moi je ne sais plus quoi faire!j ai fais 17 ans de volley et j ai arrete depuis 3 ans (je ne pouvais plus sauter,tendinite?)j ai couru pendant 1 ans 1 fois par semaine,puis douleurs aux mollets aux tendons j ai vu doc du sport radio des mollets kine et rien!j ai repris arreter repris arreter la je courais 2 fois par semaine et ca recommence mal aux mollets g et aux tendon a droite je ne sais plus quoi faire?que dois je faire?
Merci pour votre question et pour votre confiance. Les douleurs sous le pied du type des myo-aponevrosites plantaires sont parfois très difficiles à soulager et soigner. A vous lire, il me semble que vous avez été très bien prise en charge sur le plan médical et si les praticiens qui vous suivent vous proposent une infiltration de plasma riche en plaquettes (PRP), pourquoi ne pas l’envisager ? Les prix pratiqués différent beaucoup selon les spécialistes qui pratiquent cette technique. Je vous propose de vous renseigner auprès d’eux.
Pour limiter les frottements dans la chaussure, rien de mieux que les coussinets et les semelles. Les modèles en silicone forment une pellicule confortable. Placez un coussinet sur le contrefort, à l’arrière de la chaussure donc, pour maintenir le pied bien en place et ainsi éviter les ampoules. Déposez une semelle sous la voûte plantaire pour limiter les échauffements et permettre une démarche plus confortable.
Merci pour la description très précise de votre tendinopathie calcanéenne. L’IRM montre bien que vous souffrez d’une enthésopathie puisque le corps du tendon est indemne mais que l’atteinte se situe essentiellement à la jonction entre le tendon et l’os. Votre douleur est survenue au départ de manière brutale ce qui est cohérent avec l’imagerie qui montre une petite rupture d’une partie des fibres du tendon à son insertion sur le calcanéum.
À moins que vous soyez adepte des échasses, oubliez les talons de plus de 10 cm. Au-delà, la cambrure de la chaussure est franchement verticale, du coup, elle n’épouse pas celle du pied. Résultat, le pied se contracte et vous avez mal. Si vous n’êtes pas habituée aux talons ou que vos pieds sont particulièrement sensibles, restez raisonnable : entre 5 et 7 cm, c’est parfait. De même, plus le talon est étroit, moins la surface de contact au sol est grande et donc plus la marche est délicate. Du coup, laissez de côté les talons aiguilles et préférez des talons carrés.
Merci beaucoup pour cet article qui met le doigt sur une question très importante. Je réalise depuis quelques temps que je suis occasionnellement hypersensible et je voudrais souligner quelque chose qui, il me semble, n’a pas été évoqué jusqu’à présent. Chez moi, j’ai fait le lien entre certains pics d’hypersensibilité et des périodes spécifiques de mon cycle hormonal et cela m’aide beaucoup à prévenir mais aussi expliquer aux personnes qui m’entourent mes réactions parfois surprenantes. En particulier, il m’arrive de ne pas supporter du tout les contacts type effleurement durant les premiers jours de mes règles ou de ressentir le besoin d’une plus grande distance physique avec les personnes qui m’entourent ces jours-là au risque de me sentir réellement agressée si elle n’est pas respectée.
moi je ne sais plus quoi faire!j ai fais 17 ans de volley et j ai arrete depuis 3 ans (je ne pouvais plus sauter,tendinite?)j ai couru pendant 1 ans 1 fois par semaine,puis douleurs aux mollets aux tendons j ai vu doc du sport radio des mollets kine et rien!j ai repris arreter repris arreter la je courais 2 fois par semaine et ca recommence mal aux mollets g et aux tendon a droite je ne sais plus quoi faire?que dois je faire?
Il s’agit d’un rhumatisme inflammatoire qui touche de préférence les hommes jeunes, avec souvent une connotation familiale, avec une atteinte caractéristique des sacro-iliaques (articulations du rachis et du bassin) la présence d’un anti HLA B27 et d’un syndrome inflammatoire à la prise de sang et qui nécessite une prise en charge spécialisée. D’autres manifestations peuvent accompagner les signes articulaires : maladie de peau : psoriasis, signes oculaires (uvéite), troubles intestinaux, aphtes, etc…
Merci pour cet article, je m’y reconnais pas mal. On (et moi aussi) m’a toujours décrite comme émotionnellement hypersensible, mais je n’avais jamais réalisé que j’étais également très sensible sur d’autres points. Je pensais être quelqu’un de maniaque, de « chiant », parce que je déteste qu’on me parle trop fort, ou qu’il y ait trop de bruit en général. Du coup je voulais te demander, quel casque anti-bruit as tu choisi? Je pense qu’à bien des égards ça me rendrait la vie plus facile, je suis en train de parcourir les descriptions des modèles, mais j’aimerais bien avoir ton avis.
Cela fait déjà 1 an et demi que j ai des douleurs sous les pieds. Fin octobre mon médecin m’a prescrit un irm resultat aponevrosite plantaire, on m’a prescrit 8 séances d’ondes de chocs et 12 séances de kiné. On m’a fait arrêter le sport en salle que je pratiquai et j’ai mis des semelles, mais hélas toujours pas de résultat. Depuis on m’a prescrit des séances de cryothérapie, j’en ai fait 5 seances au début cela marchait mais hélas déjà 1 semaine que j’ai arrete et les douleurs reviennnent. Je ne suis pas un courreur mais j’ai un métier qui me fait pietiner à longeur de journée donc svp aider moi j’en peux plus
très bon article mis pour les ampoules actuellement je randonne avec une paire de chaussette à orteils en soie recouverte d’ une paire de chaussettes normales de randonnée,mise à l’envers, et je « crème  » mes pieds chaque jour avec la « Nock » et en cas de rougeurs j’utilise la crème « Traumeel »(acheter en Espagne,laboratoire « Heel » ) en complément
Au retour le soir à votre domicile, je vous propose de glacer pendant vingt minutes la zone douloureuse en appliquant une poche de glace à travers un linge mouillé puis de recommencer avant de vous coucher. Mieux vaut ne pas masser avec les pommades anti-inflammatoires mais vous pouvez coller sur le tendon douloureux des « patchs » d’anti-inflammatoires qui vont diffuser toute la nuit leur principe actif plus profondément au niveau de la lésion. Dans la journée, lors de vos déplacements, essayez d’utiliser des chaussures faites pour le sport et mieux encore pour le running.

Nous veillons à préserver nos enfants des surstimulations en général… Par exemple ma fille a l’école (elle est au CP :-)) peut mettre son casque (rose fluo) s’il y a trop de bruit, ou sortir de classe au besoin pour souffler 5 min… Et ses copains ont complètement intégré cela, sans souci. Et mon Loulou allait jusqu’à se frapper les yeux de douleur s’il y avait trop de lumière, maintenant il sait prendre ses lunettes de soleil…
bonjour merci de repondre non rien pas un choc rien la douleur a commancer le soir avec un gonflement sur le cotes du pied et une poignee de minute apres impossible de poser mon pied par terre pour marcher ….le lendemin le gonflement avait un peu diminue la douleur aussi je peux marcher mais j’ai toujour mal dans le pied surtout si je le bouge sur le cotes la c’est encore pire
×