le droit de marcher avec une fracture plâtrée n’est pas systématique, tout dépend de la fracture elle-même ainsi que du chirurgien (il y a différentes écoles). De toute manière si votre plâtre ne comporte pas de talon ni de semelle de marche spécifique, vous n’avez pas le droit de l’appuyer !! Interdit donc, de marcher !!! Je pense que dans une 15aine vous devriez revoir un médecin spécialiste, il sera temps de lui poser la question à ce moment là.
très bon article mis pour les ampoules actuellement je randonne avec une paire de chaussette à orteils en soie recouverte d’ une paire de chaussettes normales de randonnée,mise à l’envers, et je « crème  » mes pieds chaque jour avec la « Nock » et en cas de rougeurs j’utilise la crème « Traumeel »(acheter en Espagne,laboratoire « Heel » ) en complément

Les fractures du pied sont encore trop souvent négligées, maltraitées ou méconnues. Leur diagnostic repose sur la douleur localisée, parfois l’impossibilité de mouvoir le pied ou de s’y appuyer, ou en présence d’une déformation. La confirmation s’obtient avec une radio, même si cette exploration est parfois difficile à interpréter et réclame un IRM d’appoint.
Ohmymag est une marque du Groupe Cerise, filiale du Groupe Prisma Média. Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique à des fins d'abonnement à nos services de presse en ligne, de fidélisation et de prospection commerciale pour le groupe Cerise Media et Prisma Media et conservées pour une durée de 3 ans. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification, de suppression et d'opposition au traitement des informations vous concernant. Pour exercer ces droits, il vous suffit de nous écrire en envoyant un e-mail à cil@groupecerise.fr ou un courrier à PRISMA MEDIA, Le Correspondant Informatique et Libertés, 13, rue Henri Barbusse – 92230 Gennevilliers. Si vous acceptez que ces informations soient transmises à des partenaires du Groupe Cerise, ceux-ci peuvent être situés hors de l'Union Européenne. charte pour la protection des données . * Information obligatoire pour valider votre inscription

Bonjour, voilà que depuis 3 semaine bientôt j’ai mal à mon pied droit du à un choc sur le côté droit de mon pied. Pied enfle évidement des petits ématomes proche de mes 2 petits orteils. La douleur sur le moment c’est localisé sur le dessus du pied et en dessous du pied. A chaque fois que je m’appuie sur mon pied c’est une douleur inssupportable qui survient. Je marchais quand même mais en boitant énormément. (J’ai un travail ou je suis beaucoup debout). J’ai dun mal à bougé mes orteils.. pouvez vous m’aidez Merci, car je pense pas que je suis prête de guerrire pour le moment. Merci à vous.
Certains ont proposés des injections de Polidocanol. De quoi s’agit-il ?  En fait, lorsque l’on fait une échographie, couplée au doppler, d’un tendon d’Achille qui souffre, il existe parfois une vascularisation de ce tendon. En effet, grâce au technique doppler puissance actuelle, on peut mettre en évidence des petits vaisseaux dans le tendon (dans un tendon normal, on ne met pas en évidence de vascularisation). Ces vaisseaux sont donc anormaux  mais on ne sait pas encore vraiment s’il s’agit d’une tentative de guérison (l’organisme réagit en créant de nouveaux vaisseaux) ou la cause de la maladie (ce sont ces vaisseaux qui entrainent la douleur car ils sont accompagnés de nerfs responsables de la douleur).

