Félicitations pour ce bel événement ! La tenue que tu as choisie est élégante et les couleurs envisagées pour les accessoires fonctionnent bien. Pour les chaussures il est préférable de choisir une couleur parmi celles de la tenue. Les chaussures blanches sont toutefois difficiles à porter, donc à éviter. Des chaussures corail ajouteront du peps à l’ensemble, mais elles seront parfaites en argenté ou rose poudré si d’autres éléments sont dans ces coloris 🙂
La douleur que vous avez ressenti lors d’un faux mouvement peut-être une douleur mécanique traumatique en rapport avec une pathologie tendino-mlusculaire, équivalent d’une déchirure musculaire des muscles de la plante du pied, ou d’une inflammation tendineuse parfois en rapport avec une « épine calcanéenne » (calcification sous et/ou derrière le calcanéum).

bonjour voila g fait une chute avec fracture du talus du 2eme cuneiforme et de l os naviculaire avec apparement tassement des articulations. mon chirurgien ma pose une attele demi equin sans appui. j ai cette attelle depuis le 3 decembre et g rdv avec chirurgien demain le 20 janvier. la quand je posr attele pr douche g une douleur comme un tiraillement au niveau du dessus du pied si mon pied tourne un peu. la radio de controle est normale mai pour voir la fracture ils ont du faire un scanner donc j ai peur que mon chirurgien pense a la consolidation alors que non. on m avai parle aussi par la suite d une operation pour eviter arthrosr mai je n en sais pas plus. est ce que petite douleur est normale ou pas car cela m inkiete pour la suite car comme j ai un corset car j ai eu aussi 2 vertebres cassees g eviter les acoups donc me sui appuye sur bord attelle au niveau des doigts de pieds. j espere que cela n aura pa aggrave car la j aimerai bien pouvoir marcher correctement
Nous veillons à préserver nos enfants des surstimulations en général… Par exemple ma fille a l’école (elle est au CP :-)) peut mettre son casque (rose fluo) s’il y a trop de bruit, ou sortir de classe au besoin pour souffler 5 min… Et ses copains ont complètement intégré cela, sans souci. Et mon Loulou allait jusqu’à se frapper les yeux de douleur s’il y avait trop de lumière, maintenant il sait prendre ses lunettes de soleil… 

Mettre de la crème : Assouplir la peau de ses pieds est primordial pour faciliter le port des talons et en diminuer la douleur : «La crème hydratante, l'huile et même le beurre de karité, sont efficaces pour nourrir ses pieds. Il suffit ensuite de choisir le produit qui vous correspond le mieux, et d'en appliquer régulièrement, soit une fois par semaine», précise Arnaud De Fierkowsky.
Tout d’abord, merci pour l’article que je trouve très intéressant. Je cherche une solution pour mon fils depuis des années et ceci est peut-être un début de réponse. A 12 ans, il a une alimentation TRES sélective. J’ai le choix entre 6-7 plats et dès que je change un rien la recette (ou la marque des produits), il le goute et ne mange pas. Il refuse ou n’arrive pas à tester de nouveaux aliments. Il fait un blocage. Aucun légumes, et il mange bananes Chiquita, pommes et quelques noix comme fruit (de temps en temps). C’est tout. Evidemment, je m’inquiète fort pour sa santé, cela me ronge. Nous avons essayé quelquefois de l’obliger et on l’a laissé à table lonnnnnngtemps, nous sommes allés consulter des psychologues, nous avons essayer de désensibiliser son palais par des massages chez une kiné,… rien n’y fait. Je pensais que c’était de la mauvaise volonté et que ça se passait uniquement dans sa tête mais peut-être pas. C’est aussi un gros problème au point de vue social (chez les copains, au resto, lors des sorties scolaires,…). De plus, la famille et les connaissances me reprochent à la limite de ne pas réussir à le faire manger. On lui a fait passer des tests chez un neuropsychologue, il est HP, je ne sais pas s’il y a un rapport. Sa soeur est très sensible au bruit et cela pose beaucoup de problèmes en classe. Qu’est-ce que je pourrais faire de plus? Auriez-vous, par hasard, un conseil à me donner? Ô désespoir… ;-P
