Je suis heureuse de voir que vos enfants peuvent bénéficier d’un aménagement qui leur facilite un peu la vie à l’école et qu’ils ne sont pas mis à l’écart par leurs camarades à cause de leur différence. Mon hypersensorialité s’est peu à peu développée et n’était pas aussi prégnante quand j’étais petite (ainsi que le reste…J’ai l’impression que ça augmente en intensité d’année en année), mais j’étais quand même très isolée par des camarades me trouvant tout simplement trop bizarre (selon leurs propres mots).
Ce printemps 2015 marque mes 60 années totales de randonneur (j’avais 18 ans quand j’ai commencé et j’en ai aujourd’hui 78 et demi) entièrement d’accord avec vous: pas d’échauffement, pas d’humidité ni de petites saletés dans la chaussure. Pour moi le must a toujours été des chaussettes double, tricotées ensemble; souvent j’ai conseillé cela à des randonneurs et toujours ils m’ont signifié leur grande satisfaction. Après une rando, si on peut plonger ses pieds dans un torrent froid, rien de tel pour raffermir.
Mon fils de 13 ans a des fortes douleurs aux 2 pieds et le chirurgien nous a dit que c’était une excroissance des 2 scaphoïdes car ils sont plus volumineux que ses malléoles. Le tendon est écrassé en permanance. Il ne peut plus faire de sport alors qu’il est limite hyperactif Le chirurgien nous a dit qu’il devait vivre avec et supporter son mal mais je ne peux pas le soigner avec des anti-douleur! je vais voir un autre chirurgien mi-juin. Qu’en pensez-vous? Et il y a il un traitement? Je ne sais plus quoi faire pour lui
Suite à un examen la semaine dernière, il s’avère que la fracture du calcaneum n’est toujours pas consolidée. Je « marche » donc toujours avec mes béquilles. J’ai le pied très légèrement enflé mais surtout un oedème à l’arrière de la cheville et en dessous de la cheville du côté interne du pied. Est-ce que vous pensez que c’est « normal » ? (J’arrive à 3 mois depuis l’accident)
Un autre conseil est de ne pas marcher avec des chaussures totalement plates car, avec ce type de chaussage, la tension est très forte au niveau du tiers inférieur du tendon d’Achille et de son insertion sur le calcanéum. Je me permets donc de vous conseiller de consulter un podologue qui, après analyse de vos appuis sur tapis roulant, va adapter des semelles à vos pieds, à vos chaussures de running et à votre type de course.
Les tendinopathies d’Achille sont avant tout des pathologies mécaniques mais bien évidemment une bonne hydratation et une bonne nutrition sont des facteurs de protection essentiels. Le diabète insulinodépendant n’est pas, a priori, un facteur de risque à retenir. Par contre, faites vous bien conseiller sur l’entrainement et sa programmation. En course à pied, les erreurs d’entrainement sont responsables à 60 % de la survenue des blessures…
On a testé : le collant spécial baskets8 détails qui amochent vos chaussuresComment se débarrasser (une fois pour toutes) des bouloches de pull ?Comment se passer de fer à repasser ?#DIY : 1 T-shirt blanc, 3 solutionsComment garder ses collants plus longtemps ?Comment personnaliser (facilement) ses baskets ?Comment prendre soin de son pull en angora ?Comment entretenir son sac en cuir ?Les trucs et astuces de la rédac pour redonner vie à ses bijouxGuide de survie pour vêtements interdits de machinePourquoi il ne faut jamais porter ses chaussures à l’intérieurPourquoi faut-il laver ses vêtements neufs avant de les porter ?Vacances : 5 astuces pour faire sa valise en 10 minutes top chronoComment prendre soin de ses vêtements en soie ? 10 astuces pour s’habiller plus vite le matin10 astuces toutes simples pour enlever les taches sur vos vêtements9 pièces mode mauvaises pour la santéComment prendre soin de sa lingerie ?Peut-on récupérer un vêtement rétréci au lavage ?Comment calculer sa taille de bague ?5 astuces pour nettoyer ses chaussures en daim 6 astuces garder ses vêtements plus longtempsCes matières à bannir pour sauver sa peauComment éviter de passer par la case pressing ? Comment prendre soin de son maillot de bain ?Comment garder ses vêtements blancs ? Comment venir à bout des traces de déo ?Comment garder mes baskets blanches ?Comment bien choisir ses chaussures à talons ?

Au vu de votre âge et du sport que vous pratiquez, le choix de vous opérer a été tout à fait logique. Le protocole de rééducation est ensuite très codifié et vous décrivez très bien l’organisation mise en place par les professionnels de santé qui vous accompagnent. Sachez leur faire confiance et respecter les différentes étapes qu’ils vous ont indiquées, notamment dans les variations de l’inclinaison de l’articulation de la cheville.
Bonjour j’ai subi un at le 26/10/2012 chute d’un objets lourd d environ soixante dix kilos sur le dessus du pied devant la coque de securite je suis en at depuis le 26/10/12 aux premieres radios le jour de l at il n ont rien vu verdict pas de fracture hematomes trop important je refais des radios une semaine apres l at resorbtion de l hematome mais toujours pas de fracture detectes je subis pendant un mois toujours de forte douleurs en attendant pendant ce mois je marche et je force toujours sur le pieds mon medecin se decide enfin a me prendre un rdv a l hopital chez un medecin specialise qui me fait faire un scanner dans la foule le verdict est sans appel fracture naviculaire gauche detectes un mous apres cool il me platre je fais enlever le platre lz 9/1/2013 j ai toujours autant mal et en pkus g le 3e et 4e dougt de pied en griffe et ce que j ai une mauvaise consolidation qui s est faite qu est ce que je risque le neuf janvier pouvez me renseigner ?
Je suis issue d’une famille « sensible » et ma soeur et moi sommes hypersensibles. Enfin moi j’ai mis bcp plus de temps à mettre un mot dessus car je me voilais la face sur toutes ces choses que je ressentais. Et à force que ma soeur m’en parle, j’ai compris que en effet j’étais concernée. Et du coup, je m’écoute davantage et met en place ce qu’il faut pour me protéger des « agressions » et comprends mieux certaines de mes réactions un peu vives.