Suite à un examen la semaine dernière, il s’avère que la fracture du calcaneum n’est toujours pas consolidée. Je « marche » donc toujours avec mes béquilles. J’ai le pied très légèrement enflé mais surtout un oedème à l’arrière de la cheville et en dessous de la cheville du côté interne du pied. Est-ce que vous pensez que c’est « normal » ? (J’arrive à 3 mois depuis l’accident)
Bonjour, je viens de rencontrer une fille qui est hypersensible notamment sur le plan sensoriel. Je commence à m’attacher à elle mais elle a jamais vraiment eu de réel relation amoureuse et elle ressent de manière beaucoup plus intense une caresse ou un baiser. Jusque là rien de très grave mais je ne sais pas si un jour on arrivera à avoir des rapports sexuels. Je sais que ça relève de l’intimité et qu’une relation saine ne se limite pas à ça mais j’aimerai avoir votre avis sur la question. Aussi, sur le plan émotionnel elle est souvent dépassée par le monde extérieure comme tu l’expliques dans ton article et a tendance à ne pas savoir établir des priorités. J’espère que j’arriverai à prendre soin d’elle et que son hypersensibilité ne va pas nous empêcher d’être heureux. Merci d’avance pour votre retour.
Vous faites la preuve que les tendons et les articulations peuvent très bien s’adapter à certaines pratiques sportives agressives sur le plan locomoteur et, au contraire, très mal supporter d’autres pratiques sportives a priori moins traumatisantes. Je comprends parfaitement que vous soyez surprise mais c’est souvent le cas lorsque les sportifs sont « hyper-adaptés» à un sport qu’ils pratiquent depuis des années et qu’ils tentent de découvrir un autre sport. Dans votre cas, le mieux serait sans doute de prendre des cours de boxe pour débutants en limitant, par exemple, la durée des premières séances à 30 minutes une fois par semaine. Puis d’augmenter très doucement les charges d’entrainement sans jamais déclencher les phénomènes douloureux.

Le traitement des tendinopathies par les ondes de choc est une méthode relativement récente (environ une quinzaine d’années) qui a fait ses preuves. Cette technique est reconnue et validée. Elle vise à « réactiver » une cicatrisation qui peine à redémarrer plusieurs semaines après le début de l’atteinte tendineuse. D’autres techniques ont le même objectif : massages transverses profonds, injections intra-tendineuses de Plasma Riche en Plaquettes (PRP) ou bien de dextrose.


Vous faites la preuve que les tendons et les articulations peuvent très bien s’adapter à certaines pratiques sportives agressives sur le plan locomoteur et, au contraire, très mal supporter d’autres pratiques sportives a priori moins traumatisantes. Je comprends parfaitement que vous soyez surprise mais c’est souvent le cas lorsque les sportifs sont « hyper-adaptés» à un sport qu’ils pratiquent depuis des années et qu’ils tentent de découvrir un autre sport. Dans votre cas, le mieux serait sans doute de prendre des cours de boxe pour débutants en limitant, par exemple, la durée des premières séances à 30 minutes une fois par semaine. Puis d’augmenter très doucement les charges d’entrainement sans jamais déclencher les phénomènes douloureux.

