Bonjour, suite à une course de 15 km ou j’ai noté une instabilité et une petite douleur du pied à la hauteur de la fin du métatarse ( petit doigt de pied) et début du cuboïde ( dans le creux). Mais 2 jours après une situation d’urgence dans la nuit m’a obligé à me lever très brutalement et une douleur beaucoup plus intense c’est réveillée avec gonflement et rougeur. J’ ai boité pendant 3/4 jours ( ma profession m’oblige à beaucoup marché) j’ai traité avec glace et anti-inflammatoire depuis cela va de mieux en mieux mais je garde après 8 jours une douleur..Je suppose qu’il ne s’agit pas d’une fracture merci de me donner votre avis;

Mais, dans environ 60 à 70 % des cas, les douleurs du tendon d’Achille du sportif sont dues  à une tendinopathie : maladie du corps du tendon.  De nombreux traitements ont été et sont toujours proposés dans le cadre de ces douleurs. Comme toujours en médecine, si plusieurs traitements sont proposés, c’est qu’il n’y a pas un traitement, vraiment efficace, qui s’impose. Il faut donc être prudent et très critique sur les affirmations qui peuvent être données sur tel ou tel procédés thérapeutiques.
Pour les deux premiers stades, la poursuite de l’entraînement peut se faire en même temps que les traitements médicaux et la prise en charge de la technopathie. Pour le stade 3, l’arrêt sportif devrait être conseillé plusieurs mois. Pour le stade 4, une orientation chirurgicale devra être envisagée ou différents traitements inhabituels proposés aux sportifs motivés.
Ils se placent au bout de vos talons et vous permettent de marcher dans l’herbe, dans les cailloux, sur les pavés, ou toute surface inconfortable sans perdre trop l’équilibre et sans abîmer vos jolis talons. Si ceux-ci sont en cuir, ce n’est pas négligeable. Ce serait dommage de les abîmer dès leur première sortie ! Lors d’un mariage, c’est vraiment pratique et cela vous permet de pouvoir porter votre paire d’escarpins préférée sans vérifier toutes les secondes s’il est toujours sain et sauf. Je suis certaine que vous voyez exactement ce que je veux dire. Malheureusement on les trouve souvent en plastique, ce qui n’est pas esthétique à 100% je vous l’accorde.
SUPER CLINIQUE, tres grand spécialiste des genoux, ils oéprent que quand cela est nécessaire et ne pousse pas si cela peut être évité, grand médecin LE DC BOUSQUET et qui plus est très gentil: seul bémol!! le temps d'hospitalisation un peu court!! 36 heures aprés une ligamentoplastie du genou, tu es chez toi; avec les risques de phlébite !!!! sinon clinique a recommander

Si je peux vous donner un conseil, l’arthrodèse étant irréversible: prenez le temps de bien réfléchir, ne faites rien dans la précipitation. Pourquoi ne pas essayer de tenir le plus longtemps possible sans y toucher, voir ce que ça donne et comment vous récupérez et attendre qu’un jour (plus ou moins lointain) vous souffriez trop pour ne plus le regretter du tout ?!

pour essayer de répondre à qques unes de vos questions, non la scintigraphie n’est absolument pas douloureuse; on va vous faire une injection d’un produit qui va se fixer sur les zones en remaniement et inflammatoires et faire des clichés particuliers. Si votre pied est bleu c’est simplement du à l’afflux de sang au niveau de cette extrémité lorsque vous vous mettez à la verticale, lequel sang a beaucoup de mal à remonter au coeur à cause de l’absence d’activité musculaire de ce côté. C’est en effet en grande partie la contraction des muscles au cours d’une activité de vie normale qui comprime les veines et draine le sang vers le haut. Tout ça se résorbera, ce n’est qu’un détail. Quant aux blocs, je ne crois pas que votre cas le nécessite, c’est un traitement qui s’adresse à des cas plus graves, rebelles et anciens. Vous n’en êtes pas encore là !
J’ai ressenti une douleur au tendon en courant dans les bois, hier j’ai eue un match de foot durant lequel j’avais mal mais c’était suportable, or après la douche la douleur été multiplié, et aujourd’hui je ressent comme un grincement du tendon quant je bouge me cheville et j’ai très mal a marcher et dessendre les escalier, je commence a avoir peur de la rupture, mais je n’ai aucune idée de ce que j’ai exactement, merci de m’aider

Dans la plupart des cas, les douleurs disparaissent en six mois, parfois un an, et la reprise du sport est ensuite possible sans problèmes. Il est pourtant intéressant de faire un bilan radiologique des zones douloureuses pour éliminer un petit arrachement et suivre l’évolution de la cicatrisation. Si malgré un repos sportif relatif, les douleurs persistent et restent très gênantes, il est possible d’immobiliser l’articulation douloureuse par une attelle pendant 4 à 6 semaines.

