Dans votre cas, le diagnostic que vous donnez ne me semble pas en cohérence avec l’importance de la douleur initiale et la durée de la gêne fonctionnelle. Il me semble qu’il serait important de revoir les différents examens radiologiques que vous avez faits après un nouvel examen clinique chez un médecin du sport qui connait bien les blessures du coureur à pied. Vous parlez de tendinite à la malléole interne ce qui m’évoque avant tout une lésion tendineuse du muscle tibial postérieur. Ce muscle est très important dans la réception et la propulsion lors des appuis au sol en course à pied. En cas de lésion de ce type, les coureurs à pied ont des douleurs internes à l’appui avec un pied qui devient plat à la course.
à Jack : j'ai eu à faire au Dr Guillo il y a maintenant 7 ans pour une perforation des ligaments de la main ; malgré son caractère très imbu de sa personne, c'est un excellent chirurgien, il m'a sauvé ma main car je n'avais plus beaucoup d'alternative d'après d'autres dr que de démissionner de mon travail et de faire une reconversion professionnelle ; je suis très contente de ce chirurgien malgré qu'il manque de chaleur au niveau relationnel lol ; il a peut être changé depuis!

Vous souffrez d’une tendinopathie d’Achille et, à vous lire, il me semble que vous avez très été très bien prise en charge. Vous parlez d’un nodule sur le tendon ce qui nous oriente vars une tendinopathie du corps du tendon. Dans ce cas le traitement par ondes de choc est souvent efficace pour soulager la douleur. Les étirements du tendon d’Achille et des muscles de la face postérieure de la jambe sont très importants à poursuivre et sont complémentaires des autres traitements.
Par contre, depuis quelques années, sont apparues les ondes de choc. Il s’agit en fait de « petits marteaux piqueurs » qui tapent sur le tendon douloureux. Ce traitement, fait généralement par des kinésithérapeutes qui sont équipés, semble vraiment  adapté au nodule du tendon achilléen. Il faut faire entre 8 à 12 séances. Si les résultats sont nuls, il est inutile de poursuive et inversement on peut continuer au-delà de 12 séances si les progrès existent.

L’aponévrosite plantaire,associée ou non à la présence d’une épine sous calcanéenne résulte souvent d’un mauvais déroulé du pas.Dans cette pathologie l’attaque du pas se fait dans 90% des cas trop à l’extérieur (en varus ou pour les sportifs en supination) occasionnant un travail excentique du muscle en phases 1 et 2 du pas.On voit trop souvent les patients appareillés de semelles avec de grosses voutes plantaires favorisant le renvoi du pied sur l’extérieur et donc augmentant la pathologie aponévrotique.La correction orthopédiques doit être bien apropriée et corriger l’axe dynamique de marche évitant tous mouvement de torsion du muscle aponévrose,ceci étant bien plus important que l’amortissement des chocs et même que l’évidement antéro interne talon encore trop souvent rencontré sur les semelles.
Au lieu de cela, une forte claque fit trembler ma fesse droite aussitôt suivie d’une autre sur ma fesse gauche. Quelques secondes plus tard, l’explosion de douleur provoquée par deux autres claques assénées à toute volée me fit me soulever sur la pointe des pieds. Une fessée ? Une simple fessée à la main à la place du martinet ! A la surprise, succéda le soulagement. La directrice avait-elle donc changé d’idée entre-temps pour me punir ?
Bonjour, je suis basketteur et je pratique aussi le trail 1 fois par semaine. Je suis allez courir le 07/10 pendant 2h et je n’ai ressenti aucune douleur avant, pendant ni aprés ma course. Par contre depuis le 09/10, en début de matinée, j’ai une douleur sur le côté du pied droit qui me fait mal lorsque je suis en appuie sur mon pied, surtout quand je marche et aujourd’hui la douleur s’accentue énormément. Ayant un match demain, je me demande si je vais pouvoir jouer sans agraver la chose bien sur. Donc en faisant quelques recherche sur le net j’ai bien l’impression que la douleur et ciblé au niveau du cuboïde alors que dois-je faire pour être sur de savoir ce que j’ai?

