Après les conseils d’ordre général, voici des petites astuces sens par sens. Et parce que la perception de notre environnement ne se limite par au cinq sens que nous avons appris à l’école, j’ai essayé de faire une liste la plus exhaustive possible des différents types de stimuli auxquels nous sommes exposé-e-s, afin de partager des astuces ciblées.

Les trucs et astuces de la rédac pour redonner vie à ses bijouxComment prendre soin de son maillot de bain ?Comment garder ses vêtements blancs ? Comment venir à bout des traces de déo ?Comment garder mes baskets blanches ?Guide de survie pour vêtements interdits de machinePourquoi il ne faut jamais porter ses chaussures à l’intérieurPourquoi faut-il laver ses vêtements neufs avant de les porter ?Vacances : 5 astuces pour faire sa valise en 10 minutes top chronoComment prendre soin de ses vêtements en soie ? 10 astuces pour s’habiller plus vite le matin10 astuces toutes simples pour enlever les taches sur vos vêtements9 pièces mode mauvaises pour la santéComment prendre soin de sa lingerie ?Peut-on récupérer un vêtement rétréci au lavage ?Comment calculer sa taille de bague ?5 astuces pour nettoyer ses chaussures en daim 6 astuces garder ses vêtements plus longtempsCes matières à bannir pour sauver sa peauComment éviter de passer par la case pressing ? On a testé : le collant spécial baskets8 détails qui amochent vos chaussuresComment se débarrasser (une fois pour toutes) des bouloches de pull ?Comment se passer de fer à repasser ?#DIY : 1 T-shirt blanc, 3 solutionsComment être bien dans ses escarpins ?Comment garder ses collants plus longtemps ?Comment personnaliser (facilement) ses baskets ?Comment prendre soin de son pull en angora ?Comment entretenir son sac en cuir ?
Bonjour Je viens donner des nouvelles. Finalement je n’ai pas l’os naviculaire fracturé mais un os accessoire naviculaire qui bouge et qui est enflammé suite à mon entorse d’il y à un an.je me fais opérer le 5 juin il va me retirer l’os accessoire et certainement devoir réinsérer le tendon de l’os naviculaire accessoire sur mon os naviculaire. Je repars pour 6 semaines d’immobilisation et de la rééducation mais normalement dans trois mois ce sera enfin finit cette douleur, ce cauchemard… Donc voilà un. An après diagnostic os naviculaire accessoire qui a bougé. Un os accessoire que j’ai depuis ma naissance qui pose généralement pas de problème jusqu’à une blessure. Je me permets d’en parler ici car c’est visiblement peu connu que l’os accessoire naviculaire peut faire mal. C’est une scintigraphie qui a permet de voir du fait de voir les deux pieds. Voilou je donnerai encore des nouvelles plus tard. Merci pr ce site et vos réponses.
Enfin, vous décrivez des douleurs bilatérales ce qui n’est pas habituel chez un coureur. Il n’est pas impossible que ces douleurs sous le pied soient le signe d’un début d’une maladie rhumatismale. Ceci expliquerait les difficultés à vous soigner. Le rhumatologue que vous allez consulter pourra faire une recherche en ce sens en vous prescrivant une analyse de sang. Gardez patience. Ces aponévrosites sont toujours longues et complexes à soigner mais je suis bien persuadé que les médecins, kinésithérapeutes et podologues qui vous entourent sauront vous guérir.
Au retour le soir à votre domicile, je vous propose de glacer pendant vingt minutes la zone douloureuse en appliquant une poche de glace à travers un linge mouillé puis de recommencer avant de vous coucher. Mieux vaut ne pas masser avec les pommades anti-inflammatoires mais vous pouvez coller sur le tendon douloureux des « patchs » d’anti-inflammatoires qui vont diffuser toute la nuit leur principe actif plus profondément au niveau de la lésion. Dans la journée, lors de vos déplacements, essayez d’utiliser des chaussures faites pour le sport et mieux encore pour le running.
je souffre énormément depuis 5 mois suite à une chute dans l’escalier et malgré des radios, 2 IRM plusieurs consultations entre généraliste et 2 chirurgiens orthopédique, à part le repos, impossible dans ma vie de femme d’agriculteur avec une grande famille, aucune solution n’a été trouvée et j’ai beaucoup de mal à me déplacer et la douleur s’est élargie à la cheville, très handicapant.

