Une nouvelle saison commence ! Et malgré notre dressing bien rempli, j’ai une envie folle d’acheter une nouvelle paire de chaussures. Mais cette année, je ne me trompe pas ! Hors de question d’acheter une de ces paires qui me font souffrir dès 10min de marche. Alors voici 3 petits conseils pour vous trouver une paire de chaussures à talons design mais confortables !

Cette nouvelle étape dans mon repentir fut encore plus humiliante. A la crainte du châtiment s’ajoutait désormais la crainte du ridicule. Tiré par une oreille, mes vêtements entravant mes pieds, j’avais de la peine à garder mon équilibre. Avançant d’une démarche cahotante qui menaçait de me faire trébucher à chaque pas, je n’avais plus aucune possibilité de me soustraire à la curiosité du jeune homme qui ne perdait pas des yeux mon pénis qui oscillait entre mes cuisses.
je souffre d’ une douleur récurrente au tendon d’ Achille gauche , j’ai pris une période de repos et mis des semelles fabriquées par un podologue je me suis remis a courir et de nouveau une tendinite est apparue ,10 séances de kiné m’ ont été prescrites par mon médecin . A l’ issue j’ ai investi dans une paire de chaussures Oka One avec semelles épaisses pour les amortis rien y fait la douleur reviens. Il y a t- il une solution ? merci
Ces coussinets sont à placer sous votre avant-pied pour empêcher votre pied de glisser vers l’avant et éviter les douleurs au niveau de la plante de vos pieds. Ils vous procureront plus de confort lorsque vous portez des hauts talons et surtout des escarpins. Attention, ce n’est pas non plus un remède miracle. Ils améliorent le confort d’une chaussure inconfortable à la base mais il y aura toujours une surcharge sur l’avant du pied, loi de la gravité oblige. Essayez donc de porter vos hauts talons un nombre d’heures limité et prévoyez une paire de rechange durant la journée si vous avez l’occasion de mettre vos pieds au repos quand vous êtes assise à votre bureau ou que vous faites une pause repas par exemple. Changez-vous discrètement aux toilettes, ni vue ni connue !
depuis j'ai de grosse douleur, sur limoges(mon domicile) mon generaliste ma fai passer plusieur examen (irm,infiltration,seintigraphie,kine) j'ai vue plusieur medecin (chirurgien,rhumatologue) ,tout ceux ci a abouti a plusieur diagnostique mais rien de vraiment concret,aucun en commun, en ayant toujour ces douleur et travaillant dans le domaine sanitaire et social (amp) que je ne peut exercer pour mes douleur depuis 5 mois je me pose des question?
Sur le plan thérapeutique, courir avec des chaussures et des semelles parfaitement adaptées, c’est le début de la sagesse. Glacer pendant 20 minutes à la fin des séances puis recommencer avant le coucher, c’est une très bonne technique préventive. Revoir son entrainement avec les conseils d’un entraineur, c’est incontournable. Je vous propose aussi d’être pris en charge régulièrement par un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs. Ce kiné pourra mettre en place des traitements manuels et physiques pour calmer la douleur et accélérer la cicatrisation de la blessure tendineuse. Enfin, il surveillera votre technique pour étirer les muscles de la jambe et vous expliquera comment renforcer le triceps sural selon le protocole de Stanish. Une fois les soins terminés, vous devrez reproduire ces techniques après les séances d’entrainement au minimum deux à trois fois par semaine.
Les étirements de la structure musculaire et tendineuse suro-achilléo-plantaire doivent être eux aussi à réaliser et à privilégier. Le travail d’équilibre et de proprioception est incontournable. L’analyse du déroulé du pied chez un podologue du sport permettra de mieux comprendre votre technique de course et d’envisager l’utilisation d’une semelle orthopédique pour éviter le surmenage de la voute plantaire.

