je souhaite faire part de mon experience; je me suis fracturé l’os naviculaire en retombant d’un petit coup de pied sauté droit, et j’ai imaginé que je m’etais tordu la cheville gauche car j’ai eu la même sensation de douleur (en beaucoup intense) enfait je ne sais pas très bien si je me suis tordu la cheville ou le pied bref impossible de marcher dessus et quand je le posais parterre je souffrais, et donc j’ai été à l’hopital et été platré 6semaines avec piqûres d’anti-coagulant… On m’a enlevé le plâtre et l’orthopédiste m’a dit que je pouvais reprendre le sport ainsi que les coups de pieds 6semaines plus tard en fesant en attendant de l’auto-réeducation, j’ai donc fais tous ce qu’il m’a dit et j’ai repris petit à petit le sport (vélo, karaté…), mais quelque jours après les 6semaines, en jouant tranquilement au football j’ai eu une vive douleur autour de la fracture, je suis retourné chez l’orthopédiste et passé des I.R.M qui ont décélées des oedèmes osseux relativement importants, l’orthopédiste m’a dispensé de sport pendant 6mois et m’a dit de repassé faire un bilan une fois ces 6mois passés, j’y suis allé et j’ai passé une I.R.M dont je recois les résultats Lundi, je vous donnerais des nouvelles, en attendant je voudrais vous conseiller de ne SURTOUT PAS VOULOIR « DANSER PLUS VITE QUE LA MUSIQUE » vous perderez enormément de temps et d’argent, moi j’ai respecté tous ce que m’a dis le medecin et j’ai quand même eu des problèmes. BREF à bientot et merci beaucoup pour ce site car c’est le seul qui sujette les fractures de l’os naviculaire.
– une modification progressive de la foulée en course avec une attaque du sol par l’avant du pied et une réduction de l’amplitude pour diminuer les chocs ainsi qu’un redressement du dos (faites le test en courant pieds nus et voyez comment votre pied se place naturellement, essayez de faire de même progressivement lors des entraînements) malgré ce qu’on veut nous faire croire, il n’est pas forcément nécessaire de lutter contre la pronation qui n’est autre que le mouvement naturel du pied, il suffit de l’apprivoiser et de s’y adapter.
• Garder des snacks sur soi et (si possible) se préparer des repas à l’avance. Chez moi, la sensation de faim surgit en un instant et il est très difficile de cuisiner lorsqu’on a faim. Cuisiner à heures fixes peut être une solution. De plus, prévoir un encas dans son sac peut bien dépanner ! Surtout que l’hypoglycémie (en tout cas chez moi) décuple la sensibilité. Et l’irritabilité.
Après avoir consulté des médecins du sport, podologues et autres kinés, je me suis orienté vers le docteur J. Vernois, du CHU d’Amiens. Il m’a confié que c’était un cas rare et qu’après moultes radios, scanner et irm, j’avais une pseudarthrose du scaphoide tarsien, étant donné que celui-ci était toujours fracturé (1 morceau principal et une esquille complètement détachée).
Certes l’arrêt de l’activité physique et sportive entraîne toujours une sédation des douleurs. Mais est-ce que cela permet une guérison de la maladie ? C’est  discutable car les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets. Pourquoi imposer un repos de deux mois à un sportif si ce dernier reproduit la même douleur dès la reprise du sport, c’est-à-dire au 61ème ou 62ème jour ? Il n’est pas rare de rencontrer ce cas. Il faut donc s’interroger sur ce repos strict pendant une durée qui n’est pas vraiment déterminée sur des critères objectifs.