bonjour j’ai été vicyime d’une entorse des ligaments externes latéraux il y a 3 semaines, attelle et béquilles depuis mais douleur toujours très importante au niveau du cuboide et des cuneiformes, platrer serait illa solution ou est il trop tard? conduire, marcher, station debout sont douloureux, et bien sur rotation du pied encore plus, cela m’inquiete, qu’en pensez vous? merci de votre aide
bonjour il y à 10 mois 7mai 2013 je me suis tordu la cheville entre deux marches la pointe du pied sur la marche du bas et le talon sur la marche du haut j’ai sentit ma cheville se tordre vers l’extérieur je l’ai retenue et la un énorme craquement une douleur vive je me suis assise et quasiment immédiatement impossible de poser le pied par terre. une douleur vive à l’intérieur du pied. (mystère pour le docteur qui me certifie que je devrais avoir mal à l’extérieur) diagnostique à l’époque entorse du ligament interne et du tendon d’achile. un mois de béquilles aucune amélioration deux mois d’arrêt de travail. j’ai eu mal tout l’été qui a suivit le kiné me faisait mal… le docteur m’avait dit 6 mois de douleur je pensais que c’était normal… arrivé cet hiver décembre 2013 à février 2014 les douleurs ont empirées (ski intensif et je suis serveuse j’étais sous codéine pour travailler). Je décide d’en parler à un autre médecin il me prescrit un irm fracture de l’os naviculaire qui date certainement d’il y à 10 mois…. aujourd’hui je suis plâtrée pour un mois à la suite de cet immobilisation le docteur ne veut pas me faire un irm de contrôle seulement si j’ai mal quand je remarcherais… je suis un peu inquiète car ça fait 10 mois que j’ai cette fracture on a déjà perdu beaucoup de temps j’ai peur que ça ne se consolide pas et si j’ai besoin d’une opération je préférai l’avoir au plus vite et pas passer encore un été de plus à ne rien faire…. à votre avis je dois lui demander l’irm ?
• Oser préciser ses préférences de température. Si vous vous brûlez constamment lorsque vous commandez des boissons, n’hésitez pas à demander de les couper avec du liquide froid ou même de servir votre boisson à température moins élevée ! Par exemple à Starbucks je demande maintenant la température enfant (les baristas savent ce que c’est, ça fait partie des options proposées).
Il m’était arrivé de reprendre à mon compte ces fadaises, sans méchanceté ni volonté de les écraser de ma supériorité. Ce qui me plaisait, sans en avoir vraiment conscience, c’était d’observer dans leurs regards et leurs mimiques inquiètes la même crainte que je ressentais moi-même à l’idée de la menace possible d’une éventuelle correction au martinet de la part de notre directrice.
Le scotch en mousse (ici direct from the US : Dr Scholl’s Rub Relief) ou en bande de gel à découper (Hansaplast Coupez, Collez Marchez !) et placer dans la chaussure, à l’endroit où ça va faire mal : en général l’arrière du pied, qui frotte avec notre talon, ou encore le devant du pied, à l’endroit du décolleté (à la naissance des orteils) ou du bout ouvert (sur les orteils).
Les douleurs que vous décrivez, brûlures et décharges électriques, me font penser qu’il existe actuellement des signes de compression d’un nerf situé sous le pied. Avant de vous proposer des infiltrations de PRP, les médecins qui vous suivent ont sans doute tenté de préciser quel est le nerf qui souffre et où se situe la compression. Là encore, il n’est jamais facile de repérer l’origine d’une telle douleur.