La FESSÉE. Mais pourquoi ce mot me martelait-il la tête jusqu’à l’obsession ? Et pourquoi ce « LA » au lieu du quelconque « UNE » ?... Parce que je savais depuis longtemps que, dans cette institution privée pour garçons, c’était le châtiment suprême, unique et sans rival à comparer des autres punitions et pénitences les plus communes. Au reste, n’ironisait-on pas chez nos professeurs « ce n’est pas le fond de votre culotte qui a besoin de la fessée ».
Bonjour ! je n’ai pas de conclusions comme la plus part des com’s, mais depuis un entrainement de basket ( ou nous avons fait des exercices qui peuvent etre imprudent lorsqu’on ne fait pas attention) et le lendemain aprem, j’ai eu extremement mal ( sur le coup je n’ai rien sentie , lors de mon entrainement) , a peu pres vers l’os naviculaire , et la douleur ne s’arrete pas ou si mais pendant un last de temps faible, et je me demandais si vous pensiez que je devait aller consulter ou pas ? ou attendre quelque jours, mais je reprend les cours dans 2 jours donc ^^ et je fais 6heures de sports dans la semaine, donc sa m’embeterais beaucoup .. merci pour votre reponse !

Bonjour et merci mr Pruvost, les analyse date de debut avril une fois la prise de sang revelait une vitesse de sedimentation a 14 mais quelques jours après a 8 pour eux c’est rien de méchant, nous avons un rdv pour une hospitalisation de jours a debre dans 2 semaine mais ils on déjà écarté la maladie de sever mon pediatre de ville ne comprends pas même le podologue pour lui sa ressemble a une maladie de sever aujourdhui ma fille ne se plaint plus depuis quelque jours elle marche sur la pointe des pieds parceque ses talons lui font encore un peu mal il y’a encore quelque semaine elle arrivé même pas a enfiler des chaussette tellement elle avait mal, les semelles orthopedique la soulage bien, et fait même du vélo, le rhumatologue de debre en l osculant et en lisant le compte rendu de l hopital de pontoise là ou ma fille a séjourné c’est de suite range de leur côté, j’ai l impression qu’il pense qu’elle simule un peu on est dérouté, il remette ses douleur sur le compte dun déménagement mais ma fille a eu mal avant et elle c’etait déjà pleinte l an passé après le sport d’une douleur a l arriere du genoux qui est passé au bout de quelques jours, j’ai aussi vu sur certain forum que certain enfants atteint de la maladie de sever avait également des répercussions au niveaux des chevilles, genoux, hanche et c’est leur orthopediste qui leur a dit que c’etait du a cette maladie! parfois j’ai même peur que se soit une spondylartrite mais bon eux on vraiment ecarter toute maladie inflammatoire ! merci de vos conseils