mon fils de 14 ans 1/2 a le tendon d’Achille gauche tout gonfle ( desolee pour l’absence d’accent, nous habitons aux US). Il rentre en High school, l’entrainement de selection pour l’equipe de foot de l’ecole a commence, il y a 1 semaine 1/2 de maniere tres tres intense, 4heures le matin et 3heures l’apres midi, il a aussi de nouveaux crampons d’une autre marque, je sais qu’il est en periode de croissance mais cela fait 2 jours qu’il ne peut plus rien faire. Il glace a fond et prend de l’arnica, marche quasi normalement mais souffre. Au reveil il a mal mais marcher le soulage. Je prends rdv chez le medecin mais j’aurai aime avoir votre avis. Merci
J’ai mal au talon depuis plus d’un an. Elle est apparue sous forme de douleur intense comme une brûlure suite à un mouvement latéral de mon pied et une autre fois en faisant un pas de marche. La physio et l’acupuncture n’ont pas donné de résultats significatifs. Je viens de passer un IRM . Il est indiqué que j’ai un léger épanchement intra-articulaire au niveau de l’articulation talo-calcanéenne postérieure vers la limite supérieure de la normale. Présence d’une d’une tendinopathie d’insertion avec entésophytose relativement proéminente au niveau du talon d’Achille, mais sans signe de déchirure. Pas d’épaisses sèment fusiforme. Il existe des signes de minime désinsertion des fibres tendineuses au niveau de la tubérosité calcanéenne postérieure avec une réaction oedémateuse de l’os sous-chondral, intéressant le tiers moyen du tendon. Antésophyte à l’insertion du tendance d’Achille. Petite épine de Lenoir. Que me conseillez-vous comme traitement?
Si l’étole est fine, la porter autour du poignet ou dans les cheveux permettra de dynamiser un peu le look, car autour des épaules, je trouve que cela n’apportera pas grand chose. De beaux escarpins type Louboutin nude vernis moderniseront la robe. N’oubliez pas de beaux accessoires modernes : pochette format “enveloppe”, boucles d’oreilles ou bague graphiques… Bon mariage !
J’ai un mariage dans 2 semaines (au soleil) sur 2 jours.le 1er mairie,le lendemain Eglise et dîner.ca m fait donc 3 tenues.g envie d’ mettre un chapeau et mm 2 (un PR la mairie un pour l’eglise) histoire de donner plus de classe a mes tenues.qu en penses tu?une robe patineuse rouge pour l’eglise c’possible ou pas?kel couleur de chapeau et de chaussure m conseilles tu?q puis je mettre a la mairie qui marquera la différence?
En prévention et en traitement des douleurs tendineuses, les étirements musculaires doivent être réalisés régulièrement avant les séances et après le retour au calme. Il n’est pas toujours simple de bien comprendre et réaliser correctement ces étirements. Je conseille pratiquement toujours de commencer par prendre des leçons d’étirement chez un kinésithérapeute qui a l’habitude de suivre les sportifs. Toutes les études scientifiques montrent parfaitement que l’amélioration de la souplesse est le meilleur mode de prévention des blessures chez les sportifs.
Voilà une astuce incontournable : pour s’habituer à marcher avec des chaussures, on les garde aux pieds chez nous durant plusieurs heures avant de les porter dehors pour la première fois. En revanche, si on vit dans un petit 15 m² et que le parcours cuisine-salle de bain ne suffit plus, on peut toujours effectuer des petits trajets quotidiens avec nos escarpins. Alors certes, on sera peut-être un peu trop habillée pour se rendre à l’épicerie du coin et la pharmacienne risque de nous lancer un regard étonné, mais qu’importe, on a la classe.
rès en vogue, depuis quelques mois, les injections de PRP sont également proposées dans les tendinopathies chroniques. De quoi s’agit-il ? Le but est d’injecter des facteurs de croissance, en quantité plus importante que naturellement, pour aider l’organisme à soigner la maladie. Ces facteurs de croissance sont normalement présents dans notre organisme et notamment dans le sang. On prélève donc du sang au patient (prise de sang classique) et on fait une centrifugation (tube de sang mis dans une centrifugeuse) pour séparer les différents éléments. On extrait alors une fraction,  le PRP (Platelet Rich Plasma) qui est très riche en facteur de croissance. On injecte alors ce PRP (facteurs de croissance) dans le tendon pour tenter d’accélérer la guérison. Il s’agit donc des propres moyens de défense et de croissance du patient que l’on met en quantité importante (4 à 6 fois la normale) à l’endroit douloureux (ici le tendon) pour aider la réparation de ce tissu qui souffre.
bonjour j’ai une aponeovrosite plantaire sur les deux pieds avec une fissure , cela fait 1 an et demi que cela dure , que doit je faire j’en peux plus , en plus je suis traiteur et la medecine du travail pense que je simule, , là je viens de faire deux irm , un de chaques cote , et je vais voir un rhmatologue et un podologue , on verra bien , si vous avez une solution , je suis preneur merci encore

Résultat au bout de 6 mois d’arrêt total d’activité (ce qui est très dur à admettre pour un coureur) les douleurs n’ont absolument pas cessé ; ça fait donc 6 mois que je traîne cette foutue douleur au pied alors que j’ai tout arrêté! J’ai mal au quotidien et surtout quand je marche ; parfois j’ai même l’impression qu’un rouleau compresseur m’est passé sur le pied tant les douleurs sont vives. La semaine passée j’ai repassé une IRM de contrôle et celle-ci a montré « une consolidation correcte » (plus de trait de fracture) mais néanmoins des cals osseux.
pour essayer de répondre à qques unes de vos questions, non la scintigraphie n’est absolument pas douloureuse; on va vous faire une injection d’un produit qui va se fixer sur les zones en remaniement et inflammatoires et faire des clichés particuliers. Si votre pied est bleu c’est simplement du à l’afflux de sang au niveau de cette extrémité lorsque vous vous mettez à la verticale, lequel sang a beaucoup de mal à remonter au coeur à cause de l’absence d’activité musculaire de ce côté. C’est en effet en grande partie la contraction des muscles au cours d’une activité de vie normale qui comprime les veines et draine le sang vers le haut. Tout ça se résorbera, ce n’est qu’un détail. Quant aux blocs, je ne crois pas que votre cas le nécessite, c’est un traitement qui s’adresse à des cas plus graves, rebelles et anciens. Vous n’en êtes pas encore là !

