– et je me rends compte que je suis hypersensible à BCP de choses venant de l’extérieur (faut croire que mon hypersensibilité est passée de l’intérieur à l’extérieur de moi…): le bruit (un tout Petit bruit peut me réveiller -alors que je vais m’endormir devant la télé-, ou m’énerver au choix), la lumière dans une moindre mesure (même s’il faut que je dorme le plus possible dans le Noir, ce qui n’est pas le cas de mon copain…) mais enfin et surtout des conditions extérieurs: le froid et le vent surtout vont avoir un gros Impact sur moi => maux de tête voire maux de ventre, irritabilité, envie par conséquence de rentrer chez moi…
Les enthésopathies : le traitement est plus souvent centré sur une infiltration de la bursite pré tendineuse. En effet, dans cette maladie de la jonction entre le tendon (Achille) et l’os (calcanéum), il existe souvent une inflammation locale qui se manifeste par une poche liquidienne que l’on appelle bursite. Quand cette bursite existe, avec l’aide du guidage échographique, il faut la  ponctionner et l’infiltrer. Généralement, les résultats sont bons et il ne faut pas hésiter à refaire ce traitement, 1 à 2 fois dans l’année. Mais parfois, ce conflit entre l’os et le tendon est chronique et il existe un échec à ce traitement local par infiltration. On aura alors  recours, dans quelques cas, à la chirurgie. Cette chirurgie a pour but de rendre l’os moins agressif sur le tendon, même si cet os n’est pas déformé comme il est classiquement décrit dans la maladie d’Haglund (déformation de l’os calcanéum avec une protusion osseuse).
Les semelles orthopédiques font partie du traitement mais il n’est pas toujours simple de trouver des semelles parfaitement adaptées à son pied. Les podologues s’arrachent souvent les cheveux pour tenter de soulager les sportifs victimes d’aponévrosite plantaire. Bien souvent plusieurs visites et examens sont nécessaires pour trouver la, ou les semelles miracles.
Même si ce n'est pas encore ça, c'est quand même mieux, donc on poursuit la kiné, je reprends le travail dans un peu moins d'un mois et on refait le point au mois de juillet quand j'y reviendrais... mais bon encore 35 séances de kiné à faire... pas de nouvelle infiltration, il préfère attendre que je ne sois plus sous l'effet de l'infiltration et d'avoir repris le travail pour voir ce que celà donne!!
Aaah, le bout de la chaussure, sujet de tous les maux. Après quelques heures dans des talons, impossible d'échapper aux orteils douloureux, comprimés au fond. Les chaussures pointues amplifient naturellement la compression ; et il suffit que le pied glisse légèrement à l'intérieur pour souffrir le martyre. Pour éviter cela, les modèle peep-toes ou open-toes sont idéals car ouverts sur les orteils. Enfin, l'essor du marketing personnalisé a notamment permis la mise sur le marché de modèles adaptés aux différentes morphologies, comme les chaussures dites wide-fit, légèrement plus larges pour un confort optimal. Il y a de l'espoir !
Pour le bruit, c’est certainement ce que je trouve le plus difficile à gérer car je trouve qu’on peut moins facilement les contrôler ou s’en éloigner. Je sursaute pour un rien, et ça, je n’arrive pas à l’éviter- des mes périodes hypersensibles, même un éternuement me fera sursauter ! Même si ça fait rire les autres, je trouve cela embarrassant parfois…
Merci pour cet article, je m’y reconnais pas mal. On (et moi aussi) m’a toujours décrite comme émotionnellement hypersensible, mais je n’avais jamais réalisé que j’étais également très sensible sur d’autres points. Je pensais être quelqu’un de maniaque, de « chiant », parce que je déteste qu’on me parle trop fort, ou qu’il y ait trop de bruit en général. Du coup je voulais te demander, quel casque anti-bruit as tu choisi? Je pense qu’à bien des égards ça me rendrait la vie plus facile, je suis en train de parcourir les descriptions des modèles, mais j’aimerais bien avoir ton avis.
Je vous remercie de votre retour. j’aimerais savoir également, pour la consolidation des os , est-ce qu’il faut consommer des produit laitier (car on entend toujours que le calcium c’est bon pour les os). Le problème est que je ne consomme pas ,voire très peu de produit laitier car je fait une très forte intolérance aux protéine de lait de vache depuis la naissance…du coup j’ai peur que ça ait des incidences sur ma guérison, car mon médecin me dit qu’il vont enlever le plâtre mais que si ils constatent que l’os n’est pas consolidé ils m’en remettront un autre… J’espère vraiment ne pas en arriver là, mais comment ils peuvent voir que c’est consolidé ou non ?
Je me laissai conduire dans le couloir, les jambes en coton. Dans un instant, j’allais me retrouver en tête à tête avec cette femme intimidante que j’avais toujours pris soin d’éviter. Dans ma tête comme une coquille vide, une seule question tournait et rebondissait sans relâche : les nièces de la directrice étaient-elles là ? Plus que la peur du châtiment lui-même, cette préoccupation me hantait depuis le matin. Je regrettais de ne pas avoir osé questionner le grand garçon quand nous étions seuls.

