoutait, mais après quatre semaine j avais toujours mal, je l ai appeler il dit qu,il fallait que j attend, je sais plus quoi faire,jais plus confiance, ci vous pouvait me conseiller un bon médecin merci.
Dès lors, l’esprit tendu vers ce dimanche fatidique, j’avais compté les jours qui me rapprochaient de ma rencontre avec la directrice. Cette belle femme à la quarantaine épanouie et à la mise élégante et soignée m’avait fortement impressionné le jour même de mon inscription dans cette nouvelle institution. Sa personnalité autant que sa fonction forçaient le respect. Il suffisait de voir quelle attitude déférente et craintive figeait les élèves qui d’aventure la croisaient, et pire, l’expression effarée des garçons qu’elle convoquait pour motif de discipline.

Ce mardi 21/02/2017, j’ai été victime d’une déchirure (pas de rupture)du tendon d’Achille dans le cadre d’un entrainement de badminton. Je vais bientôt avoir 60 ans et je pratique du sport d’ un bon niveau depuis 42 ans. Je mesure 1.87 pour un peu plus de 100 kg . On m’a placé un plâtre pour 3 semaines.et le chirurgien orthopédiste, vu mon âge, m’a conseillé ce plâtre plutôt que l’opération. Le tendon devra se régénérer naturellement.De plus, il m’a fait comprendre que je devrais passer à autre chose et je compte suivre son conseil. Pour ce qui me concerne, comment pourrais-je faire pour récupéré le plus vite possible et au mieux ? Outre les soins médicaux,certains aliments peuvent ils m’aider à « reconstruire » le tendon d’Achille ?
Ne mettez pas de chaussures neuves au risque de souffrir le martyr ! Les chaussures couleurs nude sont une bonne alternative car elles ne vont pas venir briser l’harmonie couleur de votre silhouette. Elles se feront discrètes, laissant avant tout parler les couleurs de votre robe. Elles ont aussi pour effet d’optique d’allonger les jambes. Lisez mon article 3 astuces pour sortir jambes nues sans complexer si vous hésitez encore à porter des collants chair en été…
Merci pour la description très précise de votre tendinopathie calcanéenne. L’IRM montre bien que vous souffrez d’une enthésopathie puisque le corps du tendon est indemne mais que l’atteinte se situe essentiellement à la jonction entre le tendon et l’os. Votre douleur est survenue au départ de manière brutale ce qui est cohérent avec l’imagerie qui montre une petite rupture d’une partie des fibres du tendon à son insertion sur le calcanéum.
Vous voyez que vous avez encore bien des chemins à prendre avant de déclarer forfait…Vous concernant, il est important que les différents professionnels de santé (médecin, radiologue, kiné, podologue, ostéopathe) qui vont vous prendre en charge prennent le temps d’échanger sur votre cas. Les échanges interprofessionnels sont toujours bénéfiques pour le sportif dans les pathologies chroniques et complexes.
Oui ma rééducation est difficile car j’avais très mal partout dans le pied, ce qui était les articulations déplacées et les tendons fragilisés (comme des tendinites), j’ai à ce jour encore mal. Je ne peux pas marcher normalement ni appuyer mon pied dans certaines positions. Mon pied craque régulièrement à certains endroits mais je ne sais pas pourquoi. Et oui mon pied est parfois froid (mais j’ai toujours eu les pieds froids) et d’autres fois très chaud, mais les 2 pieds le font je crois.
Pourquoi poster ici un message ? pour vous remercier tous. J’étais morte d’inquiétude et terriblement angoissée à l’idée d’une incapacité partielle (vers laquelle j’ai 1 chance sur 2 d’être), mais lire vos témoignages, votre détermination malgré l’épreuve, m’a conforté dans l’idée qu’il ne fallait pas craindre d’aller jusqu’au bout du diagnostique, peu importe ce qu’il en ressortira. Il a déjà été établit un changement de poste à mon travail, qui possède heureusement des postes aménagés, la visite de pré-reprise a déjà permis d’enclencher le processus bien qu’on ignore encore quand est-ce que je pourrais reprendre. Je souhaite bon courage à ceux qui, comme moi, sont toujours en souffrance malgré des mois, des années de travail. J’en suis à 8 mois, mais je garde espoir de parvenir à guérir ce mal, quel qu’il soit au final puisque seules les IRM mettront en lumière la nature profonde du problème.
Outre l’arrêt du médicament, le repos sportif et éventuellement la mise en décharge, les injections ou la prise de Cortisone semblent fortement déconseillées. Comme dans toutes les tendinites d’Achille le port d’une talonnette de décharge, l’application prudente de froid pour ne pas brûler la peau pendant un court laps de temps (5 à 10 minutes) , la réalisation de séances de physiothérapie à visée anti-inflammatoire, dans un premier temps, puis la reprise progressive sont des possibilités thérapeutiques avec beaucoup de patience !!!!

