Avec le temps on s’apprivoise donc ça va beaucoup mieux qu’au début mais c’est quand même dur d’avoir l’impression d’être une « extra-terrestre » ou d’être dans un certain sens passée un peu à côté de sa vie car je n’aimais pas aller aux fêtes, les boîtes de nuit etc. par ex, je n’ai jamais eu une bande d’amis mais des amis malgré tout – contrairement à lui.
Votre soutien et votre souhait de les faire grandir en les faisant prendre conscience des gestes pour se préserver et aller mieux, c’est…Parfait. Vous me direz sans doute que vous trouvez cela normal, en tant que parent, mais faire ces découvertes seul, sans aucune aide extérieure et même des proches qui nous mettent sans le vouloir -parce qu’ils ne savent pas- les bâtons dans les roues, c’est long, difficile, et on passe souvent par des épisodes de mal-être prononcé.
Bonsoir, j’ai raté le replaquage d’un rail descendant en skate hier, j’ai atterri sur les orteils et mon pied s’est « plié » en inversion. Je n’ai aucune lésion à la cheville c’est sûr car étant casse cou de service je saurai le diagnostiquer. J’ai assez mal, j’ai besoin d’une béquille pour éviter d’avoir trop mal en marchant sur de longues distances, seulement c’est pas très gonflé, j’ai juste une bosse un peu bleue au niveau du cuboïde. Je me demande donc si c’est possible que ce soit une lésion au niveau d’un ligament, car j’arrive quand même à marcher donc je met de côté l’idée d’une fracture. Merci d’avance
Je vous remercie de votre retour. j’aimerais savoir également, pour la consolidation des os , est-ce qu’il faut consommer des produit laitier (car on entend toujours que le calcium c’est bon pour les os). Le problème est que je ne consomme pas ,voire très peu de produit laitier car je fait une très forte intolérance aux protéine de lait de vache depuis la naissance…du coup j’ai peur que ça ait des incidences sur ma guérison, car mon médecin me dit qu’il vont enlever le plâtre mais que si ils constatent que l’os n’est pas consolidé ils m’en remettront un autre… J’espère vraiment ne pas en arriver là, mais comment ils peuvent voir que c’est consolidé ou non ?
je souhaite faire part de mon experience; je me suis fracturé l’os naviculaire en retombant d’un petit coup de pied sauté droit, et j’ai imaginé que je m’etais tordu la cheville gauche car j’ai eu la même sensation de douleur (en beaucoup intense) enfait je ne sais pas très bien si je me suis tordu la cheville ou le pied bref impossible de marcher dessus et quand je le posais parterre je souffrais, et donc j’ai été à l’hopital et été platré 6semaines avec piqûres d’anti-coagulant… On m’a enlevé le plâtre et l’orthopédiste m’a dit que je pouvais reprendre le sport ainsi que les coups de pieds 6semaines plus tard en fesant en attendant de l’auto-réeducation, j’ai donc fais tous ce qu’il m’a dit et j’ai repris petit à petit le sport (vélo, karaté…), mais quelque jours après les 6semaines, en jouant tranquilement au football j’ai eu une vive douleur autour de la fracture, je suis retourné chez l’orthopédiste et passé des I.R.M qui ont décélées des oedèmes osseux relativement importants, l’orthopédiste m’a dispensé de sport pendant 6mois et m’a dit de repassé faire un bilan une fois ces 6mois passés, j’y suis allé et j’ai passé une I.R.M dont je recois les résultats Lundi, je vous donnerais des nouvelles, en attendant je voudrais vous conseiller de ne SURTOUT PAS VOULOIR « DANSER PLUS VITE QUE LA MUSIQUE » vous perderez enormément de temps et d’argent, moi j’ai respecté tous ce que m’a dis le medecin et j’ai quand même eu des problèmes. BREF à bientot et merci beaucoup pour ce site car c’est le seul qui sujette les fractures de l’os naviculaire.
Je ne connais pas la clinique du sport à BORDEAUX ais j'ai expérimenté des structures équivalentes et là on se rend très vite compte que la médecine à 2 vitesses ça existe... J'étais naive, même en milieu hospitalier avec le secteur privé.... Je reste donc avec le pb de hanche et les antalgiques....... Le Centre Paul Riquet Orthopédie tout neuf c'est pas TOP loin de là locaux pas adaptés ce sont des architectes qui ont conçus les locaux derrière un ordi en mabulatoire on vous parle d'une chambre c'est une boite à sardine un box avec 5 fauteuils le personnel SPEEDE on n'est qu'un paquet de viande rien à voir avec LA MEDECINE CE NOBLE ART..........
Bonjour, suite à une chute dans les escaliers, le dessus de mon pied à cogné le sol. Je n’ai pas d’entorse de la cheville, mais j’ai beaucoup enflé. J’ai mal sur le dessus du pied, et mes orteils sont relevés. Je n’arrive toujours pas à mettre mon pied à plat plus de 10 jours après la chute. J’ai passé une radio le lendemain (pas de fract) mais je dois passer un scanner (dans 2 semaines). Je n’ai pas très mal, mais je n’arrive pas à mettre mon poids sur mon pied. Qu’en pensez-vous ?
Il m’était arrivé de reprendre à mon compte ces fadaises, sans méchanceté ni volonté de les écraser de ma supériorité. Ce qui me plaisait, sans en avoir vraiment conscience, c’était d’observer dans leurs regards et leurs mimiques inquiètes la même crainte que je ressentais moi-même à l’idée de la menace possible d’une éventuelle correction au martinet de la part de notre directrice.
Certaines personnes combinent deux paires de chaussettes. Une paire de sous-chaussettes (en polypropylène ou en soie par exemple) au contact de la peau pour évacuer la transpiration et la transférer à la paire de chaussettes extérieure. Celle-ci doit être spécialisée pour la randonnée. De cette manière, vos pieds sont secs, le frottement se fait avec la chaussette extérieure et la chaussette intérieure reste au contact du pied.
Il y a 6 semaines en ratant une marche j’ai entendu un grand crac et ressentis une immense douleur avec impossibilité de poser le pied au sol. Après passage à l’hôpital, radio et consultation d’un interne, on m’annonce qu’il s’agit d’une entorse sans fracture. On me prescrit une orthèse de cheville et des béquilles durant 15 jours et 20 séances de Kiné.
Bonjour Je m’appelle Victor j’ai 14 ans et cela fait a peut près 3 mois que j’ai mal au tendon ( les deux mais plus le gauche que le droit) mais sa me le fait que quand je cours au bout de 1 ou 2 minutes et sa me saoule vraiment vu que je ne peut casi pas courir et après sa me fais mal pendant 3-4 minutes avec 1-2 minutes de courses, j’aimerai savoir se que c’est. Merci d’avance…
Elle ne doit (surtout pas) être trop courte et moulante. Vous l’aurez compris, ce look peut faire vulgaire, et pire si en plus on prévoit de porter des escarpins de 10 cm. C’est non ! Les alternatives sont simples : soit vous choisissez du court dans une forme évasée, soit vous choisissez du moulant dans une robe qui vous arrive au genou pour le coté pin up.
Suite à cela , j’ai eu 4semaines de kinésithérapie pour « casser la cicatrice » de façon à ce que l’aponévrose cicatrise dans le sens des fibres. (Kiné très douloureuse d’ailleurs). Le kiné ne m’a pas contre indiqué les activités sportives si ça ne me faisait pas mal. ( contradictoire avec d’autres avis que j’ai eus.. donc J’ai tout de même stoppé complètement la course pour le vélo (rpm en salle) depuis)

