Enfin une probable tendinopathie nodulaire du tendon d’Achille qui peut se manifester par des douleurs et une gêne fonctionnelle lors de la marche ou de la course à pied. Elle peut aussi générer des difficultés au réveil ou lors d’une position assise prolongée du fait du caractère inflammatoire de cette pathologie. Là aussi, à priori, différents traitements vous ont été proposés. Pour cette atteinte du tendon d’Achille le port d’une talonnette est également conseillé, en s’assurant qu’elle ne favorise pas le frottement.
Bonjour, je cours assez régulièrement, et depuis une semaine je ressens une douleur sur le cuboide du pied droit. Je n’ai couru qu’une fois depuis que j’ai mal et tout s’est bien passé, ce matin end revanche, il m’est à peine de possible de poser le pied par terre, et j’ai très mal lorsque je marche. Je suis donc obligée de marcher sur la pointe du pied droit sinon la douleur est trop forte. Pourtant je ne me souviens pas avoir fait quelque faux mouvement, ou etre tombee. Pensez vous que c’est une fracture de fatigue ? Que suis-je sensée faire en attendant de faire une radio, car je suis dans l’impossibilité d’en faire une avant une bonne semaine?

• Mettre des lunettes de soleil. J’ai mis beaucoup de temps avant d’acheter des lunettes de soleil car je trouvais que ça donnait l’air snob (ne me demandez pas pourquoi, c’est idiot). Eh bien j’ai franchi le pas cet été en commandant des lunettes à ma vue et je ne regrette absolument pas. En plus de soulager mes yeux, cela me donne une impression de protection vis à vis de l’agitation de la rue.
La directrice lançait son martinet à intervalles réguliers, appliquant ses coups avec une force égale. Confusément, je saisis aussi que je ne serais pas de taille à lutter contre ces lanières qui semblaient déchirer peu à peu la peau de mes fesses en y laissant leurs cuisantes empreintes et que tôt ou tard j’étalerais ma faiblesse à la satisfaction probable du garçon.
Pour information, J’ai été opérée il y a 2 ans et 3 mois d’une rupture du tendon d’achille (rupture pendant un match de badminton), par suture percutanée, s’en est suivi 10 mois de rééducation sans réussir à récupérer totalement ma flexion dorsale. Une douleur à la marche a persisté pendant plus d’1 an. La mise sur pointe de pied me reste encore difficile à l’heure actuelle.
Bonjour, voilà que depuis 3 semaine bientôt j’ai mal à mon pied droit du à un choc sur le côté droit de mon pied. Pied enfle évidement des petits ématomes proche de mes 2 petits orteils. La douleur sur le moment c’est localisé sur le dessus du pied et en dessous du pied. A chaque fois que je m’appuie sur mon pied c’est une douleur inssupportable qui survient. Je marchais quand même mais en boitant énormément. (J’ai un travail ou je suis beaucoup debout). J’ai dun mal à bougé mes orteils.. pouvez vous m’aidez Merci, car je pense pas que je suis prête de guerrire pour le moment. Merci à vous.
• Garder des snacks sur soi et (si possible) se préparer des repas à l’avance. Chez moi, la sensation de faim surgit en un instant et il est très difficile de cuisiner lorsqu’on a faim. Cuisiner à heures fixes peut être une solution. De plus, prévoir un encas dans son sac peut bien dépanner ! Surtout que l’hypoglycémie (en tout cas chez moi) décuple la sensibilité. Et l’irritabilité.

Un truc efficace le produit que l on met sur le coussinet des chiens pour les renforcées j ai oubliée le nom de ce produit mais très efficaces,autre truc pour nettoyée sont sa réserve d’eau les pastilles vendu en pharmacie pour nettoyée les biberons ,j’utilise et depuis plus de moisissure ,je me suis dit si cela marche pour les bib pourquoi pas pour mon camelbak


