Reste à comprendre le pourquoi de la survenue de cette tendinopathie. Chaussures vieillissantes ou mal adaptées ? Trop de bitume dans vos circuits ? Programme d’entraînement à revoir ? Récupération mal organisée ? Etirements mal réalisés ? Dites-vous bien que les blessures du coureur à pied sont, dans 70% des cas, le résultat d’erreurs d’entraînement…
Les douleurs peuvent s’étendre sur d’autres parties du corps. Imaginez qu’un fil à plomb descend de votre tête jusqu’à vos talons. Il relie, sur une ligne continue et bien soutenue, votre tête, votre cou, votre colonne vertébrale, votre bassin et vos chevilles. Maintenant, ajoutez une paire de talons. Soudain, cette belle ligne droite est interrompue.

Ralentir le pas, s'entraîner pour garder son équilibre et sa dignité… la leçon doit être retenue. Mais même en sachant marcher, on peut se blesser les pieds d'autant plus si vous êtes sportive. "Lorsque vous êtes sur des talons hauts, le tendon d'Achille se détend, le muscle finit par se raccourcir et quand vous vous remettez à plat, une force tire sur le tendon", explique le Dr Stéphane Cascua, médecin du sport et podologue, "et quand on tire puissamment sur un tendon, il se produit dans sa structure microscopique des déchirures qui font le lit de la tendinite". L'enchaînement d'une journée en talons et d'un footing d'une heure est donc déconseillé. Mais des exercices permettent d'assouplir ces tendons après plusieurs heures en hauteur.
Quand on sait qu’on va porter nos escarpins toute la soirée, on prévoit facilement l’arrivée des douleurs et on s’arme en conséquence. Du coup, on mise sur des semelles en silicone anti-dérapantes qui maintiennent le pied en place. Sans oublier les coussinets en gel transparent pour protéger le tendon, car ce dernier s’irrite très facilement et est particulièrement sujet aux ampoules. On en trouve aussi bien en pharmacie que sur des sites comme Asos ou New Look. C'est tout simplement magique.

Ignorant toujours ma présence, la directrice se dirigea vers son bureau où elle saisit le bulletin rose de punition à côté du martinet. C’est alors seulement qu’elle daigna planter ses yeux sur moi et m’ordonna d’approcher. La sévérité de son regard me transit net. Tout se brouilla dans mon esprit tandis que je m’avançais péniblement. J’avais l’impression désagréable que le jeune homme me dévisageait crûment avec insistance sans l’ombre d’un embarras.
Oui ma rééducation est difficile car j’avais très mal partout dans le pied, ce qui était les articulations déplacées et les tendons fragilisés (comme des tendinites), j’ai à ce jour encore mal. Je ne peux pas marcher normalement ni appuyer mon pied dans certaines positions. Mon pied craque régulièrement à certains endroits mais je ne sais pas pourquoi. Et oui mon pied est parfois froid (mais j’ai toujours eu les pieds froids) et d’autres fois très chaud, mais les 2 pieds le font je crois.

sale parcours… qui arrive qqs fois. Malheureusement les fractures ne se diagnostiquent pas toujours à chaud et certaines peuvent passer inaperçues. Le naviculaire est toujours plus fragile et met plus de temps à consolider. Constituant le sommet de la voute plantaire, il vaut mieux effectivement ne pas y mettre trop de charge le temps qu’il consolide, afin d’éviter des séquelles du type pied plat. Mais rassurez vous, il consolidera, même s’il risque de mettre 15 à 30 jours de plus… Et comme vous l’avez compris, il faudra un peu de kiné par après.


