Arrivée à Londres il y a 2 semaines j’ai visité la ville pendant 3 jours consécutifs (marche de 9h à 22h pendant 3 jours) puis depuis 10 jours je marche environ 2h par jours ne pouvant faire autrement. Malheureusement depuis plus de 7 jours j’ai une douleur dans le pied (niveau extérieur qui correspond à l’exact placement du cuboide sur votre schéma), au début ressenti comme une sorte de « courbature » au pied, j’ai de plus en plus de mal a marcher (je me déplace sans prendre appui sur ce pied), la douleur est différente chaque matin au réveil mais ne s’intensifie et n’est souvent ressenti qu’au moment de marcher. Je ressens parfois de petites bulles, comme si mon pied grinçait, j’ai l’impression que quelque chose pourrait être déplacé car parfois mon pied craque et la douleur s’en va (pendant quelques secondes), mais j’a aussi pensé à une fracture de fatigue du à mes longues heures de marche car je ressens un douleur non plus comme sur un muscle mais plutôt sur un os. Qu’en pensez-vous ? Un ostéopathe serait-il adéquat ? Merci
Bref mon médecin à diagnostiqué une tendinite et m’a dit que tout rentrerait dans l’ordre après application d’un anti inflammatoire local. Une semaine plus tard je ne pouvais enfiler aucune chaussure car cela me faisait un mal de chien. Je suis allée aux urgences qui ont eux aussi diagnostiqué une tendinite d’insertion du talon d’Achille et je suis repartie avec des béquilles. Je suis retournée voir mon médecin qui m’a fait une infiltration et m’a prescrit 2 semaines sans marcher. Depuis je vais un peu mieux mais la douleur revient de temps en temps et je ne peux plus marcher qu’en boitant.
Devant l’absence de signes radiologiques pouvant expliquer les phénomènes douloureux, vos médecins ont sans doute pensé à faire une analyse de sang pour rechercher des signes inflammatoires et une éventuelle « spondylarthropathie ». Il s’agit d’une maladie rhumatismale que l’on découvre relativement souvent chez les sportifs jeunes. Cette maladie est le plus souvent peu évolutive et réagit très bien aux anti-inflammatoires par voie orale. En cas de signes positifs sur le plan biologique, je vous conseille de consulter un rhumatologue qui saura vous orienter vers les traitements les mieux adaptés à votre type d’inflammation.

Il est important que vous passiez une IRM. Cet examen va nous préciser des éléments essentiels pour guider le traitement en décrivant la localisation et l’importance de la lésion. S’agit-il d’une atteinte de l’insertion de l’aponévrose plantaire sur le calcanéum ? Dans ce cas le traitement pourra se faire comme celui d’une tendinopathie : étirements, ondes de choc, éventuellement infiltration de corticoïdes. S’agit-il d’une atteinte des muscles situés sous le pied qui sont responsables de l’amortissement et de la propulsion ? Et dans ce cas, quelle est la situation de la lésion fibreuse et quelle est son importance ? Le traitement devrait alors se baser sur les étirements, la physiothérapie et les massages transverses profonds. 

Les adolescents sportifs et actifs peuvent souffrir d’une douleur aux talons qui entre dans le cadre de la maladie de Sever. Il s’agit dans ce cas d’une « apophysose de croissance », un terme compliqué pour classifier les douleurs osseuses et tendineuses chez un enfant ou adolescent en pleine croissance. Les tendons sont plus solides que leurs insertions sur les os, les tractions répétées au niveau de ces insertions finissent par déclencher une douleur mécanique et des anomalies facilement repérables sur les radiographies standards.
