L’histoire clinique que vous racontez parfaitement fait penser à des lésions du corps du tendon d’Achille : douleur à début brutal, puis amélioration, puis récidive. Lorsque vous passez les doigts sur votre tendon douloureux, sentez-vous une bosse ? Si oui, il s’agit probablement d’un nodule cicatriciel, c’est-à-dire d’un mode typique de cicatrisation du tendon après rupture de quelques fibres. Ces nodules ne sont pas systématiquement une porte d’entrée vers la rupture, loin de là, mais, au vu de vos antécédents, il est important que vous soyez prudent et raisonnable. Je ne peux que vous conseiller de consulter votre médecin traitant ou bien un médecin du sport qui sauront vous orienter vers un radiologue spécialisé. Celui-ci devrait vous proposer une échographie et éventuellement une IRM qui montreront précisément l’état du tendon. Sommes-nous devant une lésion cicatricielle bien évoluée ou bien existe-t-il toujours une fissure du tendon ? Les traitements seront différents en fonction du type de la lésion, de son importance et sa localisation. Les conseils de reprise du sport suivront.
Bon courage à tous, être hypersensible ce n’est pas facile, encore que certains vivent cela presque comme un « don du ciel », une sorte de supériorité par rapport au reste du monde et le revendiquent haut et fort, personnellement, je m’en passerais bien, tout m’insupporte, les bruits, les odeurs, la foule, je me sens agressée perpétuellement et je vis en état de stress permanent, non vraiment, c’est tout, sauf un « don du ciel ».
Sur le plan des activités sportives, je suis beaucoup moins inquiet que le chirurgien car il n’est pas impossible que vous puissiez reprendre le badminton en double. Mais, là encore, il faudra laisser passer plusieurs mois et être totalement rassuré sur la cicatrisation réelle de votre tendon. Dés le déplâtrage, une prise en charge par un kinésithérapeute au rythme de trois séances par semaine pendant six semaines est incontournable. La mise en place d’une stratégie de renforcement des muscles de la jambe et notamment du triceps sural est essentielle pour faciliter la reprise sportive. Vous pourrez envisager de reprendre le sport trois mois après votre atteinte initiale en privilégiant les sports portés comme le vélo et la natation puis passer au rameur et à l’elliptique. La reprise de la course à pied ne pourra être envisagée que six mois après l’accident initial. Vous voyez, patience et prudence sont de mise chez vous jusqu’à la fin de l’été 2017.
je suis invité a un mariage fin aout, j’ai enfin trouvé ma robe, elle est bordeau elle m’arrive au dessu du genoux la jupe est trés fluide et le haut est un bustier decouvert de dentelles. Mon probleme c’est les chaussures … a causes de problemes au niveau des chevilles je ne peux pas porter de talons et je trouve des ballerines pas trés jolie avec ce type de robe …
Sur le long terme, prévoyez dans la mesure du possible des modifications de vos emplois du temps. Vous pouvez par exemple allez à la piscine avant de commencer votre journée, vous créez un peu de temps libre après le repas pour faire une sieste, travaillez tôt le matin ou tard le soir pour éviter les heures de pointes dans le métro, voire carrément déménager à la campagne… À vous de voir ce qui vous convient et ce qui est possible !
Mettre de la crème : Assouplir la peau de ses pieds est primordial pour faciliter le port des talons et en diminuer la douleur : «La crème hydratante, l'huile et même le beurre de karité, sont efficaces pour nourrir ses pieds. Il suffit ensuite de choisir le produit qui vous correspond le mieux, et d'en appliquer régulièrement, soit une fois par semaine», précise Arnaud De Fierkowsky.
La réponse me parvint sous la forme d’un bruissement d’air suivi d’un claquement sec. Quelque chose d’acéré venait de faucher par le travers le gras de mes fesses brûlantes. C’était comme une morsure qui me fit tressauter d’une vive douleur et me transporta instantanément des années en arrière pendant les vacances d’été sur un marché de brocante provençal.
Si je peux vous donner un conseil, l’arthrodèse étant irréversible: prenez le temps de bien réfléchir, ne faites rien dans la précipitation. Pourquoi ne pas essayer de tenir le plus longtemps possible sans y toucher, voir ce que ça donne et comment vous récupérez et attendre qu’un jour (plus ou moins lointain) vous souffriez trop pour ne plus le regretter du tout ?!