Moi rien à voir avec la course à pied ou les genoux comme beaucoup ici mais au coude gauche.Et je tiens a dire que le médecin remplacant du docteur ABADIE est à éviter, un jeune débutant, un intérimaire de la pratique!!!Il m'a vérifié une IRM passé à Robert Picqué, c'est la clinique du sport donc je me dis qu'ils doivent etre pros sur les problèmes liés au sport....J'ai fait une chute au foot sur mon bras tendu en février 2010, 7séances de kiné : rien!! après échographie et IRM, le résulatat c'est ancienne fracture avec fragments osseux( meme verdict pour les 2 dans 2 endroits différents).Et à la clinique du sport flambant neuve....le jeune chirurgien a vérifié l'IRM et m'a dit: "Y'a rien!vous allez passer de bonnes fetes c'est une bonne nouvelle!!faites de la kiné"
Les broches qui on permet de remettre droit les métatarse ont été enlevé de ce coté tout va bien, mais la gêne reste au niveau du naviculaire ou il y a 4 vises.. Le médecin ma dit qu’il serait possible de les enlever dans un ans pour retrouver ma mobilité mais ce qui m’inquiète c’est que lorsque je marche mon pied fatigue vite , gonfle et est toujours un peu douloureux.. Je voudrais savoir si cela est normal si je peux faire quelque chose pour améliorer la circulation ou me soulager de cette gêne? J’ai 28 ans Et travail comme serveur et malheureusement en ce moment je serre les dents quand je marche cela devient difficile a supporter..
Un truc efficace le produit que l on met sur le coussinet des chiens pour les renforcées j ai oubliée le nom de ce produit mais très efficaces,autre truc pour nettoyée sont sa réserve d’eau les pastilles vendu en pharmacie pour nettoyée les biberons ,j’utilise et depuis plus de moisissure ,je me suis dit si cela marche pour les bib pourquoi pas pour mon camelbak
suite à une journée de travail j’ai ressenti sous la douche une douleur à mon tendon d’achille. un peu gonflé. j’ai fais de la débroussailleuse toute la journée avec des chaussures de sécurité haute. j’ai été opéré à ce meme tendon d’achille à 7 ans (tendon trop court par rapport à l’autre) aujourd’hui j’en ai 28. Aucun probleme pendant des années jusqu’a aujourd’hui. aurais-je trop forcé sans m’en rendre compte? je ne pense pas que celà soit bien grave mais dut à l »opération j’ai peur d’avoir fragilisé ce tendon et que la douleur revienne plus tard. à part la glace et etirement apres le travail auriez vous un « remede maison » ?

Suite à une arrachement osseux au niveau des pied gauche plus précisément l’astragale je me suis fait plâtrée 3 semaines… Aujourd’hui après 2 mois, une irm a été réalisé car toujours des douleurs. Le chirurgien m’a annoncé qu’il existait un oedeme osseux au niveau du thalus anterieur. Je voulais savoir si je pourrais reprendre le judo bientôt? Et aussi combien de temps faut-il a la résorption de l’oedeme?


Pour être totalement à l’aise dans des chaussures, il faut "les faire" à son pied, un bon moyen d’assouplir le cuir et de ne plus souffrir. Pour ça, le mieux reste de les porter à la maison, une petite heure, chaque jour, avant de vous lancer dans la rue. Préférez les porter le matin : vos pieds sont nettement moins gonflés qu’en fin de journée. Faites quelques pas, portez-les pieds nus, avec des collants. Vous verrez, c’est magique !
Les talons hauts créent une fière allure et changent la manière que l'on a de se déplacer. Le dos droit, le port de tête altier, ils nous donnent des airs de reine. Même s'ils sont parfaits pour élancer et galber la silhouette, les talons hauts peuvent, à force, ne pas toujours être très confortables pour les pieds ou le dos. Alors comment les apprivoiser? D'abord, on alterne les hauteurs. Un jour, on se glisse dans un talon mi-haut ; le lendemain, on choisit un talon aiguille ; et le surlendemain, on reste sur du plat. Insérer une semelle antidérapante à l'intérieur pour bien se stabiliser, voilà une autre bonne idée… tout comme garder dans son sac une paire de ballerines plates, au cas où! 

Il lui fallut me répéter l’instruction tant cette manière d’utiliser une chaise me paraissait incompréhensible. Une fois en position, mon ventre calé sur le rebord du dossier, mon buste et ma tête faisant contrepoids pour équilibrer le bas du corps et assurer le solide ancrage de mes avant-bras sur la chaise, je me sentis tout à coup particulièrement vulnérable.
Je ne connais pas la clinique du sport à BORDEAUX ais j'ai expérimenté des structures équivalentes et là on se rend très vite compte que la médecine à 2 vitesses ça existe... J'étais naive, même en milieu hospitalier avec le secteur privé.... Je reste donc avec le pb de hanche et les antalgiques....... Le Centre Paul Riquet Orthopédie tout neuf c'est pas TOP loin de là locaux pas adaptés ce sont des architectes qui ont conçus les locaux derrière un ordi en mabulatoire on vous parle d'une chambre c'est une boite à sardine un box avec 5 fauteuils le personnel SPEEDE on n'est qu'un paquet de viande rien à voir avec LA MEDECINE CE NOBLE ART..........