Bonjour, je suis agent d’entretien dans un lycée a temps plein depuis 4 ans et je suis en arrêt depuis 5 mois après IRM épine calcanéene et aponévrosite plantaire, 3 infiltrations, 3 ondes de choc, semelles orthopédique par podologue rhumatologue,talonettes et des scéances de kiné , le mal est toujous la, mon poid y est pour quelque chose et debout pendant 7 h c pas le pied j’ai toujours mal et le pied droit commence a me faire mal je pense que je vais changer de metier si c pareil dans 2 mois j’ai déja vu le médecin du travail 2 fois il n’a pas de solution fin aout de me déclarer inapte, et dans 5 mois je me fait opérer gastroplastie et ma santé ira mieux merci de vos consil a bientot

Au lieu de porter un boléro, un châle ou encore une veste très travaillée avec votre jolie robe, détournez les genres et abordez un manteau long et couvrant style «boyfriend » ou encore une chemise d’homme négligemment nouée à la taille ou portée lâche. Le top du top, c’est de la porter au dessus de votre robe et de passer la ceinture par dessus en prenant soin de faire bouffer la chemise pour apporter un peu de volume et encore plus marquer la taille.
Des montures rondes en corne ou métal sont portées par hommes et femmes sans différence de style entre les sexes. Bien que la forme la plus commune était ronde, les ovales et les octogones étaient  également populaires. Des lunettes à monture invisible ont vraiment existé mais leur fragilité les rend très rares aujourd’hui. Les messieurs plus âgés pouvaient porter un pince-nez, celui-ci comme son l’indique pince l’arrête du nez supprimant ainsi le besoin de branches.
Merci pour la description précise de vos douleurs. Sans trop se tromper, il est logique d’envisager chez vous une lésion au niveau de la jonction du corps musculaire du triceps sural et du tendon calcanéen. Une échographie serait intéressante et contributive pour mieux analyser la localisation, l’étendue et le type de la lésion. Elle nous permettra surtout de mettre en place un traitement parfaitement adapté : s’agit-il d’une atteinte plutôt musculaire ou d’une atteinte plutôt tendineuse ?
Depuis je suis en arret de travail (j’ai un poste principalement sédentaire mais quand tout va bien j’ai 3heures de trajet par jour). J’ai laché les béquilles il y a environ dix jours, mais je ne suis toujours pas « libre » de me déplacer comme je veux (pas de station debout prolongée, pas d’équilibre dans les transports, temps de marche sans gˆene limitée à 30 minutes maxi)…
A mon avis personnel je dirai qu’on a différent style de forme de pied et qu’on nous vends 1 seul forme de pied pour les chaussures…. a croire qu’on essaie de formater les pieds plutôt que le contraire bref…. et si on essayée plutot de mettre des protections sur les chaussures la ou cela frotte, la ou peut-être il y a une couture un peu trop rigide, un cuir ou autres matières qui blesse notre peau… un pansement a chaussures avec un coté absorbant (si le pied transpire et éviter l’humidité) et doux (pour absorber les chocs et frottement de peau maniable, fragile, souple avec un revêtement chaussure dur surtout au talon et devant froid)… sinon essayé d’élargir un peu pour plus d’aisance le devant la chaussure avec du journal… les peintres, sculpteur ou autres vous le diront le pied a des formes et courbes la chaussure doit avoir les mêmes c’est ce qu’il fait la qualité d’une bonne paire qu’on mettra tout les jours finalement
Une chaussure à talon haut doit être stable avant tout. Et, c’est ce qui peut faire la différence entre des chaussures qui font mal aux pieds ou pas. « Un soulier est plus stable lorsque le talon est perpendiculaire au sol, nous dit la Dre Sanders. Certains talons hauts sont équilibrés vers l’avant, ce qui les rend instables et faciles à casser, et donc moins sécuritaires. Plus le talon est placé vers l’arrière et plus il est stable. »

Bonjour je fait de la course a pieds depuis des année après un repos pour une pth et un repos obligatoire je me suis mise a faire des marches « sportives » en foret avec des chaussure adapté depuis j’ai repris la course a pieds et je souffre de douleurs aux tendons d’achille le matin quasi impossible de descendre les escaliers normalement .cela ne dure pas mais les douleurs reste au contact mais je ne ressent aucune douleurs lors de la course mais bien après une marche avec des montées et descentes successives.plusieurs infiltration de vitamine suivie d’anti inflammatoires non rien donnés.je me suis construite une planches inclinée pour étirer les tendons mais rien ne change que me conseillé vous ?