Suite à une chute dans les escaliers en tenant mon petit dernier dans les bras, j’ai préféré le protèger et ne me suis pas rattrapée. J’ai dégringolé de 5 marchés et mon pieds droit s’est retrouvé sous moi. Aux urgences, après une radio, le médecin me diagnostique une belle entorse malgré un pied bleu violet tout gonflé. Elle me dit de mettre 3 jours mon pied en décharge puis d’essayer de remarcher normalement. Au bout de 3 jours j’ai une douleur fulgurante dans le.mollet dès que je change de position et soupçonne une phlébite. Aux urgences d’un autre hôpital (1janvier), on le diagnostique effectivement une phlébite due à la chute et des radios sont à nouveau faites pour mon pied qui est encore très violet, très gonflé et comme engourdis. La doctoresse me montre un petit point noir sur le dessus du pied et me dit vous avez un arrachement ici on va vous prescrire une botte de marche, en attendant ne posez pas le pied par terre continuez à utiliser vos béquilles. Je commande la bande de contention, ma botte et de l’innohep. Je rappelle l’hôpital pour savoir ce que j’ai le droit de faire avec la botte. On me dit que je peux marcher avec la botte, sans béquilles et que je dois l’enlever la nuit.ok….rdv chez l’orthopediste 2 semaines plus tard. Radios de nouveau et là on me dit que j’ai une fracture du naviculaire (éclat légèrement déplacé) et un fracture au gros orteil. Voilà merci et l’orthopédiste est parti s’occuper d’un autre patient. J’ai donc demandé à l’infirmière qui le seconde si avec ces fractures je devais reprendre mes béquilles et garder la botte de marche la nuit. Elle m’a dit ne changez rien. On vous prolongé l’innohep, à dans 3 semaines. J’avais donc rdv ce lundi et là c’est un ai orthopédiste qui m’a vu après de nouvelles radios. L’orteil est consolidé mais pas le naviculaire, il me dit qu’il faut au moins 8 semaines. J’y retourne donc dans 3 semaines. Il m’a dit que maintenant que j’avais marché avec, je n’avais pas à décharger mon pied, qu’il fallait juste que je n’abuse pas….je suis assez en colère de tous ces diagnostics erronés et ces non-indications de la.marche à suivre pour guérir. J’ai peur de ne pas pouvoir laisser ma botte dans 3 semaines et cela m’embête d’autant plus que j’ai 3 jeunes enfants et que je sais pertinemment qu’il va falloir faire de la kiné. Pouvez-vous me donner votre avis là-dessus ? Ai-je vraiment compromis ma guérison en marchant avec la botte ? Merci d’avance.
Je viens vers vous pour quelques conseils. Il y a un peu plus d’un mois, j’ai ressenti une douleur au niveau du tendon d’Achille à la suite d’un match de foot. J’avais une toute petite gêne avant le match en question mais une fois chaud, j’ai pu jouer presque normalement. J’ai eu davantage mal après l’effort et les jours qui ont suivis. Il m’était pénible de monter des escaliers par exemple. En réfléchissant, je ressentais une petite gêne depuis quelques temps mais très légère et qui se manifestaient uniquement si je prenais un mauvais appui sur un terrain un peu bosselé par exemple. Mon médecin généraliste ma prescris une échographie et m a conseillé de mettre mon tendon au repos en me précisant que c’était léger. Le compte-rendu de l’échographie dit  » confirmation de la présence d’une zone de désorganisation fibrillaire hypo exogene de la face profonde du tendon d’Achille gauche siégeant à environ 10mm d l’insertion calcaneene mesurant dans des grand axes environ 7mm sur 5 sur 3 , sans vascularisation pathologique Doppler. La graisse adjacente est respectée. Les masses musculaire loco régionales sont intégrés. Pas de bursite »
suite à un accident de moto survenu le 09/11/12, le diagnostic vient de se faire, car malheureusement, après 2 radios, une échographie, ils n’ont pas vu la fracture, ils ont constatés une entorse (3 ligaments touchés dont 2 déchirés) ils ont fait le constat après IRM, donc pas de plâtre, uniquement une botte depuis le 09/11 et que je ne gardais pas constamment
Je suis issue d’une famille « sensible » et ma soeur et moi sommes hypersensibles. Enfin moi j’ai mis bcp plus de temps à mettre un mot dessus car je me voilais la face sur toutes ces choses que je ressentais. Et à force que ma soeur m’en parle, j’ai compris que en effet j’étais concernée. Et du coup, je m’écoute davantage et met en place ce qu’il faut pour me protéger des « agressions » et comprends mieux certaines de mes réactions un peu vives.