l’algodystrophie ou syndrôme douloureux complexe régional est un ensemble de manifestations localisées au niveau d’une zone traumatisée et qui retarde un retour à la normal avec des troubles de la micro-circulation et des douleurs. Rassurez vous, même si ce problème ne se résout que lentement, il se résout. Vous allez avoir qq semaines ou mois à passer et puis vous récupérerez vos pieds d’avant et votre agilité. Et surtout soyez zen et positif car il existe une influence du psychisme sur la guérison de ce syndrôme.
J’ai éssayé il y a un mois les ondes de chocs qui n’ont rien donné… jusqu’à qu’on change un peu le protocole de soin en accord avec le kiné. Le souci est que les ondes de chocs n’étaient pas assez fortes at appuyées pour provoquer une inflammation suffisante de l’aponévrose. Après 3 séances à « dérouiller » lors des ondes de chocs, c’est le jour et la nuit et je me remets à espérer ! Bref, plus aucune douleur le matin au réveil. Je n’ai pas essayé de recourir mais je vais me donner le temps avant de reprendre la course à pied.
Pouvez vous m’aider je suis aussi contrainte à allez en boîte de nuit et étant tres´ jalouse je veux etre LA plus belle ! Je suis de taille moyenne avec de grandes jambes, silhouette fine, cheveux châtain jusqu’au milieu du dos, yeux bleus. Voilà je voudrais savoir comment m’habiller si je privilège robe ou legin moulant, chaussures à talon ou simplement bottines, quel maquillage et coiffure
Bonjour, première séance de kiné faîte aujourd’hui ! J’y vais une fois par semaine pour exercices et massages de la cicatrice ! Et après des semelles car j’ai un pied plat maintenant.J’ai lu que au mieux, il y aurais seulement de l’arthrose et au pire une arthrodèse. Mais je suis jeune ( 14 ans ! ) alors est-ce que dans mon cas j’aurais ni l’un ni l’autre ?
Niveau cheveux, pensez à les ordonner et pourquoi pas porter un joli accessoire pour les habiller? Une fois de plus, beaucoup de femmes n’osent pas (ou oublient ?) de porter de jolies barrettes à ornements ou de beaux headbands. S’habiller pour aller en boîte de nuit est aussi l’occasion d’en mettre alors profitez-en en enfilant un foulard dans vos cheveux style Brigitte Bardot ou un serre-tête façon princesse.
Je suis particulièrement sensible au niveau des sens quand je suis fatiguée. Le reste du temps, je suis capable de me créer une barrière, mais elle ne tient plus quand je suis épuisée où migraineuse. Et dans ces cas là, j’ai l’impression que tout m’agresse (je suis alors particulièrement sensible au bruit). Pour les odeurs, je porte presque toujours une écharpe, afin de pouvoir mettre le nez dedans et retrouver des odeurs familières quand je suis agressée à ce niveau là.
J’écris aussi cet article pour changer le regard sur l’hypersensibilité, la faire connaître, sans pour autant la dramatiser. L’hypersensibilité n’est pas une maladie. C’est juste que le seuil de stimulation sensorielle varie selon les personnes, et chez les hypersensibles il est extrêmement bas : les stimuli arrivent sans filtre dans le cerveau et monopolisent toute l’attention. Un peu comme des ondes radio qui viennent brouiller tous les autres signaux. Personnellement, mon hypersensibilité concerne tous mes sens mais certaines personnes ne sont concernées que par un des sens (hyperacousie par exemple). La personne hypersensible a donc très vite l’impression d’être totalement submergée par le monde extérieur. Elle ressent alors de la fatigue, de l’irritabilité et des problèmes de concentration. Cela peut aller jusqu’à des pleurs, une crise d’angoisse ou des grosses migraines.

je souhaite faire part de mon experience; je me suis fracturé l’os naviculaire en retombant d’un petit coup de pied sauté droit, et j’ai imaginé que je m’etais tordu la cheville gauche car j’ai eu la même sensation de douleur (en beaucoup intense) enfait je ne sais pas très bien si je me suis tordu la cheville ou le pied bref impossible de marcher dessus et quand je le posais parterre je souffrais, et donc j’ai été à l’hopital et été platré 6semaines avec piqûres d’anti-coagulant… On m’a enlevé le plâtre et l’orthopédiste m’a dit que je pouvais reprendre le sport ainsi que les coups de pieds 6semaines plus tard en fesant en attendant de l’auto-réeducation, j’ai donc fais tous ce qu’il m’a dit et j’ai repris petit à petit le sport (vélo, karaté…), mais quelque jours après les 6semaines, en jouant tranquilement au football j’ai eu une vive douleur autour de la fracture, je suis retourné chez l’orthopédiste et passé des I.R.M qui ont décélées des oedèmes osseux relativement importants, l’orthopédiste m’a dispensé de sport pendant 6mois et m’a dit de repassé faire un bilan une fois ces 6mois passés, j’y suis allé et j’ai passé une I.R.M dont je recois les résultats Lundi, je vous donnerais des nouvelles, en attendant je voudrais vous conseiller de ne SURTOUT PAS VOULOIR « DANSER PLUS VITE QUE LA MUSIQUE » vous perderez enormément de temps et d’argent, moi j’ai respecté tous ce que m’a dis le medecin et j’ai quand même eu des problèmes. BREF à bientot et merci beaucoup pour ce site car c’est le seul qui sujette les fractures de l’os naviculaire.