Les apprenties : Vous ne lâchez vos baskets que pour des ballerines ultraplates ? Sachez que marcher à même le sol n’est pas bon. En effet, vous risquez de vous faire mal au dos. Evitez de sauter les étapes et ne choisissez pas un talon plus haut que 6 cm. Si l'envie est plus forte, optez pour des chaussures à talons compensés. Votre poids étant mieux réparti, vous serez plus stable.
Hormis une hydratation abondante (boire souvent en petite quantité), il n’existe pas vraiment de preuve que l’alimentation joue un rôle sur la pathologie tendineuse mécanique. Beaucoup d’articles sont écrits sur les aliments acides, en autres, qui auraient une part de responsabilité dans la cause ou la chronicité  des tendinopathies … mais sans élément scientifique de bon niveau. Boire abondamment, oui, modifier de fond en comble son alimentation, non.
Neoclassique, vous me faites hurler de rire : n’êtes vous pas fatigué de répéter les mêmes « fadaises »…excusez-moi, mais devant tant de lourdeur dans la répétition, rien d’autre ne me vient à l’esprit…….compléments capillaires, visage trafiqué, expression crispée et quoi encore…..mais que vous a t-elle donc fait la Princesse des Asturies pour débiter à la moindre occasion , un flot d’appréciations qui viennent tout droit des caniveaux d’internet, vous savez , ceux qui permettent de se « répandre » sous couvert de l’anonymat?
Suite à une grosse entorse du genou droit,survenue le 08/07/2012,je suis allé aux urgences d'Angoulême (hpt de girac),m'ont passe une radio pour me dire qu'il n'y avait pas cassure.mon genou me faisse énormément mal,très gonflé ,impossible de marcher sans béquille .au bout de 3 semaines,et après 4 spécialistes ,le dernier m'a fait une ponction .depuis je marche un petit peu mieux.j'aimerai me faire voir par un des spécialiste de la clinique de bordeaux,mais lequel?sachant que je fait beaucoup de velo(+de12000 km/an).merci a ceux qui pourront me répondre.
Je jouais au foot pendant 50 min puis tout a cou après une forte accélération j’ai senti comme un étirement du tendon d’achille, je n’ai pas mal quand je marche j’ai mal quand je suis sur la pointe du pied. Je ne sais pas exactement de quoi je souffre j’ai un traitement a prendre artotec et ibufetum mais pas l’impression de grand résultat si quelqu’un peu m’aidé merci.
Le choix des chaussures ne doit pas vous prendre la tête : choisissez des chaussures hautes mais confortables! La pire chose qui puisse vous arriver est d’avoir tellement mal aux pieds que vous ne tiendrez pas deux minutes sur la piste de danse. Inutile de sortir vos escarpins favoris que vous avez acheté une fortune. Ne remarquez-vous pas toutes ces personnes qui jettent leurs verres par terre ou renversent leurs boissons sur vos chaussures ? Si vous ne voulez pas les jeter à la poubelle et pleurer le lendemain, choisissez des chaussures basiques à talons carrés (pour plus de confort) et pour lesquelles vous n’avez pas une affection si particulière ☺
Il est difficile ensuite de vous conseiller sans avoir les résultats d’une IRM qui fera un bilan précis de l’importance et du niveau de l’atteinte. Souffrez-vous d’une tendinopathie du corps du tendon ? S’agit-il plutôt de lésions de l’insertion du tendon sur le calcaneum ? Avez-vous gagné le gros lot en présentant des lésions à la fois sur le tendon et à son insertion sur l’os ? Vous le voyez, pour mieux vous soigner, il est essentiel de mieux situer la pathologie par l’examen clinique et par les examens radiologiques.
Pour éviter les ampoules, il faut d’abord savoir pourquoi et comment elles se forment. Voici les trois facteurs principaux : la chaleur qui provient du frottement répété entre la peau et la chaussette ; l’humidité qui détend la peau et favorise l’apparition d’ampoules ; les saletés comme le sable, les graviers, les brindilles et autres qui amplifient le frottement.
moi je ne sais plus quoi faire!j ai fais 17 ans de volley et j ai arrete depuis 3 ans (je ne pouvais plus sauter,tendinite?)j ai couru pendant 1 ans 1 fois par semaine,puis douleurs aux mollets aux tendons j ai vu doc du sport radio des mollets kine et rien!j ai repris arreter repris arreter la je courais 2 fois par semaine et ca recommence mal aux mollets g et aux tendon a droite je ne sais plus quoi faire?que dois je faire?
