est pris à l'été 2009,et là...GROSSE DECEPTION:peu loquace, et assez fier de sa personne je me suis tapé près de 3h de route pour m'entendre dire que le taux de réussite d'une telle intervention(peignage du tendon rotulien)n'était que de 33%; après à peine 10 mns passé,au revoir et 65€!il me prescrit...des séances de kiné "ponçage à la glace du tendon rotulien"!! alors que le problème est chronique! même le kiné fut étonné de cette prescription.Alors foutu à 46 ans? l'avis d'un autre spécialiste m'est conseillé, (l'exemple d'une jeune femme ayant eu les mêmes déboires avec le même médecin m'ayant été rapporté)et ce n'est que cette année que je me décide a prendre RV car gêné dans mon travail,puis adieu le sport(conscient que l'arthrose guette si rien est fait,en plus);je suis maintenant opéré (depuis peu).
Le médecin pensant a un problème lombaire me prescrit IRm lombaire, j ai de l’arthrose connu depuis + de 10 ans non douloureuse mais pense que cela vient d’ un nerf coincé, rien de probant donc on laisse courir……….. Une ordonnance kiné pour les lombaires m’est prescrite; avec le kiné en mai donc je fais quelques séances qui seront en réalité pour le pied qui est dur contacté enflammé……… un peu de soulagement, mais le médecin revu et revu reste sur l e principe qu’il faut que je sois patience ça va passer, mais au fils de s mois les douleurs s’accentuent.

Pour être totalement à l’aise dans des chaussures, il faut "les faire" à son pied, un bon moyen d’assouplir le cuir et de ne plus souffrir. Pour ça, le mieux reste de les porter à la maison, une petite heure, chaque jour, avant de vous lancer dans la rue. Préférez les porter le matin : vos pieds sont nettement moins gonflés qu’en fin de journée. Faites quelques pas, portez-les pieds nus, avec des collants. Vous verrez, c’est magique !
Troisièmement, les patch ont différentes formes : semelle entière anti-dérapante (ici imprimée, en édition limitée), patch talon ou avant-pied avec une forme marguerite pour pouvoir porter des tongs (ça c’est bien pensé!) et bracelet (arrière du pied ou décolleté). Tous les patch existent dans plusieurs couleurs, c’est pratique si on veut cacher son jeu. Ben oui, une Princesse ne dévoile pas ses Secrets enfin !
bonjour voila g fait une chute avec fracture du talus du 2eme cuneiforme et de l os naviculaire avec apparement tassement des articulations. mon chirurgien ma pose une attele demi equin sans appui. j ai cette attelle depuis le 3 decembre et g rdv avec chirurgien demain le 20 janvier. la quand je posr attele pr douche g une douleur comme un tiraillement au niveau du dessus du pied si mon pied tourne un peu. la radio de controle est normale mai pour voir la fracture ils ont du faire un scanner donc j ai peur que mon chirurgien pense a la consolidation alors que non. on m avai parle aussi par la suite d une operation pour eviter arthrosr mai je n en sais pas plus. est ce que petite douleur est normale ou pas car cela m inkiete pour la suite car comme j ai un corset car j ai eu aussi 2 vertebres cassees g eviter les acoups donc me sui appuye sur bord attelle au niveau des doigts de pieds. j espere que cela n aura pa aggrave car la j aimerai bien pouvoir marcher correctement
J’ai énormément de mal à accepter cette situation dont je ne vois pas d’issue et l’idée de ne plus courir me rend malade. J’ai repris au total 7 kilos ce qui n’arrange rien mais maigrir sans la course je n’y arrive pas. Je pense que beaucoup de choses passent aussi par le mental mais à ce jour je n’arrive pas encore à franchir le pas. J’avais trouvé à travers le running des plaisirs tellement multiples, un vrai antidépresseur naturel !
Vous le laissez entendre en posant votre question, si la course à pied déclenche parfois ce type de pathologie, c’est bien souvent le travail qui entretient les douleurs. Aussi, il peut être intéressant d’aménager le poste de travail, d’éviter les positions debout prolongées ou la marche incessante pendant le temps de travail. Là encore, il est intéressant de porter des semelles adaptées aux chaussures de travail qui seront différentes des semelles glissées dans les chaussures de running.

Mais saviez-vous qu'il existe une astuce toute bête qui permet de rendre ses chaussures beaucoup plus confortables ? Si on connaissait déjà la technique des chaussures dans le congélateur, et celle, du port des chaussures chez soi avec des grosses chaussettes pour détendre le cuir, le site américain PureWow nous apprend aujourd'hui qu'il n'a qu'à plonger dans son sac à main pour trouver l'ingrédient qui permettra de protéger ses pieds. Mais alors, c'est quoi ce petit élément magique ?