Je vous conseille donc de consulter dans un premier temps un médecin du sport. Son examen clinique permettra de mieux comprendre et localiser l’origine de vos douleurs. S’il s’agit d’une tendinopathie d’Achille comme vous semblez le redouter, et on peut le comprendre après une rupture à gauche, l’échographie pourra orienter les différentes thérapeutiques.

bonjour et merci pour la réponse , j’ai été déplâtrée vendredi 8 novembre , ce que vous décrivez correspond tout à fait à ce que je ressens , c’est à dire ces picotements genre coup d’aiguille en plein sur l’endroit de la fracture et la zone est chaude également par rapport au reste du pied ….:-( pas bon ? et puis je ne peux pas poser le pied en fait …je sais , c’est tout récent mais j’appréhende d’avoir des « séquelles »…vous pensez que je peux essayer de reconduire ? sur des petites distances ? pour commencer la kiné et reprendre le travail dans 15 jours …merci à vous !


Je pense que le meilleur moyen de vous soulager est de savoir d’abord exactement de quoi vous souffrez. Pour cela une consultation auprès d’un médecin ou d’un podologue me paraît indispensable afin de cerner au mieux votre pathologie et différencier les problèmes musculo-ligamentaires des problèmes osseux. Le cuboïde est un os sur lequel s’insèrent des ligaments et qui est un passage pour les tendons des muscles fibulaires (péroniers latéraux), qui peuvent donc être atteints étant donné les signes que vous décrivez. Une radio du pied pourrait également se révéler nécessaire afin d’éliminer une lésion osseuse.


Je n’ai jamais eu ce problème avec mes pieds mais je connais certaines personnes qui l’ont souffert. Je suis désole que vous avez ce problème surtout quand vous aimez bien courir. Moi aussi, je suis coureur depuis que j’étais tout petit. Il est important de porter les chaussures qui sont confortable pour vos pieds. Etes-vous déjà allé chez le médecin pour voir si le problème est grave ?
Pourtant, on ne peut pas s’empêcher de vouloir les porter toute la journée au bureau, puis toute la soirée au resto et enfin toute la nuit sur la piste de danse. D’ailleurs, on admire (et on jalouse fortement) ces filles qui parviennent à arpenter les rues de la ville avec leurs talons durant des heures et on se demande sérieusement comment elles font pour ne pas en souffrir. Mais qu’on se rassure : elles sont aussi humaines que nous et leurs pieds, aussi sensibles que les nôtres.
S’il s’agit bien d’une maladie de Sever, le traitement est simple : porter des semelles et des chaussures qui vont soulager la tension au niveau des tendons d’Achille, apprendre à étirer les tendons et les muscles situés derrière les jambes et les cuisses. Pour que cette dernière thérapeutique soit réellement efficace, elle doit être apprise et mise en place par un kinésithérapeute.
J’ai fait ine chutr sur ma cheville droite. Après avoir marché dessus pendant un mois (bien que j’ai insisté au près des médecins que j’avais vu que j’avais hyper mal et qur j’avais du mal a levé le pied), om me détecte au scanner une fracture de l’os naviculaire sans déplacement. Je vois un chirurgien orthopédiste qui ne savait plus quoi faire car il me dit que c’est trop tard ( 1 mois après le coup) mais il décide de me plâtré le pied pour 2 semaines .