A vous lire, les différents traitements efficaces sur les tendinopathies d’Achille ont tous été entrepris chez vous. Mais la douleur est toujours présente lors des tentatives de reprise de la course à pied. Il me manque plusieurs éléments essentiels pour bien vous répondre : votre âge, vos activités professionnelles et un diagnostic précis à l’échographie ou bien à l’IRM. Je peux imaginer que vous êtes victime d’une tendinopathie fissuraire du corps du tendon puisque vous avez subi des injections de PRP, mais j’aimerais en être certain pour mieux vous orienter.
je me suis cassé l’os naviculaire droit + arrachement du ligament calcanéo-cuboidien du mm coté le 16/01/2013 suite à une chute de hauteur.Je suis pr le moment sous platre.Le traumato m’a prescrit une immobilisation platrée pdt 45 j.Bientot le jour prévu pr controle afin d’enlever le platre et moi j’ai peur de ne pas pouvoir l’enlever à tps (faute de consolidation incomplete)!!!
J’ai éssayé il y a un mois les ondes de chocs qui n’ont rien donné… jusqu’à qu’on change un peu le protocole de soin en accord avec le kiné. Le souci est que les ondes de chocs n’étaient pas assez fortes at appuyées pour provoquer une inflammation suffisante de l’aponévrose. Après 3 séances à « dérouiller » lors des ondes de chocs, c’est le jour et la nuit et je me remets à espérer ! Bref, plus aucune douleur le matin au réveil. Je n’ai pas essayé de recourir mais je vais me donner le temps avant de reprendre la course à pied.
Gardez les talons vertigineux pour les soirées ultra chics (et pas trop longues!), mais préférez des talons plus modestes – de 3 à 4 centimètres – pour les longues journées au bureau. Plus les talons sont hauts, plus votre centre de gravité est déplacé et vous force à adopter une posture peu naturelle sans compter que la plante de vos pieds porte tout votre poids (ou presque!)
Bonjour, pour commencer, j’ai 29 ans et je suis footballeur depuis toujours. Je m’entraine actuellement 3 fois par semaine avec match le weekend. Il y a 3 mois maintenant, j’ai commencé à avoir une douleur sous le pied, j’ai passé une échographie: diagnostique: aponévrose. On me prescrit des séances de kiné, de glacer, de faire des étirements et des plâtres à l’argile….ce que j’ai fait !! Une semaine plus tard, la douleur au tendon est toujours présente mais en plus de cela, une nouvelle douleur, cette fois au genou (même jambe), au dessus de la rotule apparait. Nouvelle écho: tendinite ! Je suis allé voir un podologue qui m’a prescrit des semelles que je porte quotidiennement maintenant. Mais 3 mois après, toujours les mêmes douleurs qui me gâchent la vie … J’ai passé une IRM du genou, on m’a bien confirmé la tendinite … Je ne comprends pas pourquoi 3 mois après, et avec tous les soins prodigués, je souffre toujours autant. Dans la vie, je suis prof EPS et de ce fait, je marche beaucoup et suis toujours debout.
• Garder des boules quiès (ou un casque) sur soi. Que vous soyez chez vous, dans les transports en commun ou au bureau, des boules quiès sont un indispensable. Là encore, j’ai mis des années avant de réaliser que j’en avais besoin et maintenant je ne m’en sépare plus quand je prends le train ! Si vous avez des difficultés à porter des choses dans les oreilles, il existe aussi des casques antibruit. Et pour les mélomanes, de nombreux modèles de casques audio ont maintenant une fonction « réducteur de bruit » (que je rêve d’acquérir). En plus vous pouvez activer le système antibruit sans écouter de la musique.