J’ai éssayé il y a un mois les ondes de chocs qui n’ont rien donné… jusqu’à qu’on change un peu le protocole de soin en accord avec le kiné. Le souci est que les ondes de chocs n’étaient pas assez fortes at appuyées pour provoquer une inflammation suffisante de l’aponévrose. Après 3 séances à « dérouiller » lors des ondes de chocs, c’est le jour et la nuit et je me remets à espérer ! Bref, plus aucune douleur le matin au réveil. Je n’ai pas essayé de recourir mais je vais me donner le temps avant de reprendre la course à pied.


mais revenons en aux choses sérieuses: tout d’abord, si vous vous en êtes sorti aussi facilement de votre choc sur le voilier, c’est que votre os n’était certainement pas cassé. Plusieurs raisons pourraient alors expliquer la douleur que vous ressentez: une petite lésion osseuse tout de même qui a entraîné la formation d’un cal qui empiète un peu sur le trajet d’un nerf et l’irrite, un petit déplacement osseux même microscopique, une légère modification de votre statique, ou la formation d’un petit oedème très localisé qui vient comprimer un nerf lorsque vous pratiquez une activité physique intense.

Bonsoir emma j ai un petit soucis d association de couleur j un mariage dans 1 mois j acheté une robe mauve plutot fonce avec quoi j peux la mettre chaussure sac veste etc.. alors petit détail je suis black et j aimerai beaucoup avoir d l eclat pour l occassion merci pour ton aide sachant k le jaune m fais un peu peur j aime bien l option du bleu klein mais avec k l accesoire merci d avance
Si je peux vous donner un conseil, l’arthrodèse étant irréversible: prenez le temps de bien réfléchir, ne faites rien dans la précipitation. Pourquoi ne pas essayer de tenir le plus longtemps possible sans y toucher, voir ce que ça donne et comment vous récupérez et attendre qu’un jour (plus ou moins lointain) vous souffriez trop pour ne plus le regretter du tout ?!

Bonjour. Je me permets de vous ecrire car vous avez l’air de vous y connaître beaucoup sur le sujet. Je résume: mon copain c’est fait volontairement et harnieusement écrasé le pied lors d’un match de foot. La personne qui a fait ça avait des crampons vissés (en fer). Sur le coup il a eu mal et est tombé par terre, mais à chaud ça allait il a terminé le match. Le soir c’était assez douloureux et il avait « un œuf  » à l’endroit où il avait pris le coup c’est à dire sur le pied en plein milieu. Puis lundi il était enflé sur tout le pied, hier soir idem mais le début de 3 doigts de pieds sont bleus, il est bleu sur le côté du pied aussi. Il a mal dessous. Il me dit que aujourd’hui ça va mieux mais c’est surtout pour ne pas aller voir un médecin à mon avis… Qu’en pensez-vous ?

suite à un accident de moto survenu le 09/11/12, le diagnostic vient de se faire, car malheureusement, après 2 radios, une échographie, ils n’ont pas vu la fracture, ils ont constatés une entorse (3 ligaments touchés dont 2 déchirés) ils ont fait le constat après IRM, donc pas de plâtre, uniquement une botte depuis le 09/11 et que je ne gardais pas constamment
Chère Emma, j’ai finalement suivi tes conseils, acheté et emporté une pochette corail. Et comme le soleil a bien voulu être de la partie, et bien c’était bien plus adapté pour apporter un petit air d’été qu’une pochette noire unie ! Ça réveillait le marine et passait très bien avec le bleu Klein. Un genre de color bloc chic/habillé dans lequel je me suis très bien sentie. Merci encore ! Bises.
Bonjour, cela fait maintenant 2 ans que j’ai une aponevrosite plantaire sur les deux talent, ça fait terriblement mal. J’ai fait des des injections d’anti-inflamatoir, puis des séance donde de choc, les ondes de choc fonstionne, mais il faut continuer a faire les étirrement que préconise le kiné (debout par exemple sur une marche d’escalier et faire descendre les talent puis les faire remonter 10*10 repetition 2 fois par jour ou allonger sur son lit et attraper la pointe des pieds et tirrer vers soi en restant 15 second a chaque fois ou devant par exemple une marche d’escalier mettre le pied a la vertical de la marche d’escalier et se poncher en avant pour étirer les molets et la vote plantaire ou perdre du poid ou acheter un petit appareil de massage (j’ai acheter un appareil sur la TV BOUTIQUE , normalement c’est un appareil pour faire maigrir, mais ça marche bien pour les pieds aussi ça soulage beaucoup environ 60 euros )ou des sondale comme il y a en pharmacie avec les petits picant en cahoutchoux (rayon chaussure de la pharmacie).