Bonjour, suite à un accident du travail (ambulancière), fracture du cuboïde, os cunéiforme, fracture des métatarses et entorse du lisfranc. Plâtre, botte de maintien et actuellement kiné (depuis 3 mois). Des mouvements du pied me sont toujours impossibles mécaniquement et douleurs persistantes.mon accident date de 6 mois.Est ce que je risque de garder des séquelles? Merci


Comme vous, je suis surpris par le diagnostic un peu trop simple des différents médecins que vous avez consulté. Mais je suis rassuré par le fait que ces spécialistes s’accordent pour donner le même diagnostic. Je suis aussi rassuré par le fait que l’analyse de sang de votre fille est normale et qu’elle ne montre aucun signe d’inflammation articulaire. De quand date cette analyse de sang ? Si elle date de plus de deux mois, il serait intéressant d’en faire une nouvelle pour analyser de manière très complète les facteurs biologiques de l’inflammation et s’assurer qu’ils ne varient pas. Si cette analyse reste normale et ne montre aucune variation par rapport à la première, il faudra en effet rester sur un diagnostic simplement mécanique et ne pas s’inquiéter.
Bonjour, voilà que depuis 3 semaine bientôt j’ai mal à mon pied droit du à un choc sur le côté droit de mon pied. Pied enfle évidement des petits ématomes proche de mes 2 petits orteils. La douleur sur le moment c’est localisé sur le dessus du pied et en dessous du pied. A chaque fois que je m’appuie sur mon pied c’est une douleur inssupportable qui survient. Je marchais quand même mais en boitant énormément. (J’ai un travail ou je suis beaucoup debout). J’ai dun mal à bougé mes orteils.. pouvez vous m’aidez Merci, car je pense pas que je suis prête de guerrire pour le moment. Merci à vous.
Âgée de 55 ans, je souffrais de métatarsalgies des 2 pieds, suite à d énormes douleurs, je boitais régulièrement ce qui a provoqué un gonflement du talon d Achille avec un nodule assez gros du pied gauche, l apparition du gonflement et nodule date de 6 mois , et pourtant pendant ces 6 mois, j ai eu pas mal de traitement anti inflammatoire et anti douleur pour les douleurs de l avant pied, depuis j ai été opéré des métatarses du pied droit ( le 15 février 2016) anti inflammatoire, anti douleur et repos dû à l opération, ce qui m inquiète , c est que le gonflement du talon d Achille avec le nodule est toujours là, ce n est pas trop douloureux, sauf un peu le matin et de temps dans la journée mais en prenant pas mal de cachets, ça cache peut être la douleur, mon médecin traitant et chirurgien m ont bien confirmé une tendinite avec nodule, mais ne s en préoccupe pas trop, il se préoccupe du pied opéré normal, ma question est, est ce que cette tendinite va s améliorer ou pas, maintenant que je vais reprendre une activité normale plus marche et vélo, est ce que le médecin doit me prescrire radio échographie pour voir l état de mon talon d Achille où est ce que le nodule va disparaître tout seul , qu en pensez vous
Chez les sportifs, la meilleure prévention de toutes les blessures est la recherche quotidienne de l’entretien ou de l’amélioration de la souplesse des articulations, des tendons et des muscles. En ce sens, tous les étirements sont bons pour éviter les tendinopathies comme la tendinopathie d’Achille. Il ne suffit pas d’étirer les muscles situés derrière la jambe. Il est tout aussi important d’étirer les chaines musculaires postérieures (tibiaux postérieurs, ischio-jambiers et spinaux) mais aussi les muscles des chaines antérieures (jambiers antérieurs, quadriceps et psoas). S’assouplir est un sport de combat qu’il faut pratiquer tous les jours…
Les broches qui on permet de remettre droit les métatarse ont été enlevé de ce coté tout va bien, mais la gêne reste au niveau du naviculaire ou il y a 4 vises.. Le médecin ma dit qu’il serait possible de les enlever dans un ans pour retrouver ma mobilité mais ce qui m’inquiète c’est que lorsque je marche mon pied fatigue vite , gonfle et est toujours un peu douloureux.. Je voudrais savoir si cela est normal si je peux faire quelque chose pour améliorer la circulation ou me soulager de cette gêne? J’ai 28 ans Et travail comme serveur et malheureusement en ce moment je serre les dents quand je marche cela devient difficile a supporter..
Je me penche justement sur le sujet car ma fille est hyper sensible au niveau du toucher. En cherchant des informations, je tombe sur votre article et je découvre l’hypersensibilité sensorielle. J’ai 40 ans, je découvre que d’autres personnes ressentent comme moi. Je ne m’en étais pas inquiétée, je me suis habituée et acceptée différente. Les bruits, comme les odeurs peuvent m’enrager en un éclair ou totalement me détendre et me rendre heureuse. Sensible à certaines lumières aussi. Idem pour l’aspect émotionnel. Ce qui complique les choses c’est quand l’entourage ne saisit pas ce que cela représente. Maintenant je constate que finalement je ne suis pas du tout venue d’une autre planète, je vais poser mes arguments avec plus de poids. Juste pour que c’est aspect de moi soit mieux reconnu.
J’ai donc opté pour une jolie robe corail bustier, qui est fluide avec des volants dans la partie inférieure. Je suis brune, peau claire, petite et mince, et trouver les chaussures (couleur, style), la couleur de la veste, et savoir quels bijoux associés me posent problème. Je n’ai aucune idée ! Le mariage aura lieu début septembre et j’aurai un chignon bas flou comme coiffure.