La cambrure n'est pas non plus à négliger. Juché sur des talons, le corps change de centre de gravité et un nouvel équilibre est à trouver. Selon la cambrure de la chaussure, le pied a par ailleurs plus ou moins de points d'appui. Sachez que plateformes et patins permettent de prendre de la hauteur sans subir un dénivelé excessif. Enfin, en matière d'équilibre, talons carrés, compensées et bottes sont plus faciles à amadouer que talons aiguilles et sandales. 
Bonsoir, j’ai raté le replaquage d’un rail descendant en skate hier, j’ai atterri sur les orteils et mon pied s’est « plié » en inversion. Je n’ai aucune lésion à la cheville c’est sûr car étant casse cou de service je saurai le diagnostiquer. J’ai assez mal, j’ai besoin d’une béquille pour éviter d’avoir trop mal en marchant sur de longues distances, seulement c’est pas très gonflé, j’ai juste une bosse un peu bleue au niveau du cuboïde. Je me demande donc si c’est possible que ce soit une lésion au niveau d’un ligament, car j’arrive quand même à marcher donc je met de côté l’idée d’une fracture. Merci d’avance
Elle alla s’assoir à son bureau et me demanda de la rejoindre. Je fis quelques pas comme un automate et, l’instant d’après, je me retrouvai debout face à elle, mes genoux bloqués dans l’étau des siens que découvrait la jupe légèrement remontée sur ses cuisses. Subjugué, j’accomplis de nouveau les gestes de l’obéissance quand elle m’ordonna de croiser les mains au-dessus de ma tête.
Bonjour! Hier j’ai voulu « shooter » dans un ballon (très fort) et je l’ai loupé et j’ai shooté au bas du cadre de la porte. Mes orteils se sont pliés donc le choc a été absorbé par le pied… depuis, j ai marché en boitant et hier soir, des hématomes et oedèmes se sont formés sur le dos du pied et je ne peux plus poser la partie externe du pied au sol. Je suis allée faire des radios ce matin et le médecin, très exaspéré par cette consultation selon lui inutile, m a fait des radios, les a regardé pendant 20 secondes avant de me dire qu il n y a rien de cassé, et que de toute façon ça ne changeait rien car on ne peut pas immobiliser l avant-pied… Il m a dit d attendre que ça passe… mais je ne suis pas douillette et franchement je ne peux pas poser le pied au sol… comment puis-je soigner cela au plus vite pour pouvoir travailler (je dois porter de lourdes charges dans des escaliers). Merci d avance…
Bon je viens vous donner quelques nouvelles.. Après appelle du chirurgien j’ai eu un RDV avec un interne pour vérifier tout ça, ils m’ont fait une radio pour vérifier et tout se remet à peu près bien (merci les vices) !! Et les luxations n’ont pas rebougé… Il m’a dit par ailleurs que c’était trop dangereux de changer le plâtre, autant flotter un peu dedans (du coup j’ai l’autorisation de mettre des chaussettes dedans pour caler mon mollet et éviter que ma cheville remue)…
Les tendinopathies d’Achille sont avant tout des pathologies mécaniques mais bien évidemment une bonne hydratation et une bonne nutrition sont des facteurs de protection essentiels. Le diabète insulinodépendant n’est pas, a priori, un facteur de risque à retenir. Par contre, faites vous bien conseiller sur l’entrainement et sa programmation. En course à pied, les erreurs d’entrainement sont responsables à 60 % de la survenue des blessures…

Dans cette sélection, vous trouverez entre autres des talons hauts et carrés. Très à la mode dans les années 90, ils avaient depuis disparu des passerelles. Ils reviennent aujourd'hui en force sur la scène de la mode… pour notre plus grand confort. Car contrairement à leurs collègues « aiguilles », les talons blocs sont plutôt larges et nous confèrent une démarche sans faux pas pour se déplacer toute la journée et conserver une belle allure jusqu'au soir. Être à la mode sans faire de compromis avec le confort, en voilà une bonne solution! 
Et le 2ème point, comment finalise-t-on le choix de la nuance de beige ? entre le beige clair (plus foncé que de l’écru quand même mais clair limite grisé/kaki très clair) et le vrai beige plus foncé et surtout plus miel ? j’aimerais bien le mettre aux 2 mi-saisons, printemps et automne ; si c’est en fonction de son teint, je suis blond foncé doré avec des yeux clairs bleu-gris, et un teint clair rosé qui rougit au soleil et ne bronze pas donc carnation froide d’après ton article sur les rouges à lèvres.
Le martinet ? Il existait bel et bien ! A peine m’étais-je acclimaté à ma nouvelle destinée que j’avais aperçu notre directrice traverser la cour, traînant par l’oreille un grand garçon à l’air égaré. Le martinet qui pendait au bout de son bras m’avait paru tout bonnement monstrueux avec sa volumineuse touffe brune de lanières de cuir qui se balançaient au gré de ses pas.

Ces coussinets sont à placer sous votre avant-pied pour empêcher votre pied de glisser vers l’avant et éviter les douleurs au niveau de la plante de vos pieds. Ils vous procureront plus de confort lorsque vous portez des hauts talons et surtout des escarpins. Attention, ce n’est pas non plus un remède miracle. Ils améliorent le confort d’une chaussure inconfortable à la base mais il y aura toujours une surcharge sur l’avant du pied, loi de la gravité oblige. Essayez donc de porter vos hauts talons un nombre d’heures limité et prévoyez une paire de rechange durant la journée si vous avez l’occasion de mettre vos pieds au repos quand vous êtes assise à votre bureau ou que vous faites une pause repas par exemple. Changez-vous discrètement aux toilettes, ni vue ni connue !
Cette nouvelle étape dans mon repentir fut encore plus humiliante. A la crainte du châtiment s’ajoutait désormais la crainte du ridicule. Tiré par une oreille, mes vêtements entravant mes pieds, j’avais de la peine à garder mon équilibre. Avançant d’une démarche cahotante qui menaçait de me faire trébucher à chaque pas, je n’avais plus aucune possibilité de me soustraire à la curiosité du jeune homme qui ne perdait pas des yeux mon pénis qui oscillait entre mes cuisses.