Suite à une chute dans les escaliers en tenant mon petit dernier dans les bras, j’ai préféré le protèger et ne me suis pas rattrapée. J’ai dégringolé de 5 marchés et mon pieds droit s’est retrouvé sous moi. Aux urgences, après une radio, le médecin me diagnostique une belle entorse malgré un pied bleu violet tout gonflé. Elle me dit de mettre 3 jours mon pied en décharge puis d’essayer de remarcher normalement. Au bout de 3 jours j’ai une douleur fulgurante dans le.mollet dès que je change de position et soupçonne une phlébite. Aux urgences d’un autre hôpital (1janvier), on le diagnostique effectivement une phlébite due à la chute et des radios sont à nouveau faites pour mon pied qui est encore très violet, très gonflé et comme engourdis. La doctoresse me montre un petit point noir sur le dessus du pied et me dit vous avez un arrachement ici on va vous prescrire une botte de marche, en attendant ne posez pas le pied par terre continuez à utiliser vos béquilles. Je commande la bande de contention, ma botte et de l’innohep. Je rappelle l’hôpital pour savoir ce que j’ai le droit de faire avec la botte. On me dit que je peux marcher avec la botte, sans béquilles et que je dois l’enlever la nuit.ok….rdv chez l’orthopediste 2 semaines plus tard. Radios de nouveau et là on me dit que j’ai une fracture du naviculaire (éclat légèrement déplacé) et un fracture au gros orteil. Voilà merci et l’orthopédiste est parti s’occuper d’un autre patient. J’ai donc demandé à l’infirmière qui le seconde si avec ces fractures je devais reprendre mes béquilles et garder la botte de marche la nuit. Elle m’a dit ne changez rien. On vous prolongé l’innohep, à dans 3 semaines. J’avais donc rdv ce lundi et là c’est un ai orthopédiste qui m’a vu après de nouvelles radios. L’orteil est consolidé mais pas le naviculaire, il me dit qu’il faut au moins 8 semaines. J’y retourne donc dans 3 semaines. Il m’a dit que maintenant que j’avais marché avec, je n’avais pas à décharger mon pied, qu’il fallait juste que je n’abuse pas….je suis assez en colère de tous ces diagnostics erronés et ces non-indications de la.marche à suivre pour guérir. J’ai peur de ne pas pouvoir laisser ma botte dans 3 semaines et cela m’embête d’autant plus que j’ai 3 jeunes enfants et que je sais pertinemment qu’il va falloir faire de la kiné. Pouvez-vous me donner votre avis là-dessus ? Ai-je vraiment compromis ma guérison en marchant avec la botte ? Merci d’avance.