Sans surprise, plus le talon est haut et mince, plus votre pied souffrira. Les escarpins et les talons aiguilles sont probablement les pires. Ce sont des chaussures dont la hauteur des talons dépasse les 5 cm. Un autre interdit ? Les porter trop souvent et trop longtemps. Il n’est pas recommandé de les mettre pendant de longue période de marche ou debout. Aussi, évitez de les enfiler tous les jours.
Je suis une femme de 25 ans, je cours 3 à 4 fois par semaine et j’ai une douleur au niveau du tendon d’Achille gauche. Je n’ai rien ressenti de particulier lors de ma séance de jeudi soir, mais le vendredi j’ai commencé à ressentir cette douleur qui ne s’estompe pas, elle apparait plutôt lorsque je lève le pied et j’ai moins de douleur lorsque je suis en talon plutôt qu’à plat. Petit footing le samedi matin, les début était très douloureux puis la douleur est devenue supportable, mais la douleur est toujours là après l’effort.
Alors si ce n’est pas déjà fait, explorez-donc cette piste, je vous le conseille. Le jour où j’ai su que j’étais surdouée, je n’ai plus eu honte de toutes ces manies et parades développées au fil des années, qui semblaient aux yeux des autres complètement ridicules,et j’ai appris à être fière de ce qui me semble aujourd’hui un véritable don, et qui me construit entièrement. L’hypersensibilité est à la fois une grande vulnérabilité, cela, il faut l’accepter, mais c’est en même temps une grande force et un atout immense…
La cambrure n'est pas non plus à négliger. Juché sur des talons, le corps change de centre de gravité et un nouvel équilibre est à trouver. Selon la cambrure de la chaussure, le pied a par ailleurs plus ou moins de points d'appui. Sachez que plateformes et patins permettent de prendre de la hauteur sans subir un dénivelé excessif. Enfin, en matière d'équilibre, talons carrés, compensées et bottes sont plus faciles à amadouer que talons aiguilles et sandales. 
Depuis ce temps, j’ai repris la marche tranquillement, d’abord avec mes béquilles, puis sans, sous la supervision de ma physiothérapeute. Mais voilà, j’ai toujours mal au pied – pas une douleur lancinante ou sourde, mais plutôt aigue, comme si l’os transperçait ma peau… Bref, assez difficile! Mon pied enfle plus la journée avance, au point ou je peux avoir de la difficulté à mettre des bas ou des bottes. Je ne sais plus trop quoi faire.. Que me conseillez-vous?
Bonjour, il y a 2mois je me suis blessé au cours d’un match de foot ( rotation de la cheville) je suis aller dans la foulée aux urgences qui m’ont diagnostiquer qu’une entorse. Cependant pendant le mois qui a suivi j’ai eu une douleur au pied, apres avoir fait une scintigraphie ils ont diagnostiqué une fissure du cuboide. Je suis actuellement plâtré pour un mois. Mes questions sont les suivantes: lorsque l’on enlevera mon platre, aurai je encore des douleurs ou cela se soigne relativement bien ?
– je me suis rendue compte il y a peu que mon caractère reflétait de l’introversion (je ne m’étais jamais vraiment posée la question jusqu’ici mais j’ai l’impression parfois d’être tellement à mille lieux de ce que mon copain (Avec qui je suis depuis deux ans) me raconte de sa jeunesse, ses expériences etc. et en fait ça vient de ça, d’être plus portée vers soi que vers les autres etc…
Pour information, J’ai été opérée il y a 2 ans et 3 mois d’une rupture du tendon d’achille (rupture pendant un match de badminton), par suture percutanée, s’en est suivi 10 mois de rééducation sans réussir à récupérer totalement ma flexion dorsale. Une douleur à la marche a persisté pendant plus d’1 an. La mise sur pointe de pied me reste encore difficile à l’heure actuelle.