Vous faites la preuve que les tendons et les articulations peuvent très bien s’adapter à certaines pratiques sportives agressives sur le plan locomoteur et, au contraire, très mal supporter d’autres pratiques sportives a priori moins traumatisantes. Je comprends parfaitement que vous soyez surprise mais c’est souvent le cas lorsque les sportifs sont « hyper-adaptés» à un sport qu’ils pratiquent depuis des années et qu’ils tentent de découvrir un autre sport. Dans votre cas, le mieux serait sans doute de prendre des cours de boxe pour débutants en limitant, par exemple, la durée des premières séances à 30 minutes une fois par semaine. Puis d’augmenter très doucement les charges d’entrainement sans jamais déclencher les phénomènes douloureux.
Neoclassique, vous me faites hurler de rire : n’êtes vous pas fatigué de répéter les mêmes « fadaises »…excusez-moi, mais devant tant de lourdeur dans la répétition, rien d’autre ne me vient à l’esprit…….compléments capillaires, visage trafiqué, expression crispée et quoi encore…..mais que vous a t-elle donc fait la Princesse des Asturies pour débiter à la moindre occasion , un flot d’appréciations qui viennent tout droit des caniveaux d’internet, vous savez , ceux qui permettent de se « répandre » sous couvert de l’anonymat?
bonjour voila g fait une chute avec fracture du talus du 2eme cuneiforme et de l os naviculaire avec apparement tassement des articulations. mon chirurgien ma pose une attele demi equin sans appui. j ai cette attelle depuis le 3 decembre et g rdv avec chirurgien demain le 20 janvier. la quand je posr attele pr douche g une douleur comme un tiraillement au niveau du dessus du pied si mon pied tourne un peu. la radio de controle est normale mai pour voir la fracture ils ont du faire un scanner donc j ai peur que mon chirurgien pense a la consolidation alors que non. on m avai parle aussi par la suite d une operation pour eviter arthrosr mai je n en sais pas plus. est ce que petite douleur est normale ou pas car cela m inkiete pour la suite car comme j ai un corset car j ai eu aussi 2 vertebres cassees g eviter les acoups donc me sui appuye sur bord attelle au niveau des doigts de pieds. j espere que cela n aura pa aggrave car la j aimerai bien pouvoir marcher correctement
C’est marrant, ce n’est pas la première fois que j’entends dire que certaines personnes préfèrent avoir des chaussettes légèrement sales. Je ne suis pas sûr de pourquoi. Peut-être que des chaussettes trop propres glissent trop facilement et ne restent pas assez bien en place. Par contre, je pense qu’après quelques utilisations et quelques lavages elles deviennent un peu rêches et ce problème n’en est plus un.
Vous l’écrivez, vos douleurs ne sont pas en relation avec une activité physique et sportive, mais surviennent sans doute parce que vous êtes en position debout toute la journée. Chez vous, il est possible que cette aponévrosite soit en relation avec des problèmes positionnels et de l’équilibre. Au cas ou les différentes techniques de rééducation décrites plus haut n’auraient qu’un impact limité sur les douleurs, je vous conseille de consulter un médecin ou un kinésithérapeute qui savent réaliser un bilan postural. En effet, les problèmes de posture et d’équilibre sont parfois en relation avec une anomalie au niveau de la vision, de l’audition ou de l’occlusion dentaire.
Petite parenthèse Scholl : leur site internet est très bien fait : il s’articule notamment autour de la question « Problème / Solution », avec une sorte de lexique des problèmes, et pour chaque problème, une description des symptômes, un conseil traitement, et … bien sûr :-), les produits de la gamme qui y répondent. Mais pas de manière directe / ostentatoire. Très malin ! Voir sur le site
Sur le plan thérapeutique, courir avec des chaussures et des semelles parfaitement adaptées, c’est le début de la sagesse. Glacer pendant 20 minutes à la fin des séances puis recommencer avant le coucher, c’est une très bonne technique préventive. Revoir son entrainement avec les conseils d’un entraineur, c’est incontournable. Je vous propose aussi d’être pris en charge régulièrement par un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs. Ce kiné pourra mettre en place des traitements manuels et physiques pour calmer la douleur et accélérer la cicatrisation de la blessure tendineuse. Enfin, il surveillera votre technique pour étirer les muscles de la jambe et vous expliquera comment renforcer le triceps sural selon le protocole de Stanish. Une fois les soins terminés, vous devrez reproduire ces techniques après les séances d’entrainement au minimum deux à trois fois par semaine.
Le protocole de STANISH est un bon moyen de remédier a des pbs de tendon d’Achille. Vs taper sur le net et vs prenez l’article de l’université de NANTES . Je l’ai fait en le respectant a la lettre . J’avais une rupture partielle sur chaque tendon de 7mm. En cas de début de douleur sur vos tendons ne pas insister et traiter de suite sous peine de pbs plus graves et d’arrêt long . Ne pas oublier que le tendon d’Achille tient notre corps
Vous décrivez une douleur à l’insertion d’un tendon d’Achille sur le calcanéum et il s’agit très probablement d’une enthésopathie calcanéenne. Vous n’écrivez pas comment cette douleur est survenue (brutalement ou progressivement) ni à quelle occasion (changement de chaussure, changement de type d’entrainement ou bien de parcours d’entrainement). Il est important de savoir si cette douleur est absente au repos ou la nuit, s’il existe un « dérouillage matinal » avec des douleurs qui disparaissent après quelques pas ou bien si ces douleurs n’apparaissent, par exemple, qu’après une longue journée de travail. Tous ces éléments nous permettent d’évaluer la gêne fonctionnelle et d’envisager les traitements adaptés à l’importance de la tendinopathie.
Arret total de la course à pied depuis 6 ans, talons en feu si station debout, 5 podologues, des infiltrations de corticoides, une injection plasma, ondes de choc à foison etc etc, ai consulté chirurgien à Paris, Bordeaux, Vire, Rouen…ai vu aussi vidéo aponévrotomie percutante à l’aiguille et suis intéressé par cette technique opératoire. J’attends l’opération avec impatience.

Bonjour, voilà j’ai 42 ans je joue au foot et j’ai une douleur ou plutot une pointé de douleur au tendon d’Achille gauche. J’avais senti une petite pointé de étirement au niveau de mon tendon et j’ai aussitôt arrêter tout effort physique. Cela fait plus de 6 mois et pourtant pendant les 3 premiers je n’ai pas senti cette douleur, c’est venu que depuis le mois de juillet et puis cela c’est atténué puis plus de douleur à partir de août mais il est revenu en septembre lorsque j’ai repris l’entrainement avec une petit entorse du pied gauche. Cette douleur au tendon ne me gène pas plus mais j’ai peur que cela devienne une rupture du tendon car j’ai déjà eu cette rupture sur le pied droit. A vous relire merci d’avance
suite a ma mauvaise réception je suis aller au CHU spécialisé dans les trauma il mon diagnostiquer une entorse bénin sortie avec une attelle air cast avec demande de marche et kine voyant mon pied toujours bleu et quelque douleurs au bout de 4 semaine une écho a été faite et la arrachement osseux et suspicion de fracture donc changement de l attelle en botte de marche scanner fait le 30 janvier et la pas de consolidation et fracture de l articulation antérieure s articulant avec le cuboide et arrachement osseux au niveau du tubercule calcaneen externe j espère avoir était claire car c est un long parcours que même moi je ne suis plus merci
Sans me qualifier d’hypersensible, j’avais aussi développé pas mal de ces stratégies dont tu parles : mes boules quiès ne me quittent jamais (je les conseille d’ailleurs pour les séances de cinéma, qu’elles rendent plus agréables, et aussi pour les lieux bondés ou à forte musique, elles aident à discerner les sons et éviter l’effet cocktail), j’ai toujours une écharpe où plonger mon nez, je sélectionne mes vêtements en fonction de leur douceur… Et pour le boulot j’ai un casque de chantier (trouvé au Brico, comme je ne peux pas garder les boules quiès trop longtemps d’affilée) dans chaque bureau! (car l’open space est pour moi le pire ennemi des hypersensibles de l’ouïe.) Heureusement mes collègues et supérieurs sont assez cools pour tolérer que je m’isole de cette manière.
Suite à cela , j’ai eu 4semaines de kinésithérapie pour « casser la cicatrice » de façon à ce que l’aponévrose cicatrise dans le sens des fibres. (Kiné très douloureuse d’ailleurs). Le kiné ne m’a pas contre indiqué les activités sportives si ça ne me faisait pas mal. ( contradictoire avec d’autres avis que j’ai eus.. donc J’ai tout de même stoppé complètement la course pour le vélo (rpm en salle) depuis)

Suite à cela , j’ai eu 4semaines de kinésithérapie pour « casser la cicatrice » de façon à ce que l’aponévrose cicatrise dans le sens des fibres. (Kiné très douloureuse d’ailleurs). Le kiné ne m’a pas contre indiqué les activités sportives si ça ne me faisait pas mal. ( contradictoire avec d’autres avis que j’ai eus.. donc J’ai tout de même stoppé complètement la course pour le vélo (rpm en salle) depuis)


Oui ma rééducation est difficile car j’avais très mal partout dans le pied, ce qui était les articulations déplacées et les tendons fragilisés (comme des tendinites), j’ai à ce jour encore mal. Je ne peux pas marcher normalement ni appuyer mon pied dans certaines positions. Mon pied craque régulièrement à certains endroits mais je ne sais pas pourquoi. Et oui mon pied est parfois froid (mais j’ai toujours eu les pieds froids) et d’autres fois très chaud, mais les 2 pieds le font je crois.