J’espère que cet article pour ne plus avoir mal aux pieds en talons vous aura servi à retrouver le confort dans vos chaussures, ou du moins vous aura convaincue qu’il est grand temps d’agir pour retrouver des pieds sereins et bien entouré. Si vous souhaitez continuer votre réflexion pour ne plus souffrir en talons, je vous invite également à lire mon article sur quelles chaussures porter quand on a les pieds sensibles. Je vous donne tous mes conseils pour améliorer grandement le confort dans vos chaussures et bien les choisir, que vous ayez les pieds fins, les pieds larges, des petits pieds ou des grands pieds. Car oui, les pieds hors normes ne sont pas faciles à chausser. Et il y a des solutions pour vous.
les articles sur les tenues de pariage sont sympa… mais moi j’ai le mariage de mon fils en juillet, et ma belle fille demande un dress code “bohème chic”… je suis relativement en “8” et le long n’est pas terrible, où alors avec un décoleté assez prononcé car j’ai de la poitrine.. Je suis dans l’herault, et je voudrait trouver une tenue qui fasse “Waouuuuuuu”… je suis quand même la mère du marié ..
Bonjour, suite à une course de 15 km ou j’ai noté une instabilité et une petite douleur du pied à la hauteur de la fin du métatarse ( petit doigt de pied) et début du cuboïde ( dans le creux). Mais 2 jours après une situation d’urgence dans la nuit m’a obligé à me lever très brutalement et une douleur beaucoup plus intense c’est réveillée avec gonflement et rougeur. J’ ai boité pendant 3/4 jours ( ma profession m’oblige à beaucoup marché) j’ai traité avec glace et anti-inflammatoire depuis cela va de mieux en mieux mais je garde après 8 jours une douleur..Je suppose qu’il ne s’agit pas d’une fracture merci de me donner votre avis;
Coureur régulier, je me suis blessé à l’aponévrose en sprintant à froid de bon matin. Le lendemain une douleur du talon jusqu’à l’avant du pied au réveil et à la marche. Je décide de stopper la course malgré un marathon de prévu 5 semaines + tard. J’ai donc remplacé la course par du vélo et du roller pour garder un peu la forme. 8 jours + tard, je tente un mini jog de 5 km ; la douleur revient. J’arrête le jog pendant encore 8 jours. Je retente ; la douleur est moins présente mais est suffisante pour rester encore sans jog pendant 15 jours. Pendant ce temps, un peu de marche, des étirements (stanish) et de l’exercice avec la balle en gomme sous le pied. J’ai recouru hier 6 km à 10 km/h. Ce matin pas de douleurs !! Donc je vais reprendre progressivement avec 2 ou 3 sorties de 6 km. Puis augmenter l’entrainement en fonction de mes sensations. Mon premier conseil avant de se précipiter chez le toubib, kiné, etc c’est le repos. Le corps se répare (souvent) seul. Des injections de toutes ces cochonneries n’arrangent pas les choses. Le plus dur est de rester patient et de ne pas recommencer trop tôt car on rentre dans un cercle vicieux.
J’ai vu aujourd’hui un orthopédiste pour mon rv mensuel. Il m’a dit qu’il n’était pas nécessaire de faire un contrôle radio car il s’agissait d’arrachement osseux au niveau du calcaneum. Il m’a dit qu’il était possible que cette fracture/cet arrachement ne se consolide jamais et que je pouvais me mettre en appui total sur mon pied à partir de maintenant. Je vois effectivement sur des forums des témoignages de personnes dont les fractures/arrachements ne sont pas consolidés au bout de plusieurs mois. On peut donc marcher comme cela ?
Véritable hymne à la féminité, les talons sont la touche parfaite et glamour pour finaliser une tenue. À peine surélevés ou immensément hauts, larges ou un peu plus fins, les talons de nos souliers se déclinent sans fin. On les porte avec des jupes bien sûr, mais aussi des pantalons, et on aime quand ces derniers ne les recouvrent pas entièrement. Les talons mi-hauts, ou bobines, seront eux idéaux pour allonger la silhouette et nous rendre encore plus élégante, sans jamais nous fatiguer.  
Vous voyez que vous avez encore bien des chemins à prendre avant de déclarer forfait…Vous concernant, il est important que les différents professionnels de santé (médecin, radiologue, kiné, podologue, ostéopathe) qui vont vous prendre en charge prennent le temps d’échanger sur votre cas. Les échanges interprofessionnels sont toujours bénéfiques pour le sportif dans les pathologies chroniques et complexes.