Je vais à un mariage ce samedi et ai peur des premiers froids d’en ce moment dans le Nord de la France: peut-on mettre des collants avec une robe écru avec des reflets gris clair (oui je sais que cette teinte n’est pas conseillée mais je ne vais pas faire concurrence avec la mariée!), des escarpins corail, un perfecto bleu klein (si l’association peut faire un peu peur, j’ai trouvé un super foulard Kenzo qui fait le rappel entre toutes ces teintes)?
Pour les collants, la robe ayant déjà une couche de dentelle je me demande s’il ne faut pas rester sur du noir (gris ?) sobre pour éviter la surabondance de motifs ! Pas encore trouvé les chaussures mais je les cherche en couleur Bordeaux pour aller avec la robe. Pour la veste, je vais suivre ton conseil de prendre du coupé court mais je ne sais pas sur quelle couleur ni quelle matière investir !
Vous l’écrivez, vos douleurs ne sont pas en relation avec une activité physique et sportive, mais surviennent sans doute parce que vous êtes en position debout toute la journée. Chez vous, il est possible que cette aponévrosite soit en relation avec des problèmes positionnels et de l’équilibre. Au cas ou les différentes techniques de rééducation décrites plus haut n’auraient qu’un impact limité sur les douleurs, je vous conseille de consulter un médecin ou un kinésithérapeute qui savent réaliser un bilan postural. En effet, les problèmes de posture et d’équilibre sont parfois en relation avec une anomalie au niveau de la vision, de l’audition ou de l’occlusion dentaire.

Si j’ai bien compris votre courriel, les douleurs au niveau du tendon d’Achille (du coté de la hanche opérée ou bien de l’autre coté ?) ne surviennent jamais à la course mais seulement le matin au dérouillage et pendant la marche active en montée ou en descente. Il s’agit donc d’une tendinopathie de stade 1 ou 2 selon l’échelle clinique de Leadbetter. Ces douleurs ne contrindiquent pas l’exercice et vous pouvez continuer à vous faire plaisir.

Faites de votre rouge à lèvres votre plus bel accessoire en portant votre couleur favorite. Passez un baume à lèvre hydratant vingt minutes avant la pose, et n’oubliez pas l’application du crayon à lèvres proche de votre couleur naturelle ou de votre rouge. Glissez votre rouge dans votre sac pour les éventuelles retouches ! Pour toutes mes astuces sur le rouge à lèvres, lisez mon article : Le rouge à lèvres, un accessoire à part entière.
Chez un coureur à pied qui décrit une douleur brutale sous le pied, nous devons immédiatement penser à une rupture tendineuse. L’échographie va permettre de connaitre l’importance de l’atteinte et de la situer soit au niveau de l’aponévrose plantaire superficielle ou bien de l’aponévrose plantaire profonde. Un autre tendon situé au niveau de la malléole interne est souvent atteint chez les coureurs à pied, il s’agit du tendon du tibial postérieur. Là encore l’échographie est un excellent élément diagnostic. Au cas ou l’échographie ne permettrait pas de faire un diagnostic précis, une IRM est toujours intéressante pour éliminer d’autres pathologies articulaires, ligamentaires ou osseuses.
bonjour nathalie,je souffre également d une aponévrose .j ai vu ce jour un chirurgien orthopédique,qui m a prescrit des ondes de chocs (2 séances par semaines pendant deux mois) et des massages en profondeur plus le renouvellement de mes semelles.par contre il n ai pas favorable a une éventuelle opération car ça ne marche pas vraiment et ça se confirme sur différent forum ! j espère avoir du résultat! je peux comprendre votre souffrance car moi je la subi depuis un an sauf que c est sur un pied…heureusement! dans tout les cas cette pathologie et difficile et longue a soigner!il faut que nous prenions notre mal en patience.je ne vous ai pas apporter une solution mais le fait peut être d avoir eu un petit message cela peu faire du bien.
Je vous contact pour avoir des informations . J’ai chuté lourdement mercredi en VTT résultat douleur intense sur l’extérieur du pied. Je suis donc rapidement descendu aux urgences d’Annecy on me fera faire une radio et l’interne en charge de moi me rassure et m’assure que il n’y as pas de fracture mais qu’il y a une suspicion d’entorse de chopard. Donc on me conseil de faire un scanner .
J’écris aussi cet article pour changer le regard sur l’hypersensibilité, la faire connaître, sans pour autant la dramatiser. L’hypersensibilité n’est pas une maladie. C’est juste que le seuil de stimulation sensorielle varie selon les personnes, et chez les hypersensibles il est extrêmement bas : les stimuli arrivent sans filtre dans le cerveau et monopolisent toute l’attention. Un peu comme des ondes radio qui viennent brouiller tous les autres signaux. Personnellement, mon hypersensibilité concerne tous mes sens mais certaines personnes ne sont concernées que par un des sens (hyperacousie par exemple). La personne hypersensible a donc très vite l’impression d’être totalement submergée par le monde extérieur. Elle ressent alors de la fatigue, de l’irritabilité et des problèmes de concentration. Cela peut aller jusqu’à des pleurs, une crise d’angoisse ou des grosses migraines.

Une nouvelle saison commence ! Et malgré notre dressing bien rempli, j’ai une envie folle d’acheter une nouvelle paire de chaussures. Mais cette année, je ne me trompe pas ! Hors de question d’acheter une de ces paires qui me font souffrir dès 10min de marche. Alors voici 3 petits conseils pour vous trouver une paire de chaussures à talons design mais confortables !
×