Il est très possible de se déclencher une tendinopathie en augmentant de manière importante le temps de marche quotidien, notamment en marchant avec des chaussures qui ne sont pas faites pour aligner les kilomètres. Il est donc très probable que le fait de marcher beaucoup plus pendant trois semaines pour aller à l’hôpital vous ait déclenché une véritable tendinopathie à l’insertion du tendon sur le calcanéum.


Avec la complicité des orfèvres, les différentes sortes de souliers à boucles prirent une apparence raffinée. Le talon devint plus haut, fut recouvert de strass ou de pierres précieuses, pour les souliers les plus luxueux. Les robes du soir devaient être accompagnées de fines chaussures de brocart or et argenté ou de soie de couleurs éclatantes. Les costumes sobres de matinée étaient accompagnés d’escarpins, de chaussures à brides, de chaussures basses ou de bottines d’atlas noir, de moire ou de velours ».
• Garder son odeur préféré avec soi. Les odeurs peuvent être très apaisantes lorsqu’elles sont voulues. Vous pouvez vous fabriquer un roll-on, acheter une brume d’oreiller ou diffuser des senteurs relaxantes comme la lavande grâce à un diffuseur d’huiles essentielles. Cela peut apaiser vos sens et masquer les odeurs qui vous dérangent. Personnellement, j’ai toujours des objets parfumés dans ma p’tite trousse. Laura sur Twitter me dit qu’elle parfume son écharpe pour faire une protection olfactive.
Je pense que le meilleur moyen de vous soulager est de savoir d’abord exactement de quoi vous souffrez. Pour cela une consultation auprès d’un médecin ou d’un podologue me paraît indispensable afin de cerner au mieux votre pathologie et différencier les problèmes musculo-ligamentaires des problèmes osseux. Le cuboïde est un os sur lequel s’insèrent des ligaments et qui est un passage pour les tendons des muscles fibulaires (péroniers latéraux), qui peuvent donc être atteints étant donné les signes que vous décrivez. Une radio du pied pourrait également se révéler nécessaire afin d’éliminer une lésion osseuse.
Le travail d’équilibre est toujours intégré aux différents protocoles de rééducation après entorses de cheville ou de genoux alors qu’il est trop souvent oublié lorsqu’il s’agit de tendinopathie. Il est pourtant essentiel dans la prévention est le traitement des tendinopathies d’Achille. Ce travail d’équilibre et de stabilité est parfaitement mis en place par les kinésithérapeutes qui connaissent les sportifs. La rééducation est essentielle mais il est aussi très important de consulter un podologue du sport qui analysera votre déroulé du pied sur un tapis roulant. Ceci permettra de mieux comprendre votre technique de course et d’envisager l’utilisation de semelles orthopédiques parfaitement adaptées qui éviteront la bascule latérale de votre tendon d’Achille en limitant sa mobilité par une talonnette en forme de cupule. Il n’est pas toujours simple de trouver des semelles parfaitement adaptées à un pied et à sa pathologie. Aussi n’hésitez pas à revoir le podologue car plusieurs visites et examens sont souvent nécessaires pour trouver les semelles miracles. Enfin, dans votre cas, il me parait nécessaire de porter des semelles adaptées aux chaussures de travail qui seront différentes des semelles glissées dans les chaussures de running.
Depuis plus de six mois j’ai des douleurs aux deux pieds surtout le droit au niveau du tendon d’Achille au talon, douleur importante le matin qui aurait tendance á diminuer en cours de journée, mais lors d’inactivité (15minutes )la douleur revient, j’ai consulté, on m’a prescrit 15 séances d’onde choc (ultra douloureux ) qui n’ont servi à rien ainsi que des semelles , le Kiné ma dit qu’il ne pouvait plus rien pour moi, super !!!
non puisque je ne fais qu’une echographie et il s’est concentré sur la partie metatarsienne quand je dis boule je parle d’un gonflement j’ai repris rdv avec mon medecin pour lui montrer les resultats et demander une radio et surtout un arret car je travail debout et piétine tout la journee je ne supporte plus ok pour le rhumatologue je vais prendre rdv aussi merci beaucoup pour vos conseils et votre temps
bonjour, je n’ai pas parcouru tous les commentaires, j’ai vu qu’il était question de l’autisme, mais je vais ici vous parler des SURDOUES ( ou personnes à haut potentiel, ou intellectuellement précoce…). J’ai 43 ans, et je sais que je suis surdouée depuis seulement qq années. J’ai deux enfants, également surdoués, et j’observe chez eux la même hypersensibilité que chez moi, qui est complètement typique des « zèbres ». Une très forte sensibilité aux odeurs, depuis tt-petits, un rapport très particulier à l’alimentation, et un dégoût qui peut survenir du jour au lendemain, lorsque les sens sont vraiment trop sollicités. Par ailleurs, ils sont capables (et moi aussi) de reconnaître au nez et au goût une épice inconnue de tous leurs camarades… Une très forte intolérance à la douleur pour mon fils et moi (qu’est-ce que j’ai entendu comme moqueries lorsque j’étais petite ! « petite nature » et autres qualificatifs plutôt dégradants). Une peau qui ne supporte rien, qui gratte, qui rougit, qui marque, qui sèche…
Bonjour, suite à un accident du travail (ambulancière), fracture du cuboïde, os cunéiforme, fracture des métatarses et entorse du lisfranc. Plâtre, botte de maintien et actuellement kiné (depuis 3 mois). Des mouvements du pied me sont toujours impossibles mécaniquement et douleurs persistantes.mon accident date de 6 mois.Est ce que je risque de garder des séquelles? Merci