Coureur régulier, je me suis blessé à l’aponévrose en sprintant à froid de bon matin. Le lendemain une douleur du talon jusqu’à l’avant du pied au réveil et à la marche. Je décide de stopper la course malgré un marathon de prévu 5 semaines + tard. J’ai donc remplacé la course par du vélo et du roller pour garder un peu la forme. 8 jours + tard, je tente un mini jog de 5 km ; la douleur revient. J’arrête le jog pendant encore 8 jours. Je retente ; la douleur est moins présente mais est suffisante pour rester encore sans jog pendant 15 jours. Pendant ce temps, un peu de marche, des étirements (stanish) et de l’exercice avec la balle en gomme sous le pied. J’ai recouru hier 6 km à 10 km/h. Ce matin pas de douleurs !! Donc je vais reprendre progressivement avec 2 ou 3 sorties de 6 km. Puis augmenter l’entrainement en fonction de mes sensations. Mon premier conseil avant de se précipiter chez le toubib, kiné, etc c’est le repos. Le corps se répare (souvent) seul. Des injections de toutes ces cochonneries n’arrangent pas les choses. Le plus dur est de rester patient et de ne pas recommencer trop tôt car on rentre dans un cercle vicieux.
Aujourd’hui en ayant fait un peu de tennis j’ai eu tout d’un coup du mal a courir plus d’un coup carrément à marcher. Je ne pouvais plus poser mon pied par terre et c’est alors que j’ai décidé d’arrêter le sport et de rentrer afin de mettre de la glace avec un antalgique anti-inflammatoire (Flector) et un bandage. J’arrive a poser mon pied par terre mais sur le côté et je ne peux pas rester appuyer longtemps dessus.
bonjour, Durant une randonnée en forêt je me suis  »virée une cheville » ( tout mon poid c’est ramassé sur le coté externe de ma cheville tordu lorsque j’ai perdu pied.) sur le coup j’ai eu une légère douleur mais rien de plus. Le soir meme tout laissait croire qu’il n’y aurais aucune séquelle alarmante. Le lendemain, devant marcher beaucoup dans une journée, mon pied s’est mit a enflé, difficulté a marcher, douleur qui monte a la mi-mollet lors des déplacements et mollet sensible au toucher. aujourd’hui, cela fait 3jours que l’accident et arrivé, l’enflure est partie mais j’ai la jambe engourdit jusqu’au mollet peu importe ma position. qu’en pensez-vous? merci!

Les caractéristiques de la douleur que vous décrivez : survenue brutale en jouant au tennis et impossibilité de marcher en déroulant le pied normalement me fait penser que vous avez été victime d’un « tennis-leg ». Il s’agit d’une lésion musculaire importante à type de claquage d’un muscle du mollet, le muscle le plus fréquemment atteint étant le gastrocnémien médial