La hauteur des talons est le premier élément à prendre en compte. "Les chaussures sont très techniques, chaque millimètre peut faire la différence", confie la styliste, qui vise l'allure lorsqu'elle crée mais qui souhaite également que chaque paire "soit le plus confortable possible". Pour Carole, qui aime prendre un peu de hauteur, c'est "8 ou 9 cm, sinon je ne tiens pas toute la journée". 
bonjour à tous je suis atteinte d'une algodystrophie majeur dans le genou suite à une arthorscopie pendant 2 ans et dans mon malheur mes os sont devenus poreux je suis tombée de ma hauteur le mois d'octobre 2010 et j'ai fait une double fracture du condyle avec enfoncement derriere le genou actuellement je souffre nuit et jour avec la morphine à 300 mgs par jour ça ne suffit plus de plus l'algo c'est prolongée dans mon pied , cheville , orteils des souffrances interminables je suis reconnue handicapée mais je n'en peux plus j'ai pensé au suicide mais j'ai un enfant de 16 ans à charge seule plus d'amis personne sauf ma mere qui est agée et dessesperée je cherche un vrai crac de chirurgien qui pourrait m'enlever se membre ou avec un peu d'epoir me le reparer (m'enlever la douleur j'ai 40 ans j'etait tres sportive marcher pour moi c'est souffrir les courses l'horreur tomber une catastrophe on me bouscule je tombe la nuit je ne ressent plus mon membre il s'engourdit et quand le matin je pose le pied à terre mon dieu stoppeé cette souffrance par pitié!!! si vous connaissez un vrai chirurgien humain avec un peu de compassion qui maitrise des fractures dites inoperables je vous en prie aider moi je suis au bout corinne 0673431878 merci de m'avoir lu
Merci pour cet article très chouette plein de conseils cools. J’ai pris conscience de mon hypersensibilité sensorielle il y a déjà un petit moment maintenant. J’ai le goût et l’odorat très développés, ce qui fait que depuis longtemps je surprends mes proches en leur parlant d’une odeur passagère ou en pouvant dire en me trompant rarement tout ce qu’il y a dans un plat que je mange, incluant les épices. J’ai également une ouïe très sensible. Je me suis fait faire des bouchons d’oreilles il y a maintenant quelques années car j’ai découvert que j’avais des acouphènes. De plus, en tant que musicienne, cela me paraissait indispensable de protéger mes oreilles. Désormais je pars rarement sans.
cet après midi je me suis foulé le cheville. La douleur à été vive sur le coup mais c est atténué rapidement ne me gênant que très peut por marcher. Sauf à certain moment notamment quand mon pied est en extension ou encore lorsque mon pied est en appuie sur la face externe (mauvais aplomb) Mais la douleur n est pas localisé à la cheville. Mais sur le côté en allant vers le dessus du pied. Au touché j ai vraiment mal à un point spécifique qui d apres votre schéma se situerait au niveau du cuboide ou alors à la base des metatarses des deux derniers oreilles. Je ne présente aucun oedeme ni d hematome.
Merci pour la description très précise de votre tendinopathie calcanéenne. L’IRM montre bien que vous souffrez d’une enthésopathie puisque le corps du tendon est indemne mais que l’atteinte se situe essentiellement à la jonction entre le tendon et l’os. Votre douleur est survenue au départ de manière brutale ce qui est cohérent avec l’imagerie qui montre une petite rupture d’une partie des fibres du tendon à son insertion sur le calcanéum.

J’ai lu vos suggestions de traitement aux autres messages mais je n’ai pas vu de cas de fissure du tendon. Qu’est-ce qu’il est conseillé de faire ou non dans ce cas ? J’ai une grosseur sur le tendon , un démarrage douloureux le matin et une douleur présente toute la journée (je travaille debout) et s’amplifiant. Je ne peux pas courir ni trop accélérer le pas.