On a testé : le collant spécial baskets8 détails qui amochent vos chaussuresComment se débarrasser (une fois pour toutes) des bouloches de pull ?Comment se passer de fer à repasser ?#DIY : 1 T-shirt blanc, 3 solutionsComment garder ses collants plus longtemps ?Comment personnaliser (facilement) ses baskets ?Comment prendre soin de son pull en angora ?Comment entretenir son sac en cuir ?Les trucs et astuces de la rédac pour redonner vie à ses bijouxGuide de survie pour vêtements interdits de machinePourquoi il ne faut jamais porter ses chaussures à l’intérieurPourquoi faut-il laver ses vêtements neufs avant de les porter ?Vacances : 5 astuces pour faire sa valise en 10 minutes top chronoComment prendre soin de ses vêtements en soie ? 10 astuces pour s’habiller plus vite le matin10 astuces toutes simples pour enlever les taches sur vos vêtements9 pièces mode mauvaises pour la santéComment prendre soin de sa lingerie ?Peut-on récupérer un vêtement rétréci au lavage ?Comment calculer sa taille de bague ?5 astuces pour nettoyer ses chaussures en daim 6 astuces garder ses vêtements plus longtempsCes matières à bannir pour sauver sa peauComment éviter de passer par la case pressing ? Comment prendre soin de son maillot de bain ?Comment garder ses vêtements blancs ? Comment venir à bout des traces de déo ?Comment garder mes baskets blanches ?Comment bien choisir ses chaussures à talons ?
Une erreur plutôt courante avec les talons hauts consiste à ne pas mesurer son pied avant de s’acheter de nouvelles chaussures. Dans un article paru dans Podiatry Today, la podiatre Jenny L. Sanders suggère de reprendre la mesure de ses pieds. On voit des femmes qui portent une pointure 7 alors que la taille de leurs pieds est plus près d’un 9, et en particulier si elles ont eu des enfants ou pris ou perdu beaucoup de poids, écrit Dre Sanders.
ou jumeau interne. Ce type de lésion musculaire doit être soignée très sérieusement car elle est souvent importante avec un décollement aponévrotique entrainant un saignement entre les plans de clivage des muscles du mollet. L’échographie est incontournable car elle va permettre de situer la lésion, d’évaluer l’importance du claquage et d’éliminer une rupture haute de la jonction entre le tendon d’Achille et les muscles du mollet.
Je suis prof donc je suis debout toute la journée en mode ‘piétinement’ . Je vais un peu marcher et courir mais tout çela est devenu douloureux. Je suis même réveillée la nuit par les douleurs sous le pied et j’ai l’impression d’avoir mes talons fendillés en plusieurs morceaux ! Je viens de prendre RDV pour une échographie pour faire le point sur l’étendue des dégats et je vais relire vos posts et prendre en note tous les exercices suggérés. Je ne suis pas sportive à la base donc je connais mal les étirements spécifiques… Si quelqu’un connait un site avec des exercices bien décrits je suis preneuse. Cette aponévrosite me pourrit la vie, je ne trouve pas de chaussures confortables et adaptées à mon style, j’ai revendu toutes mes chaussures à talon et extra plates… Pas de compromis pour se sentir bien ! J’avais repris le sport avec un objectif ’10km’ mais çà me semble aujourd’hui impossible. Merci pour tous vos conseils quels qu’ils soient… bon courage à tous !

Une erreur plutôt courante avec les talons hauts consiste à ne pas mesurer son pied avant de s’acheter de nouvelles chaussures. Dans un article paru dans Podiatry Today, la podiatre Jenny L. Sanders suggère de reprendre la mesure de ses pieds. On voit des femmes qui portent une pointure 7 alors que la taille de leurs pieds est plus près d’un 9, et en particulier si elles ont eu des enfants ou pris ou perdu beaucoup de poids, écrit Dre Sanders.