Mon fils de 13 ans a des fortes douleurs aux 2 pieds et le chirurgien nous a dit que c’était une excroissance des 2 scaphoïdes car ils sont plus volumineux que ses malléoles. Le tendon est écrassé en permanance. Il ne peut plus faire de sport alors qu’il est limite hyperactif Le chirurgien nous a dit qu’il devait vivre avec et supporter son mal mais je ne peux pas le soigner avec des anti-douleur! je vais voir un autre chirurgien mi-juin. Qu’en pensez-vous? Et il y a il un traitement? Je ne sais plus quoi faire pour lui
Lacez vos chaussures correctement – ni trop ni pas assez. Si elles sont trop lâches, votre pied bouge dans la chaussure et s’échauffe. A l’inverse, si elles sont trop serrées, cela favorise l’apparition d’ampoules en concentrant les frottements en certains points. De plus, vous avez les pieds qui gonflent plus facilement dans des chaussures serrées. N’hésitez pas à réajuster le laçage pendant la randonnée pour trouver ce qui convient le mieux à vos pieds.
Un examen clinique minutieux et une échographie tendino-musculaire permettront d’avoir une idée plus précise de la cause de cette douleur, en sachant que la normalité de l’échographie n’éliminera pas forcément une pathologie musculaire mineure. Dans ce dernier cas (contracture-élongation) un repos sportif de 3 à 4 semaines avec reprise progressive sera indispensable pour éviter d’aggraver la lésion musculaire suspectée.
je souffre énormément depuis 5 mois suite à une chute dans l’escalier et malgré des radios, 2 IRM plusieurs consultations entre généraliste et 2 chirurgiens orthopédique, à part le repos, impossible dans ma vie de femme d’agriculteur avec une grande famille, aucune solution n’a été trouvée et j’ai beaucoup de mal à me déplacer et la douleur s’est élargie à la cheville, très handicapant.
Mon fils de 13 ans a des fortes douleurs aux 2 pieds et le chirurgien nous a dit que c’était une excroissance des 2 scaphoïdes car ils sont plus volumineux que ses malléoles. Le tendon est écrassé en permanance. Il ne peut plus faire de sport alors qu’il est limite hyperactif Le chirurgien nous a dit qu’il devait vivre avec et supporter son mal mais je ne peux pas le soigner avec des anti-douleur! je vais voir un autre chirurgien mi-juin. Qu’en pensez-vous? Et il y a il un traitement? Je ne sais plus quoi faire pour lui
Merci beaucoup pour cet article qui met le doigt sur une question très importante. Je réalise depuis quelques temps que je suis occasionnellement hypersensible et je voudrais souligner quelque chose qui, il me semble, n’a pas été évoqué jusqu’à présent. Chez moi, j’ai fait le lien entre certains pics d’hypersensibilité et des périodes spécifiques de mon cycle hormonal et cela m’aide beaucoup à prévenir mais aussi expliquer aux personnes qui m’entourent mes réactions parfois surprenantes. En particulier, il m’arrive de ne pas supporter du tout les contacts type effleurement durant les premiers jours de mes règles ou de ressentir le besoin d’une plus grande distance physique avec les personnes qui m’entourent ces jours-là au risque de me sentir réellement agressée si elle n’est pas respectée.
Si vous n’avez pas envie d’investir dans une semelle en cuir, un protège slip fera aussi l’affaire pour adoucir vos sensations au niveau de la plante et du talon. Il absorbera également la transpiration éventuelle. N’en parlez jamais à personne et ne laissez pas traîner vos chaussures avec le protège slip visible, direction la poubelle à la fin de la journée !
Si vous remplissez tous ces critères : lésion tendineuse évoluant depuis plus de trois mois et sur laquelle aucun traitement n’a été efficace, vous pouvez tenter de vous faire soigner par des injections de plasma riche en plaquettes. Attention, le coût de ces injections peut-être important et cette technique n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.
Merci beaucoup pour cet article qui met le doigt sur une question très importante. Je réalise depuis quelques temps que je suis occasionnellement hypersensible et je voudrais souligner quelque chose qui, il me semble, n’a pas été évoqué jusqu’à présent. Chez moi, j’ai fait le lien entre certains pics d’hypersensibilité et des périodes spécifiques de mon cycle hormonal et cela m’aide beaucoup à prévenir mais aussi expliquer aux personnes qui m’entourent mes réactions parfois surprenantes. En particulier, il m’arrive de ne pas supporter du tout les contacts type effleurement durant les premiers jours de mes règles ou de ressentir le besoin d’une plus grande distance physique avec les personnes qui m’entourent ces jours-là au risque de me sentir réellement agressée si elle n’est pas respectée.
Je parle de chaussures, j’en oublierais presque vos pieds. Le confort commence là où vos pieds sont bien soignés. Enduisez-les régulièrement de crème hydratante ; et massez-les quelques minutes au moins une fois par semaine. Vous verrez, vous aurez moins de durillons et de cors aux pieds. Et puis, titiller les 1700 capteurs sensoriels qui s’y trouvent, cela ne peut que vous faire du bien !