Enfin une probable tendinopathie nodulaire du tendon d’Achille qui peut se manifester par des douleurs et une gêne fonctionnelle lors de la marche ou de la course à pied. Elle peut aussi générer des difficultés au réveil ou lors d’une position assise prolongée du fait du caractère inflammatoire de cette pathologie. Là aussi, à priori, différents traitements vous ont été proposés. Pour cette atteinte du tendon d’Achille le port d’une talonnette est également conseillé, en s’assurant qu’elle ne favorise pas le frottement.


Bonjour, je pratique le tennis en compétition et j’ai mis environ un an avant de réaliser que je souffrais d’une tendinite du talon d’Achille. Les symptômes initiaux se caractérisaient par un difficulté à marcher au réveil et des douleur lorsque je portais des chaussures qui appuyaient sur le tendon. Après une échographie et 10 séances de kinésithérapie, j’ai repris le tennis intensivement et au bout de 3 ou 5 séances de 3h la douleur est revenue avec une légère inflammation. Depuis des anti-inflammatoires en phase aiguë et 10 séances d’onde de choc ma douleur a fortement diminué et après 4 semaines d’arrêt sportif, je n’ose plus forcer en entraînement. Quels conseils pourriez vous me donner pour limiter les risques de rechute et retrouver la confiance de mes appuis . Merci

Enfin, vous décrivez des douleurs bilatérales ce qui n’est pas habituel chez un coureur. Il n’est pas impossible que ces douleurs sous le pied soient le signe d’un début d’une maladie rhumatismale. Ceci expliquerait les difficultés à vous soigner. Le rhumatologue que vous allez consulter pourra faire une recherche en ce sens en vous prescrivant une analyse de sang. Gardez patience. Ces aponévrosites sont toujours longues et complexes à soigner mais je suis bien persuadé que les médecins, kinésithérapeutes et podologues qui vous entourent sauront vous guérir.

Bonjour, voilà que depuis 3 semaine bientôt j’ai mal à mon pied droit du à un choc sur le côté droit de mon pied. Pied enfle évidement des petits ématomes proche de mes 2 petits orteils. La douleur sur le moment c’est localisé sur le dessus du pied et en dessous du pied. A chaque fois que je m’appuie sur mon pied c’est une douleur inssupportable qui survient. Je marchais quand même mais en boitant énormément. (J’ai un travail ou je suis beaucoup debout). J’ai dun mal à bougé mes orteils.. pouvez vous m’aidez Merci, car je pense pas que je suis prête de guerrire pour le moment. Merci à vous.
La directrice lançait son martinet à intervalles réguliers, appliquant ses coups avec une force égale. Confusément, je saisis aussi que je ne serais pas de taille à lutter contre ces lanières qui semblaient déchirer peu à peu la peau de mes fesses en y laissant leurs cuisantes empreintes et que tôt ou tard j’étalerais ma faiblesse à la satisfaction probable du garçon.
Pensez aux mélanges de camaïeux de couleurs. Les camaïeux font partie d’une même gamme de couleurs, si vous choisissez une robe de couleur beige, vous pouvez porter des talons camel et des accessoires nude. Vous ne prenez pas de risque en restant dans les variations de mêmes teintes. Pour booster un peu ces couleurs basiques, optez pour un collier ou une bague de couleur forte (comme un beau turquoise ou un corail).