En cas de traitement exclusivement médical, ce qui est le cas dans 95 % des tendinopathies d’Achille, les possibilités thérapeutiques sont nombreuses et ne sont certainement pas limitées aux ondes de choc…La rééducation associe en tout premier lieu les incontournables étirements actifs et passifs du triceps et des chaines tendino-musculaires postérieures de la jambe et de la cuisse. Le passage chez l’ostéopathe peut être bénéfique si son travail cherche à libérer toutes les tensions engendrées par le travail en position debout, notamment au niveau lombaire.


Voilà 2 ans maintenant que j’ai la cheville gonflée et fort douloureuse. Au départ une tendinite du talon d’Achille était apparue puis radio et rien de décelé… je suis tombée enceinte (ce qui explique la durée puisque pas possible de faire de radio…). A force d’insister j’ai enfin pu faire une irm, résultat fracture de l’os cuneiforme latéral avec epanchement synovique. Je suis sous anti inflammatoire et j’ai une atelle d’immobilisation pour 15jours et des séances de kiné pour soulager les différentes douleurs qui sont apparues sur mon squelette à force de mal me tenir… pensez vous qu’en 15jours je vais être guérie? Je ne peut être platree car mon bibou n’a que 3 mois et demande toute mon attention.
bonjour, suite a un accident de travail (le 25/05/2012)ou je me suis coincer le pied gauche entre deux tire palette électrique on ma emmener a l’ hopital et on ma dit que cettai une simple entorse et pour finir 4 mois après avoir passer une scintigraphie osseuse et un scanner on me dit que j’ ai l’ os naviculaire de cassé et l’ astragal de fissuré.
De ce jour, je résolus de ne plus porter ce costume qui avait été témoin de mon infamie et surtout d’éviter une nouvelle retenue le dimanche. Si l’on croit refaire sa nature, elle peut vous rattraper à votre insu. C’est ainsi que, quelques mois plus tard, ce fut ma culotte d’uniforme de collégien que baissa aisément la directrice pour ma deuxième fessée au martinet.
La description de votre douleur nous permet de vous classer au stade 2, ce qui signifie que les traitements médicaux habituels seront presque certainement efficaces. Il semble que vos douleurs soient présentes depuis plusieurs semaines, aussi je vous conseille de faire soit une échographie, soit une IRM de vos tendons. Nous serons alors mieux fixés sur la localisation de l’atteinte tendineuse (corps du tendon ou insertion sur le calcanéum) et sur son importance. La prise en charge par un kinésithérapeute formé au suivi des sportifs est incontournable.
La prochaine étape, selon mon chirurgien, est celle que nous avons jusque là repoussée tant que nous pouvions, au vu des contraintes qu’elle impose : l’arthrodèse. Des vis dans le pied, à nouveau 2 mois sans poser le pied, une bride certaine dans la pratique du sport et une arthrose précoce de l’articulation de la cheville (qui sera désormais la seule à assurer la rotation de mon pied).
Sur le long terme, prévoyez dans la mesure du possible des modifications de vos emplois du temps. Vous pouvez par exemple allez à la piscine avant de commencer votre journée, vous créez un peu de temps libre après le repas pour faire une sieste, travaillez tôt le matin ou tard le soir pour éviter les heures de pointes dans le métro, voire carrément déménager à la campagne… À vous de voir ce qui vous convient et ce qui est possible !
Le spécialiste est resté sur son diagnostic d’algodistrophie malgré les résultats de la scintigraphie et de la tomographie. Il m’a dit qu’il ne peut rien faire pour moi que pour lui il n’y a pas de fracture. Il m’a donc dit de voir un rumathologue et de faire un scanner pour voir mieux les os. Sa secrétaire ma donc donné mon ordonnance pour un scanner et m’a donné les coordonnées d’un rhumarhologue. En sortant de la clinique je regarde donc les papiers pour appeler et prendre rendez vous au scanner et la je vois sur l’ordonnance qu’il y a écrit que j’ai une fracture du cuboide. J’ai donc quand même pris un rendez vous pour le scanner qui aura lieu le 30 septembre. Mais j’ai pris la décision d’appeler un autre chirurgien orthopédique dans une autre clinique, je le vois donc le 17 septembre. Merci de votre réponse.
Mon fils de 13 ans a des fortes douleurs aux 2 pieds et le chirurgien nous a dit que c’était une excroissance des 2 scaphoïdes car ils sont plus volumineux que ses malléoles. Le tendon est écrassé en permanance. Il ne peut plus faire de sport alors qu’il est limite hyperactif Le chirurgien nous a dit qu’il devait vivre avec et supporter son mal mais je ne peux pas le soigner avec des anti-douleur! je vais voir un autre chirurgien mi-juin. Qu’en pensez-vous? Et il y a il un traitement? Je ne sais plus quoi faire pour lui