Je vous avoue que j’appréhende un peu de publier cet article car même s’il se veut utile pour tout le monde, il est aussi très intime. J’ai peur qu’on me juge sans me connaître, qu’on me dise que je m’invente des problèmes, que je suis dramatique, que je m’écoute trop, que j’en verrais d’autres dans la vie… Bref plein de choses que j’ai déjà entendu toute mon enfance. Aujourd’hui je sais au fond de moi que ces réactions ne changent rien à ma réalité mais j’ai encore du mal à les encaisser. Peut-être justement à cause de mon hypersensibilité, qui est aussi émotionnelle ? Dans tous les cas, j’aimerais dire à ces personnes que je ne fais pas ça pour me plaindre ou me faire passer pour une victime, mais au contraire pour être mieux dans ma peau. Pour m’accepter comme je suis et enfin m’autoriser à prendre soin de cette particularité.
Sur le plan des activités sportives, je suis beaucoup moins inquiet que le chirurgien car il n’est pas impossible que vous puissiez reprendre le badminton en double. Mais, là encore, il faudra laisser passer plusieurs mois et être totalement rassuré sur la cicatrisation réelle de votre tendon. Dés le déplâtrage, une prise en charge par un kinésithérapeute au rythme de trois séances par semaine pendant six semaines est incontournable. La mise en place d’une stratégie de renforcement des muscles de la jambe et notamment du triceps sural est essentielle pour faciliter la reprise sportive. Vous pourrez envisager de reprendre le sport trois mois après votre atteinte initiale en privilégiant les sports portés comme le vélo et la natation puis passer au rameur et à l’elliptique. La reprise de la course à pied ne pourra être envisagée que six mois après l’accident initial. Vous voyez, patience et prudence sont de mise chez vous jusqu’à la fin de l’été 2017.
Le traitement des tendinopathies par les ondes de choc est une méthode relativement récente (environ une quinzaine d’années) qui a fait ses preuves. Cette technique est reconnue et validée. Elle vise à « réactiver » une cicatrisation qui peine à redémarrer plusieurs semaines après le début de l’atteinte tendineuse. D’autres techniques ont le même objectif : massages transverses profonds, injections intra-tendineuses de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ou bien de dextrose.

Ne mettez pas de chaussures neuves au risque de souffrir le martyr ! Les chaussures couleurs nude sont une bonne alternative car elles ne vont pas venir briser l’harmonie couleur de votre silhouette. Elles se feront discrètes, laissant avant tout parler les couleurs de votre robe. Elles ont aussi pour effet d’optique d’allonger les jambes. Lisez mon article 3 astuces pour sortir jambes nues sans complexer si vous hésitez encore à porter des collants chair en été…


Je pense que le meilleur moyen de vous soulager est de savoir d’abord exactement de quoi vous souffrez. Pour cela une consultation auprès d’un médecin ou d’un podologue me paraît indispensable afin de cerner au mieux votre pathologie et différencier les problèmes musculo-ligamentaires des problèmes osseux. Le cuboïde est un os sur lequel s’insèrent des ligaments et qui est un passage pour les tendons des muscles fibulaires (péroniers latéraux), qui peuvent donc être atteints étant donné les signes que vous décrivez. Une radio du pied pourrait également se révéler nécessaire afin d’éliminer une lésion osseuse.
Avec une façon unique de défricher les tendances, le magazine marie france et mariefrance.fr s'adressent à toutes les femmes d'aujourd'hui. Comme elles, marie france et mariefrance.fr s'intéressent aussi bien à la beauté, la mode, la santé/forme, la psycho, qu'à la culture, la déco, la cuisine ou l'évasion. Conseils, proximité, sincérité, marie france et mariefrance.fr posent un regard vrai sur la société contemporaine.
Il est vrai que les aponévrosites sont parfois difficiles à soigner mais les traitements ne se limitent pas à la confection de semelles orthopédiques adaptées. Il est tout aussi important de mettre en place d’autres thérapeutiques et de les associer pour avoir un résultat satisfaisant. Il est rare que ces aponévrosites résistent à l’association des thérapeutiques de rééducation que sont les étirements du système tendineux et musculaire suro-achilléo-plantaire, les massages profonds et/ou les ondes de choc. Plutôt qu’un nouveau podologue, je vous conseille donc de consulter un kinésithérapeute qui connait bien les pathologies du pied.
Je te comprends car moi j’ai toujours froid, mais ensuite j’ai souvent vite chaud, bref peu de tolérance face aux températures! En hiver, la première chose c’est d’appliquer la technique de l’oignon (ex: un débardeur sous un haut ou une robe, puis un pull et/ou un gilet dessus, une écharpe pour le cou et la nuque (où se situe le centre de la régulation thermique!), des gants toujours dans le sac pour sortir ainsi qu’un bonnet pour les oreilles. Pas de chevilles à l’air et encore moins le dos et le ventre (débardeur dans le pantalon, ni vu ni connu 😉 ). Il ne faut pas avoir peur de ne pas suivre la mode en tout cas, mais on peut tout à fait être féminine tout en étant bien au chaud 😉

J’ai une aponévrosite depuis 8 mois et après des séances « mécaniques » de kiné sans aucun résultat je me suis fais faire des semelles orthopédiques sur mesures. Un mois est passé et toujours aucun signe de guérison. Je pense retourner voir mon médecin pour qu’il m’envoie chez un osthéo. Je marche dans mon boulot jusqu’à 20 bornes par jour et c’est très douloureux à chaud mais surtout à froid. Je mettrais un post si une guérison survient suite à un traitement. Courage, il y a pire.