Résultat au bout de 6 mois d’arrêt total d’activité (ce qui est très dur à admettre pour un coureur) les douleurs n’ont absolument pas cessé ; ça fait donc 6 mois que je traîne cette foutue douleur au pied alors que j’ai tout arrêté! J’ai mal au quotidien et surtout quand je marche ; parfois j’ai même l’impression qu’un rouleau compresseur m’est passé sur le pied tant les douleurs sont vives. La semaine passée j’ai repassé une IRM de contrôle et celle-ci a montré « une consolidation correcte » (plus de trait de fracture) mais néanmoins des cals osseux.


Le semelles silicone type Scholl Shopping and Dancing (super marketing le nom au passage. Belle trouvaille! On y revient un peu plus loin) pour absorber les chocs. Honnêtement, j’ai essayé, mais je trouve pas ça très pratique à mettre : quand c’est étroit un escarpin, difficile d’y arriver du premier coup, à placer la demi-semelle au fond de la chaussure !

Neoclassique, vous me faites hurler de rire : n’êtes vous pas fatigué de répéter les mêmes « fadaises »…excusez-moi, mais devant tant de lourdeur dans la répétition, rien d’autre ne me vient à l’esprit…….compléments capillaires, visage trafiqué, expression crispée et quoi encore…..mais que vous a t-elle donc fait la Princesse des Asturies pour débiter à la moindre occasion , un flot d’appréciations qui viennent tout droit des caniveaux d’internet, vous savez , ceux qui permettent de se « répandre » sous couvert de l’anonymat?


Le talon de la chaussure est bien évidemment le principal élément qui joue sur le confort. Plus il est petit, plus il vous sera aisé de marcher avec. Mais si vous ne souhaitez pas faire l'impasse sur la hauteur, privilégiez alors des souliers compensés ou des talons épais, qui assurent une meilleure stabilité. Autre point important et plus méconnu : l'emplacement du talon. Pour un bon équilibre, préférez les chaussures avec un talon bien droit et perpendiculaire au pied, implanté le plus possible au bord de la chaussure. Les talons incurvés sont jolis, mais plus inconfortables lorsqu'il s'agit d'arpenter la ville.
A mon avis personnel je dirai qu’on a différent style de forme de pied et qu’on nous vends 1 seul forme de pied pour les chaussures…. a croire qu’on essaie de formater les pieds plutôt que le contraire bref…. et si on essayée plutot de mettre des protections sur les chaussures la ou cela frotte, la ou peut-être il y a une couture un peu trop rigide, un cuir ou autres matières qui blesse notre peau… un pansement a chaussures avec un coté absorbant (si le pied transpire et éviter l’humidité) et doux (pour absorber les chocs et frottement de peau maniable, fragile, souple avec un revêtement chaussure dur surtout au talon et devant froid)… sinon essayé d’élargir un peu pour plus d’aisance le devant la chaussure avec du journal… les peintres, sculpteur ou autres vous le diront le pied a des formes et courbes la chaussure doit avoir les mêmes c’est ce qu’il fait la qualité d’une bonne paire qu’on mettra tout les jours finalement
Rupture LCA opéré en DIDT + suture ménisque (en 2006) : aucun souci, reprise du sport (foot) au bout de 5 mois 1/2 par contre aucune triche sur la rééducation => centre de rééducation fonctionnelle sur 1 mois en 1/2 pension (2 séances hebdo) + kiné 3x semaine avec séance "perso" à la maison + reprise progressive à l'écoute du kiné. Bref, le patient idéal :-)
bonjour, Durant une randonnée en forêt je me suis  »virée une cheville » ( tout mon poid c’est ramassé sur le coté externe de ma cheville tordu lorsque j’ai perdu pied.) sur le coup j’ai eu une légère douleur mais rien de plus. Le soir meme tout laissait croire qu’il n’y aurais aucune séquelle alarmante. Le lendemain, devant marcher beaucoup dans une journée, mon pied s’est mit a enflé, difficulté a marcher, douleur qui monte a la mi-mollet lors des déplacements et mollet sensible au toucher. aujourd’hui, cela fait 3jours que l’accident et arrivé, l’enflure est partie mais j’ai la jambe engourdit jusqu’au mollet peu importe ma position. qu’en pensez-vous? merci!
Bonjour ! j'ai un problème au niveau du genou , et je cherche des renseignements sur la clinique du sport de Mérignac . Je connais pas mal de monde qui a obtenu de bons résultats dans cette structure (apparemment pas sur le Forum ! ) ! . Connaissez vous un bon spécialiste du genou là-bas : compétent et si possible sympa ( perle rare !) !? Merci d'avance pour les réponses