Il n’y a pas de secret : pour être à l’aise dans une paire de chaussures à talons, il faut mettre le prix. Oubliez les matières synthétiques qui font transpirer et optez pour du cuir souple, de préférence, qui se fait plus facilement à la forme de vos pieds. Veillez également au contrefort (l’arrière de la chaussure) : il doit être souple pour éviter les ampoules.
Ce printemps 2015 marque mes 60 années totales de randonneur (j’avais 18 ans quand j’ai commencé et j’en ai aujourd’hui 78 et demi) entièrement d’accord avec vous: pas d’échauffement, pas d’humidité ni de petites saletés dans la chaussure. Pour moi le must a toujours été des chaussettes double, tricotées ensemble; souvent j’ai conseillé cela à des randonneurs et toujours ils m’ont signifié leur grande satisfaction. Après une rando, si on peut plonger ses pieds dans un torrent froid, rien de tel pour raffermir.
J’aimerais avoir tes conseils pour un mariage au mois de juin, j’ai repéré une robe bustier avec une bretelle couleur marshmallow en mousseline. Je pensais mettre des chaussures couleur argent et peu être une veste bleu marine a pois blanc manche 3/4. Au niveau des accessoires je pensais plus à des boucles d’oreilles qu’un collier car la bretelle habille déjà le décolleté. Mais je sais pas trop pour les couleurs des accessoires et de la pochette…

(il faut que je prenne un peu plus de temps pour te faire un feed back de ces derniers temps, où mes habitudes et ma garde robe ont été boostées par tes conseils entre autres par le programme bh et par tous tes articles. J’en “sens” les bénéfices, je prends plaisir à m’habiller et à trouver de chouettes associations, à trouver de nouveaux styles et de nouvelles couleurs, et surtout j’en reçois des remarques positives!! –>merci!!)


Après les conseils d’ordre général, voici des petites astuces sens par sens. Et parce que la perception de notre environnement ne se limite par au cinq sens que nous avons appris à l’école, j’ai essayé de faire une liste la plus exhaustive possible des différents types de stimuli auxquels nous sommes exposé-e-s, afin de partager des astuces ciblées.


On a testé : le collant spécial baskets8 détails qui amochent vos chaussuresComment se débarrasser (une fois pour toutes) des bouloches de pull ?Comment se passer de fer à repasser ?#DIY : 1 T-shirt blanc, 3 solutionsComment garder ses collants plus longtemps ?Comment personnaliser (facilement) ses baskets ?Comment prendre soin de son pull en angora ?Comment entretenir son sac en cuir ?Les trucs et astuces de la rédac pour redonner vie à ses bijouxGuide de survie pour vêtements interdits de machinePourquoi il ne faut jamais porter ses chaussures à l’intérieurPourquoi faut-il laver ses vêtements neufs avant de les porter ?Vacances : 5 astuces pour faire sa valise en 10 minutes top chronoComment prendre soin de ses vêtements en soie ? 10 astuces pour s’habiller plus vite le matin10 astuces toutes simples pour enlever les taches sur vos vêtements9 pièces mode mauvaises pour la santéComment prendre soin de sa lingerie ?Peut-on récupérer un vêtement rétréci au lavage ?Comment calculer sa taille de bague ?5 astuces pour nettoyer ses chaussures en daim 6 astuces garder ses vêtements plus longtempsCes matières à bannir pour sauver sa peauComment éviter de passer par la case pressing ? Comment prendre soin de son maillot de bain ?Comment garder ses vêtements blancs ? Comment venir à bout des traces de déo ?Comment garder mes baskets blanches ?Comment bien choisir ses chaussures à talons ?