J’ai un mariage en décembre et déjà une petite idée de ma tenue, mais j’ai un doute. Je pense à une robe avec une épaisseur de Tulle en bas pour lui donner du volume, couleur vert émeraude à priori, mais je me demandais si une sorte de petite cape en fourrure taupe irait avec le Tulle ? Les deux matières se marient-elles bien ensemble ? Et quelle couleur d’escarpins (vernis ou non) me conseilles-tu ?


Conclusion, sans être alarmiste je chercherais à votre place à vérifier que votre fracture évolue de manière normale en retournant consulter et en faisant le forcing si il faut pour passer une radio, pourquoi pas une scintigraphie et qu’un spécialiste puisse vous dire si votre état est normal ou s’il vous faut prendre encore des précautions ou vous abstenir de tout appui.
Cette imagerie est essentielle car elle nous permettra d’orienter le traitement. A ce stade, le traitement est essentiellement médical avec une panoplie d’outils thérapeutique très large et variée : étirements, physiothérapie, renforcement tendino-musculaire excentrique, massages transverses profonds, ondes de choc voire injections de Plasma Riche en Plaquettes (PRP).
je me suis faites opérer en 1997 , d'une épaule ( périarthrite calcifiante) par le docteur FLURIN ,que de remerciements , j'ai retrouvé l'usage de mon bras dans l'année qui a suivi mon opération. J'ai eu un très bon suivi médical pendant 6 mois , par lui même et le kiné de la clinique . Mon mari lui même a été opéré d'un ménisque ( sans problème) .