Bonjour, depuis lundi je ressens une vive douleur au niveau de la face externe du pied gauche, au niveau de l’os cuboïde. Celle-ci se réveil lorsque je pose mon pied à plat et c’est plus intense lorsque le pied est en légère supination. Je dois marcher sur la pointe du pied pour ne ressentir aucune douleur. J’ai commencé à ressentir les premières douleurs une heure après une sortie de course à pied et mon pied été complètement paralysé le matin au réveil. Avez-vous une idée de la nature de la blessure?
Les douleurs situées sous la plante du pied peuvent être en relation avec différentes pathologies : atteintes de l’aponévrose plantaire ou des autres structures tendineuses et musculaires, arthrose des différentes articulations de la cheville ou du pied, maladie inflammatoire rhumatismale, compression du nerf calcanéen. L’IRM que vous avez passé montre une simple aponévrosite ce qui élimine une grande partie des diagnostics que je viens de vous énumérer.
Je parle du côté interne oui je pense que je ne vais pas avoir le choix de finir par consulter parce que je ne suis pas a l aise avec mon propre pied et que je suis toujours entrain de faire attention pour essayer d avoir le moins mal possible. Merci pour vos réponse je voulais me faire une idée sur ce que le médecin aurais pu me répondre. Je vous dirais CR que il en est vraiment. Bonne journee
bonjour à tous je suis atteinte d'une algodystrophie majeur dans le genou suite à une arthorscopie pendant 2 ans et dans mon malheur mes os sont devenus poreux je suis tombée de ma hauteur le mois d'octobre 2010 et j'ai fait une double fracture du condyle avec enfoncement derriere le genou actuellement je souffre nuit et jour avec la morphine à 300 mgs par jour ça ne suffit plus de plus l'algo c'est prolongée dans mon pied , cheville , orteils des souffrances interminables je suis reconnue handicapée mais je n'en peux plus j'ai pensé au suicide mais j'ai un enfant de 16 ans à charge seule plus d'amis personne sauf ma mere qui est agée et dessesperée je cherche un vrai crac de chirurgien qui pourrait m'enlever se membre ou avec un peu d'epoir me le reparer (m'enlever la douleur j'ai 40 ans j'etait tres sportive marcher pour moi c'est souffrir les courses l'horreur tomber une catastrophe on me bouscule je tombe la nuit je ne ressent plus mon membre il s'engourdit et quand le matin je pose le pied à terre mon dieu stoppeé cette souffrance par pitié!!! si vous connaissez un vrai chirurgien humain avec un peu de compassion qui maitrise des fractures dites inoperables je vous en prie aider moi je suis au bout corinne 0673431878 merci de m'avoir lu
on m’a enlevé le plâtre hier, j’ai demandé s’il n’y a pas lieu de faire de la rééducation, le médecin m’a répondu : il faut marcher, mais voila quand je marche j’ai mal au pied surtout sur le côté (je suis tombé sur le pied pratiquement retourné), il faut dire que j’ai eu un énorme œdème, après un mois le pied est encore bleu enfin violet virant vers le noir, et j’ai mal au genou, aussi j’aimerai bien savoir quels mouvements je peux faire pour détendre tout ça parce que c’est un peu raide, merci de me répondre.
Certaines femmes peuvent avoir du mal à se rendre compte de la hauteur des talons qu’elles portent au quotidien. Pourtant, la hauteur du talon a une influence très importante sur votre posture, votre équilibre ou encore la santé de vos pieds. De ce fait, n’hésitez pas à les mesurer afin de vous rendre compte des incidences qu’ils peuvent avoir sur votre santé physique.