Je vous remercie pour votre message apportant un témoignage et un avis qui ont une grande importance à mes yeux, vraiment. Je ne savais pas que l’hypersensorialité était désormais au sein des critères diagnostics, voilà qui permet d’éclairer davantage une condition encore assez peu étudiée (les cas non diagnostiqués sont sans doute très nombreux, et l’autisme chez l’adulte non diagnostiqué dans l’enfance semble être une zone d’ombre encore plus grande et moins étudiée dans le cadre médical…).
ce que je fais tous les jours et plus au soir car la journee je travaille,ce sont des poches de froid(actipoche chaud et froid vendu en pharmacie) que j applique 20 minutes pas plus sur la lession et massage avec une pommade anti inflamatoire non chauffante(flector 1%) pas de kine ,pas d ondes de chocs. une séance d osteaphatie amène de bon voir de très bon résultats…des fois l aponevrosite est lie a très peu de chose(tapez dans le moteur de recherche osteopathie aponevrosite plantaire c est très bien explique) malheureusement les médecins n en parlent pas aux patients de consulter un osteo.actuellement je porte une semelle orthopedique mais je crains que celle ci ne soit pas assez souple donc je que j ai fais j ai acheter des semelles en gel(marque kiwi a leclerc environ 10 EURO) que j ai positionner au dessus de mes semelles orthopedique ….je peux vous que j ai ressenti une nette amélioration(je suis toute la journée en chaussure de sécurité et je marche beaucoup!) maintenant pour moi ça marche il est évident que chaque cas et particulier.j essai d apporter des solutions.il est important également de faire des étirements qui sont très simple et que l on peux faire a n importe quel endroit,boire beaucoup d eau et surtout si vous etes sportif mettez entre parenthese vos activite pour facilite une meilleure guerisson.

Je me marie dans 2 mois et je serais enceinte de 7mois, donc pour ma robe je n’ai pas vraiment eu de choix. Ce sera une robe empire très simple. Ce qui me dérange c’est qu’il n’y a pas de traine ni rien qui me fait penser à une robe de mariée si ce n’est la couleur blanche, car c’est le type de robe que je pourrais mettre en étant simplement invité.

S’il s’agit bien d’une maladie de Sever, le traitement est simple : porter des semelles et des chaussures qui vont soulager la tension au niveau des tendons d’Achille, apprendre à étirer les tendons et les muscles situés derrière les jambes et les cuisses. Pour que cette dernière thérapeutique soit réellement efficace, elle doit être apprise et mise en place par un kinésithérapeute.
Je suis d’accord avec toi Nathalie, effectivement, on a tous une forme de pieds différente, et c’est pas facile de rentrer dans le « moule » des chaussures standardisées. D’où l’avantage de choisir plutôt des chaussures en cuir souple, qui vont s’adapter au pied avec la chaleur, et qui laisseront respirer la peau. Quand on ne peut pas s’offrir du cuir tous les jours (mais aujourd’hui la croûte de cuir est vraiment bon marché), on peu aussi effectivement faire attention à ne pas prendre de chaussures qui contraignent trop le pied. Généralement on s’en rend compte tout de suite ! Et non, la chaussure ne va pas se faire à votre pied si c’est une matière textile ou synthétique. N’achetez pas, c’est tout !
Bonjour Blou, alors j’ai un casque anti-bruit qui provient de la boutique (physique et en ligne) Acoufun. C’est ce modèle mais je ne sais pas si c’est le meilleur. Sinon j’aimerais beaucoup beaucoup acheter un casque audio antibruit, et plus précisément le sans fil Parrot Zik 2.0 ! J’espère que ces références t’aideront, sinon j’en ai vu passer d’autres dans les commentaires plus haut
Mais saviez-vous qu'il existe une astuce toute bête qui permet de rendre ses chaussures beaucoup plus confortables ? Si on connaissait déjà la technique des chaussures dans le congélateur, et celle, du port des chaussures chez soi avec des grosses chaussettes pour détendre le cuir, le site américain PureWow nous apprend aujourd'hui qu'il n'a qu'à plonger dans son sac à main pour trouver l'ingrédient qui permettra de protéger ses pieds. Mais alors, c'est quoi ce petit élément magique ?