(il faut que je prenne un peu plus de temps pour te faire un feed back de ces derniers temps, où mes habitudes et ma garde robe ont été boostées par tes conseils entre autres par le programme bh et par tous tes articles. J’en “sens” les bénéfices, je prends plaisir à m’habiller et à trouver de chouettes associations, à trouver de nouveaux styles et de nouvelles couleurs, et surtout j’en reçois des remarques positives!! –>merci!!)

Grâce à eux, on peut atteindre des sommets sans avoir le pied "cassé". Prendre garde quand même à ce que la cheville soit tenue sous peine d’entorse. Évitez les bottes compensées qui alourdissent la silhouette, choisir plutôt des boots. Les compensées étant des chaussures à talons plutôt massives, elles auront tendance à affiner la jambe et le mollet.


Et oui, parfois nos designers préférés ont oublié que le but des talons n'est pas de nous faire mal aux pieds ! Et ça Lady's Secret l'a bien compris. Cette marque nous offre toute une artillerie pour ne plus jamais avoir mal aux pieds en talons : Semelles anti-dérapantes, coussinets anti-douleurs, talonnettes anti-chocs... Le résultat ? Plus de plantes de pieds qui chauffent...qui chauffent...et qui vous fichent en l'air vos soirées (toute la gamme est en bas dans la sélection Let's shop).
Pour mieux vous guider sur les plan des différentes thérapeutiques, il me parait incontournable de passer par la case « imagerie ». Une échographie bien réalisée, ou une IRM si possible, nous permettront de préciser l’ensemble des lésions tendineuses. Ensuite nous pourrons envisager une véritable stratégie thérapeutique. Les différents conseils « de terrain » sont toujours nécessaires, mais ils risquent de ne pas être suffisants s’ils ne sont pas accompagnés des soins médicaux habituels. La lutte contre les phénomènes douloureux par la physiothérapie, l’amélioration de la souplesse et de la mobilité articulaire par les étirements, le renforcement des fibres tendineuses par la rééducation excentrique sont les orientations thérapeutiques actuelles prioritaires. Le protocole de rééducation doit être organisé avec un kinésithérapeute du sport en même temps que l’entraînement et la reprise sur le terrain.
J’ai 54 ans,je souffre depuis 2 ans et je me déplace au ralenti….j’ai essayé les massages aux huiles essentielles (Gaultherie…..)les séances de kyné(ultrasons,stimulations électriques),les gels de massage (GSA,,dexsil articulations….)le silicium organique,l’harpagophytum,les semelles orthopédiques faites par mon podologue ….que d’autres médecins Ostheo m’ont déconseillées car adepte des chaussures minimalistes et de la marche quasiment pieds nus……
J’en reviens à ce qui motive ma démarche de rechercher des informations, l’hypersensibilité tactile de ma fille de 10 ans. Par exemple, le velour d’un pyjama touché dans un sens, ça va, mais dans l’autre sens ça la gêne beaucoup. Il lui arrive de mettre des gants pour lire dans son lit car trop de matières la gênent. Et ce n’est pas une mince gêne, ça la fait réagir vivement, comme une rejet, une douleur. Je viens de réaliser que les draps lui font le même effet. Visiblement c’est surtout les tissus. Et ce n’est pas que la pulpe de ces doigts, si je caresse ses doigts ou la paume de ses mains, même réaction. Etc.
j’ai pris le temps de lire l’ensemble des témoignages et conseils qui ont été ici inscrits et je tiens à vous remercier. Étant actuellement en arrêt longue durée et étant rendu au stade « infiltrations » (après anti-inflammatoires, repos forcé, exercices, ondes de chocs), je suis suivie par un rhumatologue très compétent qui n’hésite pas à prendre le taureau par les cornes en ne perdant pas une semaine pour agir. Demain auront lieu les deuxièmes infiltrations (traitement des deux pieds en même temps) et j’ai pu lire ici que mon cas pouvait potentiellement être différent d’une simple aponévrosite plantaire bilatérale (ce que mon rhumatologue soupçonne fortement). Nous devons faire une IRM si jamais les injections de demain ne suffisent pas , mais au vu de la douleur qui revient violemment à la charge en seulement 5 jours, il y a fort à parier que je passerais par de nouveaux examens.