Si kinésithérapeute et podologue n’arrivent pas à vous soulager, il est logique que vous passiez une échographie ou bien un IRM. Ces examens vont nous préciser des éléments essentiels pour guider le traitement en décrivant la localisation et l’importance de la lésion. En cas d’atteinte de l’insertion de l’aponévrose plantaire sur le calcanéum, le traitement sera celui d’une tendinopathie : étirements, massages transverses profonds, ondes de choc, éventuellement infiltration de corticoïdes. En cas d’atteinte des muscles et tendons situés sous le pied, le traitement devrait alors se baser sur les étirements, la physiothérapie et les massages transverses profonds au niveau même de la zone douloureuse.
Bonjour, je suis tombée sur votre article par hasard en cherchant des conseils sur quelle veste/gilet/petite laine porter sur la robe que j’ai acheté pour mariage dans 2 semaines. La robe : https://shop.mango.com/fr/femme/robes-midi/robe-bicolore-plissee_21035728.html?c=85&n=1&s=prendas.familia;32 Je précise que je suis petite, du coup je crois qu’il vaut mieux une veste courte au niveau de la ceinture si j’ai bien compris ? Seulement, je ne la trouve pas. La seule chose que j’ai trouvé et que, je pense, pourrait aller, c’est ce gilet esprit boléro : http://www.caroll.com/fr_fr/product-id/85819#article=85815#color=48 mais j’ai peur que cela fasse trop simple, même si le mariage a un esprit plutôt bucolique. Pourriez-vous me dire ce que vous en pensez, svp ? Merci infiniment.
A gauche, le tendon d’Achille présente un volume plutôt normal, des fibres normalement parallèles et un diamètre antéro-postérieur de 5mm. On retrouve au niveau de son insertion calcanéenne, une formation nodulaire calcifiée voire ossifiée. Pas de bursite pré-achilléenne. Voilà c’est long pour moi y a pas grand chose mon médecin me conseil le repos, boire beaucoup d’eau je n’ai pas attendu son conseil pour le faire: cela fait 3 semaines que j’ai arrêté le tennis; je continu le vélo je n’ai pas de douleurs sur l’engin, j’ai mal le matin quand je descends les escaliers. Merci si vous pouviez me conseiller mieux que mon médecin qui lui privilégie la sécurité social pas de dépense intempestive.

bonjour, je n’ai pas parcouru tous les commentaires, j’ai vu qu’il était question de l’autisme, mais je vais ici vous parler des SURDOUES ( ou personnes à haut potentiel, ou intellectuellement précoce…). J’ai 43 ans, et je sais que je suis surdouée depuis seulement qq années. J’ai deux enfants, également surdoués, et j’observe chez eux la même hypersensibilité que chez moi, qui est complètement typique des « zèbres ». Une très forte sensibilité aux odeurs, depuis tt-petits, un rapport très particulier à l’alimentation, et un dégoût qui peut survenir du jour au lendemain, lorsque les sens sont vraiment trop sollicités. Par ailleurs, ils sont capables (et moi aussi) de reconnaître au nez et au goût une épice inconnue de tous leurs camarades… Une très forte intolérance à la douleur pour mon fils et moi (qu’est-ce que j’ai entendu comme moqueries lorsque j’étais petite ! « petite nature » et autres qualificatifs plutôt dégradants). Une peau qui ne supporte rien, qui gratte, qui rougit, qui marque, qui sèche…

Bonjour, cela fait maintenant 2 ans que j’ai une aponevrosite plantaire sur les deux talent, ça fait terriblement mal. J’ai fait des des injections d’anti-inflamatoir, puis des séance donde de choc, les ondes de choc fonstionne, mais il faut continuer a faire les étirrement que préconise le kiné (debout par exemple sur une marche d’escalier et faire descendre les talent puis les faire remonter 10*10 repetition 2 fois par jour ou allonger sur son lit et attraper la pointe des pieds et tirrer vers soi en restant 15 second a chaque fois ou devant par exemple une marche d’escalier mettre le pied a la vertical de la marche d’escalier et se poncher en avant pour étirer les molets et la vote plantaire ou perdre du poid ou acheter un petit appareil de massage (j’ai acheter un appareil sur la TV BOUTIQUE , normalement c’est un appareil pour faire maigrir, mais ça marche bien pour les pieds aussi ça soulage beaucoup environ 60 euros )ou des sondale comme il y a en pharmacie avec les petits picant en cahoutchoux (rayon chaussure de la pharmacie).
Je vous propose de prendre des béquilles pour ne pas avoir à poser le pied au sol avant de consulter votre médecin qui vous prescrira une échographie. Le risque de ce type de lésion musculaire est essentiellement la récidive dans les semaines qui suivent la blessure initiale. Pour éviter ces rechutes, les sportifs doivent s’astreindre à une rééducation sérieuse chez un kinésithérapeute qui connait bien les sportifs. La reprise de la course ne doit pas être envisagée avant six à huit semaines minimum. Mais il est possible de reprendre doucement le vélo à partir de 4 semaines si la cicatrisation dirigée se fait correctement.
Effectivement je comprends que vous soyez inquiet lors de l’apparition d’une douleur sur votre tendon opéré. Mais à vous lire, il est possible que ce soit simplement la chaussure de sécurité qui ait, par frottements répétés, irrité le tendon et déclenché une « bursite ». Il existe à ce niveau des bourses de glissement qui ont un peu le rôle de roulements à billes entre le tendon et la peau, entre le tendon et l’os calcanéum. Ces bourses permettent le glissement des différentes structures par rapport aux autres et ne donnent pas de douleurs quand elles ne sont pas irritées. Mais une activité physique inhabituelle, ou tout simplement le port de nouvelles chaussures mal adaptées au niveau du talon, peuvent très bien déclencher le gonflement douloureux que vous décrivez.