j’ai été déplâtrée hier après 8 semaines d’immobilisation pour une fracture comminutive (en mille morceaux m’a dit le radiologue) de l’os naviculaire due à un choc violent, le scanner avait confirmé ces fractures et la non consolidation il y 3 semaines , le médecin traumato ne m’a pas fait de radio de contrôle hier me disant que ça n’était pas necessaire…(?) j’avoue que ça m’inquiète car si il y a 3 semaines ça n’était pas PAS DU TOUT consolidé comme m’a dit le radiologue ….je suis autorisée à béquiller en m’appuyant un peu sur mon pied ,je vais pouvoir commencer la kiné et je devrai porter une attelle « ligastrap immo » , le problème est que ce matin j’ai mal , presque en fait comme quand ça venait d’arriver et sensation de brulure sur la zone avec besoin de frotter le pied , mais j’avais déjà très souvent quand j’étais plâtrée cette sensation de douleur et de brulure et picotements, cela pourrait il être de l’algodystrophie ? si ces fractures n’étaient pas consolidées , que peut-il se passer maintenant que je vais recommencer à marcher et à appuyer sur mon pied ? merci d’avance de votre réponse et merci pour ce site que j’ai découvert en farfouinant pendant cette saprée immobilisation et qui nous apporte plein de renseignements précieux !
Certaines femmes ont plus de facilité que d’autres à porter des talons hauts parce qu’elles ont des pieds mieux formés pour ce type de chaussures. « La capacité de s’adapter aux talons hauts dépend directement de la structure biomécanique de votre pied », affirme la podiatre Cathleen A. McCarthy sur le site podiatryshoereview.com. « Elle est déterminée de façon génétique et transmise d’une génération à l’autre. Elle peut aussi être la conséquence d’une blessure antérieure. »
Je me suis fracturé le cuboïde (non déplacé) le 11 octobre dernier. Il a fallu deux visites à l’urgence en 5 jours pour détecter la fracture. J’ai ensuite été immobilisée dans une botte durant 8 semaines, et je n’ai pu mettre de poids sur mon pied durant 3 semaines. À ma deuxième rencontre avec l’orthopédiste, les radios n’ont démontré aucun signe de guérison et la douleur était toujours aigue. Le docteur a alors demandé 2 examens plus poussés : un doppler veineux qui s’est révélé négatif et un scan osseux.

J ai eu un accident au travail apres un scanner conclusion multiples fractures du tarse atteigant le cuboide le scaphoide les 1 er et 3 er cuneiforme apres un mois de platre le medcien me dit de rester comme ca sans mettre le pied par terre et j ai le pied bien gonfler par tout je vouler savour combien de temp pour me remtre a marcher et es que ca laisse ded seqelle et merci
On m’a alors diagnostiqué une algoneurodystrophie. Cette algoneurodystrophie aurait disparu au mois d’avril-mai, mais une douleur quelque peu similaire (chaleur en moins) persistait : mon pied gonflait et devenait de plus en plus douloureux quand je marchais. Conséquence, les quelques dizaines de mètres que j’effectuais par jour, je les faisais en m’appuyant sur l’arrière-extérieur du pied.
Enfin une probable tendinopathie nodulaire du tendon d’Achille qui peut se manifester par des douleurs et une gêne fonctionnelle lors de la marche ou de la course à pied. Elle peut aussi générer des difficultés au réveil ou lors d’une position assise prolongée du fait du caractère inflammatoire de cette pathologie. Là aussi, à priori, différents traitements vous ont été proposés. Pour cette atteinte du tendon d’Achille le port d’une talonnette est également conseillé, en s’assurant qu’elle ne favorise pas le frottement.