@Luiston je comprend votre point de vue ,mais j’ai lus les articles du jour ou l’ont passe des prisons du Maroc aux chaussures de la princesse Letizia d’Espagne c’est cette diversité qui nous fait apprécié le site de Regine ,parfois une certaine futilité nous permet une respiration salutaire et puis si des article ou des rubrique ne nous passionne pas nous pouvons les (zapper),par exemple j’évite aux maximum les rubriques France et bourbon (donc les commentaires sont parfois trop virulent à mon goût)mais ils ont ici le mérite exister!
Je pratique de la boxe thai, suite à un entrainement, il y a environ 2 mois je me suis blesser au niveau du cuboide. Le lendemain j avais terriblement mal , sa avait enflé, j’arrivais pas trop à m’ appuyer sur mon pied. Pour calmé la douleur j ai mis de la pomade + bandage. Depuis je vais beaucoup mieux mais lorsque j ai repris mon entrainement la douleur est revenu mais sans enflé, je n ai pas encore consulté de medecin… Que dois-je faire pour ne plus avoir cette douleur. Merci d’avance!!

Au cas où les douleurs ne diminueraient pas nettement en une semaine, je vous conseille de consulter votre médecin traitant qui organisera une échographie. Cet examen permettra de localiser précisément la lésion douloureuse et de mettre en place les traitements les mieux adaptés. Dans tous les cas ne vous inquiétez pas, je suis bien certain que vous serez vite guéri.

Bonsoir, je viens de découvrir ton blog et sincèrement je suis fan ! Tu fais un très bon boulot ! Du coup, j’aurais aimé savoir s’il serait possible d’avoir deux trois conseils : je suis invitée le mois prochain a une très grosse soirée, mes amis envisage d’en profiter pour me faire souffler mes bougies (18). Le truc c’est que je galère un peu a me trouver une tenue qui puisse être confortable pour danser, mais aussi un minimum sexy.. sachant qu’en cette période il ne fait pas vraiment chaud et j’aurais aimer mettre ma paire de talons fins couleur nude un peu rosé, associer a une tenue qui puisse me mettre en valeur sachant que je suis fine, petite, avec une petite poitrine, je suis matte de peau donc je crois que niveau couleur je peux me lacher, bref c’est le flou total.. Aurais tu quelque chose a me proposer ? lol

Et le 2ème point, comment finalise-t-on le choix de la nuance de beige ? entre le beige clair (plus foncé que de l’écru quand même mais clair limite grisé/kaki très clair) et le vrai beige plus foncé et surtout plus miel ? j’aimerais bien le mettre aux 2 mi-saisons, printemps et automne ; si c’est en fonction de son teint, je suis blond foncé doré avec des yeux clairs bleu-gris, et un teint clair rosé qui rougit au soleil et ne bronze pas donc carnation froide d’après ton article sur les rouges à lèvres.

Enfin, pour être bien en talons, il faut aussi savoir bien marcher. Tout est une question de technique. Oubliez les grandes enjambées : faites de petits pas. Posez toujours votre talon en premier, avant de dérouler la voûte plantaire, puis la pointe du pied, un moyen sûr d’avoir une démarche naturelle et délicate. Enfin, restez droite : tête haute, menton relevé, épaules en arrière, ventre rentré et jambes très légèrement fléchies… Élégance assurée !