Je suis une femme de 25 ans, je cours 3 à 4 fois par semaine et j’ai une douleur au niveau du tendon d’Achille gauche. Je n’ai rien ressenti de particulier lors de ma séance de jeudi soir, mais le vendredi j’ai commencé à ressentir cette douleur qui ne s’estompe pas, elle apparait plutôt lorsque je lève le pied et j’ai moins de douleur lorsque je suis en talon plutôt qu’à plat. Petit footing le samedi matin, les début était très douloureux puis la douleur est devenue supportable, mais la douleur est toujours là après l’effort.
Pour conclure, je vous propose d’aller encore plus loin dans les explorations radiologiques et de ne pas agresser cette articulation qui souffre par la marche. Ne soyez pas inquiet (e), vous allez pouvoir reprendre vos activités sportives dans quelques semaines, mais soyez intransigeant (e) sur l’origine exacte de vos douleurs. Il n’est pas possible de bien vous traiter et de vous donner un pronostic précis si l’ensemble des atteintes ligamentaires, cartilagineuses et osseuses de votre cheville n’a pas été exploré.
Tout le monde connaît l’astuce des semelles, surtout si vous n’avez pu trouver la bonne pointure pour vos chaussures de rêves 😉 Bon l’idée ici c’est surtout d’utiliser des semelles pour être 100% à l’aise. Pour éviter toute transpiration et donc ampoules (frottements, frottements et re-frottements, ça fait des dommages forcément), utilisez des semelles complètes. Au contraire d’une semelle simple qui protège le dessous du pied, la semelle entière protège aussi le dessus, comme une chaussette, tout en restant discrète.

Merci pour votre réponse.Comme c’était prévu, j’ai enlevé mon platre après 45J d’immobilisation.Avant l’ablation j’ai fait une radio F/P du pied.Cette dernière a confirmée une consolidation de la fracture.Actuellement je n’ai aucune douleur au niveau du siège de la fracture mais vu que cette dernière a été associée à un arrachement du ligament calcanéo-cuboidien je ressens des douleurs en avant de la malléole externe surtout lors du mouvement d’inversion.Pour l’arrachement est ce que c possible qu’il lui faut plus de 45 j pour qu’il soit bien guéri???est ce qu’il ya une indication d’échographie pr s’assurer de l’état de cet arrachement???Merci bcp
Les péritendinites : le traitement de cette inflammation du péritendon est centré, bien évidement puisqu’il s’agit d’une inflammation,  sur les anti-inflammatoires : traitement local (glace, gel anti inflammatoire, tissu ou pansement aux anti-inflammatoires,  …), traitement général (c’est-à-dire anti-inflammatoire par la bouche) et le repos sportif de quelques jours. Généralement, ces péritendinites ont une évolution  courte et l’on obtient assez facilement une guérison. C’est la douleur d’Achille « la plus sympathique »  pour un sportif.
Comme vous, je suis surpris par le diagnostic un peu trop simple des différents médecins que vous avez consulté. Mais je suis rassuré par le fait que ces spécialistes s’accordent pour donner le même diagnostic. Je suis aussi rassuré par le fait que l’analyse de sang de votre fille est normale et qu’elle ne montre aucun signe d’inflammation articulaire. De quand date cette analyse de sang ? Si elle date de plus de deux mois, il serait intéressant d’en faire une nouvelle pour analyser de manière très complète les facteurs biologiques de l’inflammation et s’assurer qu’ils ne varient pas. Si cette analyse reste normale et ne montre aucune variation par rapport à la première, il faudra en effet rester sur un diagnostic simplement mécanique et ne pas s’inquiéter.