Merci beaucoup, Marina ! Elle est très jolie la veste que vous proposez en lien, mais j’ai peur qu’il fasse déjà un peu chaud pour une veste plus épaisse et manches longues comme celle-ci (la mariage est dans le sud). Je me sentirais peut-être plus à l’aise avec une veste plus légère manche 3/4. A votre avis, le gilet dans l’esprit du Caroll du lien pourrait fonctionner ? “Calmer le jeu” si je comprends bien, c’est positif, non ? 🙂 Encore merci !

Je vais à un mariage ce samedi et ai peur des premiers froids d’en ce moment dans le Nord de la France: peut-on mettre des collants avec une robe écru avec des reflets gris clair (oui je sais que cette teinte n’est pas conseillée mais je ne vais pas faire concurrence avec la mariée!), des escarpins corail, un perfecto bleu klein (si l’association peut faire un peu peur, j’ai trouvé un super foulard Kenzo qui fait le rappel entre toutes ces teintes)?
bonjour, je n’ai pas parcouru tous les commentaires, j’ai vu qu’il était question de l’autisme, mais je vais ici vous parler des SURDOUES ( ou personnes à haut potentiel, ou intellectuellement précoce…). J’ai 43 ans, et je sais que je suis surdouée depuis seulement qq années. J’ai deux enfants, également surdoués, et j’observe chez eux la même hypersensibilité que chez moi, qui est complètement typique des « zèbres ». Une très forte sensibilité aux odeurs, depuis tt-petits, un rapport très particulier à l’alimentation, et un dégoût qui peut survenir du jour au lendemain, lorsque les sens sont vraiment trop sollicités. Par ailleurs, ils sont capables (et moi aussi) de reconnaître au nez et au goût une épice inconnue de tous leurs camarades… Une très forte intolérance à la douleur pour mon fils et moi (qu’est-ce que j’ai entendu comme moqueries lorsque j’étais petite ! « petite nature » et autres qualificatifs plutôt dégradants). Une peau qui ne supporte rien, qui gratte, qui rougit, qui marque, qui sèche…
Sur le plan des activités sportives, je suis beaucoup moins inquiet que le chirurgien car il n’est pas impossible que vous puissiez reprendre le badminton en double. Mais, là encore, il faudra laisser passer plusieurs mois et être totalement rassuré sur la cicatrisation réelle de votre tendon. Dés le déplâtrage, une prise en charge par un kinésithérapeute au rythme de trois séances par semaine pendant six semaines est incontournable. La mise en place d’une stratégie de renforcement des muscles de la jambe et notamment du triceps sural est essentielle pour faciliter la reprise sportive. Vous pourrez envisager de reprendre le sport trois mois après votre atteinte initiale en privilégiant les sports portés comme le vélo et la natation puis passer au rameur et à l’elliptique. La reprise de la course à pied ne pourra être envisagée que six mois après l’accident initial. Vous voyez, patience et prudence sont de mise chez vous jusqu’à la fin de l’été 2017.
Les broches qui on permet de remettre droit les métatarse ont été enlevé de ce coté tout va bien, mais la gêne reste au niveau du naviculaire ou il y a 4 vises.. Le médecin ma dit qu’il serait possible de les enlever dans un ans pour retrouver ma mobilité mais ce qui m’inquiète c’est que lorsque je marche mon pied fatigue vite , gonfle et est toujours un peu douloureux.. Je voudrais savoir si cela est normal si je peux faire quelque chose pour améliorer la circulation ou me soulager de cette gêne? J’ai 28 ans Et travail comme serveur et malheureusement en ce moment je serre les dents quand je marche cela devient difficile a supporter..