Bonjour Je viens donner des nouvelles. Finalement je n’ai pas l’os naviculaire fracturé mais un os accessoire naviculaire qui bouge et qui est enflammé suite à mon entorse d’il y à un an.je me fais opérer le 5 juin il va me retirer l’os accessoire et certainement devoir réinsérer le tendon de l’os naviculaire accessoire sur mon os naviculaire. Je repars pour 6 semaines d’immobilisation et de la rééducation mais normalement dans trois mois ce sera enfin finit cette douleur, ce cauchemard… Donc voilà un. An après diagnostic os naviculaire accessoire qui a bougé. Un os accessoire que j’ai depuis ma naissance qui pose généralement pas de problème jusqu’à une blessure. Je me permets d’en parler ici car c’est visiblement peu connu que l’os accessoire naviculaire peut faire mal. C’est une scintigraphie qui a permet de voir du fait de voir les deux pieds. Voilou je donnerai encore des nouvelles plus tard. Merci pr ce site et vos réponses.
Une erreur plutôt courante avec les talons hauts consiste à ne pas mesurer son pied avant de s’acheter de nouvelles chaussures. Dans un article paru dans Podiatry Today, la podiatre Jenny L. Sanders suggère de reprendre la mesure de ses pieds. On voit des femmes qui portent une pointure 7 alors que la taille de leurs pieds est plus près d’un 9, et en particulier si elles ont eu des enfants ou pris ou perdu beaucoup de poids, écrit Dre Sanders.
Je n’ai plus de plâtre depuis le 8 février soit depuis plus d’un mois… Depuis ce jour j’ai une botte orthopédique, des béquilles et de la kine (3 séances par semaine) mais je ne marche toujours pas bien que je puisse poser le pied sans poids du corps… J’ai encore des douleurs importantes le pied qui gonfle etc et je suis inquiète car je pensais déjà remarcher à ce moment du suivi.. Je revois le chirurgien le 21 mars et je suis sensée enlevée la botte ce jour mais j’appréhende car au vu de mes douleurs et de mes difficultés à me déplacer j’ai du mal à savoir quand je pourrais remarcher et… monter à cheval ! Les kinés ne me répondent jamais franchement et me disent toujours « bientot » mais en attendant je souffre et je suis bien embêtée dans mon quotidien… Peut être pourriez vous m’éclairer et me rassurer quant à la suite… Je me demande quand je pourrais remarcher normalement (sans douleurs et sans boiter) et surtout me remettre en selle !
– je me suis rendue compte il y a peu que mon caractère reflétait de l’introversion (je ne m’étais jamais vraiment posée la question jusqu’ici mais j’ai l’impression parfois d’être tellement à mille lieux de ce que mon copain (Avec qui je suis depuis deux ans) me raconte de sa jeunesse, ses expériences etc. et en fait ça vient de ça, d’être plus portée vers soi que vers les autres etc…
Il vaut mieux parler d’adaptation de la pratique sportive et diminuer, quantitativement et qualitativement,  l’entraînement en fonction des douleurs de dérouillage, du matin, au réveil. Ces douleurs, lors des premiers pas, le matin, sont le véritable « thermomètre », outil de mesure,  de la tendinopathie d’Achille. En effet, si un entraînement ne conduit  pas à une augmentation de la  douleur, du lendemain au réveil, on peut valider et autoriser cet entraînement. Inversement, si un entraînement déclenche, le lendemain matin,  une douleur nettement supérieure et plus longue qu’un matin normal, il ne faut pas faire ce type de séance. Cette adaptation de l’entraînement semble la meilleure solution face à une tendinopathie du corps du tendon d’Achille notamment lorsque l’échographie ne montre pas de rupture partielle.
Aujourd’hui en ayant fait un peu de tennis j’ai eu tout d’un coup du mal a courir plus d’un coup carrément à marcher. Je ne pouvais plus poser mon pied par terre et c’est alors que j’ai décidé d’arrêter le sport et de rentrer afin de mettre de la glace avec un antalgique anti-inflammatoire (Flector) et un bandage. J’arrive a poser mon pied par terre mais sur le côté et je ne peux pas rester appuyer longtemps dessus.