Les symptômes que vous décrivez sont probablement des « douleurs de croissance ». Le terme médical exact utilisé pour classifier les douleurs d’insertion du tendon d’Achille sur le calcanéum chez un adolescent sportif est le suivant : ostéochondrose de croissance ou maladie de Sever. Ces ostéochondroses de croissance peuvent se développer partout ou un tendon s’insère sur un cartilage de croissance. Au niveau des genoux, c’est souvent l’insertion du tendon rotulien sur le tibia qui souffre, il s’agit alors d’une maladie d’Osgood-Schlatter.
Gardez vos pieds secs. Cela est parfois difficile comme dans le cas d’intempéries ou de traversées de rivières. Mais, il vaut mieux par exemple enlever ses chaussures pour traverser une rivière que de marcher plusieurs heures avec les pieds mouillés. Ne vous dites pas : « ce n’est que de l’eau ». Effectivement, ce n’est pas gênant sur une courte durée, mais les pieds finissent toujours par friper et former des ampoules.
Votre histoire est très intéressante car originale et exemplaire. Voici une sportive qui pratique très régulièrement et sans problèmes deux sports sollicitant beaucoup les tendons d’Achille, le fitness et la danse. Mais, à chaque fois, la tentative de débuter un autre sport, comme la boxe thaï, se solde immédiatement par une douloureuse tendinopathie d’Achille !!!
voila je me suis blesser au hand ball le 11 janvier suite a cet accident jai rencontrer un specialiste de ma ville il ma di mot pour mot cest une antorse aucun ligament de toucher mon medecin traitant a voulu un IRM que jai passer le 23 fevrier a la clinique saint martin "super clinique " la on ma dit rupture des ligament croisé antérieur plus odoeme le lendemin je vai revoir mon medecin qui menvoir vers le dr de lavigne de la clinique des sport perso jai eu limpresion detre prise au serieu ainsi que pour ma santer que pour le moral le jour meme il ma fixé une date doperation "4 avril 2001" , sur place jai passer radio en plus + prise de sang et la jai render vous avec lanestesiste le 21 mais deja le dr de lavigne ma expliquer exactement ce qui va me faire et ma averti detout donc je vous tien au jus dans les semaine qui vienne bon courage a tous
• Se calmer avec la pression physique. Certaines personnes (dont moi) détestent les effleurements mais adorent les pressions fermes. Je dors enroulée dans la couette, appuyée contre mon coussin, et j’adore la sensation de l’eau sur ma peau (je pourrais passer ma vie sous la douche ou dans une piscine). J’adore porter un casque ou un bonnet. Un bon massage me relaxe instantanément. Je songe même à investir dans une weighted blanket, une sorte de couvre-lit assez lourd qui fait un poids supplémentaire sur le corps.
j’ai des attelles et je fais de la piscine il n’y a que dans l’eau que je n’est aucune douleur le soucis c’est que une fois sorti de l’eau ce est pas la meme chose….les antidouleur je ne peux pas je ne suporte pas les cachet fort il m’on dit quil etait possible de poser les vis mais bon si on vis machoir main doight coude epaule genoux pied cheville etc ba je vais pas en avoi fini avec les operation en sachant que j’ai 90 pour cent du temps des probleme au reveille..a part ca il n’existe aucun traitement a ce jour..
suite à une course j’ai senti que quelque que chose lâchais sous mon pied. ensuite impossible d poser le pied au sol.RVD médical: résultat: tendinite du tendon d’achille, tendinite à la malléole interne et externe, épine calcanéenne , aponévrose, bref j’ai l’impression de ne pas m’en sortir.Kiné, onde de choc, laser, semelle, ostéo….ça fait plusieurs mois, je reviens de reprendre le travail et au bout de deux moi ça recommence.Que dois je faire? MERCI
L’histoire clinique que vous racontez parfaitement fait penser à des lésions du corps du tendon d’Achille : douleur à début brutal, puis amélioration, puis récidive. Lorsque vous passez les doigts sur votre tendon douloureux, sentez-vous une bosse ? Si oui, il s’agit probablement d’un nodule cicatriciel, c’est-à-dire d’un mode typique de cicatrisation du tendon après rupture de quelques fibres. Ces nodules ne sont pas systématiquement une porte d’entrée vers la rupture, loin de là, mais, au vu de vos antécédents, il est important que vous soyez prudent et raisonnable. Je ne peux que vous conseiller de consulter votre médecin traitant ou bien un médecin du sport qui sauront vous orienter vers un radiologue spécialisé. Celui-ci devrait vous proposer une échographie et éventuellement une IRM qui montreront précisément l’état du tendon. Sommes-nous devant une lésion cicatricielle bien évoluée ou bien existe-t-il toujours une fissure du tendon ? Les traitements seront différents en fonction du type de la lésion, de son importance et sa localisation. Les conseils de reprise du sport suivront.
Tout d’abord, merci pour l’article que je trouve très intéressant. Je cherche une solution pour mon fils depuis des années et ceci est peut-être un début de réponse. A 12 ans, il a une alimentation TRES sélective. J’ai le choix entre 6-7 plats et dès que je change un rien la recette (ou la marque des produits), il le goute et ne mange pas. Il refuse ou n’arrive pas à tester de nouveaux aliments. Il fait un blocage. Aucun légumes, et il mange bananes Chiquita, pommes et quelques noix comme fruit (de temps en temps). C’est tout. Evidemment, je m’inquiète fort pour sa santé, cela me ronge. Nous avons essayé quelquefois de l’obliger et on l’a laissé à table lonnnnnngtemps, nous sommes allés consulter des psychologues, nous avons essayer de désensibiliser son palais par des massages chez une kiné,… rien n’y fait. Je pensais que c’était de la mauvaise volonté et que ça se passait uniquement dans sa tête mais peut-être pas. C’est aussi un gros problème au point de vue social (chez les copains, au resto, lors des sorties scolaires,…). De plus, la famille et les connaissances me reprochent à la limite de ne pas réussir à le faire manger. On lui a fait passer des tests chez un neuropsychologue, il est HP, je ne sais pas s’il y a un rapport. Sa soeur est très sensible au bruit et cela pose beaucoup de problèmes en classe. Qu’est-ce que je pourrais faire de plus? Auriez-vous, par hasard, un conseil à me donner? Ô désespoir… ;-P