Cette fois, la directrice choisit de me fouetter sur les cuisses. Et de nouveau la pièce se mit à résonner du claquement sec des cinglées de martinet sur la chair nue et des sanglots hoquetés qui en ponctuaient invariablement l’impact sur la peau tendre. Les lanières enlaçaient tour à tour une cuisse puis l’autre, tissant coup après coup une fine trame de zébrures des genoux au bas des fesses. Parfois, les extrémités venaient pincer la peau tendre de l’intérieur des cuisses m’arrachant un grand cri tout en provoquant des écarts involontaires de mes jambes. Je suppose que le garçon devait se rassasier du spectacle que je lui offrais.
Pour les collants, la robe ayant déjà une couche de dentelle je me demande s’il ne faut pas rester sur du noir (gris ?) sobre pour éviter la surabondance de motifs ! Pas encore trouvé les chaussures mais je les cherche en couleur Bordeaux pour aller avec la robe. Pour la veste, je vais suivre ton conseil de prendre du coupé court mais je ne sais pas sur quelle couleur ni quelle matière investir !
j’ai pris le temps de lire l’ensemble des témoignages et conseils qui ont été ici inscrits et je tiens à vous remercier. Étant actuellement en arrêt longue durée et étant rendu au stade « infiltrations » (après anti-inflammatoires, repos forcé, exercices, ondes de chocs), je suis suivie par un rhumatologue très compétent qui n’hésite pas à prendre le taureau par les cornes en ne perdant pas une semaine pour agir. Demain auront lieu les deuxièmes infiltrations (traitement des deux pieds en même temps) et j’ai pu lire ici que mon cas pouvait potentiellement être différent d’une simple aponévrosite plantaire bilatérale (ce que mon rhumatologue soupçonne fortement). Nous devons faire une IRM si jamais les injections de demain ne suffisent pas , mais au vu de la douleur qui revient violemment à la charge en seulement 5 jours, il y a fort à parier que je passerais par de nouveaux examens.
Lorsque vous vous sentez trop sollicité-e-s physiquement, et à défaut de pouvoir éviter la source du stimulus, prenez le temps de vous ressourcer le soir. Cela peut être un endroit calme et « sensproof », comme une pièce de votre appartement aménagée par vos soins. Cela peut aussi être un rituel comme la méditation. Vous pouvez aussi souffler littéralement en faisant des exercices de respiration.
Certains ont proposés des injections de Polidocanol. De quoi s’agit-il ?  En fait, lorsque l’on fait une échographie, couplée au doppler, d’un tendon d’Achille qui souffre, il existe parfois une vascularisation de ce tendon. En effet, grâce au technique doppler puissance actuelle, on peut mettre en évidence des petits vaisseaux dans le tendon (dans un tendon normal, on ne met pas en évidence de vascularisation). Ces vaisseaux sont donc anormaux  mais on ne sait pas encore vraiment s’il s’agit d’une tentative de guérison (l’organisme réagit en créant de nouveaux vaisseaux) ou la cause de la maladie (ce sont ces vaisseaux qui entrainent la douleur car ils sont accompagnés de nerfs responsables de la douleur).
Cela fait 6 longues années que je souffre des pieds, suite a une longue marche avec des chaussures inadaptées. J’ai TOUT essayé, infiltrations, ondes de chocs, kiné, semelles, laser(14séances) guérisseur, ostéopathe, chiropracteur, actuellement étiopathe, (ca va un peu mieux) j’en suis a ma quatrième séance, J’ai consulté « professeurs a Nancy, professeur a Mérignac (bordeaux) etc..etc.. actuellement je fait des étirements J’en ai mare.
Bonjour, il y a un mois je me suis tombée une bûche sur le dessus du pied évidemment sans pantoufles. J’ai eu un bleu pendant une semaine. Mais depuis j’ai toujours mal, voir la douleur irradie vers les deux premiers orteils côté intérieur. J’ai passé une radio ce matin on m’a dit que ça ne semble pas être cassé. Mon médecin m’a prescrit un irm, est ce que c’est possible que malgré une radio qui s’avère négatif pour une fracture un irm peu révélé qu’il y a bien fracture ? En tout cas j’ai bien mal au toucher, au port de chaussure et à la marche même si cela ne m’engendre pas un boitement.

Ohh quel soulagement!!J avais besoin d être rassurée. Pour le réveillon je m en remettrai! Lol. Avec 2 enfants en bas âge, c est plus cela qui m embête. La chaussure est faite de sorte que l appui se fera sur l arrière du pied d après ma pharmacienne. J ai du mal a imaginer marcher avec plusieurs semaines. Mais au moins je pourrais enfin poser le pied au sol. Je suis arrêtée jusqu au 8 janvier mais selon vous la rééducation peut prendre jusqu a combien de temps? La conduite pourra etre envisagée?

