Ohmymag est une marque du Groupe Cerise, filiale du Groupe Prisma Média. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d'abonnement à nos services de presse en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale pour le groupe Cerise Media et Prisma Media et conservées pour une durée de 3 ans. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification, de suppression et d'opposition au traitement des informations vous concernant. Pour exercer ces droits, il vous suffit de nous écrire en envoyant un e-mail à cil@groupecerise.fr ou un courrier à PRISMA MEDIA, Le Correspondant Informatique et Libertés, 13, rue Henri Barbusse – 92230 Gennevilliers. Si vous acceptez que ces informations soient transmises à des partenaires du Groupe Cerise, ceux-ci peuvent être situés hors de l'Union Européenne. charte pour la protection des données . * Information obligatoire pour valider votre inscription

Une erreur plutôt courante avec les talons hauts consiste à ne pas mesurer son pied avant de s’acheter de nouvelles chaussures. Dans un article paru dans Podiatry Today, la podiatre Jenny L. Sanders suggère de reprendre la mesure de ses pieds. On voit des femmes qui portent une pointure 7 alors que la taille de leurs pieds est plus près d’un 9, et en particulier si elles ont eu des enfants ou pris ou perdu beaucoup de poids, écrit Dre Sanders.
Je suis d’accord sur votre analyse de la chaussette sale qui fait mal, mais pas tout à fait d’accord en revanche sur la chaussette tout à fait propre ! j’ai adopté la chaussette « ni propre ni sale ». En effet une chaussette qui vient d’être lavée peut provoquer des ampoules. Portez les chaussettes pendant une petite marche facile de 1h à 1h30, ne les lavez pas et remettez-les pour une sortie plus longue et plus éprouvante. Variante : après avoir enduit les pieds de beurre de karité, s’essuyer les mains sur l’envers des chaussettes « trop » propres.
Voilà une astuce incontournable : pour s’habituer à marcher avec des chaussures, on les garde aux pieds chez nous durant plusieurs heures avant de les porter dehors pour la première fois. En revanche, si on vit dans un petit 15 m² et que le parcours cuisine-salle de bain ne suffit plus, on peut toujours effectuer des petits trajets quotidiens avec nos escarpins. Alors certes, on sera peut-être un peu trop habillée pour se rendre à l’épicerie du coin et la pharmacienne risque de nous lancer un regard étonné, mais qu’importe, on a la classe.

Malgré sa j’avais toujours mal alors jai consulter un médecin, qui m’a prescris des anti douleurs et des compresse d’alcool comme il m’avais prescris a l’hôpital. Les antidouleur ne marcher pas jai donc décider de revoir mon médecin car la douleur persister. Il m’a donc re prescris Des antidouleur qui non servis a rien aucun effet, seule les compresse d’alcool me soulage même si au début sa me brûle énormément quand je les met sa finis par me soulager et la douleur s’atténue un peu. Maintenant je ne peux pas marcher plus de 15 minute mon pied gonfle. Je met que des basket car Talon impossible ballerine pied trop compresser. C’est assez difficile car personne n’a trouver la source de mon problème je ne c’est pas qui je doit consulter, on m’a dit de faire à nouveau une radio ou d’aller voir un ostéopathe, ma douleur va jusqu’à lorteil avec une sensation de vibration quand on appuis sur l’os naviculaire La douleur va jusqu’à lorteil comme si quelquechose passer dessus. Que faire ? Merci de me renseigner

Merci pour vos bons conseils et votre consentement. Je fais ma scintigraphie le 17/01/2013/ est ce que un examen douloureux ? En attendant je dois garder le pieds en l’air est ne pas forcer comme quand j’avais la fracture. Comment se fait il que j’ai le pieds tout bleus des que je marche avec les bequilles. Ont m’a parle des blocs au centre anti douleurs on2 m’a dit que c’etait trs douloureux est ce que je vais devoir y passer ? Et au bout de combien de temps ont fait des blocs ? C’est beaucoup de q question que je me pose et je pense que vous pouvez y repondre et me conseillez . Vous m’avez parler de problemes psychologiques je n’es vraiment le moral car la douleurvest intense ca fait toutle temps mal . Je ne sais pas quoi faire g des douleurs qui apparaissent dans la cheville gauche et il m a dit que les doigts de pieds en griffe c etait du a ca et la douleur tire dans toute la jambe. Vous n etes pasvdes psychologues mais ca me fait du bien de me lacher. Par avance je vous en remercies et merci de m’ecouter à tres bientot !


