Je me penche justement sur le sujet car ma fille est hyper sensible au niveau du toucher. En cherchant des informations, je tombe sur votre article et je découvre l’hypersensibilité sensorielle. J’ai 40 ans, je découvre que d’autres personnes ressentent comme moi. Je ne m’en étais pas inquiétée, je me suis habituée et acceptée différente. Les bruits, comme les odeurs peuvent m’enrager en un éclair ou totalement me détendre et me rendre heureuse. Sensible à certaines lumières aussi. Idem pour l’aspect émotionnel. Ce qui complique les choses c’est quand l’entourage ne saisit pas ce que cela représente. Maintenant je constate que finalement je ne suis pas du tout venue d’une autre planète, je vais poser mes arguments avec plus de poids. Juste pour que c’est aspect de moi soit mieux reconnu.

on m’a enlevé le plâtre hier, j’ai demandé s’il n’y a pas lieu de faire de la rééducation, le médecin m’a répondu : il faut marcher, mais voila quand je marche j’ai mal au pied surtout sur le côté (je suis tombé sur le pied pratiquement retourné), il faut dire que j’ai eu un énorme œdème, après un mois le pied est encore bleu enfin violet virant vers le noir, et j’ai mal au genou, aussi j’aimerai bien savoir quels mouvements je peux faire pour détendre tout ça parce que c’est un peu raide, merci de me répondre.
bonjour,,,il a fallu que je tombe sur votre article pour enfin comprendre,,,à 65ans il n’est jamais trop tard,,,super migraines,,,toutes les odeurs,,,le bruit,,,la foule,,,les lumières artificielles,,,les vetements et surtout,surtout l’emotionnel,,jusqu à tomber en état de sidération,,,pleurer,,,étouffer,,,oui;;tout cela je le vis depuis toujours,,,des situations émotionnelles jusqu à me rendre malade,,,et si au quotidien dormir avec la lune m’enchante,,,je ne supporte pas le bruit,,pas davantage les boules dans les oreilles car là c’est mon corps que j’entends et le moindre mouvement étranger me donne des envies de dormir seule,,c’est le plus facile,,choisir une vie simple proche de la nature,,,peu de monde ou juste celui choisit,,,fuir avant le choc émotionnel,,,méditation,,,yoga,,,voilà mes solutions,,,merci pour cet article et merci à tous ceux qui ont partagés leur commentaire,,,ainsi je me sens moins bizarre,,,
J’ai un mariage à la fin du mois et je n’ai toujours pas de veste ou étole ni d’accessoires… Mon soucis est que je ne sais pas comment associer les couleurs … Ma robe est écru forme patineuse avec motif dentelle sur le tissu supérieur et les chaussures (j’ai vraiment eu du mal à trouver .. ) des sandales compensées lanière camel avec un peu de jaune et de rouge sur le côté du talon (acheté chez eram). Dois je mettre plus une veste ou une etole ? Pouvez vous me conseiller sur sa couleur afin qu’elle s’accorde au mieux avec la tenue ?
bonjour, suite a un accident de travail (le 25/05/2012)ou je me suis coincer le pied gauche entre deux tire palette électrique on ma emmener a l’ hopital et on ma dit que cettai une simple entorse et pour finir 4 mois après avoir passer une scintigraphie osseuse et un scanner on me dit que j’ ai l’ os naviculaire de cassé et l’ astragal de fissuré.

Bonjour suite à une foulure de cheville? J’ai eu des douleurs à l’os naviculaire que rien n’a soulagé (même pas l’infiltration) 4 mois après toujours mal. Après IRM on m’a diagnostiqué un os naviculaire Cornu bilatéral (Os accessoire de type 3). Une exérèse est p-e envisagé. Ya t’il des risques? Combien de temps après l’opération pourrais-je rejouer au handball? Et la douleur disparaitera-elle a vie? (J’avais entendu comme quoi l’os grandira denouveau 3 ans après) merci d’avance !