Cette échographie date de 8 jours et j’avais stoppé le sport environ 3 semaines avant. A l’heure actuelle, je ressent surtout une gêne le matin les permiers pas car je suis froid et après quelques minutes, ca s’estompe. Au toucher, c’est très variable et si je ne savais pas que j’ai cela, je ne m’en apperecevrai peut être pas. Je pourrai courir normalement je pense mais je ne sais pas à quel moment je peux reprendre une petite activité physique car je vis avec la hantise que le tendon se rompe si je refais une activité.
Oui ma rééducation est difficile car j’avais très mal partout dans le pied, ce qui était les articulations déplacées et les tendons fragilisés (comme des tendinites), j’ai à ce jour encore mal. Je ne peux pas marcher normalement ni appuyer mon pied dans certaines positions. Mon pied craque régulièrement à certains endroits mais je ne sais pas pourquoi. Et oui mon pied est parfois froid (mais j’ai toujours eu les pieds froids) et d’autres fois très chaud, mais les 2 pieds le font je crois.
Bravo François pour avoir traité des ampoules aux pieds. J’ai appris pas mal de choses. Cette année après une rando glaciaire j’ai pris des ampoules à chaque talon alors que j’ai des chaussures alpinistes (La Sportiva)que je met 5 à 6 fois par an avec les mêmes chaussettes.C’est la première fois qu’elles me blessent.Mettant lors de rando fréquemment de la crème NOK la seule fois que je ai oublié d’en mettre(départ très matinal) les chaussures m’ont blessé. Peut être aussi un petit problème de serrage de la chaussure(trop en montant) comme tu l’as signalé?Bravo encore.
non puisque je ne fais qu’une echographie et il s’est concentré sur la partie metatarsienne quand je dis boule je parle d’un gonflement j’ai repris rdv avec mon medecin pour lui montrer les resultats et demander une radio et surtout un arret car je travail debout et piétine tout la journee je ne supporte plus ok pour le rhumatologue je vais prendre rdv aussi merci beaucoup pour vos conseils et votre temps
je me suis faites opérer en 1997 , d'une épaule ( périarthrite calcifiante) par le docteur FLURIN ,que de remerciements , j'ai retrouvé l'usage de mon bras dans l'année qui a suivi mon opération. J'ai eu un très bon suivi médical pendant 6 mois , par lui même et le kiné de la clinique . Mon mari lui même a été opéré d'un ménisque ( sans problème) .
Les talons hauts créent une fière allure et changent la manière que l'on a de se déplacer. Le dos droit, le port de tête altier, ils nous donnent des airs de reine. Même s'ils sont parfaits pour élancer et galber la silhouette, les talons hauts peuvent, à force, ne pas toujours être très confortables pour les pieds ou le dos. Alors comment les apprivoiser? D'abord, on alterne les hauteurs. Un jour, on se glisse dans un talon mi-haut ; le lendemain, on choisit un talon aiguille ; et le surlendemain, on reste sur du plat. Insérer une semelle antidérapante à l'intérieur pour bien se stabiliser, voilà une autre bonne idée… tout comme garder dans son sac une paire de ballerines plates, au cas où! 
J’ai 29 ans ma douleur se situe a plusieurs endroit selon le mouvement dessus dessous et sur le côté j’ai tout de même remarquer qu en appuyant mon pied qui a été blessé sur l’autre pied la douleur va se situer a la plante du pied pile au milieu si j appuie avec ma main pour repérer la douleur c est sur le côté que j aurais le plus mal. La douleur monte jusqu’à au genou lorsque je marche longtemps comme si ma jambe se redicais. Merci de prendre du temps a me lire je

Le 20 novembre dernier, suite à une chute durant un entrainement de boxe, je me suis cassé l’os naviculaire gauche. Au départ seule l’entorse avait été observée, j’ai été plâtrée durant 30 jours. Depuis les scanners effectués tous les 2 mois montrent toujours une fracture, et aujourd’hui, après presque 10 mois d’arrêt j’apprends que la fracture est idem avec en plus un début de nécrose de l’os.