Une des questions toujours posée est la suivante : « Puis-je continuer à courir ? ». Dans votre cas, c’est oui car, lorsque vous espacez suffisamment les séances, les douleurs ne surviennent pas pendant la course mais seulement après la course. Je vous propose donc de faire par semaine une séance de course à pied et une ou deux autres séances d’un sport de remplacement : vélo, natation, elliptique, rameur. Ces sports « portés » ou bien avec impacts faibles au niveau des membres inférieurs, permettent, en premier lieu, d’améliorer la condition physique générale, mais aussi et surtout de renforcer l’ensemble des muscles des jambes et du tronc qui sont sollicités par la course à pied.
Si vous remplissez tous ces critères : lésion tendineuse évoluant depuis plus de trois mois et sur laquelle aucun traitement n’a été efficace, vous pouvez tenter de vous faire soigner par des injections de plasma riche en plaquettes. Attention, le coût de ces injections peut-être important et cette technique n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.
Vos accessoires sont bien choisis en terme de coloris pour aller avec cette robe. Pour le haut, difficile à dire sans connaître la coupe de la robe. Peut-être qu’une veste courte, forme “carrée” conviendrait dans un maximum de cas. Quant à la couleur, je vous conseille un bleu marine ou un rouille ou camel pour reprendre une des couleurs de vos accessoires. Bel été !

C’est marrant, ce n’est pas la première fois que j’entends dire que certaines personnes préfèrent avoir des chaussettes légèrement sales. Je ne suis pas sûr de pourquoi. Peut-être que des chaussettes trop propres glissent trop facilement et ne restent pas assez bien en place. Par contre, je pense qu’après quelques utilisations et quelques lavages elles deviennent un peu rêches et ce problème n’en est plus un.
bonsoir, pouvez vous m’aidez depuis plus d’un an je souffre du tendon d’achille gauche apres avoir fait des ondes de chocs la douleur est revenu au bout de trois mois apres l’arret des seances , une echographie passe aujourd’hui fait apparaitre une collection ovalaire 15mm d’epaisseur et 35mm de grand axe au niveau de la partie proximale du tendon d’achille gauche dis moi , que dois -je faire pour calmer la chose merci