6 semaines est un minimum pour ce genre de fracture. Par contre, ne vous fiez pas toujours corps et âme à ce que vous trouvez sur internet. Il est normal et assez compréhensible que ceux qui s’y épanchent soient ceux qui aient eu des problèmes particuliers et aient envie de les partager. Lorsque tout va bien et qu’il n’y a rien à dire, vous n’en trouverez pas de commentaire.
voici quelques nouvelles sur mon évolution d aponevrose. a ce jour je peux dire que je suis presque guéri. ondes de chocs une fois par semaine avec étirements( étirements a faire entres chaque séances de kiné deux fois par jours c est tres bien) et surtout si je peux être de bon conseil et croyez moi réapprenez a poser le talon pour étirer l aponevrose et reprendre confiance en soi.j ai vraiment eu un bon kine car c est lui qui m a explique tout ça(il faut que votre kine vous explique tout ca c est important). je peux vous dire a aujourd hui que je repose le talon,je ne boite plus et je n ai plus mal au levé. dommage que je ne peux pas vous donner mon facebook et mon numero de tel dans ce message sinon c est avec plaisir que je vous aurais conseille et remonte le moral car c est très dure et décourageant mais on en gueri et ça c est un chirurgien ortho et mon kine qui me l on dit. courage a vous et ne baisser pas les bras relisez a chaque fois si necessaire ce petit message
mais revenons en aux choses sérieuses: tout d’abord, si vous vous en êtes sorti aussi facilement de votre choc sur le voilier, c’est que votre os n’était certainement pas cassé. Plusieurs raisons pourraient alors expliquer la douleur que vous ressentez: une petite lésion osseuse tout de même qui a entraîné la formation d’un cal qui empiète un peu sur le trajet d’un nerf et l’irrite, un petit déplacement osseux même microscopique, une légère modification de votre statique, ou la formation d’un petit oedème très localisé qui vient comprimer un nerf lorsque vous pratiquez une activité physique intense.
Chère Emma, ce blog est une petite perle de douceur et d’élégance, et les news letters un vrai cadeau! Alors, voilà, comment s’habiller à un mariage quand c’est le sien?? Je n’opte pas pour la robe blanche traditionnelle (mes deux enfants de 15 et 13 ans m’accompagnent à la mairie!) et j’ai eu un coup de coeur il y a quelques semaines pour une robe Jil Sander, gris nuage, style patineuse longueur midi, manches courtes, dont la matière alterne bandes de soie et bandes de tulle. Erreur? Nous serons fin octobre et je ne sais pas quoi mettre au dessus pour ne pas avoir froid. La robe est romantique mais assez minimaliste (on est chez Sander) et j’hésite entre une veste courte agnes b grise en laine pailletée, ou un petit perfecto nude en cuir pour la punchée un peu, ou un cardigan rouge sombre à bouton nacrés?? Ce jour là j’aimerais être toute belle pour mon chéri mais ni endimanchée ni tristounette ni nunuche… Au secour!
Le protocole de STANISH est un bon moyen de remédier a des pbs de tendon d’Achille. Vs taper sur le net et vs prenez l’article de l’université de NANTES . Je l’ai fait en le respectant a la lettre . J’avais une rupture partielle sur chaque tendon de 7mm. En cas de début de douleur sur vos tendons ne pas insister et traiter de suite sous peine de pbs plus graves et d’arrêt long . Ne pas oublier que le tendon d’Achille tient notre corps
Si la course est impossible car beaucoup trop douloureuse, le mieux est d’arrêter de courir pendant plusieurs semaines et d’être suivi par un kinésithérapeute deux à trois fois par semaine. Les protocoles de renforcement tendineux et musculaire associés à du travail d’équilibre sont précis et bien connus des professionnels de santé qui encadrent les sportifs. Ce traitement de rééducation est le plus souvent associé à une réactivation de la cicatrisation par des méthodes qui ont fait leurs preuves : massage transverse profond, ondes de choc, laser, éventuellement injections de plasma riche en plaquettes (PRP).

L’industrie de la chaussure n’a rien de futile : elle fait intervenir le marché mondial des peausseries, la science de la podologie, le design, lié à la créativité et à la circulation des idées, le travail du cuir, science ancienne importée en Espagne par les Arabes avant le VIIIe siècle. La chaussure est un condensé de civilisation à nos pieds. Quoi de plus sérieux?? De plus, les sages orientaux disent que la mort commence par les pieds et monte… rien de plus précieux que le soulier, donc.