C’est drôle, je n’aurais jamais mis un nom là-dessus(mais j’ai du mal avec l’auto-diagnostic -pour moi je veux dire, je trouve très bien que d’autres personnes parviennent avec confiance à mettre des mots sur ce qu’ils vivent-, j’ai l’impression de ne pas être légitime. Pour ça, le SA ou tout autre chose…J’aimerais franchir ce pas pourtant), j’ai toujours considéré que j’étais juste un peu pénible et un peu spéciale sur certains trucs que j’avais du mal à supporter. Instinctivement j’ai trouvé des trucs (souvent similaires à ceux que tu utilises d’ailleurs, mais pas tous, donc merci :)) pour me rendre la vie plus facile après avoir compris que je n’arriverai pas à « passer au-dessus » -l’expression favorite du jugement, « passer au-dessus »…-.
Je ne sais pas si ce forum fonctionne toujours mais je vais tenter ma chance ! Suite à une chute en octobre 2014, mon pied droit s’est tordu vers l’intérieur et une forte douleur est apparue sur la face interne du pied, avec toutefois très peu de gonflement. Croyant à une entorse (j’en avais eu pas mal de similaires à cet endroit), mon généraliste m’a prescrit attelle + kiné. Au bout de 2 mois la douleur continuait donc radio + scanner qui diagnostiquent un os naviculaire accessoire de type 2 avec syndesmose instable expliquant la symptomatologie. Le chirurgien orthopédique des urgences souhaitait m’opérer tout de suite pour m’enlever cet os, mais après avoir pris un 2nd et un 3e avis auprès de 2 autres chirurgiens dont un spécialiste du pied, décision de ne pas opérer avant d’avoir essayer les mesures médicales classiques. Je commence donc par porter des semelles orthopédiques, qui me soulagent pendant les 10 premières minutes de marche mais ensuite la douleur revient. Du coup IRM fin janvier qui confirme l’os accessoire de type 2 et une syndesmose instable avec berges irrégulières et oedeme osseux. Mon médecin du sport décide alors de me mettre en décharge pour quelques semaines pour résoudre le pb. Au bout de 3 semaines la douleur commence à s’atténuer, et au bout de 4 semaines, je n’ai plus mal sur mon os accessoire. Par contre de nouvelles douleurs sont apparues à la frontière os naviculaire / cunéiforme 1 et le docteur me prescrit une infiltration. Le radiologue fait finalement l’infiltration entre le naviculaire et le talus, meme si je n’ai plus mal à cet endroit là, car c’est le plus proche de la syndesmose. Du coup, pas d’effet sur les douleurs. Au bout de 6 semaines je commence à remarcher et là de nouvelles douleurs apparaissent: toujours des douleurs au niveau du naviculaire / cunéiforme + des douleurs sous le pied, en face interne, par contre les douleurs au niveau de la syndesmose ont disparu. Je refais donc une IRM, dont j’ai eu les résultats samedi: « L’oedème osseux des berges de la syndesmose fibreuse s’est nettement atténué. Il est apparu un oedème osseux sous-chondral de la berge scaphoïdienne de l’articulation talo-naviculaire sur son versant interne pouvant expliquer une majoration des douleurs en avant de la syndesmose. Il s’agit de microfissures osseuses d’apparition récente. » Le point positif c’est que l’ablation de l’os accessoire est maintenant exclue vu que cet os ne fait plus mal. Par contre je suis surprise par ce nouvel oedeme / ces fissures car je n’ai quand meme pas beaucoup bougé pendant 2 mois donc comment est-ce possible de fissurer quelque chose sans le déplacer? Et surtout je me demande quand tout ça va enfin être réparé, ca fait quand meme plus de 6 mois depuis la chute initiale. Pour les prochaines étapes, je revois mon médecin du sport dans une semaine et j’ai un rdv avec le chirurgien orthopédique mi-mai. La radiologue me disait qu’il pourrait peut etre me faire une injection de ‘sang filtré’ pour accélérer la cicatrisation. Du coup voici mes questions:
A force de me tortiller, la culotte finit par franchir l’obstacle de mes hanches et chuta autour de mes chevilles. Il suffit d’une nouvelle traction, pour que solidement crocheté par sa ceinture, mon slip glisse le long des cuisses et rejoigne la culotte. A l’air frais qui caressait mon ventre et mes fesses, je compris que la directrice était arrivée à ses fins : j’étais nu de la taille aux chevilles. Mon pénis qu’ombrait une auréole de poils follets ainsi que mes belles fesses s’exposaient désormais dans leur pleine nudité. Dévoré de honte, comme statufié, je frissonnais sous les regards croisés de la directrice et du jeune homme.
– je me suis rendue compte il y a peu que mon caractère reflétait de l’introversion (je ne m’étais jamais vraiment posée la question jusqu’ici mais j’ai l’impression parfois d’être tellement à mille lieux de ce que mon copain (Avec qui je suis depuis deux ans) me raconte de sa jeunesse, ses expériences etc. et en fait ça vient de ça, d’être plus portée vers soi que vers les autres etc…
bonjour je voudrai que vous m’orienter ou me remedier alors mon fils il ya qlq jour jouer au foot puis dapres ce quil a dis un joueur avec lui la frapper mechamment sur son pieds le lendemain matin il a aprecu une bosse bleu violet sur son pieds a cote du mollet et sa ne s’est pas degonfler depuis ce jour et elle lui fais de grosse douleur infarnale priere de me repondre et merci
C’est marrant, ce n’est pas la première fois que j’entends dire que certaines personnes préfèrent avoir des chaussettes légèrement sales. Je ne suis pas sûr de pourquoi. Peut-être que des chaussettes trop propres glissent trop facilement et ne restent pas assez bien en place. Par contre, je pense qu’après quelques utilisations et quelques lavages elles deviennent un peu rêches et ce problème n’en est plus un.
Certains d’entre eux, poussant perfidement l’avantage de leur ancienneté, se faisaient un malin plaisir d’abuser de la crédulité de jeunes nouveaux. Ils ne tarissaient pas au sujet de l’exceptionnelle sévérité de la directrice envers les mauvais élèves. Pour accréditer leurs effrayants racontars, ils leur montraient l’un des soupiraux donnant sur une cave qu’ils avaient baptisée « salle de torture ».
Bonjour Je vous avez déjà écrit il y à 21 jours. Mon message est encore. Le docteur vient de me retirer le plâtre car depuis 15 jrs j’ai mal au niveau de ma fracture malgré le plâtre. Il vient de me l’enlever pour 3 jrs pour voir si j’ai toujours cette douleur. Là j’ai mal dès le moindre faux mouvement… Si dans trois jours s’est pareil il me plâtre à nouveau pendant deux semaines… Coup dur… Il me fera passer un irm que dans quelques temps car il dit pour le moment on ne verra pas avec certitude… Je ne suis pas prête de reprendre le travail… Quelqu’un est il dans le même cas que moi? J’ai l’impression que ça ne guérit pas est ce que c’est dû que je suis restée 10 mois sans soigner cette fracture?