J’aimerais avoir tes conseils pour un mariage au mois de juin, j’ai repéré une robe bustier avec une bretelle couleur marshmallow en mousseline. Je pensais mettre des chaussures couleur argent et peu être une veste bleu marine a pois blanc manche 3/4. Au niveau des accessoires je pensais plus à des boucles d’oreilles qu’un collier car la bretelle habille déjà le décolleté. Mais je sais pas trop pour les couleurs des accessoires et de la pochette…
les différents conseils sont tous aussi précieux les uns que les autres. Quelqu’un a-t-il déjà essayé de se faire tremper les pieds dans une infusion de thé :10 sachets de thé dans un peu d’eau froide . Faire trempette qq fois par semaine avant une grande randonnée permettrait à la peau des pieds de durcir. J’ai trouvé cette info dans une revue concernant les premiers soins. Merci
Si après de nouvelles explorations, le diagnostic d’aponévrosite, c’est-à-dire de tendinopathie des fléchisseurs du pied, reste le seul posé, il est logique d’envisager des méthodes thérapeutiques qui n’ont pas encore été utilisées. L’injection de PRP peut être envisagée mais cette technique complexe ne pourra être utilisée que s’il est possible de parfaitement localiser votre douleur. Nous revenons, dans votre cas, à l’importance de l’IRM pour préciser quel est le tendon atteint et quelle est la zone à infiltrer. Les PRP sont encore peu utilisés dans les aponévrosites et rares sont les médecins qui utilisent cette technique dans cette pathologie au niveau du pied. Dans votre cas, si vous vous situez au stade 4 et que vous souffrez depuis plusieurs mois, il n’est pas illogique de tenter les injections de PRP. Attention, pour les spécialistes de ces injections, les bons résultats ne sont pas garantis à plus de 60-70 %.

Suite à cela , j’ai eu 4semaines de kinésithérapie pour « casser la cicatrice » de façon à ce que l’aponévrose cicatrise dans le sens des fibres. (Kiné très douloureuse d’ailleurs). Le kiné ne m’a pas contre indiqué les activités sportives si ça ne me faisait pas mal. ( contradictoire avec d’autres avis que j’ai eus.. donc J’ai tout de même stoppé complètement la course pour le vélo (rpm en salle) depuis)

Quelle que soit l’interprétation que l’on peut faire de ces signes, cette douleur persistante peut soit provenir du pincement d’une petite branche nerveuse située sur le pied, soit d’un phénomène arthrosique localisé. Car, même si votre os naviculaire est correctement consolidé, peut-être a t’il à présent une forme très légèrement différente qui entraîne un frottement intempestif au niveau de l’une de ses articulations.
Alors voilà je vais en boîte samedi prochain et comme pour certaines ici c’est la première fois! Un peu stressée je n’ai pas envie de mettre une robe car je ne me sent pas à l’aise. Je fais 1.75 pour du 36, et je voulais avoir tes conseils pour…. Tout! Donc j’ai décidée de me mettre en jean (troué ça fait trop?) avec des talons 7cm mais carrés pour être à l’aise (ma petite taille de pied me gêne dans mon équilibre rahlala). Donc je voulais avoir ton avis sur le jean et si cela coordonne avec les talons?

les différents conseils sont tous aussi précieux les uns que les autres. Quelqu’un a-t-il déjà essayé de se faire tremper les pieds dans une infusion de thé :10 sachets de thé dans un peu d’eau froide . Faire trempette qq fois par semaine avant une grande randonnée permettrait à la peau des pieds de durcir. J’ai trouvé cette info dans une revue concernant les premiers soins. Merci
S’habiller pour sortir en boite de nuit n’est pas une chose facile. Une fois de plus, il est très commun de voir des filles en robe noire et escarpins noirs… Il y a plus inventif pour se sentir sexy et stylée ! A vos armoires, mes chères lectrices, car je suis sure que vous avez tout ce qu’il faut pour vous concocter LE look très stylé pour sortir.
Cette nouvelle étape dans mon repentir fut encore plus humiliante. A la crainte du châtiment s’ajoutait désormais la crainte du ridicule. Tiré par une oreille, mes vêtements entravant mes pieds, j’avais de la peine à garder mon équilibre. Avançant d’une démarche cahotante qui menaçait de me faire trébucher à chaque pas, je n’avais plus aucune possibilité de me soustraire à la curiosité du jeune homme qui ne perdait pas des yeux mon pénis qui oscillait entre mes cuisses.