Bonjour, je suis en arrêt depuis juin 2016. Suite à une entorse de lisfranc. J’ai eu une lésion du cuboiide gauche. J’ai porté une bonne hortopedique durant plusieurs mois. En janvier 2017 on me diagnostiquait de lalghodistrophie suite à cette entorse. En octobre 2017, je faisais ma 3ème syntigraphie. Lalghodistrophie commençait à s’atténuer Aujourd’hui, pour moi lalghodistrophie s’en va mais j’ai toujours cette douleur au cuboiide dès que je marche plusieurs minutes. Il me faut toujours des béquilles. Je boîte depuis mon arrêt. Mon orthopédiste à l’époque m’avait signalé la guérison de mon entorse. Mais soupçonnait de lalghodistrophie puisque je me plaignait toujours de douleurs à la marche. Je fais du kine, balnéothérapie, electrostimulation depuis mon arrêt. cette semaine on m’a posé un patch qutenza. Je m’inquiète, d’avoir des séquelles. Si j’appuie sur L’os la douleur se réveille. le médecin de la douleur voudrait que je passe un irm aussi pour voir l’état de L’os . Pensez-vous que ce soit normal que cet os me fasse toujours mal ? Est-ce du aux conséquences de lalghodistrophie. On m’avait signaler aussi sur la dernière syntigraphie de l’arthrose sur L’os. Pensez vous qu’il y a un remède pour soulager, guérir ? Je travaille dans le bâtiment. Je pense que je ne reprendrais jamais mon poste trop physique. Si je suis licencier c pas grave, mais ce qui m’inquiète c’est de savoir si je pourrais à nouveau marcher normalement. Pourtant chez moi, je marche pas trop mal sur de court trajets. Je boîte moins. Mais à partir du moment où je suis en marche continue, ça se complique à nouveau. Merci pour votre réponse, votre aide.
Je souffre depuis 4 mois d’une aponévrosite au pied gauche suite à un surentrainement à la course à pied. J’ai fait une echo et IRM qui ont confirmé une épaisseur de 1cm de long et large à 2cm de l’épine. Malrgé le repos, les étirements quotidiens, le glaçage etc.. aucune amelioration : toujours de fortes douleurs au réveil qui s’estompent progressivement selon les jours.
À moins que vous soyez adepte des échasses, oubliez les talons de plus de 10 cm. Au-delà, la cambrure de la chaussure est franchement verticale, du coup, elle n’épouse pas celle du pied. Résultat, le pied se contracte et vous avez mal. Si vous n’êtes pas habituée aux talons ou que vos pieds sont particulièrement sensibles, restez raisonnable : entre 5 et 7 cm, c’est parfait. De même, plus le talon est étroit, moins la surface de contact au sol est grande et donc plus la marche est délicate. Du coup, laissez de côté les talons aiguilles et préférez des talons carrés.

Comme tu le dis, l’hypersensibilité n’est pas commune et peu de gens savent finalement ce qu’on peut ressentir et vivre au quotidien. Malheureusement, je suis hypersensible de tous les sens, à plus ou moins haute dose, mais tout de même. Ce n’est pas évident tous les jours de vivre avec cela, mais grâce à des articles comme les tiens, on commence enfin à être compris.
Si je peux me permettre, j’aurais plutôt opté pour un collant bleu marine ou résille chair pour garder l’esprit frais et léger de la robe. Si vous osez une petite veste argentée serait top, mais sinon le blazer bleu marine restera chic et vous pourrez le porter plus tard au quotidien. Pour les chaussures, visez aussi des coloris basiques comme un nude, un soulier métallisé (argenté pour rappeler le sac), gris ou bleu marine. A bientôt
Même si vous êtes experte dans l’art de marcher avec des talons aiguilles et prête à tous les sacrifices pour continuer à vous y adonner, vous pouvez à la longue vous faire mal aux chevilles et aux pieds. Vous pourriez notamment souffrir d’oignons, d’arthrose, de durillons, de blessures plantaires, d’ongles incarnés et d’ampoules. Gardez vos maxi talons pour les grandes occasions!