Les symptômes que vous décrivez sont probablement des « douleurs de croissance ». Le terme médical exact utilisé pour classifier les douleurs d’insertion du tendon d’Achille sur le calcanéum chez un adolescent sportif est le suivant : ostéochondrose de croissance ou maladie de Sever. Ces ostéochondroses de croissance peuvent se développer partout ou un tendon s’insère sur un cartilage de croissance. Au niveau des genoux, c’est souvent l’insertion du tendon rotulien sur le tibia qui souffre, il s’agit alors d’une maladie d’Osgood-Schlatter.
L’industrie de la chaussure n’a rien de futile : elle fait intervenir le marché mondial des peausseries, la science de la podologie, le design, lié à la créativité et à la circulation des idées, le travail du cuir, science ancienne importée en Espagne par les Arabes avant le VIIIe siècle. La chaussure est un condensé de civilisation à nos pieds. Quoi de plus sérieux?? De plus, les sages orientaux disent que la mort commence par les pieds et monte… rien de plus précieux que le soulier, donc.
Hormis une hydratation abondante (boire souvent en petite quantité), il n’existe pas vraiment de preuve que l’alimentation joue un rôle sur la pathologie tendineuse mécanique. Beaucoup d’articles sont écrits sur les aliments acides, en autres, qui auraient une part de responsabilité dans la cause ou la chronicité  des tendinopathies … mais sans élément scientifique de bon niveau. Boire abondamment, oui, modifier de fond en comble son alimentation, non.
Non, justement, c’est pour ça que ça me laisse perplexe, j’ai l’impression qu’elle est juste censée m’aider à me mouvoir, ce qui est de toute façon impossible, je n’utilise pas ce pied et prends des cannes anglaises, et c’est une sorte de chaussure-attelle que je dois enlever pendant la nuit, ce qui me conforte dans l’idée que l’attelle n’est pas censée aider la guérison de mon pied en elle-même…
Bonjour, suite à une course de 15 km ou j’ai noté une instabilité et une petite douleur du pied à la hauteur de la fin du métatarse ( petit doigt de pied) et début du cuboïde ( dans le creux). Mais 2 jours après une situation d’urgence dans la nuit m’a obligé à me lever très brutalement et une douleur beaucoup plus intense c’est réveillée avec gonflement et rougeur. J’ ai boité pendant 3/4 jours ( ma profession m’oblige à beaucoup marché) j’ai traité avec glace et anti-inflammatoire depuis cela va de mieux en mieux mais je garde après 8 jours une douleur..Je suppose qu’il ne s’agit pas d’une fracture merci de me donner votre avis;
J’ai mal au talon depuis plus d’un an. Elle est apparue sous forme de douleur intense comme une brûlure suite à un mouvement latéral de mon pied et une autre fois en faisant un pas de marche. La physio et l’acupuncture n’ont pas donné de résultats significatifs. Je viens de passer un IRM . Il est indiqué que j’ai un léger épanchement intra-articulaire au niveau de l’articulation talo-calcanéenne postérieure vers la limite supérieure de la normale. Présence d’une d’une tendinopathie d’insertion avec entésophytose relativement proéminente au niveau du talon d’Achille, mais sans signe de déchirure. Pas d’épaisses sèment fusiforme. Il existe des signes de minime désinsertion des fibres tendineuses au niveau de la tubérosité calcanéenne postérieure avec une réaction oedémateuse de l’os sous-chondral, intéressant le tiers moyen du tendon. Antésophyte à l’insertion du tendance d’Achille. Petite épine de Lenoir. Que me conseillez-vous comme traitement?