en fait j’ai terminé les traitements il y a 4 jours, je suis plâtrée depuis 11 jours, donc les 7 premiers jours où j’étais sous traitement je n’avais pas mal, je ne sentais rien, maintenant quand je suis à demi allongée ( il faut bien lire ou utiliser l’ordi!) j’ai des fourmillements, le pied tout endolori, et quand je me lève, j’ai très mal un bon moment puis ça passe, est- ce qu’il y a quelque chose faire? à part soulever le pied plus haut que le cœur à ce moment là je ne peux rien faire et le temps et tellement long quand on ne fait rien! et regarder son pied plâtré jusqu’au genou!
Je souffre d’un mal a la cheville gauche depuis bientôt deux ans. J’ai fais des Radiographies, in n’y voit pas de fracture, j’ai fais le scanner, on a dit tout était normal. On a il y a trois mois fait l’échographie, le médecin m’a dit qu’il y avait une inflammation. J’ai entreprit de me faire des massages durant le mois de Janvier dernier, en Février, je pouvais courir avec un simple sensation a l’avant de la cheville. j’ai reprit le footing depuis lors et hier, j’ai ressenti une douleur subite pendant la course et tout a recommence de plus belle. Quand la douleur est la, Je dois contrôler la position de mon pied au sol. du coup, sur un virage a gauche ou tout mouvement qui sollicite une flexion vers l’extérieur de la cheville, la douleur est intense. En touchant la cheville, je sens mal a l’endroit du ligament collatéral externe, et a l’avant de la cheville, lorsque je presse sur le talus, la douleur est forte en appuyant et lorsque je relâche, elle s’amplifie d’un pic et retombe doucement.
En tout cas de ce qu’on m’a dit, même si j’ai autorisation du chirurgien pour me déplacer sans botte de marche à compter du 21 mars, je devrais tout de même garder mes deux béquilles ! Je trouve ça terriblement long en fait car j’ai vu des personnes qui 2 semaines à peine après avoir enlever le plâtre pouvaient marcher et j’en suis à plus d’un mois… après effectivement les blessures devaient être différentes et cette personne en question n’a pas été opérée mais j’espère sûrement que je pourrais vite remarcher et je me demande si je vais boiter lgtps et si je vais ressentir des douleurs et des gènes parce que j’ai ouï dire qu’il fallait attendre minimum 1 an après l’opération pour oublier la fracture… je suis impatiente certes car j’ai l’habitude d’être active…

je suis soignée actuellement pour une aponévrose . Cela viendrait de mes chaussures trop plates, des sols trop chauds et je suis souvent pieds nus à la maison car j’habite à Djibouti. J’ai tardé à consulter et maintenant au bout de 13 séances de kinésithérapeute il y à une légère amélioration mais j’ai toujours une douleur au réveil et en fin de journée. Parfois cela me lance même en étant au repos. Le kiné me masse, me fait des ultrasons et des électrodes, le point douloureux est toujours la. Je rentre en France pour les vacances quel médecin spécialisé dois-je aller voir, dois-je demander à faire une échographie ?