Le pied creux est observé dans 60 % de la population (surtout chez les femmes) et il est en règle générale bien toléré (ce qui peut faire discuter le bien-fondé de la classification, normale et pathologique, des valeurs de l’angle de l’arche médiale !). Il s’accompagne le plus souvent d’un valgus de l’arrière-pied (pied creux direct) et d’une abduction mineure de l’avant-pied, l’excès de concavité concernant conjointement les arches médiale et latérale du pied et résultant d’une verticalisation, selon les cas, de l’avant-pied, du calcanéus ou des deux. Quand, plus rarement, le pied creux s’associe à un varus de l’arrière-pied, l’arche latérale est aplatie contre le sol et l’avant-pied est en hyperpronation, orteils en griffe.
Si vos chaussettes sont humides, changez-les pour une paire sèche. Il faut toujours prendre une ou plusieurs paires de rechange. Vous pouvez faire sécher la paire humide sur votre sac à dos si le temps le permet ou les glisser sous votre veste au niveau des épaules s’il pleut. Pour des randonnées de plusieurs jours, faites sécher du mieux possible vos chaussures et vos chaussettes pendant la nuit – quitte à les mettre dans votre sac de couchage.
Effectivement je comprends que vous soyez inquiet lors de l’apparition d’une douleur sur votre tendon opéré. Mais à vous lire, il est possible que ce soit simplement la chaussure de sécurité qui ait, par frottements répétés, irrité le tendon et déclenché une « bursite ». Il existe à ce niveau des bourses de glissement qui ont un peu le rôle de roulements à billes entre le tendon et la peau, entre le tendon et l’os calcanéum. Ces bourses permettent le glissement des différentes structures par rapport aux autres et ne donnent pas de douleurs quand elles ne sont pas irritées. Mais une activité physique inhabituelle, ou tout simplement le port de nouvelles chaussures mal adaptées au niveau du talon, peuvent très bien déclencher le gonflement douloureux que vous décrivez.
Même si ce n'est pas encore ça, c'est quand même mieux, donc on poursuit la kiné, je reprends le travail dans un peu moins d'un mois et on refait le point au mois de juillet quand j'y reviendrais... mais bon encore 35 séances de kiné à faire... pas de nouvelle infiltration, il préfère attendre que je ne sois plus sous l'effet de l'infiltration et d'avoir repris le travail pour voir ce que celà donne!!
J’ai eu une torsion de la cheville il y a environ 1 semaine et demi. Je n’étais pas bleu ni spécialement enflée je n’ai donc pas consulté de médecin même si j’ai eu beaucoup de mal à poser le pied le 1er jours et à marcher les jours suivants. Actuellement je continue à ressentir des douleurs en permanence des que mon pied est sol même si je suis assise et ne marche pas. Je ne suis toujours pas enflée ni bleu la seule différence par rapport à l’autre pied c’est une veine (ou artère je ne sais pas) qui ressort beaucoup à l’endroit de la douleur c’est à dire au niveau du cuboïde.
on m’a enlevé le plâtre hier, j’ai demandé s’il n’y a pas lieu de faire de la rééducation, le médecin m’a répondu : il faut marcher, mais voila quand je marche j’ai mal au pied surtout sur le côté (je suis tombé sur le pied pratiquement retourné), il faut dire que j’ai eu un énorme œdème, après un mois le pied est encore bleu enfin violet virant vers le noir, et j’ai mal au genou, aussi j’aimerai bien savoir quels mouvements je peux faire pour détendre tout ça parce que c’est un peu raide, merci de me répondre.
Bonjour ! j'ai un problème au niveau du genou , et je cherche des renseignements sur la clinique du sport de Mérignac . Je connais pas mal de monde qui a obtenu de bons résultats dans cette structure (apparemment pas sur le Forum ! ) ! . Connaissez vous un bon spécialiste du genou là-bas : compétent et si possible sympa ( perle rare !) !? Merci d'avance pour les réponses
J’ai exactement les mêmes soucis que vous avec une aponevrosite plantaire à droite et une contracture des lombaires (droite) ainsi que douleurs dans le bassin et jambes selon les jours. J’en suis déjà à 6 mois et je n’en peux plus..on me dit que cela va passer mais pas d’amélioration… J’ai vu rhumato, podologue (semelles thermoformées), ostéopathes, et je fais de la kine trois fois par semaine. Avez vous trouvé la cause de votre problème? Vous en êtes vous sortie? Merci beaucoup d’avance pour votre réponse.
je viens de lire votre file sur le forum,j'ai des problème de sciatalgie due apparement au syndrome du pyramidal,suite a 1 chute de ski;ce problème m'empoisonne la vie et m'empèche dereprendre le sport dont la course a pied;je n'ai rie a tous les examens possibles que j'ai passé;j'ai peut ètre aussi la sacro iliaque qui s'est bloqué ds ma chute;comme j'habite ds le 33,quel serai le médecin qui s'occupe de cela a la clin du sport??merci bcp
J'ai un soucis au genou , face interne, et j'ai passé tous les examens médicaux sauf celui qui était le plus important. j'ai eu l'occasion de m'entretenir de ce soucis commercial avec des kiné et médecins locaux.Tous le monde a été très clair sur cette clinique : il y a des bons chir, mais la méthode utilisé est déplorable. Il y a tout un parcours que le patient doit subir pour rentabiliser sa pathologie. Je suis sortie de ce circuit, et j'ai enfin trouvé une équipe médicale qui se souci de ma pathologie. Il y a un excellent kiné , Laurent Dupouy sur Mérignac, un excellent medecin sportif , le Dr Delmeul sur Mérignac aussi, un bon podo , bien connu de ce forum, Roger Grossetie sur Pessac. J'ai pas pour habitude de pousser ce genre de coup de gueule, mais une pathologie qui aurait pu etre traiter en quelques semaines, dure depuis un an. Je ne remet pas en cause la compétence de cette clinique , mais sa pratique commerciale du traitement des patients.
Merci pour votre réponse.Comme c’était prévu, j’ai enlevé mon platre après 45J d’immobilisation.Avant l’ablation j’ai fait une radio F/P du pied.Cette dernière a confirmée une consolidation de la fracture.Actuellement je n’ai aucune douleur au niveau du siège de la fracture mais vu que cette dernière a été associée à un arrachement du ligament calcanéo-cuboidien je ressens des douleurs en avant de la malléole externe surtout lors du mouvement d’inversion.Pour l’arrachement est ce que c possible qu’il lui faut plus de 45 j pour qu’il soit bien guéri???est ce qu’il ya une indication d’échographie pr s’assurer de l’état de cet arrachement???Merci bcp
• Se réveiller avec un simulateur d’aube. Si la sonnerie stridente du réveil vous fait sursauter tous les matins, je ne peux que vous recommander de le remplacer par cette petite merveille qu’est le simulateur d’aube. Le modèle que j’utilise est sans son, mais il en existe avec des chants d’oiseaux ou le bruit de la pluie. Et pour la sonnerie d’interphone, il existe des modèles électroniques avec un réglage du son ou même sans son du tout (avec une lumière à la place).
Je voudrais témoigner sur l'excellence des soins prodigués à la Clinique du sport à Mérignac. Particulièrement j'ai eu à faire à un Chirurgien SPECIALISTE du dos, le Docteur DESTANDAU, pour un canal étroit et une situation particulièrement difficile. Cet excellent, très intègre, et combien honnête et compétent grand CHIRURGIEN , est connu hors de nos frontières pour sa grandeur d'EXCEPTION.
Vous faites la preuve que les tendons et les articulations peuvent très bien s’adapter à certaines pratiques sportives agressives sur le plan locomoteur et, au contraire, très mal supporter d’autres pratiques sportives a priori moins traumatisantes. Je comprends parfaitement que vous soyez surprise mais c’est souvent le cas lorsque les sportifs sont « hyper-adaptés» à un sport qu’ils pratiquent depuis des années et qu’ils tentent de découvrir un autre sport. Dans votre cas, le mieux serait sans doute de prendre des cours de boxe pour débutants en limitant, par exemple, la durée des premières séances à 30 minutes une fois par semaine. Puis d’augmenter très doucement les charges d’entrainement sans jamais déclencher les phénomènes douloureux.