Concernant la natation, c’est un sport complet qui agit sur l’ensemble du corps. Par contre, il n’a qu’un intérêt limité dans votre cas. Vivez normalement, faites du sport sans exagération et votre pied retrouvera toutes ses capacités d’avant. L’os naviculaire est une zone d’insertion importante du muscle tibial postérieur, sollicité dans tous les actes de la vie courante en appui. Dons, pas d’inquiétude pour le moment.
Bonjour,j’aimerai votre avis,j’ai l’habitude de courir au moins 2 fois par semaine sur dur et il y a quelques jours j’ai ressenti une douleur au niveau de la cheville sur l’avant du pied sans signes apparents comme un gonflement ou coloration de la zone.Je peux marché sans problème mais dés que je prends appui sur mon pied la douleur revient.une tendinite?merci
Mais nous ne traiterons que la résultante d’un déficit de force dans l’ensemble du membre inférieur gauche car il est très probable que vous n’ayez pas totalement récupéré cette force globale depuis la chirurgie. Pour mieux évaluer ce déficit, il serait intéressant de faire un bilan isocinétique comparatif des fléchisseurs et extenseurs de genou et, si possible de la cheville. Cet examen est réalisé dans les centres de médecine du sport, les centres de rééducation et chez certains kinésithérapeutes. Il permet de montrer l’importance du déficit de force entre le membre inférieur gauche et le membre inférieur droit. Il permet aussi de mieux orienter le renforcement musculaire du coté le plus faible, renforcement qui se fera ensuite chez le kinésithérapeute.
je me suis cassé l’os naviculaire droit + arrachement du ligament calcanéo-cuboidien du mm coté le 16/01/2013 suite à une chute de hauteur.Je suis pr le moment sous platre.Le traumato m’a prescrit une immobilisation platrée pdt 45 j.Bientot le jour prévu pr controle afin d’enlever le platre et moi j’ai peur de ne pas pouvoir l’enlever à tps (faute de consolidation incomplete)!!!

Merci beaucoup Emma pour votre réponse et vos conseils. Pour la touche couleur gaie, je la mettrai au moins sur les ongles – la manucure est un accessoire de mode à part entière, j’ai bien retenu – et en corail – j’ai bien retenu aussi d’un autre article que le corail va avec tout-. parce que là tout de suite, une pochette corail j’ai pas…mais je peux la trouver d’ici là.
Si vos chaussettes sont humides, changez-les pour une paire sèche. Il faut toujours prendre une ou plusieurs paires de rechange. Vous pouvez faire sécher la paire humide sur votre sac à dos si le temps le permet ou les glisser sous votre veste au niveau des épaules s’il pleut. Pour des randonnées de plusieurs jours, faites sécher du mieux possible vos chaussures et vos chaussettes pendant la nuit – quitte à les mettre dans votre sac de couchage.
Dans votre cas, le diagnostic que vous donnez ne me semble pas en cohérence avec l’importance de la douleur initiale et la durée de la gêne fonctionnelle. Il me semble qu’il serait important de revoir les différents examens radiologiques que vous avez faits après un nouvel examen clinique chez un médecin du sport qui connait bien les blessures du coureur à pied. Vous parlez de tendinite à la malléole interne ce qui m’évoque avant tout une lésion tendineuse du muscle tibial postérieur. Ce muscle est très important dans la réception et la propulsion lors des appuis au sol en course à pied. En cas de lésion de ce type, les coureurs à pied ont des douleurs internes à l’appui avec un pied qui devient plat à la course.
Dans votre cas, le diagnostic que vous donnez ne me semble pas en cohérence avec l’importance de la douleur initiale et la durée de la gêne fonctionnelle. Il me semble qu’il serait important de revoir les différents examens radiologiques que vous avez faits après un nouvel examen clinique chez un médecin du sport qui connait bien les blessures du coureur à pied. Vous parlez de tendinite à la malléole interne ce qui m’évoque avant tout une lésion tendineuse du muscle tibial postérieur. Ce muscle est très important dans la réception et la propulsion lors des appuis au sol en course à pied. En cas de lésion de ce type, les coureurs à pied ont des douleurs internes à l’appui avec un pied qui devient plat à la course.

Si vous avez d’autres manifestations inflammatoires ou si, dans le passé, il vous est arrivé d’avoir des inflammations des articulations (orteil, cheville, genou, etc..) sans facteur déclenchant précis : articulation enflée, rouge, douloureuse au contact, avec des réveils nocturnes et un dérouillage matinal, votre médecin a raison de suspecter une spondylarthrite ankylosante.