Certains ont proposés des injections de Polidocanol. De quoi s’agit-il ?  En fait, lorsque l’on fait une échographie, couplée au doppler, d’un tendon d’Achille qui souffre, il existe parfois une vascularisation de ce tendon. En effet, grâce au technique doppler puissance actuelle, on peut mettre en évidence des petits vaisseaux dans le tendon (dans un tendon normal, on ne met pas en évidence de vascularisation). Ces vaisseaux sont donc anormaux  mais on ne sait pas encore vraiment s’il s’agit d’une tentative de guérison (l’organisme réagit en créant de nouveaux vaisseaux) ou la cause de la maladie (ce sont ces vaisseaux qui entrainent la douleur car ils sont accompagnés de nerfs responsables de la douleur).
La réponse me parvint sous la forme d’un bruissement d’air suivi d’un claquement sec. Quelque chose d’acéré venait de faucher par le travers le gras de mes fesses brûlantes. C’était comme une morsure qui me fit tressauter d’une vive douleur et me transporta instantanément des années en arrière pendant les vacances d’été sur un marché de brocante provençal.
• Oser préciser ses préférences de température. Si vous vous brûlez constamment lorsque vous commandez des boissons, n’hésitez pas à demander de les couper avec du liquide froid ou même de servir votre boisson à température moins élevée ! Par exemple à Starbucks je demande maintenant la température enfant (les baristas savent ce que c’est, ça fait partie des options proposées).
aponévrose art articulation beauté calcanéus chaussettes chaussure chaussures chirurgie cors dermatologue douleur durillon déformation esthétisme fracture féminin hallux valgus inflammation ligaments marche massage muscles mycose noir ongles orteils os peau pied pied plat pieds podologue poisson protecteurs semelles soins statique talon tatouage tendon tong valgus vernis voute
• Mettre des lunettes de soleil. J’ai mis beaucoup de temps avant d’acheter des lunettes de soleil car je trouvais que ça donnait l’air snob (ne me demandez pas pourquoi, c’est idiot). Eh bien j’ai franchi le pas cet été en commandant des lunettes à ma vue et je ne regrette absolument pas. En plus de soulager mes yeux, cela me donne une impression de protection vis à vis de l’agitation de la rue.
Il y a 6 semaines en ratant une marche j’ai entendu un grand crac et ressentis une immense douleur avec impossibilité de poser le pied au sol. Après passage à l’hôpital, radio et consultation d’un interne, on m’annonce qu’il s’agit d’une entorse sans fracture. On me prescrit une orthèse de cheville et des béquilles durant 15 jours et 20 séances de Kiné.
Si vous remplissez tous ces critères : lésion tendineuse évoluant depuis plus de trois mois et sur laquelle aucun traitement n’a été efficace, vous pouvez tenter de vous faire soigner par des injections de plasma riche en plaquettes. Attention, le coût de ces injections peut-être important et cette technique n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.
Le cuboïde est un élément un peu à part, clé de voute latérale du pied, il est à la jonction entre avant et arrière pied et sert d’ancrage et de poulie de réflexion aux fibulaires, muscles latéraux de la jambe qui assurent la stabilité latérale dynamique du pied. Le rôle de ces muscles notamment dans le contrôle de la supination et le maintien de la voute plantaire est primordial.
Si malgré nos quelques astuces – destinées à prévenir plutôt que guérir –, vos chaussures à talons vous procurent toujours des sueurs froides, vous pouvez aussi penser aux accessoires qui améliorent le confort. Semelles, patins, protèges-talons... un grand nombre d'accessoires innovants comme ceux de la marque Lady's Secret permettent de résoudre les petits problèmes que vous pourriez rencontrer (pied qui glisse, frottements, chocs...) pour supporter vos talons le plus longtemps possible.
Certes l’arrêt de l’activité physique et sportive entraîne toujours une sédation des douleurs. Mais est-ce que cela permet une guérison de la maladie ? C’est  discutable car les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets. Pourquoi imposer un repos de deux mois à un sportif si ce dernier reproduit la même douleur dès la reprise du sport, c’est-à-dire au 61ème ou 62ème jour ? Il n’est pas rare de rencontrer ce cas. Il faut donc s’interroger sur ce repos strict pendant une durée qui n’est pas vraiment déterminée sur des critères objectifs.
Bonjour, je vous en prie, tant que je peux aider. Alors voilà de mes nouvelles, :..( mauvaises malheureusement et très deçevantes. Après 6 mois sans sport et en fesant attention au transfert de poids que je mettais sur mon pied fracturé: l’I.R.M m’annonce beaucoup de mauvaises choses: oedemes osseux encore présents, kyste osseux, syndrome du carrefour, remaniement de l’os naviculaire etc… alors que ma dernière I.R.M disait « aucun remaniement de l’os naviculaire…  » donc j’attends l’avis de l’orthopédiste pour savoir ce que je dois faire, ainsi que le votre si vous pouvez me conseillé je vous en supplie. À mon propre avis je ne peux et ne dois pas reprendre un quelconque sport pour le moment. Cela fait presque 1ans que je ne suis pas retourné dans mon club que je paye très cher pour rien, je ne peux ni être remboursé ni laissé ma place à quelqu’un pendant que je suis dispensé. Bref je vous dirais la suite des evenements mais je pense qu’on va m’operé car je ne compte pas attendre encore je ne sais combien de temps, surtout si c’est pour un eventuel nouvel echec. Je ne vous ai pas tout dit en détail mais en gros: ça s’enpire au lieu de s’amelioré. Merci encore a votre site et je vous tiens au courant de mon avancement. Merci aussi aux témoins.
Ce site utilise des cookies afin d’atteindre les objectifs énoncés dans notre «Chartre pour la protection des données personnelles et cookies». Pour en savoir plus ou pour retirer votre consentement, veuillez vous référer à cette chartre. En cliquant sur le X pour fermer, en faisant défiler cette page, en cliquant sur un hyperlien ou en poursuivant votre navigation, vous acceptez d’activer les cookies.×Je refuse
Re-bonjour je viens de voir un chirurgien orthopédique spécialiste en pied, pour une douleur a l’os naviculaire après 3 mois, il m’a dit qu’on va me faire des semelles spéciales qui vont arrêter ma douleur. Cependant si ca ne stop pas ma douleur il m’a dit que je pouvais me faire opérer mais qu il y avait un risque. 50% de chance que je n’ai plus mal, 50% de chance que Ca ne passe pas. Qu’en pensez vous ? Merci