Nous dirons la même chose des talons hauts : rares sont celles qui les portent sans douleurs. Je soupçonne même ces Fashion-Warriors de ne plus avoir de la sensibilité au niveau du pied ! Au-dessus d’une certaine hauteur, le corps ne peut se mouvoir naturellement. Il compense donc en se contractant et en adoptant une mauvaise démarche qui sera déclencheur de nombreux maux. Vous êtes amoureuses des talons hauts ? Utilisez les plateformes, pour éviter une trop grande cambrure du pied. La hauteur idéale est entre 5 et 6 cm : c’est assez haut pour galber les jambes mais cela ne perturbe pas le mouvement naturel du corps. J’insiste beaucoup dessus mais il faut imaginer qu’en obligeant son corps à se mouvoir différent, il contracte les muscles et déforme son ossature. Vous imaginez donc les futurs dégâts que cela va causer.
Bonjour et merci pour votre réponse. Au départ, je voyais un orthopédiste sur Nantes. . Pour lui, au bout de 6 mois, la lésion du cuboiide était réglé. C’est pour cela qu’il m’a envoyé vers un algologue pour lalghodistrophie. J’ai demandé à mon médecin généraliste pour un irm . J’aurai la réponse lundi théoriquement. Je n’ai pas vu d hosteo. Je vais réfléchir suite à la décision de mon médecin traitant. Bonne soirée. Vincent
Pensez à la couleur ! Certes une belle robe noire sera parfaite mais seulement portée avec des accessoires qui contrastent. Lors des beaux jours, osez la couleur et les imprimés. La couleur saura mettre en valeur votre teint, et vous distinguera de toutes les autres femmes. Si vous ne savez pas comment porter la couleur, reportez-vous à mon article : Comment associer les couleurs entre elles.
Vous abordez le problème de la tendinopathie d’Achille et de son traitement par ondes de choc. En relançant les processus de cicatrisation, les ondes de choc sont très souvent efficaces sur les tendinopathies d’Achille. Mais il est parfois possible qu’une tendinopathie du corps du tendon ou bien de l’insertion du tendon sur le calcanéum ne réagisse pas au traitement, c’est le cas dans 20 à 25 % des cas. Cette possibilité est beaucoup plus élevée si le diagnostic n’est pas le bon, si le traitement n’est pas appliqué au bon endroit et si le protocole thérapeutique n’est pas respecté.
Troisièmement, les patch ont différentes formes : semelle entière anti-dérapante (ici imprimée, en édition limitée), patch talon ou avant-pied avec une forme marguerite pour pouvoir porter des tongs (ça c’est bien pensé!) et bracelet (arrière du pied ou décolleté). Tous les patch existent dans plusieurs couleurs, c’est pratique si on veut cacher son jeu. Ben oui, une Princesse ne dévoile pas ses Secrets enfin !
N’oubliez pas les bas ! Les femmes n’apparaissaient jamais en public avec des jambes nues. Si vous ne trouvez pas de bas couture (avec une ligne de couture visible), il vous est possible de tricher en dessinant le long de l’arrière de vos jambes une ligne au crayon de maquillage sec noir sous votre collant semi opaque, l’illusion est amusante et assez réussie !
Sachant que je n’étais puni que de fessées, mon camarade, qui en connaissait bien l’usage, m’avait défié de l’essayer. « Juste pour rire ! Pour voir ce que ça fait ». Etant en short, je m’en étais donc donné plusieurs coups sur mes jambes nues en pouffant de rire, augmentant peu à peu la force jusqu’à ce qu’une cinglée plus incisive me dissuade de poursuivre l’essai. J’avais même plaint mon camarade de subir ce genre de douloureuse correction !