Vous décrivez parfaitement les symptômes qui accompagnent une lésion tendineuse à début brutal. Je vous conseille de consulter rapidement votre médecin traitant, ou bien un médecin du sport, pour envisager ensuite une échographie. Cet examen va permettre de faire le bilan de l’importance et de la localisation de l’atteinte tendineuse. S’agit-il d’une lésion du corps du tendon d’Achille ou bien de l’insertion du tendon sur le calcanéum ? Il est important de faire ce bilan anatomique car les traitements et la durée de l’immobilisation sportive risquent d’être différents. En attendant les résultats de l’échographie et la prise en charge thérapeutique qui va en découler, je vous conseille de ne pas faire d’activités sportives, de porter des chaussures avec talon de 2 à 4 centimètres, de marcher doucement sans jamais déclencher la douleur.
Et oui, parfois nos designers préférés ont oublié que le but des talons n'est pas de nous faire mal aux pieds ! Et ça Lady's Secret l'a bien compris. Cette marque nous offre toute une artillerie pour ne plus jamais avoir mal aux pieds en talons : Semelles anti-dérapantes, coussinets anti-douleurs, talonnettes anti-chocs... Le résultat ? Plus de plantes de pieds qui chauffent...qui chauffent...et qui vous fichent en l'air vos soirées (toute la gamme est en bas dans la sélection Let's shop).
non puisque je ne fais qu’une echographie et il s’est concentré sur la partie metatarsienne quand je dis boule je parle d’un gonflement j’ai repris rdv avec mon medecin pour lui montrer les resultats et demander une radio et surtout un arret car je travail debout et piétine tout la journee je ne supporte plus ok pour le rhumatologue je vais prendre rdv aussi merci beaucoup pour vos conseils et votre temps

Lorsqu’une thérapeutique ne fonctionne pas, il faut d’abord se poser la question essentielle de la bonne indication : la technique que nous utilisons est-elle la seule adaptée au type de la pathologie dont souffre le sportif ? En clair, avant de « jeter le bébé avec l’eau du bain », mieux vaut se poser la question sur les autres techniques à associer en cas de pathologie de l’aponévrose plantaire chez un sportif.
La douleur que vous décrivez est sans doute due à une lésion du tendon d’Achille. Vous avez bien fait de glacer et de traiter par anti-inflammatoires locaux. Mais je ne vous conseille pas de courir sur la douleur tant qu’un diagnostic précis n’aura pas été fait. Il me semble important que vous consultiez rapidement votre médecin traitant ou bien un médecin du sport qui, à la suite de l’examen clinique, vous prescriront une échographie. Cet examen permettra de localiser la lésion : au niveau de la jonction du tendon avec l’os, au niveau du tendon, au niveau de la jonction du tendon avec le muscle. Cela nous permettra de vous donner un diagnostic précis et surtout de mettre en place des traitements parfaitement adaptés pour vous soigner. En attendant la consultation médicale et l’échographie, je vous propose de marcher avec des béquilles en posant le pied mais sans mettre tout votre poids à l’appui.
difficile de vous répondre comme ça, ce qui est sur c’est que votre pied a subi un traumatisme qui se réveille encore à chaque sollicitation. Il va falloir économiser un peu votre pied ainsi que votre cheville pendant qques jours afin de favoriser un retour à la normale le plus rapide possible et sans séquelle. En conclusion, pas de foot ou d’autre sport pendant une huitaine de jours.
Certaines femmes peuvent avoir du mal à se rendre compte de la hauteur des talons qu’elles portent au quotidien. Pourtant, la hauteur du talon a une influence très importante sur votre posture, votre équilibre ou encore la santé de vos pieds. De ce fait, n’hésitez pas à les mesurer afin de vous rendre compte des incidences qu’ils peuvent avoir sur votre santé physique.
Suite à une arrachement osseux au niveau des pied gauche plus précisément l’astragale je me suis fait plâtrée 3 semaines… Aujourd’hui après 2 mois, une irm a été réalisé car toujours des douleurs. Le chirurgien m’a annoncé qu’il existait un oedeme osseux au niveau du thalus anterieur. Je voulais savoir si je pourrais reprendre le judo bientôt? Et aussi combien de temps faut-il a la résorption de l’oedeme?
Bonjour ! je n’ai pas de conclusions comme la plus part des com’s, mais depuis un entrainement de basket ( ou nous avons fait des exercices qui peuvent etre imprudent lorsqu’on ne fait pas attention) et le lendemain aprem, j’ai eu extremement mal ( sur le coup je n’ai rien sentie , lors de mon entrainement) , a peu pres vers l’os naviculaire , et la douleur ne s’arrete pas ou si mais pendant un last de temps faible, et je me demandais si vous pensiez que je devait aller consulter ou pas ? ou attendre quelque jours, mais je reprend les cours dans 2 jours donc ^^ et je fais 6heures de sports dans la semaine, donc sa m’embeterais beaucoup .. merci pour votre reponse !
×