bonsoir, pouvez vous m’aidez depuis plus d’un an je souffre du tendon d’achille gauche apres avoir fait des ondes de chocs la douleur est revenu au bout de trois mois apres l’arret des seances , une echographie passe aujourd’hui fait apparaitre une collection ovalaire 15mm d’epaisseur et 35mm de grand axe au niveau de la partie proximale du tendon d’achille gauche dis moi , que dois -je faire pour calmer la chose merci


Merci pour la description précise de vos douleurs. Sans trop se tromper, il est logique d’envisager chez vous une lésion au niveau de la jonction du corps musculaire du triceps sural et du tendon calcanéen. Une échographie serait intéressante et contributive pour mieux analyser la localisation, l’étendue et le type de la lésion. Elle nous permettra surtout de mettre en place un traitement parfaitement adapté : s’agit-il d’une atteinte plutôt musculaire ou d’une atteinte plutôt tendineuse ?
J'ai un soucis au genou , face interne, et j'ai passé tous les examens médicaux sauf celui qui était le plus important. j'ai eu l'occasion de m'entretenir de ce soucis commercial avec des kiné et médecins locaux.Tous le monde a été très clair sur cette clinique : il y a des bons chir, mais la méthode utilisé est déplorable. Il y a tout un parcours que le patient doit subir pour rentabiliser sa pathologie. Je suis sortie de ce circuit, et j'ai enfin trouvé une équipe médicale qui se souci de ma pathologie. Il y a un excellent kiné , Laurent Dupouy sur Mérignac, un excellent medecin sportif , le Dr Delmeul sur Mérignac aussi, un bon podo , bien connu de ce forum, Roger Grossetie sur Pessac. J'ai pas pour habitude de pousser ce genre de coup de gueule, mais une pathologie qui aurait pu etre traiter en quelques semaines, dure depuis un an. Je ne remet pas en cause la compétence de cette clinique , mais sa pratique commerciale du traitement des patients.
Merci beaucoup pour cet article qui met le doigt sur une question très importante. Je réalise depuis quelques temps que je suis occasionnellement hypersensible et je voudrais souligner quelque chose qui, il me semble, n’a pas été évoqué jusqu’à présent. Chez moi, j’ai fait le lien entre certains pics d’hypersensibilité et des périodes spécifiques de mon cycle hormonal et cela m’aide beaucoup à prévenir mais aussi expliquer aux personnes qui m’entourent mes réactions parfois surprenantes. En particulier, il m’arrive de ne pas supporter du tout les contacts type effleurement durant les premiers jours de mes règles ou de ressentir le besoin d’une plus grande distance physique avec les personnes qui m’entourent ces jours-là au risque de me sentir réellement agressée si elle n’est pas respectée.