le monde exterieur me térrorrisait j avais des angoisses tellement forte où j avais carrément par moment du mal a respirer. j ai contacte une psy, qui m a donne des conseils aux niveaux des angoisses le, ici et maintenant qui je peux vous dire se sont avérés une réussite ouf, elle m a dit que pour elle j etais probablement ce que l on appelle un adulte surdoué. au niveau du travail j ai ressenti au niveau du cerveau une espece de pression, et comme dans ma scolarité d enfant quond me demande de faire quelque chose, ben je comprends pas, quand il y a plusieurs information, sa bouchonne au niveau de mon cerveau, je me suis bouche les oreilles et quelle surprise cette pression disparait. je me demande à quoi c est lie, oui je suis hypersensible, moi aussi par exemple,une chanson avec dela musique je ne vais pas pouvoir entendre les paroles, dans un bar bruyant pareil, alors que j ai remarque que mes amis entendaient tres bien,pendant des années jai cru que c etait la mediumnite, j ai cru etre en dépression, quelle surprise pour moi, de constater, qu il se passe quelque chose en moi qui ne supporte pas le bruit, de toute facon pour que je dorme, il faut le silence complet, le moindre buit m’enerve. Je souhaiterai savoir ce que vous en pensez, ou si vous vivez la meme chose que moi ? notamment de pas comprendre des fois ce que lon me demande, sur conseil de la psy je commence par l orl, un grand merci pour vos réponses, peggy
Les étirements de la structure musculaire et tendineuse suro-achilléo-plantaire doivent être eux aussi à réaliser et à privilégier. Le travail d’équilibre et de proprioception est incontournable. L’analyse du déroulé du pied chez un podologue du sport permettra de mieux comprendre votre technique de course et d’envisager l’utilisation d’une semelle orthopédique pour éviter le surmenage de la voute plantaire.
Par désespoir et sur conseil d’un ami, je suis allé voir un acupuncteur. Les douleurs dans la vie quotidienne ont disparu dés la sortie de la première séance (Novembre 2014). J’ai redémarré la course à toute petite dose: course pendant 5 minutes. Je sens une toute petite douleur. (impossible avant de marcher pendant 3 jours). Je vais attendre 6 mois et espère reprendre le sport.
Si vous avez l'intention de passer toute la journée perchée sur des talons, il va falloir ménager vos pieds. Evitez de porter trop souvent des chaussures trop hautes ou rigides avec lesquelles vous avez du mal à marcher plus d'une heure. Au contraire, alternez avec une paire souple et confortable qui ne vous fera aucun mal, des baskets par exemple.
Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d’offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d’analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l’utilisation de notre site et avec nos partenaires médias sociaux, de publicité et d’analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d’autres informations que vous leur avez fournies ou qu’ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Pour en savoir plus et, notamment, pour s’opposer à leur installation, nous vous invitons à consulter notre Charte pour la Protection des Données et à paramétrer vos cookies.
Bonjour Je m’appelle Victor j’ai 14 ans et cela fait a peut près 3 mois que j’ai mal au tendon ( les deux mais plus le gauche que le droit) mais sa me le fait que quand je cours au bout de 1 ou 2 minutes et sa me saoule vraiment vu que je ne peut casi pas courir et après sa me fais mal pendant 3-4 minutes avec 1-2 minutes de courses, j’aimerai savoir se que c’est. Merci d’avance…
cet été au cours d’une marche en montée avec des baskets peu adaptées j’ai ressenti une vive douleur au niveau de l’insertion de mon tendon d’Achille à droite. J’avais des difficultés à marcher dans l’immédiat et le retour à domicile fut pénible. J’ai dans un premier temps glacé et surélevé. La douleur a diminué progressivement dans les jours qui ont suivi. J’ai préféré arrêter le sport 6 semaines pensant à une tendinopathie. Quand je ne ressentais plus la douleur j’ai tenté plusieurs fois de me remettre à la course à pied. Ce fut un échec à chaque fois. La douleur réapparaissait.
Cette maladie ne se complique quasiment jamais et guérit le plus souvent en 6 à 18 mois. Le mieux est d’adapter les activités physiques et sportives en évitant les sports que votre fils aura repérés comme responsables des douleurs. Si le football est systématiquement responsable du réveil des douleurs et que votre fils ne supporte pas d’arrêter totalement ce sport, le mieux est de diminuer le nombre et la durée des séances. Par exemple, au lieu de participer à trois entraînements par semaine, ne plus en faire que deux en réduisant la durée d’un tiers, ne plus rester sur le terrain que 40 minutes au lieu des 60 minutes habituelles.
En ce qui concerne la prise en charge, je ne suis pas énervée contre les médecins mais contre le fait qu’il y ait énormément de patients, peu de temps et que c’est de cette équation qui ne permet pas de diagnostiquer comme il faudrait les pathologies. Je suppose qu’avec un peu plus de temps, j’aurais pu savoir qu’il fallait que je remette mon pied en décharge même si la fracture du naviculaire est toute petite. Tout comme je n’ai pas pu demander si le fait que j’allaite pouvait changer le temps de guérison. Heureusement que j’ai pu préciser rapidement que j’allaitais pour avoir une prescription d’anticoagulants compatibles. Bref, c’est super de pouvoir vous lire et d’avoir votre avis, mais tellement dommage de devoir y avoir recours parce que les praticiens sont surbookés (et pas aidés…)
« Etant nouvel élève dans ce collège, vous auriez dû être plus attentif à son règlement de même que vous auriez dû respecter la volonté de vos parents de vous inscrire ici. Au lieu de cela, vous avez persisté dans vos détestables attitudes qui avaient motivé votre renvoi. Vos professeurs se plaignent déjà de vous. Vous ne cessez de les contrarier en perturbant leurs cours et vos camarades par vos manifestations d’indiscipline. Et de plus, comme pour vous distinguer aujourd’hui, vous ne portez pas votre uniforme comme vos deux camarades alors que vous êtes puni de retenue. C’est pourquoi, et comme l’exige votre professeur, Mlle Marceline, je vais vous punir et vous punir sévèrement, mon garçon. »
Une fois devant elle, triturant mes mains d’embarras, incapable de décider où les placer d’une manière convenable, je dus me soumettre à un examen interminable. Scruté de la tête aux pieds, je sentais son regard de glace glisser sur moi et s’attarder au niveau de ma culotte, hochant la tête avec une grimace d’agacement. Puis brisant le silence, elle me questionna à brûle-pourpoint de la même voix glaciale :

Trois ans plus tard, j’ai une tendinite d’insertion récalcitrante. J’ai à peu près tout essayé : anti-inflammatoires oraux et en patch, glaçage, kiné classique, Stanish, talonnettes, semelles orthopédiques, acupuncture, massages transverses profonds, ondes de choc (12 séances). Récemment, pendant 3-4 semaines j’ai immobilisé avec une botte de marche, ce qui m’a soulagé provisoirement, mais sans effet à long terme. J’ai complètement arrêté la course et l’escalade ; je continue vélo, piscine, préparation physique générale, en essayant de ne pas solliciter le tendon d’Achille. 
×