suite à une journée de travail j’ai ressenti sous la douche une douleur à mon tendon d’achille. un peu gonflé. j’ai fais de la débroussailleuse toute la journée avec des chaussures de sécurité haute. j’ai été opéré à ce meme tendon d’achille à 7 ans (tendon trop court par rapport à l’autre) aujourd’hui j’en ai 28. Aucun probleme pendant des années jusqu’a aujourd’hui. aurais-je trop forcé sans m’en rendre compte? je ne pense pas que celà soit bien grave mais dut à l »opération j’ai peur d’avoir fragilisé ce tendon et que la douleur revienne plus tard. à part la glace et etirement apres le travail auriez vous un « remede maison » ?
L’autre élève était le plus jeune. Sous sa chevelure blonde et bouclée il avait gardé le visage enfantin d’angelot que chiffonnait l’inquiétude. D’une voix timide, il nous confia qu’il était ici à cause de retards chroniques alors qu’il habitait tout près du collège. Deux avertissements assortis de mises en pénitence à genoux durant les récréations étaient demeurés sans effet. Il avait l’air manifestement plus perturbé que moi, sans doute victime de l’influence des grands élèves des classes supérieures.
Bonjour Blou, alors j’ai un casque anti-bruit qui provient de la boutique (physique et en ligne) Acoufun. C’est ce modèle mais je ne sais pas si c’est le meilleur. Sinon j’aimerais beaucoup beaucoup acheter un casque audio antibruit, et plus précisément le sans fil Parrot Zik 2.0 ! J’espère que ces références t’aideront, sinon j’en ai vu passer d’autres dans les commentaires plus haut
Tout dépend aussi du type de pied : «Si ce dernier est creux il a besoin d'un dénivelé, car il ne supportera pas le plat. À l'inverse, un pied plat aura du mal à être haut perché, et ne supportera que quatre ou cinq centimètres maximum», poursuit le professionnel. Par ailleurs, il est aussi conseillé de choisir la forme du talon en fonction de ses antécédents : «Les "aiguilles" sont mieux supportés par les femmes qui ne souffrent d'aucun problème d'articulation, tandis que toutes celles dont les chevilles sont fragiles devront porter des talons épais», recommande Arnaud De Fierkowsky.
Rester fidèle à sa pointure peut être un bon début au moment de choisir une nouvelle paire. Malgré la tentation, mieux vaut éviter la paire qui fait de "petits pieds" au risque de les voir rester au fond du placard. En cas d'hésitation, il est au contraire préférable de prendre une demi pointure au-dessus et d'ajouter une semelle si besoin. Il peut aussi être utile de tenir compte de la matière. Le cuir se détend, mais le satin ou les matières synthétiques ne sont pas aussi souples. Autre astuce: plutôt essayer les chaussures en fin de journée car les pieds ont alors tendance à gonfler.  
×