Bonjour Je vous avez déjà écrit il y à 21 jours. Mon message est encore. Le docteur vient de me retirer le plâtre car depuis 15 jrs j’ai mal au niveau de ma fracture malgré le plâtre. Il vient de me l’enlever pour 3 jrs pour voir si j’ai toujours cette douleur. Là j’ai mal dès le moindre faux mouvement… Si dans trois jours s’est pareil il me plâtre à nouveau pendant deux semaines… Coup dur… Il me fera passer un irm que dans quelques temps car il dit pour le moment on ne verra pas avec certitude… Je ne suis pas prête de reprendre le travail… Quelqu’un est il dans le même cas que moi? J’ai l’impression que ça ne guérit pas est ce que c’est dû que je suis restée 10 mois sans soigner cette fracture?

Votre histoire est très intéressante car originale et exemplaire. Voici une sportive qui pratique très régulièrement et sans problèmes deux sports sollicitant beaucoup les tendons d’Achille, le fitness et la danse. Mais, à chaque fois, la tentative de débuter un autre sport, comme la boxe thaï, se solde immédiatement par une douloureuse tendinopathie d’Achille !!!
J’ai eu une torsion de la cheville il y a environ 1 semaine et demi. Je n’étais pas bleu ni spécialement enflée je n’ai donc pas consulté de médecin même si j’ai eu beaucoup de mal à poser le pied le 1er jours et à marcher les jours suivants. Actuellement je continue à ressentir des douleurs en permanence des que mon pied est sol même si je suis assise et ne marche pas. Je ne suis toujours pas enflée ni bleu la seule différence par rapport à l’autre pied c’est une veine (ou artère je ne sais pas) qui ressort beaucoup à l’endroit de la douleur c’est à dire au niveau du cuboïde.
Je suis étonné par la discordance entre l’ancienneté de vos problèmes (1 an) et les résultats de l’IRM qui sont en faveur d’une pathologie récente. Ensuite j’ai du mal à comprendre la notion de fracture de fatigue qui serait survenue alors que vous ne pratiquiez pas d’activité physique ou sportive. Problème d’interprétation de l’examen ? Autre événement dont vous ne nous parlez pas ?
Bonjour, je suis invitée à un mariage début octobre, j’ai craqué pour cette robe(framboise écrasée) mais j’ai beaucoup de mal à l’accesoirisée https://www.petitemendigote.fr/fr/product/pap-h18/17169-1-pippa-sat. En réalité ce qui me bloque c’est que je vais devoir mettre des collants noirs, mon sac à main sera gris foncé avec une bande argentée et une bande noire. Que puis-je mettre comme veste, écharpe et chaussure sans trop alourdir le look?
bonjour je voudrai que vous m’orienter ou me remedier alors mon fils il ya qlq jour jouer au foot puis dapres ce quil a dis un joueur avec lui la frapper mechamment sur son pieds le lendemain matin il a aprecu une bosse bleu violet sur son pieds a cote du mollet et sa ne s’est pas degonfler depuis ce jour et elle lui fais de grosse douleur infarnale priere de me repondre et merci
Essayez toujours de déterminer la cause de ces sensations. Vérifiez pour cela que vous n’avez pas de débris dans vos chaussures ou chaussettes (sable, graviers, brindilles, etc.). Si vos chaussettes sont humides, changez-les. Assurez-vous également que vos chaussettes ne fassent pas de plis. Si vous repérez une rougeur, une irritation ou un échauffement, vous pouvez utiliser du sparadrap, un pansement à ampoules ou autres pour protéger la zone. N’oubliez pas de l’enlever dès que vous arrêtez de marcher pour que la peau se répare.

Sans me qualifier d’hypersensible, j’avais aussi développé pas mal de ces stratégies dont tu parles : mes boules quiès ne me quittent jamais (je les conseille d’ailleurs pour les séances de cinéma, qu’elles rendent plus agréables, et aussi pour les lieux bondés ou à forte musique, elles aident à discerner les sons et éviter l’effet cocktail), j’ai toujours une écharpe où plonger mon nez, je sélectionne mes vêtements en fonction de leur douceur… Et pour le boulot j’ai un casque de chantier (trouvé au Brico, comme je ne peux pas garder les boules quiès trop longtemps d’affilée) dans chaque bureau! (car l’open space est pour moi le pire ennemi des hypersensibles de l’ouïe.) Heureusement mes collègues et supérieurs sont assez cools pour tolérer que je m’isole de cette manière.