Suite à une chute dans les escaliers en tenant mon petit dernier dans les bras, j’ai préféré le protèger et ne me suis pas rattrapée. J’ai dégringolé de 5 marchés et mon pieds droit s’est retrouvé sous moi. Aux urgences, après une radio, le médecin me diagnostique une belle entorse malgré un pied bleu violet tout gonflé. Elle me dit de mettre 3 jours mon pied en décharge puis d’essayer de remarcher normalement. Au bout de 3 jours j’ai une douleur fulgurante dans le.mollet dès que je change de position et soupçonne une phlébite. Aux urgences d’un autre hôpital (1janvier), on le diagnostique effectivement une phlébite due à la chute et des radios sont à nouveau faites pour mon pied qui est encore très violet, très gonflé et comme engourdis. La doctoresse me montre un petit point noir sur le dessus du pied et me dit vous avez un arrachement ici on va vous prescrire une botte de marche, en attendant ne posez pas le pied par terre continuez à utiliser vos béquilles. Je commande la bande de contention, ma botte et de l’innohep. Je rappelle l’hôpital pour savoir ce que j’ai le droit de faire avec la botte. On me dit que je peux marcher avec la botte, sans béquilles et que je dois l’enlever la nuit.ok….rdv chez l’orthopediste 2 semaines plus tard. Radios de nouveau et là on me dit que j’ai une fracture du naviculaire (éclat légèrement déplacé) et un fracture au gros orteil. Voilà merci et l’orthopédiste est parti s’occuper d’un autre patient. J’ai donc demandé à l’infirmière qui le seconde si avec ces fractures je devais reprendre mes béquilles et garder la botte de marche la nuit. Elle m’a dit ne changez rien. On vous prolongé l’innohep, à dans 3 semaines. J’avais donc rdv ce lundi et là c’est un ai orthopédiste qui m’a vu après de nouvelles radios. L’orteil est consolidé mais pas le naviculaire, il me dit qu’il faut au moins 8 semaines. J’y retourne donc dans 3 semaines. Il m’a dit que maintenant que j’avais marché avec, je n’avais pas à décharger mon pied, qu’il fallait juste que je n’abuse pas….je suis assez en colère de tous ces diagnostics erronés et ces non-indications de la.marche à suivre pour guérir. J’ai peur de ne pas pouvoir laisser ma botte dans 3 semaines et cela m’embête d’autant plus que j’ai 3 jeunes enfants et que je sais pertinemment qu’il va falloir faire de la kiné. Pouvez-vous me donner votre avis là-dessus ? Ai-je vraiment compromis ma guérison en marchant avec la botte ? Merci d’avance.

je joue au basket à l’alm evreux (nationale 3) je souffre depuis 5 ou 6 mois de douleurs au tendon d’Achille gauche, j’ai arrêté le sport pendant 2 mois cet été en essayant de traiter la douleur, un premier médecin me parle d’une bursite, un deuxième me dit non et décide de traiter par onde de choc, je fais donc des ondes de choc (dr ledourner) mais rien n’y fait il y a eu quelques améliorations mais la douleur revient. Le kine décide donc d’arrêter les ondes car pour lui pas de tendinite mais plutôt la fameuse bursite. Comment faire pour la traiter, mon premier médecin me parle d’infiltration le kiné aussi, j’aimerais régler ce problème rapidement la saison va reprendre
Flore confirme que l'"âge" des chaussures a son importance: "Le plus douloureux, c'est la pression du cuir et non la hauteur du talon. Une fois ce point-là réglé, le port des talons devient une partie de plaisir! Pour que mes chaussures deviennent des chaussons, je les porte occasionnellement au bureau. Même si je ne fais que rester assise, elles se forment peu à peu à mes pieds." 
Je viens vers vous car je me suis blessée lors d’un match de foot, le 28 août dernier. Au démarrage d’un sprint, j’ai entendu un gros clash et ressenti un coup derrière ma cheville droite. Je suis tombée directe par terre, me disant que j’avais pris une semelle mais personne derrière moi. J’ai crompris direct que c’était le tendon d’Achille. Partie aux urgences, on m’a confirmé que j’avais une rupture complète du tendon d’Achille.
en fait j’ai terminé les traitements il y a 4 jours, je suis plâtrée depuis 11 jours, donc les 7 premiers jours où j’étais sous traitement je n’avais pas mal, je ne sentais rien, maintenant quand je suis à demi allongée ( il faut bien lire ou utiliser l’ordi!) j’ai des fourmillements, le pied tout endolori, et quand je me lève, j’ai très mal un bon moment puis ça passe, est- ce qu’il y a quelque chose faire? à part soulever le pied plus haut que le cœur à ce moment là je ne peux rien faire et le temps et tellement long quand on ne fait rien! et regarder son pied plâtré jusqu’au genou!
Cette nouvelle étape dans mon repentir fut encore plus humiliante. A la crainte du châtiment s’ajoutait désormais la crainte du ridicule. Tiré par une oreille, mes vêtements entravant mes pieds, j’avais de la peine à garder mon équilibre. Avançant d’une démarche cahotante qui menaçait de me faire trébucher à chaque pas, je n’avais plus aucune possibilité de me soustraire à la curiosité du jeune homme qui ne perdait pas des yeux mon pénis qui oscillait entre mes cuisses.