Bonjour, je viens de rencontrer une fille qui est hypersensible notamment sur le plan sensoriel. Je commence à m’attacher à elle mais elle a jamais vraiment eu de réel relation amoureuse et elle ressent de manière beaucoup plus intense une caresse ou un baiser. Jusque là rien de très grave mais je ne sais pas si un jour on arrivera à avoir des rapports sexuels. Je sais que ça relève de l’intimité et qu’une relation saine ne se limite pas à ça mais j’aimerai avoir votre avis sur la question. Aussi, sur le plan émotionnel elle est souvent dépassée par le monde extérieure comme tu l’expliques dans ton article et a tendance à ne pas savoir établir des priorités. J’espère que j’arriverai à prendre soin d’elle et que son hypersensibilité ne va pas nous empêcher d’être heureux. Merci d’avance pour votre retour.


Depuis je suis en arret de travail (j’ai un poste principalement sédentaire mais quand tout va bien j’ai 3heures de trajet par jour). J’ai laché les béquilles il y a environ dix jours, mais je ne suis toujours pas « libre » de me déplacer comme je veux (pas de station debout prolongée, pas d’équilibre dans les transports, temps de marche sans gˆene limitée à 30 minutes maxi)…
Je me penche justement sur le sujet car ma fille est hyper sensible au niveau du toucher. En cherchant des informations, je tombe sur votre article et je découvre l’hypersensibilité sensorielle. J’ai 40 ans, je découvre que d’autres personnes ressentent comme moi. Je ne m’en étais pas inquiétée, je me suis habituée et acceptée différente. Les bruits, comme les odeurs peuvent m’enrager en un éclair ou totalement me détendre et me rendre heureuse. Sensible à certaines lumières aussi. Idem pour l’aspect émotionnel. Ce qui complique les choses c’est quand l’entourage ne saisit pas ce que cela représente. Maintenant je constate que finalement je ne suis pas du tout venue d’une autre planète, je vais poser mes arguments avec plus de poids. Juste pour que c’est aspect de moi soit mieux reconnu.
Tous les sportifs de haut niveau, professionnels ou non se cassent forcément quelques chose au cours de leur carrière. Cet accident n’est qu’un mauvais moment à passer qui semble parfois difficile à surmonter sur le coup et démoralise, mais vous verrez que dans quelques mois vous l’aurez complètement digéré et oublié, et réaliserez que ce n’était rien.
Choisissez de belles chaussures, ouvertes en été ou type escarpins bouts ronds en hiver. Faites surtout attention à la hauteur du talon, elles doivent être très confortables pour vous tenir toute la nuit ! Donc choisissez un talon de hauteur moyenne entre 5 et 7 cm. Les chaussures seront assez hautes pour booster votre tenue et le look de votre silhouette mais aussi très confortables.
Il vaut mieux parler d’adaptation de la pratique sportive et diminuer, quantitativement et qualitativement,  l’entraînement en fonction des douleurs de dérouillage, du matin, au réveil. Ces douleurs, lors des premiers pas, le matin, sont le véritable « thermomètre », outil de mesure,  de la tendinopathie d’Achille. En effet, si un entraînement ne conduit  pas à une augmentation de la  douleur, du lendemain au réveil, on peut valider et autoriser cet entraînement. Inversement, si un entraînement déclenche, le lendemain matin,  une douleur nettement supérieure et plus longue qu’un matin normal, il ne faut pas faire ce type de séance. Cette adaptation de l’entraînement semble la meilleure solution face à une tendinopathie du corps du tendon d’Achille notamment lorsque l’échographie ne montre pas de rupture partielle.
Bien qu’ils ne soient pas toujours bien connus, les effets de ce type de chaussures sur la santé de vos pieds peuvent être importants. La rigidité, la hauteur du talon et la compression à l’avant de la chaussure peuvent causer l’hallux valgus (oignon). Dans ce cas, la base du gros orteil dévie vers le deuxième orteil, entraînant une déformation de l’avant-pied. Concernant cette problématique, il a été démontré que même un talon d’aussi peu que 2,5 cm de hauteur entraîne des effets visibles.
Bonjour, je vous en prie, tant que je peux aider. Alors voilà de mes nouvelles, :..( mauvaises malheureusement et très deçevantes. Après 6 mois sans sport et en fesant attention au transfert de poids que je mettais sur mon pied fracturé: l’I.R.M m’annonce beaucoup de mauvaises choses: oedemes osseux encore présents, kyste osseux, syndrome du carrefour, remaniement de l’os naviculaire etc… alors que ma dernière I.R.M disait « aucun remaniement de l’os naviculaire…  » donc j’attends l’avis de l’orthopédiste pour savoir ce que je dois faire, ainsi que le votre si vous pouvez me conseillé je vous en supplie. À mon propre avis je ne peux et ne dois pas reprendre un quelconque sport pour le moment. Cela fait presque 1ans que je ne suis pas retourné dans mon club que je paye très cher pour rien, je ne peux ni être remboursé ni laissé ma place à quelqu’un pendant que je suis dispensé. Bref je vous dirais la suite des evenements mais je pense qu’on va m’operé car je ne compte pas attendre encore je ne sais combien de temps, surtout si c’est pour un eventuel nouvel echec. Je ne vous ai pas tout dit en détail mais en gros: ça s’enpire au lieu de s’amelioré. Merci encore a votre site et je vous tiens au courant de mon avancement. Merci aussi aux témoins.
Suite à un examen la semaine dernière, il s’avère que la fracture du calcaneum n’est toujours pas consolidée. Je « marche » donc toujours avec mes béquilles. J’ai le pied très légèrement enflé mais surtout un oedème à l’arrière de la cheville et en dessous de la cheville du côté interne du pied. Est-ce que vous pensez que c’est « normal » ? (J’arrive à 3 mois depuis l’accident)
Bonjour j’ai subi un at le 26/10/2012 chute d’un objets lourd d environ soixante dix kilos sur le dessus du pied devant la coque de securite je suis en at depuis le 26/10/12 aux premieres radios le jour de l at il n ont rien vu verdict pas de fracture hematomes trop important je refais des radios une semaine apres l at resorbtion de l hematome mais toujours pas de fracture detectes je subis pendant un mois toujours de forte douleurs en attendant pendant ce mois je marche et je force toujours sur le pieds mon medecin se decide enfin a me prendre un rdv a l hopital chez un medecin specialise qui me fait faire un scanner dans la foule le verdict est sans appel fracture naviculaire gauche detectes un mous apres cool il me platre je fais enlever le platre lz 9/1/2013 j ai toujours autant mal et en pkus g le 3e et 4e dougt de pied en griffe et ce que j ai une mauvaise consolidation qui s est faite qu est ce que je risque le neuf janvier pouvez me renseigner ?
Merci pour cet article très chouette plein de conseils cools. J’ai pris conscience de mon hypersensibilité sensorielle il y a déjà un petit moment maintenant. J’ai le goût et l’odorat très développés, ce qui fait que depuis longtemps je surprends mes proches en leur parlant d’une odeur passagère ou en pouvant dire en me trompant rarement tout ce qu’il y a dans un plat que je mange, incluant les épices. J’ai également une ouïe très sensible. Je me suis fait faire des bouchons d’oreilles il y a maintenant quelques années car j’ai découvert que j’avais des acouphènes. De plus, en tant que musicienne, cela me paraissait indispensable de protéger mes oreilles. Désormais je pars rarement sans.