Pour soulager l’avant de vos pieds, la partie la plus sollicitée lorsque vous portez des talons hauts, il existe coussinets faits pour réduire les chocs et donc la douleur. Vous en trouverez en cuir, respirants, mais à privilégier avec des chaussures fermées. Les modèles les moins chers, en silicone, sont également très efficaces et peuvent se porter avec des sandales d'été par exemple.
J’ai 30 ans, je mesure 182 cm et en avril je me suis réveillé avec des douleurs aux tendons d’achille. J’ai laissé trainer et en juillet le docteur m’a indiqué que j’avais une tendinite du tendon gauche avec 10 séances de kiné (1 par semaine séparées par les vacances). J’ai vu un spécialiste à l’hopital privé d’Antony et il m’a donné des semelles orthopédiques que je porte tous les jours depuis (sauf chez moi où j’évolue les pieds nus).
Merci pour cet article très chouette plein de conseils cools. J’ai pris conscience de mon hypersensibilité sensorielle il y a déjà un petit moment maintenant. J’ai le goût et l’odorat très développés, ce qui fait que depuis longtemps je surprends mes proches en leur parlant d’une odeur passagère ou en pouvant dire en me trompant rarement tout ce qu’il y a dans un plat que je mange, incluant les épices. J’ai également une ouïe très sensible. Je me suis fait faire des bouchons d’oreilles il y a maintenant quelques années car j’ai découvert que j’avais des acouphènes. De plus, en tant que musicienne, cela me paraissait indispensable de protéger mes oreilles. Désormais je pars rarement sans.
Si vous remplissez tous ces critères : lésion tendineuse évoluant depuis plus de trois mois et sur laquelle aucun traitement n’a été efficace, vous pouvez tenter de vous faire soigner par des injections de plasma riche en plaquettes. Attention, le coût de ces injections peut-être important et cette technique n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.
je souhaite faire part de mon experience; je me suis fracturé l’os naviculaire en retombant d’un petit coup de pied sauté droit, et j’ai imaginé que je m’etais tordu la cheville gauche car j’ai eu la même sensation de douleur (en beaucoup intense) enfait je ne sais pas très bien si je me suis tordu la cheville ou le pied bref impossible de marcher dessus et quand je le posais parterre je souffrais, et donc j’ai été à l’hopital et été platré 6semaines avec piqûres d’anti-coagulant… On m’a enlevé le plâtre et l’orthopédiste m’a dit que je pouvais reprendre le sport ainsi que les coups de pieds 6semaines plus tard en fesant en attendant de l’auto-réeducation, j’ai donc fais tous ce qu’il m’a dit et j’ai repris petit à petit le sport (vélo, karaté…), mais quelque jours après les 6semaines, en jouant tranquilement au football j’ai eu une vive douleur autour de la fracture, je suis retourné chez l’orthopédiste et passé des I.R.M qui ont décélées des oedèmes osseux relativement importants, l’orthopédiste m’a dispensé de sport pendant 6mois et m’a dit de repassé faire un bilan une fois ces 6mois passés, j’y suis allé et j’ai passé une I.R.M dont je recois les résultats Lundi, je vous donnerais des nouvelles, en attendant je voudrais vous conseiller de ne SURTOUT PAS VOULOIR « DANSER PLUS VITE QUE LA MUSIQUE » vous perderez enormément de temps et d’argent, moi j’ai respecté tous ce que m’a dis le medecin et j’ai quand même eu des problèmes. BREF à bientot et merci beaucoup pour ce site car c’est le seul qui sujette les fractures de l’os naviculaire.

Avec le temps on s’apprivoise donc ça va beaucoup mieux qu’au début mais c’est quand même dur d’avoir l’impression d’être une « extra-terrestre » ou d’être dans un certain sens passée un peu à côté de sa vie car je n’aimais pas aller aux fêtes, les boîtes de nuit etc. par ex, je n’ai jamais eu une bande d’amis mais des amis malgré tout – contrairement à lui.
Ohh quel soulagement!!J avais besoin d être rassurée. Pour le réveillon je m en remettrai! Lol. Avec 2 enfants en bas âge, c est plus cela qui m embête. La chaussure est faite de sorte que l appui se fera sur l arrière du pied d après ma pharmacienne. J ai du mal a imaginer marcher avec plusieurs semaines. Mais au moins je pourrais enfin poser le pied au sol. Je suis arrêtée jusqu au 8 janvier mais selon vous la rééducation peut prendre jusqu a combien de temps? La conduite pourra etre envisagée?
×