J ai besoin de vos conseils pour une soirée dansante a venir.voilà j ai 50 ans je suis assez mince ,le m habille encore en 38 et je prévois de mettre pantalon noir pres du corps genre slim avec une blouse noir également style drapée fluide tombantjuste au niveau des hanches ,le pantalon lui est taille haute.les escarpins sont noirs scintillants.et donc pour terminer une veste rouge coquelicot assez courte pour mettre de la couleur a ma tenue avec un tour du cou fantaisie rouge e creme pour mon décolleté.mais voilà j ai peur que vue mon àge le noir et rouge ça flash de trop,j ai pris le pantalon et le haut noir pour faire sobre mais comme j aime bien la couleur j ai trouvé que ma veste irai bien mais mes filles me mettent le doute!que pensez vous de ce choix et quels conseils me donneriez vous au niveau du maquillage? nude ou au contairerouge a lévre assorti.j attends vos conseils avec grande impatience ,merci par avance.je ne voudrais surtout pas faire vulgaire ou
j’ai 71 ans je courre 304 fois par semaine environ 1 h 30 sur partie bitume moitie chemin sablonneux ou terreux mardi j’ai ressenti une petite douleur aux deux tendons le lendemain a peine perceptible sur le tendon droit ce matin j’ai couru et au bout d’une heure j’ai ressenti a nouveau la douleur sur le tendon droit je me suis arrêté plus tôt cette douleur s’est aggravée après le retour l’application de gel n’a pas modifie cette douleur qui me fait boiter beaucoup je pense à une tendinite !! que dois je faire ? IL EST VRAI AUSSI QUE JE NE M’HYDRATE PEU et surtout pas du tout pendant la course ni etirements non plus …
Misez tout sur les plateformes : apprendre à marcher avec des talons hauts, cela s’apprend. Mais en attendant, pour faciliter la donne et donner l’illusion de talons vertigineux sans le mal de pieds qui les accompagne : misez tout sur les plafeformes shoes ! Platefor-quoi ? Il s’agit de la partie à l’avant de la chaussure qui rehausse l’air de rien votre talon. La taille de celle-ci varie en fonction de la hauteur de votre paire de chaussures. Une chose est certaine, elles rendent beaucoup plus confortables le port de celles-ci. 
Si kinésithérapeute et podologue n’arrivent pas à vous soulager, il est logique que vous passiez une échographie ou bien un IRM. Ces examens vont nous préciser des éléments essentiels pour guider le traitement en décrivant la localisation et l’importance de la lésion. En cas d’atteinte de l’insertion de l’aponévrose plantaire sur le calcanéum, le traitement sera celui d’une tendinopathie : étirements, massages transverses profonds, ondes de choc, éventuellement infiltration de corticoïdes. En cas d’atteinte des muscles et tendons situés sous le pied, le traitement devrait alors se baser sur les étirements, la physiothérapie et les massages transverses profonds au niveau même de la zone douloureuse.
Elle ressemble (un peu) à celle-ci, sauf qu’elle est plus longue (elle doit m’arriver aux genoux, puis je suis petite), fushia un peu plus foncé, le haut est avec des motifs effet 3D, la taille est très resserrée, avec un très beau ruban et noeud sur le côté (quelques strass au milieu du noeud). Je n’ai pas de photo car la couturière du magasin est en train de me la refaire sur mesure, elle était trop large pour moi. Je l’aurais la semaine prochaine!
Par contre, depuis quelques années, sont apparues les ondes de choc. Il s’agit en fait de « petits marteaux piqueurs » qui tapent sur le tendon douloureux. Ce traitement, fait généralement par des kinésithérapeutes qui sont équipés, semble vraiment  adapté au nodule du tendon achilléen. Il faut faire entre 8 à 12 séances. Si les résultats sont nuls, il est inutile de poursuive et inversement on peut continuer au-delà de 12 séances si les progrès existent.
Le protocole de STANISH est un bon moyen de remédier a des pbs de tendon d’Achille. Vs taper sur le net et vs prenez l’article de l’université de NANTES . Je l’ai fait en le respectant a la lettre . J’avais une rupture partielle sur chaque tendon de 7mm. En cas de début de douleur sur vos tendons ne pas insister et traiter de suite sous peine de pbs plus graves et d’arrêt long . Ne pas oublier que le tendon d’Achille tient notre corps