Bonjour Ina, merci pour ton message. Merci d’aborder le sujet de l’autisme ! Je pense que ça pourrait aider beaucoup de lectrices. D’ailleurs j’ai lu la BD « La Différence Invisible » cette semaine et ça m’a beaucoup parlé. C’est un sujet qui m’interroge et me touche beaucoup aussi. Je serais ravie de parler plus en détail de tout ça en privé, soit sur Twitter @Bleukobalt soit sur ma page Facebook Le Blog Bleu.
Les talons galbent vos jambes, ils affinent votre silhouette et vous donnent de l’allure. Quoi de plus normal que d’aimer les porter. Ils peuvent donner du style à un grand nombre de tenues. Finalement, on peut dire que les chaussures à talons sont au coeur de votre style car elles vous rendent élégantes, féminines, plus sûr de vous. Le défi est bien sûr de savoir les porter et même de les supporter pour ne plus avoir mal aux pieds en talons.
(il faut que je prenne un peu plus de temps pour te faire un feed back de ces derniers temps, où mes habitudes et ma garde robe ont été boostées par tes conseils entre autres par le programme bh et par tous tes articles. J’en “sens” les bénéfices, je prends plaisir à m’habiller et à trouver de chouettes associations, à trouver de nouveaux styles et de nouvelles couleurs, et surtout j’en reçois des remarques positives!! –>merci!!)
Le blanc et le noir sont des couleurs à éviter pour une occasion pareille: si tu tiens à porter cette robe, ne la porte pas avec des chaussures noires mais des escarpins de couleur, ajoutes un plastron coloré au lieu des perles. Je le répété souvent: en style, il vaut mieux mélanger les genres. Tes perles seront parfaites sur un simple t-shirt et jean mais pas avec une robe habillée.