Au retour le soir à votre domicile, je vous propose de glacer pendant vingt minutes la zone douloureuse en appliquant une poche de glace à travers un linge mouillé puis de recommencer avant de vous coucher. Mieux vaut ne pas masser avec les pommades anti-inflammatoires mais vous pouvez coller sur le tendon douloureux des « patchs » d’anti-inflammatoires qui vont diffuser toute la nuit leur principe actif plus profondément au niveau de la lésion. Dans la journée, lors de vos déplacements, essayez d’utiliser des chaussures faites pour le sport et mieux encore pour le running.
– une modification progressive de la foulée en course avec une attaque du sol par l’avant du pied et une réduction de l’amplitude pour diminuer les chocs ainsi qu’un redressement du dos (faites le test en courant pieds nus et voyez comment votre pied se place naturellement, essayez de faire de même progressivement lors des entraînements) malgré ce qu’on veut nous faire croire, il n’est pas forcément nécessaire de lutter contre la pronation qui n’est autre que le mouvement naturel du pied, il suffit de l’apprivoiser et de s’y adapter.
Conclusion, sans être alarmiste je chercherais à votre place à vérifier que votre fracture évolue de manière normale en retournant consulter et en faisant le forcing si il faut pour passer une radio, pourquoi pas une scintigraphie et qu’un spécialiste puisse vous dire si votre état est normal ou s’il vous faut prendre encore des précautions ou vous abstenir de tout appui.
Flore confirme que l'"âge" des chaussures a son importance: "Le plus douloureux, c'est la pression du cuir et non la hauteur du talon. Une fois ce point-là réglé, le port des talons devient une partie de plaisir! Pour que mes chaussures deviennent des chaussons, je les porte occasionnellement au bureau. Même si je ne fais que rester assise, elles se forment peu à peu à mes pieds." 
Neoclassique, vous me faites hurler de rire : n’êtes vous pas fatigué de répéter les mêmes « fadaises »…excusez-moi, mais devant tant de lourdeur dans la répétition, rien d’autre ne me vient à l’esprit…….compléments capillaires, visage trafiqué, expression crispée et quoi encore…..mais que vous a t-elle donc fait la Princesse des Asturies pour débiter à la moindre occasion , un flot d’appréciations qui viennent tout droit des caniveaux d’internet, vous savez , ceux qui permettent de se « répandre » sous couvert de l’anonymat?
aponévrose art articulation beauté calcanéus chaussettes chaussure chaussures chirurgie cors dermatologue douleur durillon déformation esthétisme fracture féminin hallux valgus inflammation ligaments marche massage muscles mycose noir ongles orteils os peau pied pied plat pieds podologue poisson protecteurs semelles soins statique talon tatouage tendon tong valgus vernis voute

(il faut que je prenne un peu plus de temps pour te faire un feed back de ces derniers temps, où mes habitudes et ma garde robe ont été boostées par tes conseils entre autres par le programme bh et par tous tes articles. J’en “sens” les bénéfices, je prends plaisir à m’habiller et à trouver de chouettes associations, à trouver de nouveaux styles et de nouvelles couleurs, et surtout j’en reçois des remarques positives!! –>merci!!)

Il est primordial de bien choisir ses chaussures à talons. D’emblée, on oublie les matières synthétiques et on investit dans un modèle en cuir souple et confortable qui empêchera le pied de transpirer. L’arrière du soulier, appelé le contrefort, doit absolument être flexible. S’il est trop rigide, il va forcément nous faire mal et provoquer des ampoules. Ensuite, il ne faut pas que la cambrure de l’escarpin soit trop verticale, sinon ce dernier ne pourra pas épouser la forme naturelle du pied. Et bien entendu, on respecte sa pointure : rien de pire que des orteils comprimés (surtout le petit dernier, bien trop souvent malmené).
×