Bon je viens vous donner quelques nouvelles.. Après appelle du chirurgien j’ai eu un RDV avec un interne pour vérifier tout ça, ils m’ont fait une radio pour vérifier et tout se remet à peu près bien (merci les vices) !! Et les luxations n’ont pas rebougé… Il m’a dit par ailleurs que c’était trop dangereux de changer le plâtre, autant flotter un peu dedans (du coup j’ai l’autorisation de mettre des chaussettes dedans pour caler mon mollet et éviter que ma cheville remue)…
En mars 2016, en Floride, suite à une prise d’antibiotique ( Levofloxacin 500 mg) mes deux tendons d’achille se sont rupturés gauche +75% droit 50%, bottes orthopédiques 4 mois, encore grandes difficultés à marcher à ce jour, vélo 15-20kms ts les jours. Le jour ça s’endure mais la minute que je m’assoies après le souper la douleur vient aux cheviles tylenol voltaren antiflogystien, glace et j’ai grandes difficultés à m’endormir quasiment tous les soirs….votre aide serait des plus appréciée, ai rencontré orthopédiste, médecine interne, qui me disent ne rien pouvoir faire
en fait j’ai terminé les traitements il y a 4 jours, je suis plâtrée depuis 11 jours, donc les 7 premiers jours où j’étais sous traitement je n’avais pas mal, je ne sentais rien, maintenant quand je suis à demi allongée ( il faut bien lire ou utiliser l’ordi!) j’ai des fourmillements, le pied tout endolori, et quand je me lève, j’ai très mal un bon moment puis ça passe, est- ce qu’il y a quelque chose faire? à part soulever le pied plus haut que le cœur à ce moment là je ne peux rien faire et le temps et tellement long quand on ne fait rien! et regarder son pied plâtré jusqu’au genou!
Bien sûr, je m’étais vite senti gêné aux entournures, au contact de ma culotte en particulier. Elle s’ajustait bien trop à la peau au point que la pression qui s’exerçait en permanence à la fourche de l’entrejambe se répercutait sur mes petites noix, une sensation peu agréable qui me rappelait leur existence à chaque pas. Et par derrière, ce n’était guère mieux. Emprisonnée dans son élégant carcan, ma croupe n’en paraissait que plus visible. Et cette fois, je déplorais, dos tourné au grand miroir, qu’il réfléchisse l’image indiscrète de ses rondeurs amples et fermes dont on disait qu’elles avaient des allures plutôt féminines.
A ambre , je ne pense pas que ce soit un problème d’habitude … à savoir porter des talons hauts voir très hauts . C’est aussi un problème de forme de pieds . une femme avec le pied cambré n’aura pas de difficultés à porter ce genre d’escarpins … ce qui n’est pas mon cas . Les medecins ne recommandent d’ailleurs pas ce genre de chaussures (pour le dos) .
bonjour voila g fait une chute avec fracture du talus du 2eme cuneiforme et de l os naviculaire avec apparement tassement des articulations. mon chirurgien ma pose une attele demi equin sans appui. j ai cette attelle depuis le 3 decembre et g rdv avec chirurgien demain le 20 janvier. la quand je posr attele pr douche g une douleur comme un tiraillement au niveau du dessus du pied si mon pied tourne un peu. la radio de controle est normale mai pour voir la fracture ils ont du faire un scanner donc j ai peur que mon chirurgien pense a la consolidation alors que non. on m avai parle aussi par la suite d une operation pour eviter arthrosr mai je n en sais pas plus. est ce que petite douleur est normale ou pas car cela m inkiete pour la suite car comme j ai un corset car j ai eu aussi 2 vertebres cassees g eviter les acoups donc me sui appuye sur bord attelle au niveau des doigts de pieds. j espere que cela n aura pa aggrave car la j aimerai bien pouvoir marcher correctement
De plus,je suis hyper frileuse au point de le considérer comme un handicap.J’ai facilement 5 couches de vêtements chauds et 2 paires de chaussettes de laine quand mes voisins ont un seul Tee shirt à 20 degrés dans la pièce !!c’est mon premier critère de choix d’habits entre septembre et juillet…J’y réfléchis avant chaque sortie. En extérieur mais aussi en sortie sociale,difficile d’être féminine
Mais nous ne traiterons que la résultante d’un déficit de force dans l’ensemble du membre inférieur gauche car il est très probable que vous n’ayez pas totalement récupéré cette force globale depuis la chirurgie. Pour mieux évaluer ce déficit, il serait intéressant de faire un bilan isocinétique comparatif des fléchisseurs et extenseurs de genou et, si possible de la cheville. Cet examen est réalisé dans les centres de médecine du sport, les centres de rééducation et chez certains kinésithérapeutes. Il permet de montrer l’importance du déficit de force entre le membre inférieur gauche et le membre inférieur droit. Il permet aussi de mieux orienter le renforcement musculaire du coté le plus faible, renforcement qui se fera ensuite chez le kinésithérapeute.
Le jour venu, comme tous les dimanches et jours de fête, j’avais endossé mon « costume du dimanche ». Ce vêtement de drap fin et de nuance gris perle composé d’une veste et d’une culotte courte assortie me plaisait beaucoup pour son élégance et parce qu’il me changeait de mon sempiternel uniforme de collégien. J’aimais aussi sentir la douceur de l’étoffe qui gainait mes cuisses et, ma foi, l’image du beau jeune homme chic que me renvoyait le miroir flattait ma coquetterie d’adolescent.
merci pour votre article. Je viens de rentrer à la fac et les sorties en boites commencent seulement je n’ai pas de robes de soirées. Je souhaiterai investir et suis tombée sous le charme des robes longues du site “femme fatale” seulement je voulais savoir si c’était possible de porter ce type de robe en boite ou si elles faisaient trop habillées. Et si oui, comment peut on les accessoiriser. Je fais 1m65, chatain clair/blonde, cheveux long et j’ai des épaules plutôt importantes mais suis plutôt mince, pas beaucoup de poitrine.

Le second médecin « aux urgences », m’as fait faire une prise de sang, avec un taux de d-dimères un peu élevé 1.14 et une baisse légère de plaquette 148 000, de nouveau une radio « on ne voit rien », il m’as prescrit d’autre antalgique « que je ne supporte toujours pas » et paracétamol, un écho Doppler « qui est négatif », ainsi qu’une attèle maleo « Chevillère élastique proprioceptive » et béquille. Lui pense aux tarses mais sans précision « sauf un début de phlébite mais négatif ».