Bonjour, je suis agent d’entretien dans un lycée a temps plein depuis 4 ans et je suis en arrêt depuis 5 mois après IRM épine calcanéene et aponévrosite plantaire, 3 infiltrations, 3 ondes de choc, semelles orthopédique par podologue rhumatologue,talonettes et des scéances de kiné , le mal est toujous la, mon poid y est pour quelque chose et debout pendant 7 h c pas le pied j’ai toujours mal et le pied droit commence a me faire mal je pense que je vais changer de metier si c pareil dans 2 mois j’ai déja vu le médecin du travail 2 fois il n’a pas de solution fin aout de me déclarer inapte, et dans 5 mois je me fait opérer gastroplastie et ma santé ira mieux merci de vos consil a bientot

moi je ne sais plus quoi faire!j ai fais 17 ans de volley et j ai arrete depuis 3 ans (je ne pouvais plus sauter,tendinite?)j ai couru pendant 1 ans 1 fois par semaine,puis douleurs aux mollets aux tendons j ai vu doc du sport radio des mollets kine et rien!j ai repris arreter repris arreter la je courais 2 fois par semaine et ca recommence mal aux mollets g et aux tendon a droite je ne sais plus quoi faire?que dois je faire?


Pour limiter les frottements dans la chaussure, rien de mieux que les coussinets et les semelles. Les modèles en silicone forment une pellicule confortable. Placez un coussinet sur le contrefort, à l’arrière de la chaussure donc, pour maintenir le pied bien en place et ainsi éviter les ampoules. Déposez une semelle sous la voûte plantaire pour limiter les échauffements et permettre une démarche plus confortable.

Suite à une chute fin août, on m’a « diagnostiqué » une entorse bénigne de la cheville : orthèse et incitation à la marche à partir de 15 jours. Mais cela me faisait mal donc je n’ai pas trop posé le pied. Le médecin m’a dit de marcher sauf si c’était insupportable, que c’était normal d’avoir un peu mal. Donc j’ai continué à essayer de marcher entre douleurs, gonflements, et inquiétude. J’ai enfin eu un scanner au bout de 6 semaines : fracture de la face articulaire du calcaneum avec le cuboïde et petite fracture postéro-interne de l’os naviculaire associé. L’orthopédiste m’a dit que ce n’était rien et qu’il fallait que je marche et quitte mes béquilles dès que possible, me précisant tout de même que mon entorse était grave. Du coup, je stresse d’avoir posé le pied tout ce temps et je ne sais pas ce que je dois faire maintenant. La fracture ne doit pas être consolidée si on la voit au scanner mais il me dit de marcher quand même…
Au lieu de porter un boléro, un châle ou encore une veste très travaillée avec votre jolie robe, détournez les genres et abordez un manteau long et couvrant style «boyfriend » ou encore une chemise d’homme négligemment nouée à la taille ou portée lâche. Le top du top, c’est de la porter au dessus de votre robe et de passer la ceinture par dessus en prenant soin de faire bouffer la chemise pour apporter un peu de volume et encore plus marquer la taille.

L’une avait mon âge et me ravissait avec ses couettes coquettement serrées par des rubans. L’autre, une grande et belle demoiselle de 16 ans, m’impressionnait avec sa longue et fine chevelure blonde qui retombait en frange nette sur son front. Or il se disait que ces visites avaient parfois lieu le dimanche, leur tante les faisant réviser dans son bureau, et même pendant qu’elle corrigeait un puni. La seule pensée de se faire fesser en leur présence me hantait comme un cauchemar et mon cœur s’emballait, mais non par amour !
« Etant nouvel élève dans ce collège, vous auriez dû être plus attentif à son règlement de même que vous auriez dû respecter la volonté de vos parents de vous inscrire ici. Au lieu de cela, vous avez persisté dans vos détestables attitudes qui avaient motivé votre renvoi. Vos professeurs se plaignent déjà de vous. Vous ne cessez de les contrarier en perturbant leurs cours et vos camarades par vos manifestations d’indiscipline. Et de plus, comme pour vous distinguer aujourd’hui, vous ne portez pas votre uniforme comme vos deux camarades alors que vous êtes puni de retenue. C’est pourquoi, et comme l’exige votre professeur, Mlle Marceline, je vais vous punir et vous punir sévèrement, mon garçon. »
Les péritendinites : le traitement de cette inflammation du péritendon est centré, bien évidement puisqu’il s’agit d’une inflammation,  sur les anti-inflammatoires : traitement local (glace, gel anti inflammatoire, tissu ou pansement aux anti-inflammatoires,  …), traitement général (c’est-à-dire anti-inflammatoire par la bouche) et le repos sportif de quelques jours. Généralement, ces péritendinites ont une évolution  courte et l’on obtient assez facilement une guérison. C’est la douleur d’Achille « la plus sympathique »  pour un sportif.
×