Les bijoux feront passer votre tenue d’habillée à sophistiquée. Ils feront de vous une fille stylée. Je ne le dis pas assez souvent, mais ils sont LA valeur ajoutée de votre tenue. Lisez mon article  quels bijoux porter  afin de trouver la pièce qui ira avec votre tenue. Rappelez-vous de ne pas mettre collier plus boucles ensemble car cela serait trop. Pensez plutôt aux schémas  boucles+bracelet ou bague ou collier+bague.


moi je ne sais plus quoi faire!j ai fais 17 ans de volley et j ai arrete depuis 3 ans (je ne pouvais plus sauter,tendinite?)j ai couru pendant 1 ans 1 fois par semaine,puis douleurs aux mollets aux tendons j ai vu doc du sport radio des mollets kine et rien!j ai repris arreter repris arreter la je courais 2 fois par semaine et ca recommence mal aux mollets g et aux tendon a droite je ne sais plus quoi faire?que dois je faire?

bonsoir, pouvez vous m’aidez depuis plus d’un an je souffre du tendon d’achille gauche apres avoir fait des ondes de chocs la douleur est revenu au bout de trois mois apres l’arret des seances , une echographie passe aujourd’hui fait apparaitre une collection ovalaire 15mm d’epaisseur et 35mm de grand axe au niveau de la partie proximale du tendon d’achille gauche dis moi , que dois -je faire pour calmer la chose merci
L’aponevrosite plantaire est une forme de tendinopathie jamais simple à soigner et toujours complexe à guérir. Le rhumatologue que vous avez consulté a conseillé une échographie pour évaluer l’importance et la localisation de la lésion tendineuse, ce qui est un mode de fonctionnement parfaitement logique. En effet, les thérapeutiques à envisager ne seront pas les mêmes selon que la lésion se situe dans le corps du tendon ou bien à son insertion sur le calcanéum. Une consultation chez un podologue du sport vous sera sans doute conseillée par le médecin qui vous prend en charge.
Moi rien à voir avec la course à pied ou les genoux comme beaucoup ici mais au coude gauche.Et je tiens a dire que le médecin remplacant du docteur ABADIE est à éviter, un jeune débutant, un intérimaire de la pratique!!!Il m'a vérifié une IRM passé à Robert Picqué, c'est la clinique du sport donc je me dis qu'ils doivent etre pros sur les problèmes liés au sport....J'ai fait une chute au foot sur mon bras tendu en février 2010, 7séances de kiné : rien!! après échographie et IRM, le résulatat c'est ancienne fracture avec fragments osseux( meme verdict pour les 2 dans 2 endroits différents).Et à la clinique du sport flambant neuve....le jeune chirurgien a vérifié l'IRM et m'a dit: "Y'a rien!vous allez passer de bonnes fetes c'est une bonne nouvelle!!faites de la kiné"

Si vous avez d’autres manifestations inflammatoires ou si, dans le passé, il vous est arrivé d’avoir des inflammations des articulations (orteil, cheville, genou, etc..) sans facteur déclenchant précis : articulation enflée, rouge, douloureuse au contact, avec des réveils nocturnes et un dérouillage matinal, votre médecin a raison de suspecter une spondylarthrite ankylosante.
j’ai une nécrose spontanée de l’os naviculaire gauche sans en connaitre l’origine, pas de fracture, le chirurgien orthopédique m’a prescrit une botte d’immobilisation pendant 2 mois et de reprendre par la suite la marche progressivement, sachant que j’ai que j’ai des soucis ( arthrose )depuis 28 ans au niveau de la cheville droite depuis un accident à l’age de 14 ans. j’aimerais savoir si cette nécrose peut provenir d’une fracture de fatigue??? et si cela va se consolider correctement???
6 semaines est un minimum pour ce genre de fracture. Par contre, ne vous fiez pas toujours corps et âme à ce que vous trouvez sur internet. Il est normal et assez compréhensible que ceux qui s’y épanchent soient ceux qui aient eu des problèmes particuliers et aient envie de les partager. Lorsque tout va bien et qu’il n’y a rien à dire, vous n’en trouverez pas de commentaire.
×