Bonjour, je vous en prie, tant que je peux aider. Alors voilà de mes nouvelles, :..( mauvaises malheureusement et très deçevantes. Après 6 mois sans sport et en fesant attention au transfert de poids que je mettais sur mon pied fracturé: l’I.R.M m’annonce beaucoup de mauvaises choses: oedemes osseux encore présents, kyste osseux, syndrome du carrefour, remaniement de l’os naviculaire etc… alors que ma dernière I.R.M disait « aucun remaniement de l’os naviculaire…  » donc j’attends l’avis de l’orthopédiste pour savoir ce que je dois faire, ainsi que le votre si vous pouvez me conseillé je vous en supplie. À mon propre avis je ne peux et ne dois pas reprendre un quelconque sport pour le moment. Cela fait presque 1ans que je ne suis pas retourné dans mon club que je paye très cher pour rien, je ne peux ni être remboursé ni laissé ma place à quelqu’un pendant que je suis dispensé. Bref je vous dirais la suite des evenements mais je pense qu’on va m’operé car je ne compte pas attendre encore je ne sais combien de temps, surtout si c’est pour un eventuel nouvel echec. Je ne vous ai pas tout dit en détail mais en gros: ça s’enpire au lieu de s’amelioré. Merci encore a votre site et je vous tiens au courant de mon avancement. Merci aussi aux témoins.
Oh ! J’oubliais, pour les personnes hésitantes mais qui aiment les animaux, il existe une association qui se nomme « prête-moi ton chat », le but, garder le chat d’un particulier de manière bénévole, le propriétaire se chargeant de fournir nourriture, couchage, litière, joujoux, etc… l’association servant d’intermédiaire. Là, idem, vous trouverez les informations en tapant « prête-moi ton chat ». Cela vous permettrait de voir si la cohabitation avec un animal vous conviendrait et qui sait, avoir ensuite l’envie d’adopter un petit félin bien à vous.
Agée de 56 ans,je pratique la randonnée en moyenne 3 fois par semaine (environ 50 km/sem ,dénivelé variable jusqu’à 900m). Depuis peu chaussée de chaussures demi tiges (terrains accidentés obligent),je souffre d’une douleur lancinante à la cheville gauche au dessus du talon en début de rando puis à partir du 6° /7° km et ce quelque soit le terrain. Je pensais préparer une ampoule majestueuse bien que mes chaussures soient largement étrennées mais non. Cette douleur est maintenant systématique et comme décrit ci dessus mais est calmée au repos. Un ami me parle de « défaillance » au niveau du talon d’achille. En randonnée en terrain facile je remets mes chaussures basses,la douleur est moins intense . Qu’en pensez vous? Merci.
Vous faites la preuve que les tendons et les articulations peuvent très bien s’adapter à certaines pratiques sportives agressives sur le plan locomoteur et, au contraire, très mal supporter d’autres pratiques sportives a priori moins traumatisantes. Je comprends parfaitement que vous soyez surprise mais c’est souvent le cas lorsque les sportifs sont « hyper-adaptés» à un sport qu’ils pratiquent depuis des années et qu’ils tentent de découvrir un autre sport. Dans votre cas, le mieux serait sans doute de prendre des cours de boxe pour débutants en limitant, par exemple, la durée des premières séances à 30 minutes une fois par semaine. Puis d’augmenter très doucement les charges d’entrainement sans jamais déclencher les phénomènes douloureux.
En matière de rééducation, je suis étonné de ne pas voir les mouvements excentriques: sur la pointe des pieds sur une marche, descendre en contrôlant avec les muscles du mollet (ou bien jumeaux, jambe tendue, ou bien soléaire, genou plié). Ne pas monter sur la pointe à la force du mollet! S’il n’y a douleur que d’un côté, monter à la force de l’autre jambe. Il est normal que cet exercice fasse mal; mais je ne le ferais pas si la douleur était très basse sur le tendon, proche du point de rupture possible.

Les anti-inflammatoires souvent prescrits n’ont pas vraiment montré de grande efficacité dans la maladie tendineuse pure. La glace, par contre, doit toujours être appliquée après une séance d’entraînement. Rappelez vous : on ne fait jamais d’erreur en appliquant de la glace sur une zone douloureuse, à condition de protéger la peau (linge entre la vessie de glace et le tendon) pour éviter les brulures cutanées.
Certaines personnes combinent deux paires de chaussettes. Une paire de sous-chaussettes (en polypropylène ou en soie par exemple) au contact de la peau pour évacuer la transpiration et la transférer à la paire de chaussettes extérieure. Celle-ci doit être spécialisée pour la randonnée. De cette manière, vos pieds sont secs, le frottement se fait avec la chaussette extérieure et la chaussette intérieure reste au contact du pied.
Pour mieux vous guider sur les plan des différentes thérapeutiques, il me parait incontournable de passer par la case « imagerie ». Une échographie bien réalisée, ou une IRM si possible, nous permettront de préciser l’ensemble des lésions tendineuses. Ensuite nous pourrons envisager une véritable stratégie thérapeutique. Les différents conseils « de terrain » sont toujours nécessaires, mais ils risquent de ne pas être suffisants s’ils ne sont pas accompagnés des soins médicaux habituels. La lutte contre les phénomènes douloureux par la physiothérapie, l’amélioration de la souplesse et de la mobilité articulaire par les étirements, le renforcement des fibres tendineuses par la rééducation excentrique sont les orientations thérapeutiques actuelles prioritaires. Le protocole de rééducation doit être organisé avec un kinésithérapeute du sport en même temps que l’entraînement et la reprise sur le terrain.

Bonjour, il y a un mois je me suis tombée une bûche sur le dessus du pied évidemment sans pantoufles. J’ai eu un bleu pendant une semaine. Mais depuis j’ai toujours mal, voir la douleur irradie vers les deux premiers orteils côté intérieur. J’ai passé une radio ce matin on m’a dit que ça ne semble pas être cassé. Mon médecin m’a prescrit un irm, est ce que c’est possible que malgré une radio qui s’avère négatif pour une fracture un irm peu révélé qu’il y a bien fracture ? En tout cas j’ai bien mal au toucher, au port de chaussure et à la marche même si cela ne m’engendre pas un boitement.
Pour information, J’ai été opérée il y a 2 ans et 3 mois d’une rupture du tendon d’achille (rupture pendant un match de badminton), par suture percutanée, s’en est suivi 10 mois de rééducation sans réussir à récupérer totalement ma flexion dorsale. Une douleur à la marche a persisté pendant plus d’1 an. La mise sur pointe de pied me reste encore difficile à l’heure actuelle.

Les douleurs peuvent s’étendre sur d’autres parties du corps. Imaginez qu’un fil à plomb descend de votre tête jusqu’à vos talons. Il relie, sur une ligne continue et bien soutenue, votre tête, votre cou, votre colonne vertébrale, votre bassin et vos chevilles. Maintenant, ajoutez une paire de talons. Soudain, cette belle ligne droite est interrompue.


Ignorant toujours ma présence, la directrice se dirigea vers son bureau où elle saisit le bulletin rose de punition à côté du martinet. C’est alors seulement qu’elle daigna planter ses yeux sur moi et m’ordonna d’approcher. La sévérité de son regard me transit net. Tout se brouilla dans mon esprit tandis que je m’avançais péniblement. J’avais l’impression désagréable que le jeune homme me dévisageait crûment avec insistance sans l’ombre d’un embarras.