Petite parenthèse Scholl : leur site internet est très bien fait : il s’articule notamment autour de la question « Problème / Solution », avec une sorte de lexique des problèmes, et pour chaque problème, une description des symptômes, un conseil traitement, et … bien sûr :-), les produits de la gamme qui y répondent. Mais pas de manière directe / ostentatoire. Très malin ! Voir sur le site
je suis tombée en scooter (factrice) , j’ai une entorse et une fissure naviculaire, au bout de 4 jours je suis retournée à l’hopital il m’ont dit que je devait marcher avec les bequilles et poser mon pied par terre, mais je n’y arrive pas. Là sa fait 9 jours que je suis en béquille mais je n’ai pas de platre, Es ce normale? j’ai le pied gonflée et je n’arrive toujours pas à bouger mon pied.Es ce normale. combien de temps encore pour que le pied se remet. merci pour votre réponse bien cordialement
Bonjour, merci de partager votre histoire… Je me sens moins seule d’un seul coup… De mon côté, j’ai de l’hypersensibilité au toucher… Quand j’étais plus jeune, j’aimais beaucoup serrer très fort mes pantalons car je préférais les pressions fermes mais depuis peu de temps, je préfère les pantalons qui serrent moins, mais beaucoup de vêtements me gênent sans être serrés aussi alors je ne sais plus où en donner de la tête… Ce qui est bizarre est que cela peut dépendre des moments… Un jour je vais être gênée par un vêtement, et un autre jour ce même vêtement ne me gênera pas ou moins… Il faut savoir que je réfléchis beaucoup trop, je stresse beaucoup (depuis toute petite je me ronge les ongles), j’ai des angoisses, je suis migraineuse depuis aussi très longtemps… J’ai des complexes avec mon ventre… Je me trouve corpulente alors que tout le monde me dis que non. Je les crois car au fond je ne suis pas corpulente mais je n’accepte pas mon ventre quand même car je pense que c’est aussi à cause de cela que j’ai des gênes… Ces gênes me pourrissent la vie car cela me rend plus irritable et je dirais même que cela me met dans une situation de panique intérieure car je n’ai plus de contrôle sur mes sensations… Je n’arrive pas à lutter contre alors que j’aimerais… Je ne sais pas si j’ai toujours été comme cela sans le savoir consciemment… Mais en tout cas c’est très handicapant pour moi car quand cela se produit, ma motivation pour toute autre chose disparait car mon attention est focalisée sur mon mal-être… Est-ce que ces gênes peuvent disparaitre un jour ? Est-ce que quelqu’un a réussi à sen débarrasser ? Si oui, comment ?
Je vous déconseille toutes les robes très moulantes type robe fourreau. Le mieux est de miser sur une forme de robe patineuse. Cette fameuse robe qui va à tout le monde, quelle que soit votre morphologie ! Elle se doit d’être assez serrée jusqu’à la taille afin de mettre votre décolleté et votre taille en valeur puis devient évasée pour cacher petit ventre et cuisses…
– Soit une tendinopathie, et en priorité au vu de la localisation, une atteinte du tendon du muscle tibial postérieur. Ce muscle s’insère sur le scaphoïde tarsien après être passé sous la malléole interne. Il s’agit d’un tendon d’un muscle très sollicité chez les coureurs car il permet d’amortir la pose du pied lors de la phase d’atterrissage au sol puis évite l’hyperpronation avant de participer à la propulsion lors de la phase de décollage.
Suite à une grosse entorse du genou droit,survenue le 08/07/2012,je suis allé aux urgences d'Angoulême (hpt de girac),m'ont passe une radio pour me dire qu'il n'y avait pas cassure.mon genou me faisse énormément mal,très gonflé ,impossible de marcher sans béquille .au bout de 3 semaines,et après 4 spécialistes ,le dernier m'a fait une ponction .depuis je marche un petit peu mieux.j'aimerai me faire voir par un des spécialiste de la clinique de bordeaux,mais lequel?sachant que je fait beaucoup de velo(+de12000 km/an).merci a ceux qui pourront me répondre.
Suite @ cela j’ai été plâtre durant 3 semaines avec quelque semaine de rééducation, j’ai repris le foot récemment, et je ressent une gène, j’ai l’impression que mon naviculaire regonfle au moindre effort, alors j’arrête mon activité pendant deux semaine puis je la reprend, et toujours ces mêmes effets, ece normal ?? ma Rééducation a elle était mauvaise ?? dois je observer encore du repos ?? la pratique de la natation peux elle aider a renforcer mon naviculaire ??