Après avoir consulté des médecins du sport, podologues et autres kinés, je me suis orienté vers le docteur J. Vernois, du CHU d’Amiens. Il m’a confié que c’était un cas rare et qu’après moultes radios, scanner et irm, j’avais une pseudarthrose du scaphoide tarsien, étant donné que celui-ci était toujours fracturé (1 morceau principal et une esquille complètement détachée).
bonjour j’ai été vicyime d’une entorse des ligaments externes latéraux il y a 3 semaines, attelle et béquilles depuis mais douleur toujours très importante au niveau du cuboide et des cuneiformes, platrer serait illa solution ou est il trop tard? conduire, marcher, station debout sont douloureux, et bien sur rotation du pied encore plus, cela m’inquiete, qu’en pensez vous? merci de votre aide
Bonjour suite à une chute. Fracture ouverte sur la 2 ème phalange du petit orteil. J’en suis à 4 mois, 3 radios. Pas de consolidation du tout. Résultats sanguins+calcium+…. excellents. Les médecins( rhumatologues, chirurgien orthopédique…), me disent d’attendre encore 2 mois ( 6 mois au total), pour faire un IRM. Est ce que j’attends encore ou je demande à passer un IRM maintenant?.
Je suis tombée dans les escaliers samedi dernier, j’ai raté une marchemon pied gauche s’est tordu au niveau des deux derniers orteils et je suis tombée fortement sur le genou gauche. J’ai eu très mal au genou sur le coup, plus qu’au pied, puis la douleur s’est estompée et j’ai boité toute la soirée du samedi. Dimanche la douleur allait mieux mais j’avais quand même mal quand je marchais. Aujourd’hui lundi j’ai encore mal, même plus, mais rien n’est enflé. J’habite aux Etats Unis et le médecin c’est hors de pris surtout pour moi qui suit étudiante, ca vaut le coup d’aller le voir ou ca va passer?
Comme tu le dis, l’hypersensibilité n’est pas commune et peu de gens savent finalement ce qu’on peut ressentir et vivre au quotidien. Malheureusement, je suis hypersensible de tous les sens, à plus ou moins haute dose, mais tout de même. Ce n’est pas évident tous les jours de vivre avec cela, mais grâce à des articles comme les tiens, on commence enfin à être compris.
Cette fois, la directrice choisit de me fouetter sur les cuisses. Et de nouveau la pièce se mit à résonner du claquement sec des cinglées de martinet sur la chair nue et des sanglots hoquetés qui en ponctuaient invariablement l’impact sur la peau tendre. Les lanières enlaçaient tour à tour une cuisse puis l’autre, tissant coup après coup une fine trame de zébrures des genoux au bas des fesses. Parfois, les extrémités venaient pincer la peau tendre de l’intérieur des cuisses m’arrachant un grand cri tout en provoquant des écarts involontaires de mes jambes. Je suppose que le garçon devait se rassasier du spectacle que je lui offrais.
Merci Olivier de votre réponse. Je n’avais presque plus mal pouvais marcher ac une béquille ( toujours ac ma botte néanmoins). Pour ka kine l’ortho m’a dit d’attendre après l’accouchement, donc encore qq long jours, pour le revoir, radio de contrôle, et il m’a dit oui que j’aurais probablement des séances. Si je vais à terme ça le fera 9 semaines d’immobilisation…
Durant une même journée, variez, si possible, vos souliers. Ainsi, vous éviterez d’avoir mal aux pieds. En variant la hauteur de vos talons et le type de souliers que vous enfilez, vous soulagez les tensions dans votre dos et prévenez les douleurs aux pieds. Quand vous partez pour une longue journée, ayez une deuxième paire de souliers avec vous. Changez de paire quelques fois durant la journée.
Je parle de chaussures, j’en oublierais presque vos pieds. Le confort commence là où vos pieds sont bien soignés. Enduisez-les régulièrement de crème hydratante ; et massez-les quelques minutes au moins une fois par semaine. Vous verrez, vous aurez moins de durillons et de cors aux pieds. Et puis, titiller les 1700 capteurs sensoriels qui s’y trouvent, cela ne peut que vous faire du bien !
bonjour merci de repondre non rien pas un choc rien la douleur a commancer le soir avec un gonflement sur le cotes du pied et une poignee de minute apres impossible de poser mon pied par terre pour marcher ….le lendemin le gonflement avait un peu diminue la douleur aussi je peux marcher mais j’ai toujour mal dans le pied surtout si je le bouge sur le cotes la c’est encore pire
×