alors j en sait un peu plus suite a mon rdv avec l ortho de l hôpital j ai une fracture du coboide sans déplacement ni tassement ainsi qu un petit arrachement sur 2 des cunéiforme ils m’ont fais un plâtre complet qui part du bout des pied, tout en laissant libre les orteils, jusqu a presque le genou ça s arrette un petit peu avant!! il m ont conseiller de bouger souvent les orteil pour facilliter le dégonflement du pied,qui n’a pas perdu bcp de volume!toujour sous piqure d anticoagulant et vérification des plaquette 1 fois par semaine ! vous en dite quoi!?
J’ai opté pour une robe patineuse rouge. J’ai trouvé des sandales roses pâles et une pochette en tissu blanche rose et rouge. J’ai accessoirisé avec une manchette dorée et une grosse bague rouge. Pour les boucles, ce sera des gouttes dorées ou des petites plumes rouges et roses, j’hésite encore. Je suis maintenant à la recherche d’une veste au cas où les températures ne seraient pas celles de saison, surtout en soirée. Auriez-vous des idées pour la couleur? la forme?
bonjour j’ai 53 ans et depuis 1 an j’ai des douleurs au tendon d’achille droit il est plus raide que le gauche . Il m’est difficile de descendre les escaliers le matin. Douloureux quand je le manipule, et il semble plus épais comme s’il y avait un épaississement à 4 cm au dessus du talon. Je continue à courir le démarrage est difficile mais après ça va. Avez vous des conseils pour améliorer les choses. merci Morgane

Sur le long terme, prévoyez dans la mesure du possible des modifications de vos emplois du temps. Vous pouvez par exemple allez à la piscine avant de commencer votre journée, vous créez un peu de temps libre après le repas pour faire une sieste, travaillez tôt le matin ou tard le soir pour éviter les heures de pointes dans le métro, voire carrément déménager à la campagne… À vous de voir ce qui vous convient et ce qui est possible !

Vous êtes toute petite et vous voulez prendre de la hauteur ? Ou simplement vous appréciez la beauté des ces jolis escarpins haut perchés ? Malheureusement vous renoncez à les acheter ?  Le problème comme toujours, ce sont les ampoules, les douleurs et tous les petits désagréments que peuvent causer ces magnifiques talons. Cependant, à chaque problème sa solution ! Dans cet article vous allez découvrir 8 astuces pour soulager vos douleurs de pieds ! Avec ça vous n’aurez plus à vous priver, à vous les jolis souliers !
Après avoir consulté des médecins du sport, podologues et autres kinés, je me suis orienté vers le docteur J. Vernois, du CHU d’Amiens. Il m’a confié que c’était un cas rare et qu’après moultes radios, scanner et irm, j’avais une pseudarthrose du scaphoide tarsien, étant donné que celui-ci était toujours fracturé (1 morceau principal et une esquille complètement détachée).
C’est marrant, ce n’est pas la première fois que j’entends dire que certaines personnes préfèrent avoir des chaussettes légèrement sales. Je ne suis pas sûr de pourquoi. Peut-être que des chaussettes trop propres glissent trop facilement et ne restent pas assez bien en place. Par contre, je pense qu’après quelques utilisations et quelques lavages elles deviennent un peu rêches et ce problème n’en est plus un.
×