J ai eu un accident au travail apres un scanner conclusion multiples fractures du tarse atteigant le cuboide le scaphoide les 1 er et 3 er cuneiforme apres un mois de platre le medcien me dit de rester comme ca sans mettre le pied par terre et j ai le pied bien gonfler par tout je vouler savour combien de temp pour me remtre a marcher et es que ca laisse ded seqelle et merci
je viens de lire votre file sur le forum,j'ai des problème de sciatalgie due apparement au syndrome du pyramidal,suite a 1 chute de ski;ce problème m'empoisonne la vie et m'empèche dereprendre le sport dont la course a pied;je n'ai rie a tous les examens possibles que j'ai passé;j'ai peut ètre aussi la sacro iliaque qui s'est bloqué ds ma chute;comme j'habite ds le 33,quel serai le médecin qui s'occupe de cela a la clin du sport??merci bcp
J’ai lu vos suggestions de traitement aux autres messages mais je n’ai pas vu de cas de fissure du tendon. Qu’est-ce qu’il est conseillé de faire ou non dans ce cas ? J’ai une grosseur sur le tendon , un démarrage douloureux le matin et une douleur présente toute la journée (je travaille debout) et s’amplifiant. Je ne peux pas courir ni trop accélérer le pas.
Sans fausse modestie,je peux vous rappeler que j’ai appele la premiere du site de Regine les fameuses chaussures de Letizia ‘les chaussures-echasses’,lool!Ce sont donc ses chaussures sur mesure pourqu’elle soit ‘convenable’ par rapport a la haute taille de son mari!En verite,elle aurait pu acheter de jolies chaussures a hauts talons comme Maxima des Pays-Bas ou Mary de Danemark!
J’aimerai cependant votre avis sur le choix d’une robe 🙂 j’ai 17 ans, je suis rousse et je assez mince mais ça, c’est assez récent, je viens de perdre 15 kg et donc je me suis achetée une robe assez moulante (taille S :D) pour l’occasion ! J’aimerai la porter pour une soirée prochaine mais je ne sais pas si elle convient…elle est lignée bleu/blanc (grosses lignes dans le genre blouse de marin), très simple, pas de décolleté, manches 3/4, assez moulante donc et elle va jusqu’au genou. Puis-je la porter en soirée ? Et si oui, avec quels bas et quelles chaussures ?
En cas de tendinopathie, l’interrogatoire du sportif est essentiel pour apprécier et préciser la gravité ou le retentissement fonctionnel des phénomènes douloureux sur l’activité physique mais aussi sur les activités de la vie courante (déplacements, travail). Nous utilisons la classification de Leadbetter qui a l’intérêt d’associer les critères d’évaluation de la gêne fonctionnelle et la durée d’évolution de l’atteinte tendineuse.
Bonjour! Hier j’ai voulu « shooter » dans un ballon (très fort) et je l’ai loupé et j’ai shooté au bas du cadre de la porte. Mes orteils se sont pliés donc le choc a été absorbé par le pied… depuis, j ai marché en boitant et hier soir, des hématomes et oedèmes se sont formés sur le dos du pied et je ne peux plus poser la partie externe du pied au sol. Je suis allée faire des radios ce matin et le médecin, très exaspéré par cette consultation selon lui inutile, m a fait des radios, les a regardé pendant 20 secondes avant de me dire qu il n y a rien de cassé, et que de toute façon ça ne changeait rien car on ne peut pas immobiliser l avant-pied… Il m a dit d attendre que ça passe… mais je ne suis pas douillette et franchement je ne peux pas poser le pied au sol… comment puis-je soigner cela au plus vite pour pouvoir travailler (je dois porter de lourdes charges dans des escaliers). Merci d avance…

En cas de tendinopathie, l’interrogatoire du sportif est essentiel pour apprécier et préciser la gravité ou le retentissement fonctionnel des phénomènes douloureux sur l’activité physique mais aussi sur les activités de la vie courante (déplacements, travail). Nous utilisons la classification de Leadbetter qui a l’intérêt d’associer les critères d’évaluation de la gêne fonctionnelle et la durée d’évolution de l’atteinte tendineuse.

Elle ressemble (un peu) à celle-ci, sauf qu’elle est plus longue (elle doit m’arriver aux genoux, puis je suis petite), fushia un peu plus foncé, le haut est avec des motifs effet 3D, la taille est très resserrée, avec un très beau ruban et noeud sur le côté (quelques strass au milieu du noeud). Je n’ai pas de photo car la couturière du magasin est en train de me la refaire sur mesure, elle était trop large pour moi. Je l’aurais la semaine prochaine!


Dans cette sélection, vous trouverez entre autres des talons hauts et carrés. Très à la mode dans les années 90, ils avaient depuis disparu des passerelles. Ils reviennent aujourd'hui en force sur la scène de la mode… pour notre plus grand confort. Car contrairement à leurs collègues « aiguilles », les talons blocs sont plutôt larges et nous confèrent une démarche sans faux pas pour se déplacer toute la journée et conserver une belle allure jusqu'au soir. Être à la mode sans faire de compromis avec le confort, en voilà une bonne solution! 
D'autre astuces existent également pour éviter les ampoules. Les ampoules apparaissent suite au contact entre la peau et la matière de la chaussure. Il y a irritation, échauffement, brûlure puis ampoule. Pour réduire ces désagréments, frottez l’intérieur de la chaussure avec du savon sec ou du lait hydratant. Le savon va jouer un rôle de lubrifiant. Le pied sera plus à l’aise et il ne frottera plus contre la chaussure.
Si je peux me permettre, j’aurais plutôt opté pour un collant bleu marine ou résille chair pour garder l’esprit frais et léger de la robe. Si vous osez une petite veste argentée serait top, mais sinon le blazer bleu marine restera chic et vous pourrez le porter plus tard au quotidien. Pour les chaussures, visez aussi des coloris basiques comme un nude, un soulier métallisé (argenté pour rappeler le sac), gris ou bleu marine. A bientôt
Si vous avez l'intention de passer toute la journée perchée sur des talons, il va falloir ménager vos pieds. Evitez de porter trop souvent des chaussures trop hautes ou rigides avec lesquelles vous avez du mal à marcher plus d'une heure. Au contraire, alternez avec une paire souple et confortable qui ne vous fera aucun mal, des baskets par exemple.
×