Après les conseils d’ordre général, voici des petites astuces sens par sens. Et parce que la perception de notre environnement ne se limite par au cinq sens que nous avons appris à l’école, j’ai essayé de faire une liste la plus exhaustive possible des différents types de stimuli auxquels nous sommes exposé-e-s, afin de partager des astuces ciblées.
Alors si ce n’est pas déjà fait, explorez-donc cette piste, je vous le conseille. Le jour où j’ai su que j’étais surdouée, je n’ai plus eu honte de toutes ces manies et parades développées au fil des années, qui semblaient aux yeux des autres complètement ridicules,et j’ai appris à être fière de ce qui me semble aujourd’hui un véritable don, et qui me construit entièrement. L’hypersensibilité est à la fois une grande vulnérabilité, cela, il faut l’accepter, mais c’est en même temps une grande force et un atout immense…
Tes conseils sont très valables, merci! Moi le talc m’a aidé, la crème nok, graisse de chameau en pharmacie sont très efficaces, j’utilise aussi lors d’arrêt pause un shampoing sec (pour cheveux hé oui!) en bombe que je vaporise sur les pieds, ça les rafraîchis sans les mouiller et ça fait un bien fou et empêche les frottements, les ampoules dieu sait que c’est ma hantise car je suis sujette à ce problème au bout de 20 kms déjà! Enfin merci a François pour ses conseils judicieux!!! 😉
il y a 20 mois, j’ai eu mon pied coincé entre deux transpalettes eletriques. L’irm a montré plusieurs fissures aux 3ème cunéiforme. Je n’ai pas été platré, je me suis seulement reposé pendant un mois. J’ai repris le travail alors que j’avais encore des douleurs. Et comme je vous ai dit, ça fait 20 mois que ça c’est passé et j’ai toujours mal. Il m’arrive même de boiter, et surtout d’avoir mal dès que je court. Que me conseiller vous afin de traiter ce problème? Je vous remercie d’avance.
En attendant les résultats de cette imagerie, il me semble important que vous preniez rapidement rendez-vous chez un podologue du sport car vos semelles sont anciennes et ne sont probablement plus du tout adaptées à vos appuis. En attendant cette consultation, je vous propose de continuer à glacer la zone douloureuse vingt minutes au moins trois fois par jour et de porter des talonnettes dans toutes vos chaussures. Ces talonnettes vont soulager les appuis et les tensions au niveau du tendon d’Achille.
Si votre pied gauche est le pied le plus fort, il y a des chances que la tige de la chaussure appuie sur le tendon d’Achille pendant la marche et cause un traumatisme. Ça doit pouvoir se vérifier en sentant au toucher la forme de l’arrière de la chaussure. Y a-t-il un point proéminent susceptible de gêner le tendon pendant la marche? Si c’est le cas, il suffit de changer de modèle de chaussures.
Réussir à porter des chaussures à talons sans grimacer, on aimerait toutes pouvoir en être capable ! Cet été, on brûle d’envie de les porter avec des robes fleuries, des combinaisons légères et des shorts chics. En plus de sublimer et de finaliser la tenue, ils galbent élégamment la silhouette. Enfin, encore faut-il réussir premièrement à marcher avec et deuxièmement à les assumer toute la soirée. Ce qui est très loin d’être gagné. Découvrez nos huit astuces pour ne plus (jamais) avoir mal aux pieds avec des talons hauts. A nous la paire d’escarpins vertigineux !
J’ai un mariage dans 2 semaines (au soleil) sur 2 jours.le 1er mairie,le lendemain Eglise et dîner.ca m fait donc 3 tenues.g envie d’ mettre un chapeau et mm 2 (un PR la mairie un pour l’eglise) histoire de donner plus de classe a mes tenues.qu en penses tu?une robe patineuse rouge pour l’eglise c’possible ou pas?kel couleur de chapeau et de chaussure m conseilles tu?q puis je mettre a la mairie qui marquera la différence?
Tes conseils sont très valables, merci! Moi le talc m’a aidé, la crème nok, graisse de chameau en pharmacie sont très efficaces, j’utilise aussi lors d’arrêt pause un shampoing sec (pour cheveux hé oui!) en bombe que je vaporise sur les pieds, ça les rafraîchis sans les mouiller et ça fait un bien fou et empêche les frottements, les ampoules dieu sait que c’est ma hantise car je suis sujette à ce problème au bout de 20 kms déjà! Enfin merci a François pour ses conseils judicieux!!! 😉
En conclusion, je vous propose de continuer régulièrement le sport mais en pratiquant des activités moins sollicitantes pour les tendons d’Achille que le badminton, de tenter de trouver un kinésithérapeute qui pourra vous faire travailler la souplesse et le gain d’amplitude en piscine, de consulter un médecin du sport ou un chirurgien qui après examen vous orienteront vers les traitements adaptés.

Les adolescents sportifs et actifs peuvent souffrir d’une douleur aux talons qui entre dans le cadre de la maladie de Sever. Il s’agit dans ce cas d’une « apophysose de croissance », un terme compliqué pour classifier les douleurs osseuses et tendineuses chez un enfant ou adolescent en pleine croissance. Les tendons sont plus solides que leurs insertions sur les os, les tractions répétées au niveau de ces insertions finissent par déclencher une douleur mécanique et des anomalies facilement repérables sur les radiographies standards.

Il est primordial de bien choisir ses chaussures à talons. D’emblée, on oublie les matières synthétiques et on investit dans un modèle en cuir souple et confortable qui empêchera le pied de transpirer. L’arrière du soulier, appelé le contrefort, doit absolument être flexible. S’il est trop rigide, il va forcément nous faire mal et provoquer des ampoules. Ensuite, il ne faut pas que la cambrure de l’escarpin soit trop verticale, sinon ce dernier ne pourra pas épouser la forme naturelle du pied. Et bien entendu, on respecte sa pointure : rien de pire que des orteils comprimés (surtout le petit dernier, bien trop souvent malmené).
×