Bonjour à tous,j'aimerai votre avis,j'ai une tendinite au tendon d'achille depuis 3 ans,j'ai 59 ans,pas sportive.J'ai vu le Dr Labanère médecin du sport à la clinique du sport de Mérignac.J'aimerai avoir l'avis sur ce médecin par ceux qui l'ont vu.Moi perso j'ai été très déçu par ce médecin qui est arrivé bien 20mn en retard alors que j'avais rv à 14h ,que je venais de Royan et que je travaillais le matin jusqu'à midi,moi je suis arrivée à 13h50.De sa part pas d'excuses,à peine bonjour après quelques questions posées sèchement il me fait monter sur la table montée au maximum,j'attendais qu'il la baisse et non j'ai du grimper tant bien que mal à presque 60 ans on est moins souple,le pire est que j'étais allongée à plat ventre un peu trop haut et au lieu de me demander de descendre un peu vers le bout de la table pour que mes pieds dépassent et bien il ma tiré par les pieds vers lui d'un coup sec,j'ai décollé de la table,je me demandais ce qu'il se passait,il m'a appuyé fortement sur mon tendon malade,m'a bougé le pied dans tous les sens et m'a fait redescendre de la table sans l'abaisser alors qu'il pouvait le faire,c'est irrespectueux.Il m'a expédié sans conseil sauf des exercices à l'escalier et ondes de choc!


cet été au cours d’une marche en montée avec des baskets peu adaptées j’ai ressenti une vive douleur au niveau de l’insertion de mon tendon d’Achille à droite. J’avais des difficultés à marcher dans l’immédiat et le retour à domicile fut pénible. J’ai dans un premier temps glacé et surélevé. La douleur a diminué progressivement dans les jours qui ont suivi. J’ai préféré arrêter le sport 6 semaines pensant à une tendinopathie. Quand je ne ressentais plus la douleur j’ai tenté plusieurs fois de me remettre à la course à pied. Ce fut un échec à chaque fois. La douleur réapparaissait.
Bonjour, je suis basketteur et je pratique aussi le trail 1 fois par semaine. Je suis allez courir le 07/10 pendant 2h et je n’ai ressenti aucune douleur avant, pendant ni aprés ma course. Par contre depuis le 09/10, en début de matinée, j’ai une douleur sur le côté du pied droit qui me fait mal lorsque je suis en appuie sur mon pied, surtout quand je marche et aujourd’hui la douleur s’accentue énormément. Ayant un match demain, je me demande si je vais pouvoir jouer sans agraver la chose bien sur. Donc en faisant quelques recherche sur le net j’ai bien l’impression que la douleur et ciblé au niveau du cuboïde alors que dois-je faire pour être sur de savoir ce que j’ai?

Je me suis tordu le pied hier en glissant sur un carton détrempé. J’ ai ressenti une forte douleur sur le côté mais à chaud pendant la première heure ça allait bien. Après et depuis j’ai mal au côté gauche du pied, entre le petit os et les orteils. Ça me lance légèrement en permanence mais surtout ça me fait mal quand je marche. En revanche il y a un peu d’ oedème sur l’ensemble du pied et la cheville mais pas d’hématome. Merci de vos conseils.


– Choix des chaussures : pour la randonnée en moyenne montagne tu laisse le choix entre des chaussures à tige haute et à tige basse. Pour la plupart des randonneur « du dimanche », qui n’ont pas l’entrainement et la musculature développés je conseil les tiges hautes. Elles tiennent la cheville et ainsi limitent les foulures et autre. La plupart des chaussure de bonne façon ont la possibilité d’avoir un serrage différent pour le pied et la cheville ce qui permet en particulier d’éviter aux orteils de buter sur la chaussure et comme le dit Cathy de Provence, l’enfer des descentes. Et par la suite la douleur des ongles noirs.
×