Dans la plupart des cas, les douleurs disparaissent en six mois, parfois un an, et la reprise du sport est ensuite possible sans problèmes. Il est pourtant intéressant de faire un bilan radiologique des zones douloureuses pour éliminer un petit arrachement et suivre l’évolution de la cicatrisation. Si malgré un repos sportif relatif, les douleurs persistent et restent très gênantes, il est possible d’immobiliser l’articulation douloureuse par une attelle pendant 4 à 6 semaines.
Bonjour, voilà que depuis 3 semaine bientôt j’ai mal à mon pied droit du à un choc sur le côté droit de mon pied. Pied enfle évidement des petits ématomes proche de mes 2 petits orteils. La douleur sur le moment c’est localisé sur le dessus du pied et en dessous du pied. A chaque fois que je m’appuie sur mon pied c’est une douleur inssupportable qui survient. Je marchais quand même mais en boitant énormément. (J’ai un travail ou je suis beaucoup debout). J’ai dun mal à bougé mes orteils.. pouvez vous m’aidez Merci, car je pense pas que je suis prête de guerrire pour le moment. Merci à vous.
Attention, si vous comptez marcher toute la journée avec des escarpins, mieux vaut être une utilisatrice confirmée des chaussures à talons. C'est un incontournable de la garde-robe féminine, mais qui n’est pas sans risque. Ces chaussures à talons peuvent vite frôler la vulgarité si elles ne sont pas associées avec le vêtement adéquat, et ne sont pas les plus confortables. Veillez à ne pas poser les pieds n’importe où : les escarpins s’enfoncent dans les pelouses, se coincent dans les grilles d’aération du métro... Bref, ce ne sont pas les chaussures à talons les plus pratiques mais demeurent un gage de féminité pour un look de femme fatale ultra glamour. Prévoyez une paire de ballerines dans votre sac à main pour soulager vos petons dans la journée.
Bonjour! Hier j’ai voulu « shooter » dans un ballon (très fort) et je l’ai loupé et j’ai shooté au bas du cadre de la porte. Mes orteils se sont pliés donc le choc a été absorbé par le pied… depuis, j ai marché en boitant et hier soir, des hématomes et oedèmes se sont formés sur le dos du pied et je ne peux plus poser la partie externe du pied au sol. Je suis allée faire des radios ce matin et le médecin, très exaspéré par cette consultation selon lui inutile, m a fait des radios, les a regardé pendant 20 secondes avant de me dire qu il n y a rien de cassé, et que de toute façon ça ne changeait rien car on ne peut pas immobiliser l avant-pied… Il m a dit d attendre que ça passe… mais je ne suis pas douillette et franchement je ne peux pas poser le pied au sol… comment puis-je soigner cela au plus vite pour pouvoir travailler (je dois porter de lourdes charges dans des escaliers). Merci d avance…
A mon avis personnel je dirai qu’on a différent style de forme de pied et qu’on nous vends 1 seul forme de pied pour les chaussures…. a croire qu’on essaie de formater les pieds plutôt que le contraire bref…. et si on essayée plutot de mettre des protections sur les chaussures la ou cela frotte, la ou peut-être il y a une couture un peu trop rigide, un cuir ou autres matières qui blesse notre peau… un pansement a chaussures avec un coté absorbant (si le pied transpire et éviter l’humidité) et doux (pour absorber les chocs et frottement de peau maniable, fragile, souple avec un revêtement chaussure dur surtout au talon et devant froid)… sinon essayé d’élargir un peu pour plus d’aisance le devant la chaussure avec du journal… les peintres, sculpteur ou autres vous le diront le pied a des formes et courbes la chaussure doit avoir les mêmes c’est ce qu’il fait la qualité d’une bonne paire qu’on mettra tout les jours finalement
J’ai exactement les mêmes soucis que vous avec une aponevrosite plantaire à droite et une contracture des lombaires (droite) ainsi que douleurs dans le bassin et jambes selon les jours. J’en suis déjà à 6 mois et je n’en peux plus..on me dit que cela va passer mais pas d’amélioration… J’ai vu rhumato, podologue (semelles thermoformées), ostéopathes, et je fais de la kine trois fois par semaine. Avez vous trouvé la cause de votre problème? Vous en êtes vous sortie? Merci beaucoup d’avance pour votre réponse.
Alors j’ai 30 ans, pas d’activité sportive régulière (avant la chute je faisais du yoga mais seulement depuis quelques mois, et avant cela pas de sport régulier depuis l’adolescence où là par contre je faisais pas mal de sport). Je n’ai pas eu de traumatisme avant si ce n’est des entorses aux chevilles assez fréquentes quand j’étais enfant / ado. Je n’ai pas non plus de pathologie et ne prends pas de traitement hors contraception et supplémentation en fer.
depuis ce matin je ressent une gène dans le talon pas une réelle douleur mais sa me lance un peu dois je m’a l’armer sur une éventuelle complication de ma fracture suite à la chute (la douleur dans le talon est elle symptomatique d’une telle fracture ) ou cette sensation peut elle être du au fait que je soit en permanence le pieds pose sur un objet pour le maintenir en hauteur et du coup l’appui se fait au niveau de l’arrière du plâtre

De même, dans le milieu du sport, on cite encore cette vieille hypothèse médicale qui date de plus de 30 ans : la carie dentaire est responsable des ennuis tendineux. Là encore, cette hypothèse n’a jamais été démontrée. Bien évidemment,  les sportifs, comme toute personne, doivent avoir une hygiène dentaire parfaite et un suivi régulier chez un dentiste mais il y a beaucoup de coureurs qui ont des caries dentaires et qui ne souffrent pas du tendon d’Achille, comme  de nombreux coureurs qui ont une dentition parfaite et qui souffrent de tendinopathie. Dommage, mais c’est ainsi, les preuves scientifiques et les croyances de terrain sont parfois en contradiction !

Bravo François pour avoir traité des ampoules aux pieds. J’ai appris pas mal de choses. Cette année après une rando glaciaire j’ai pris des ampoules à chaque talon alors que j’ai des chaussures alpinistes (La Sportiva)que je met 5 à 6 fois par an avec les mêmes chaussettes.C’est la première fois qu’elles me blessent.Mettant lors de rando fréquemment de la crème NOK la seule fois que je ai oublié d’en mettre(départ très matinal) les chaussures m’ont blessé. Peut être aussi un petit problème de serrage de la chaussure(trop en montant) comme tu l’as signalé?Bravo encore.
bonjour merci de repondre non rien pas un choc rien la douleur a commancer le soir avec un gonflement sur le cotes du pied et une poignee de minute apres impossible de poser mon pied par terre pour marcher ….le lendemin le gonflement avait un peu diminue la douleur aussi je peux marcher mais j’ai toujour mal dans le pied surtout si je le bouge sur le cotes la c’est encore pire
×