Attention, si vous comptez marcher toute la journée avec des escarpins, mieux vaut être une utilisatrice confirmée des chaussures à talons. C'est un incontournable de la garde-robe féminine, mais qui n’est pas sans risque. Ces chaussures à talons peuvent vite frôler la vulgarité si elles ne sont pas associées avec le vêtement adéquat, et ne sont pas les plus confortables. Veillez à ne pas poser les pieds n’importe où : les escarpins s’enfoncent dans les pelouses, se coincent dans les grilles d’aération du métro... Bref, ce ne sont pas les chaussures à talons les plus pratiques mais demeurent un gage de féminité pour un look de femme fatale ultra glamour. Prévoyez une paire de ballerines dans votre sac à main pour soulager vos petons dans la journée.

Bonsoir, j’ai raté le replaquage d’un rail descendant en skate hier, j’ai atterri sur les orteils et mon pied s’est « plié » en inversion. Je n’ai aucune lésion à la cheville c’est sûr car étant casse cou de service je saurai le diagnostiquer. J’ai assez mal, j’ai besoin d’une béquille pour éviter d’avoir trop mal en marchant sur de longues distances, seulement c’est pas très gonflé, j’ai juste une bosse un peu bleue au niveau du cuboïde. Je me demande donc si c’est possible que ce soit une lésion au niveau d’un ligament, car j’arrive quand même à marcher donc je met de côté l’idée d’une fracture. Merci d’avance
Ce n’est pas tout de connaître sa pointure : les tailles de souliers peuvent varier d’une marque à l’autre. Certains sont plus ou moins étroits ou larges que d’autres. Il faut donc que vous fassiez attention avant de les acheter. Les souliers d’une même marque peuvent présenter de légères différences, alors faites quelques pas dans vos talons hauts avant de vous décider à les acheter.
Que l’on apprécie ou non le style vestimentaire de la princesse des Asturies, il est cependant incontestable que l’épouse de l’héritier du trône espagnol ne laisse personne indifférent en ce qui concerne le choix de ses habits et de ses accessoires à chaque fois scrutés et longuement commentés par la presse et les milieux de la mode. La princesse porte la plupart du temps des chaussures à hauts talons, voici un gros plan sur plusieurs de ces modèles en cuir, satin ou encore en daim. (Copyright photos : Getty images, Reuters, Hola, Diez minutos, Elle, El Mundo, Efe)

Des larmes brouillaient mes yeux, mais au fond je m’en tirais à bon compte me remémorant les racontars des anciens. La fameuse, la phénoménale correction que l’on était censé subir lors des retenues du dimanche, ce n’était donc que ça ! Une fessée déculottée comme à la maison ! Certes, cela avait chauffé fort, mais c’était supportable. Rassuré, je me préparai à me redresser lorsque la directrice devina son intention.
J’écris aussi cet article pour changer le regard sur l’hypersensibilité, la faire connaître, sans pour autant la dramatiser. L’hypersensibilité n’est pas une maladie. C’est juste que le seuil de stimulation sensorielle varie selon les personnes, et chez les hypersensibles il est extrêmement bas : les stimuli arrivent sans filtre dans le cerveau et monopolisent toute l’attention. Un peu comme des ondes radio qui viennent brouiller tous les autres signaux. Personnellement, mon hypersensibilité concerne tous mes sens mais certaines personnes ne sont concernées que par un des sens (hyperacousie par exemple). La personne hypersensible a donc très vite l’impression d’être totalement submergée par le monde extérieur. Elle ressent alors de la fatigue, de l’irritabilité et des problèmes de concentration. Cela peut aller jusqu’à des pleurs, une crise d’angoisse ou des grosses migraines.
Grâce à eux, on peut atteindre des sommets sans avoir le pied "cassé". Prendre garde quand même à ce que la cheville soit tenue sous peine d’entorse. Évitez les bottes compensées qui alourdissent la silhouette, choisir plutôt des boots. Les compensées étant des chaussures à talons plutôt massives, elles auront tendance à affiner la jambe et le mollet.
C’est marrant, ce n’est pas la première fois que j’entends dire que certaines personnes préfèrent avoir des chaussettes légèrement sales. Je ne suis pas sûr de pourquoi. Peut-être que des chaussettes trop propres glissent trop facilement et ne restent pas assez bien en place. Par contre, je pense qu’après quelques utilisations et quelques lavages elles deviennent un peu rêches et ce problème n’en est plus un.
ce matin je me suis levé avec une douleur peu supportable sous le dessous du pied intérieur et cette grosseur sur le dessus du pied qui est assez dur et dès que j’appuie sur cette grosseur la douleur ce fait beaucoup plus vif en dessous du pied, j’ai vraiment beaucoup de mal à marcher, cette douleur est constante que ce soit au repos ou à la marche, mais se fait ressentir plus fort à la marche. Je me demande si c’est normal ou si il faut que je consulte en urgence ?

Merci beaucoup, Marina ! Elle est très jolie la veste que vous proposez en lien, mais j’ai peur qu’il fasse déjà un peu chaud pour une veste plus épaisse et manches longues comme celle-ci (la mariage est dans le sud). Je me sentirais peut-être plus à l’aise avec une veste plus légère manche 3/4. A votre avis, le gilet dans l’esprit du Caroll du lien pourrait fonctionner ? “Calmer le jeu” si je comprends bien, c’est positif, non ? 🙂 Encore merci !


Je vous avoue que j’appréhende un peu de publier cet article car même s’il se veut utile pour tout le monde, il est aussi très intime. J’ai peur qu’on me juge sans me connaître, qu’on me dise que je m’invente des problèmes, que je suis dramatique, que je m’écoute trop, que j’en verrais d’autres dans la vie… Bref plein de choses que j’ai déjà entendu toute mon enfance. Aujourd’hui je sais au fond de moi que ces réactions ne changent rien à ma réalité mais j’ai encore du mal à les encaisser. Peut-être justement à cause de mon hypersensibilité, qui est aussi émotionnelle ? Dans tous les cas, j’aimerais dire à ces personnes que je ne fais pas ça pour me plaindre ou me faire passer pour une victime, mais au contraire pour être mieux dans ma peau. Pour m’accepter comme je suis et enfin m’autoriser à prendre soin de cette particularité.
Le fait que vous déclenchez et retrouvez la douleur à la pression avec votre doigt n’est pas un signe suffisant pour dire que votre tendon souffre encore et que la reprise de la course à pied est absolument interdite. Il me parait par contre important de faire un bilan échographique qui précisera l’importance de la tendinopathie d’insertion et éliminera une éventuelle bursite, c’est-à-dire l’inflammation d’une petite bourse liquidienne qui permet le glissement du tendon sur le calcanéum. En effet, en cas de bursite, les ondes de choc ne sont pas indiquées et peuvent même entretenir la douleur.
×