Le jour venu, comme tous les dimanches et jours de fête, j’avais endossé mon « costume du dimanche ». Ce vêtement de drap fin et de nuance gris perle composé d’une veste et d’une culotte courte assortie me plaisait beaucoup pour son élégance et parce qu’il me changeait de mon sempiternel uniforme de collégien. J’aimais aussi sentir la douceur de l’étoffe qui gainait mes cuisses et, ma foi, l’image du beau jeune homme chic que me renvoyait le miroir flattait ma coquetterie d’adolescent.
Bonjour, j’ai une fracture à l’os cuboide, depuis le 8 juin à la suite d’un accident’ de travail. Le problème c’est que au départ le médecin m’a fait une radio et il n’a rien vu… Il en a donc déduit que j’avais une simple contusions du 5ème métatarse. Comme j’avais toujours mal en marchant je suis retournée faire des examens à la suite d’un scanner et une IRM 8 il s’est avéré que l’os cuboide est fracturé, mais ils l’ont vu un mois seulement après soir le 6 juillet, j’ai donc été plâtrée et normalement je dois voir un médecin du sport le 5 août .
Alors si ce n’est pas déjà fait, explorez-donc cette piste, je vous le conseille. Le jour où j’ai su que j’étais surdouée, je n’ai plus eu honte de toutes ces manies et parades développées au fil des années, qui semblaient aux yeux des autres complètement ridicules,et j’ai appris à être fière de ce qui me semble aujourd’hui un véritable don, et qui me construit entièrement. L’hypersensibilité est à la fois une grande vulnérabilité, cela, il faut l’accepter, mais c’est en même temps une grande force et un atout immense…
bonjour me revoila après 4 mois passé de cette fracture du cuboïde, j’ai passé un scanner le 30 septembre qui à révélé « fractures avec arrachements  » ancienne au niveau du cuboïde et j’ai passé un IRM le 7 octobre qui a confirmé les fractures arrachements mais aussi révélé un oedeme osseux au niveau du cuboide et un épanchement dans le pied. j’ai vue mon chir ortho le 30 septembre le 7 et 31 octobre et le 2 décembre il me dit toujours la meme chose être patiente que la douleur finira par partir et il me redonne rendez vous, j’ai eu 17 séances de kiné la douleur est toujours la, il ne se passe pas un jour sans que j’ai mal, mon kiné m’a dit qu’il n’y avait que l’opération pour moi, mais le chir qui me suit n’a pas l’air du même avis. En ce moment j’ai tellement mal que je me demande si mon os n’aurait pas re cassé ? il m’arrive souvent de devoir reprendre les béquilles car je ne peux pas poser le pied à terre tellement j’ai mal. Est ce normal ? aucuns médicament me soulage j’ai une panoplie d’anti douleur qui m’ont étés prescrit et aucun d’eux n’est efficace. Je suis complétement désespéré. je dois revoir le chir le 26 decembre, mais je me demande si ça vaut la peine mon rendez vous ne dure jamais plus de 5 minutes sans exagéré, il me demande comment ça va je lui répond et il me redonne rendez vous et me refais un arret de travail, sans même examiner mon pied. je ne peux pas continuer comme ça je n’en peux plus d’etre a la maison d’avoir mal et de dormir très peu à cause de la douleur, ça fait 4 mois que je ne sais plus ce qu’est une vraie nuit de sommeil et mon humeur en est le reflet.

ce matin je me suis levé avec une douleur peu supportable sous le dessous du pied intérieur et cette grosseur sur le dessus du pied qui est assez dur et dès que j’appuie sur cette grosseur la douleur ce fait beaucoup plus vif en dessous du pied, j’ai vraiment beaucoup de mal à marcher, cette douleur est constante que ce soit au repos ou à la marche, mais se fait ressentir plus fort à la marche. Je me demande si c’est normal ou si il faut que je consulte en urgence ?
Le médecin pensant a un problème lombaire me prescrit IRm lombaire, j ai de l’arthrose connu depuis + de 10 ans non douloureuse mais pense que cela vient d’ un nerf coincé, rien de probant donc on laisse courir……….. Une ordonnance kiné pour les lombaires m’est prescrite; avec le kiné en mai donc je fais quelques séances qui seront en réalité pour le pied qui est dur contacté enflammé……… un peu de soulagement, mais le médecin revu et revu reste sur l e principe qu’il faut que je sois patience ça va passer, mais au fils de s mois les douleurs s’accentuent.

Les sandales argentées sont une bonne idée. Pour le reste des accessoires, du doré, de l’argenté, du rouge ou du corail iront très bien avec cette robe et dans l’esprit festif d’un mariage. Pensez à des gros bracelets, de belles boucles d’oreilles. Pour d’autres idées, je vous invite à vous reporter à cet article : https://www.bienhabillee.com/les-accessoires-qui-donnent-du-style/
Pensez à la couleur ! Certes une belle robe noire sera parfaite mais seulement portée avec des accessoires qui contrastent. Lors des beaux jours, osez la couleur et les imprimés. La couleur saura mettre en valeur votre teint, et vous distinguera de toutes les autres femmes. Si vous ne savez pas comment porter la couleur, reportez-vous à mon article : Comment associer les couleurs entre elles.
Quand vous parlez de « douleurs » à la reprise, il serait intéressant que vous précisiez le type de ces douleurs : elles sont survenues pendant la course mais ont-elles disparues après l’échauffement ? Ont-elles au contraire persisté après la séance ? Vous ont-elles gêné la nuit et le lendemain après cet entraînement ? Il n’est pas illogique d’avoir des douleurs de reprise après un long arrêt de la course à pied et ce n’est pas forcément une raison de s’inquiéter et d’arrêter immédiatement. Dans votre cas, je vous propose de partir sur la certitude que vous avez été bien soigné et que la reprise doit être envisagée selon un protocole très précis. Alternez sports portés (vélo, natation, elliptique) et course à pied. Reprenez la course à pied selon le programme suivant avec une sortie tous les trois jours :
Au vu de votre âge et du sport que vous pratiquez, le choix de vous opérer a été tout à fait logique. Le protocole de rééducation est ensuite très codifié et vous décrivez très bien l’organisation mise en place par les professionnels de santé qui vous accompagnent. Sachez leur faire confiance et respecter les différentes étapes qu’ils vous ont indiquées, notamment dans les variations de l’inclinaison de l’articulation de la cheville.
Ohh quel soulagement!!J avais besoin d être rassurée. Pour le réveillon je m en remettrai! Lol. Avec 2 enfants en bas âge, c est plus cela qui m embête. La chaussure est faite de sorte que l appui se fera sur l arrière du pied d après ma pharmacienne. J ai du mal a imaginer marcher avec plusieurs semaines. Mais au moins je pourrais enfin poser le pied au sol. Je suis arrêtée jusqu au 8 janvier mais selon vous la rééducation peut prendre jusqu a combien de temps? La conduite pourra etre envisagée?
×