Ce mardi 21/02/2017, j’ai été victime d’une déchirure (pas de rupture)du tendon d’Achille dans le cadre d’un entrainement de badminton. Je vais bientôt avoir 60 ans et je pratique du sport d’ un bon niveau depuis 42 ans. Je mesure 1.87 pour un peu plus de 100 kg . On m’a placé un plâtre pour 3 semaines.et le chirurgien orthopédiste, vu mon âge, m’a conseillé ce plâtre plutôt que l’opération. Le tendon devra se régénérer naturellement.De plus, il m’a fait comprendre que je devrais passer à autre chose et je compte suivre son conseil. Pour ce qui me concerne, comment pourrais-je faire pour récupéré le plus vite possible et au mieux ? Outre les soins médicaux,certains aliments peuvent ils m’aider à « reconstruire » le tendon d’Achille ?
voila 8 mois je ne suis fais une entorse avec rupture du LLE et fracture de l’astragale. Ayant toujours des douleurs et impossible de mettre du poids sur mon pied je viens de passer une syntigraphie  » le résultat est le suivant  » aspect syntigraphique d’entéropathie bi malléolaire droite et souffrance osteochondrale modérée sous astragalienne et en arrière de la base du 3ème métatarsien »
Tout d’abord un grand merci pour tous vos conseils si précieux. j’ai un mariage en juilet en Normandie et j’ai prévu une jupe patineuse rose tendre et une blouse blanche. Seulement les seules chaussures que j’ai dans mon placard sont soit noires soit bleu marine et blanc. je ne porte jamais de bijoux, mais j’aimerais en porter pour l’occasion… en gros, je n’ai rien pour accessoiriser et rendre ma tenue sophistiquée… des idées pour moi ?
il y a 20 mois, j’ai eu mon pied coincé entre deux transpalettes eletriques. L’irm a montré plusieurs fissures aux 3ème cunéiforme. Je n’ai pas été platré, je me suis seulement reposé pendant un mois. J’ai repris le travail alors que j’avais encore des douleurs. Et comme je vous ai dit, ça fait 20 mois que ça c’est passé et j’ai toujours mal. Il m’arrive même de boiter, et surtout d’avoir mal dès que je court. Que me conseiller vous afin de traiter ce problème? Je vous remercie d’avance.

Mon dernier rendez-vous avec l’ortho s’est plutôt bizarrement déroulé : elle ne savait pas ce que je faisais là, ne m’a pas regardée, m’a dit d’enlever ma botte et de marcher tout simplement. Quand je lui ai demandé les résultats du scan (qu’elle avait complètement oublié par ailleurs!), elle a vérifié dans le dossier et m’a dit qu’elle ne comprenait pas pourquoi, mais que la fracture n’était toujours pas guérie, mais que je devais tout de même marcher sur mon pied.

J’ai ressenti une douleur au tendon en courant dans les bois, hier j’ai eue un match de foot durant lequel j’avais mal mais c’était suportable, or après la douche la douleur été multiplié, et aujourd’hui je ressent comme un grincement du tendon quant je bouge me cheville et j’ai très mal a marcher et dessendre les escalier, je commence a avoir peur de la rupture, mais je n’ai aucune idée de ce que j’ai exactement, merci de m’aider
Rester fidèle à sa pointure peut être un bon début au moment de choisir une nouvelle paire. Malgré la tentation, mieux vaut éviter la paire qui fait de "petits pieds" au risque de les voir rester au fond du placard. En cas d'hésitation, il est au contraire préférable de prendre une demi pointure au-dessus et d'ajouter une semelle si besoin. Il peut aussi être utile de tenir compte de la matière. Le cuir se détend, mais le satin ou les matières synthétiques ne sont pas aussi souples. Autre astuce: plutôt essayer les chaussures en fin de journée car les pieds ont alors tendance à gonfler.  
Vous souffrez d’une tendinopathie calcanéenne bilatérale avec maladie de Haglund. Je comprends très bien qu’après deux années de traitements médicaux inefficaces, vous ayez demandé un avis chirurgical. Mais il s’agit d’une chirurgie agressive qui nécessite un long arrêt postopératoire sur le plan professionnel et sportif. Et qui ne donne pas toujours de bons résultats…
Les péritendinites : le traitement de cette inflammation du péritendon est centré, bien évidement puisqu’il s’agit d’une inflammation,  sur les anti-inflammatoires : traitement local (glace, gel anti inflammatoire, tissu ou pansement aux anti-inflammatoires,  …), traitement général (c’est-à-dire anti-inflammatoire par la bouche) et le repos sportif de quelques jours. Généralement, ces péritendinites ont une évolution  courte et l’on obtient assez facilement une guérison. C’est la douleur d’Achille « la plus sympathique »  pour un sportif.
×