En tout cas de ce qu’on m’a dit, même si j’ai autorisation du chirurgien pour me déplacer sans botte de marche à compter du 21 mars, je devrais tout de même garder mes deux béquilles ! Je trouve ça terriblement long en fait car j’ai vu des personnes qui 2 semaines à peine après avoir enlever le plâtre pouvaient marcher et j’en suis à plus d’un mois… après effectivement les blessures devaient être différentes et cette personne en question n’a pas été opérée mais j’espère sûrement que je pourrais vite remarcher et je me demande si je vais boiter lgtps et si je vais ressentir des douleurs et des gènes parce que j’ai ouï dire qu’il fallait attendre minimum 1 an après l’opération pour oublier la fracture… je suis impatiente certes car j’ai l’habitude d’être active…
Le blanc et le noir sont des couleurs à éviter pour une occasion pareille: si tu tiens à porter cette robe, ne la porte pas avec des chaussures noires mais des escarpins de couleur, ajoutes un plastron coloré au lieu des perles. Je le répété souvent: en style, il vaut mieux mélanger les genres. Tes perles seront parfaites sur un simple t-shirt et jean mais pas avec une robe habillée.
Ainsi accoutré, je me dépêchai de me rendre au collège. Je retrouvai deux autres « collés du dimanche » qui attendaient devant la grille encore fermée que l’on vienne leur ouvrir. Je n’étais donc pas seul et la présence de ces compagnons d’infortune m’avait quelque peu soulagé. Il y en avait un plus vieux que moi, de 14-15 ans environ, coupable d’avoir molesté un plus jeune, infraction grave sévèrement punie. C’était un garçon à la taille élancée et planté sur une superbe paire de jambes longues et lisses dont la musculature à la fois robuste et déliée émergeait de sa culotte courte d’uniforme. L’ovale de son visage encadrait une expression calme et assurée. Etait-ce dû à son ancienneté ? En tout cas, il paraissait ne rien craindre de la retenue.
Aujourd’hui en ayant fait un peu de tennis j’ai eu tout d’un coup du mal a courir plus d’un coup carrément à marcher. Je ne pouvais plus poser mon pied par terre et c’est alors que j’ai décidé d’arrêter le sport et de rentrer afin de mettre de la glace avec un antalgique anti-inflammatoire (Flector) et un bandage. J’arrive a poser mon pied par terre mais sur le côté et je ne peux pas rester appuyer longtemps dessus.
Je les avais observés à la dérobée, à la fois fasciné et effrayé. De dos, le spectacle était encore plus saisissant. La directrice avançait d’un pas assuré au rythme du claquement de ses talons hauts, la fine couture de ses bas soulignant le galbe fin de ses mollets en mouvement. Lui trottinait à ses côtés, trébuchant et se tortillant comme un ver sous la douloureuse traction subie par son oreille. Au fond bien rempli de sa culotte courte d’uniforme, il n’était pas difficile d’imaginer que cet endroit serait bientôt mis à nu pour favoriser le douloureux exercice des lanières serpentines de cuir.
moi je ne sais plus quoi faire!j ai fais 17 ans de volley et j ai arrete depuis 3 ans (je ne pouvais plus sauter,tendinite?)j ai couru pendant 1 ans 1 fois par semaine,puis douleurs aux mollets aux tendons j ai vu doc du sport radio des mollets kine et rien!j ai repris arreter repris arreter la je courais 2 fois par semaine et ca recommence mal aux mollets g et aux tendon a droite je ne sais plus quoi faire?que dois je faire?
Bonjour, depuis lundi je ressens une vive douleur au niveau de la face externe du pied gauche, au niveau de l’os cuboïde. Celle-ci se réveil lorsque je pose mon pied à plat et c’est plus intense lorsque le pied est en légère supination. Je dois marcher sur la pointe du pied pour ne ressentir aucune douleur. J’ai commencé à ressentir les premières douleurs une heure après une sortie de course à pied et mon pied été complètement paralysé le matin au réveil. Avez-vous une idée de la nature de la blessure?
Alors voilà je vais en boîte samedi prochain et comme pour certaines ici c’est la première fois! Un peu stressée je n’ai pas envie de mettre une robe car je ne me sent pas à l’aise. Je fais 1.75 pour du 36, et je voulais avoir tes conseils pour…. Tout! Donc j’ai décidée de me mettre en jean (troué ça fait trop?) avec des talons 7cm mais carrés pour être à l’aise (ma petite taille de pied me gêne dans mon équilibre rahlala). Donc je voulais avoir ton avis sur le jean et si cela coordonne avec les talons?
J’ai un mariage à la fin du mois et je n’ai toujours pas de veste ou étole ni d’accessoires… Mon soucis est que je ne sais pas comment associer les couleurs … Ma robe est écru forme patineuse avec motif dentelle sur le tissu supérieur et les chaussures (j’ai vraiment eu du mal à trouver .. ) des sandales compensées lanière camel avec un peu de jaune et de rouge sur le côté du talon (acheté chez eram). Dois je mettre plus une veste ou une etole ? Pouvez vous me conseiller sur sa couleur afin qu’elle s’accorde au mieux avec la tenue ?
Bonjour il y a 9 jours je me suis fait une entorse sévère avec arrachement osseux du cuboide ( vu à L’Echo par mon médecin du sport ) mais ayant un cancer il ne peut plus me suivre il m’a prescrit un scanner que je passe 10jours apres ma blessure. Je voit l’orthopédiste le jour même du scanner . mon médecin du sport voulais que je soit plâtrée cela est il encore possible 10jours apres le choc ?
Je souffre d’une inflammation de l’aponévrose. Je ne suis pas sportive, je ne cours pas mais j’ai un metier à position debout non stop toute la journée et donc piétinement. Voilà maintenant un an que j’ai cette inflammation, depuis janvier j’ai fais 5 séance d’ondes de chocs et kinésithérapie. Pas d’amélioration suffisante donc je réitère 5 seances d’ondes de chocs et je dois effectuer une injection de plasma d’ici 6 semaines. Je ne trouve pas beaucoup de renseignements à ce sujet, surtout le coût et les conditions dans lesquelle cette injection est effectuées. Et je ne cache pas mon questionnement concernant le « ressentie »lors de l’injection. Pourriez vous s’il vous plais m’éclairer sur cette technique ?
• Garder des snacks sur soi et (si possible) se préparer des repas à l’avance. Chez moi, la sensation de faim surgit en un instant et il est très difficile de cuisiner lorsqu’on a faim. Cuisiner à heures fixes peut être une solution. De plus, prévoir un encas dans son sac peut bien dépanner ! Surtout que l’hypoglycémie (en tout cas chez moi) décuple la sensibilité. Et l’irritabilité.
Gardez les talons vertigineux pour les soirées ultra chics (et pas trop longues!), mais préférez des talons plus modestes – de 3 à 4 centimètres – pour les longues journées au bureau. Plus les talons sont hauts, plus votre centre de gravité est déplacé et vous force à adopter une posture peu naturelle sans compter que la plante de vos pieds porte tout votre poids (ou presque!)
A cette première question succéda un interrogatoire reprenant un à un les motifs mentionnés sur mon bulletin de punition. Je flottais lourdement dans un air épais alors que je m’efforçais de répondre humblement à la directrice, avec la conscience aiguë de ma honte à dénoncer mes propres fautes et travers aux oreilles du jeune homme qui, de son coin, n’en perdait pas une.

Vous avez mal aux pieds rien qu’en regardant votre paire de chaussures préférée ? Vos pieds glissent quand vous portez des talons hauts ou même des chaussures plates ? Vous adorez vos sandales mais elles sont trop inconfortables pour être portées toute la journée ? Ne jeter pas vos chaussures au fond du placard, nous avons des solutions pour rendre vous chaussures plus faciles à porter.
×