ou jumeau interne. Ce type de lésion musculaire doit être soignée très sérieusement car elle est souvent importante avec un décollement aponévrotique entrainant un saignement entre les plans de clivage des muscles du mollet. L’échographie est incontournable car elle va permettre de situer la lésion, d’évaluer l’importance du claquage et d’éliminer une rupture haute de la jonction entre le tendon d’Achille et les muscles du mollet.
Bonjour et merci mr Pruvost, les analyse date de debut avril une fois la prise de sang revelait une vitesse de sedimentation a 14 mais quelques jours après a 8 pour eux c’est rien de méchant, nous avons un rdv pour une hospitalisation de jours a debre dans 2 semaine mais ils on déjà écarté la maladie de sever mon pediatre de ville ne comprends pas même le podologue pour lui sa ressemble a une maladie de sever aujourdhui ma fille ne se plaint plus depuis quelque jours elle marche sur la pointe des pieds parceque ses talons lui font encore un peu mal il y’a encore quelque semaine elle arrivé même pas a enfiler des chaussette tellement elle avait mal, les semelles orthopedique la soulage bien, et fait même du vélo, le rhumatologue de debre en l osculant et en lisant le compte rendu de l hopital de pontoise là ou ma fille a séjourné c’est de suite range de leur côté, j’ai l impression qu’il pense qu’elle simule un peu on est dérouté, il remette ses douleur sur le compte dun déménagement mais ma fille a eu mal avant et elle c’etait déjà pleinte l an passé après le sport d’une douleur a l arriere du genoux qui est passé au bout de quelques jours, j’ai aussi vu sur certain forum que certain enfants atteint de la maladie de sever avait également des répercussions au niveaux des chevilles, genoux, hanche et c’est leur orthopediste qui leur a dit que c’etait du a cette maladie! parfois j’ai même peur que se soit une spondylartrite mais bon eux on vraiment ecarter toute maladie inflammatoire ! merci de vos conseils

Une fois de plus je ne peux que vous recommander de ne pas vous inquiéter, ce ligament est probablement guérie lui aussi et cicatrisé à présent. Simplement, sa remobilisation le sollicite à nouveau après quelques semaines d’inactivité pendant lesquelles il a perdu de sa souplesse et s’est un peu enraidi. Une reprise d’activité progressive avec des séances de kiné adaptées sauront lui faire retrouver un fonctionnement normal et sans douleur. Là aussi des semelles orthopédiques qui viendront stabiliser votre pied vous aideront bien.
Comme beaucoup d’entre vous, après échographie + IRM, le diagnostic est tombé : aponévrosite plantaire ; je suis passée par des traitements anti-inflammatoires (médicaments + infiltrations), séances de kiné avec massages, exercices, étirements, ondes de choc, je porte depuis 1 mois des semelles orthopédiques (1 paire pour la ville, 1 pour le sport) je ne cours plus (vélo, elliptique, marche rapide tant que c’est supportable) et la douleur est toujours là et même plus intense et plus propagée. La station debout prolongée m’est vite insupportable, j’ai mal en permanence et la nuit est mon seul répit !

Certes l’arrêt de l’activité physique et sportive entraîne toujours une sédation des douleurs. Mais est-ce que cela permet une guérison de la maladie ? C’est  discutable car les mêmes causes produisent souvent les mêmes effets. Pourquoi imposer un repos de deux mois à un sportif si ce dernier reproduit la même douleur dès la reprise du sport, c’est-à-dire au 61ème ou 62ème jour ? Il n’est pas rare de rencontrer ce cas. Il faut donc s’interroger sur ce repos strict pendant une durée qui n’est pas vraiment déterminée sur des critères objectifs.
C’est drôle, je n’aurais jamais mis un nom là-dessus(mais j’ai du mal avec l’auto-diagnostic -pour moi je veux dire, je trouve très bien que d’autres personnes parviennent avec confiance à mettre des mots sur ce qu’ils vivent-, j’ai l’impression de ne pas être légitime. Pour ça, le SA ou tout autre chose…J’aimerais franchir ce pas pourtant), j’ai toujours considéré que j’étais juste un peu pénible et un peu spéciale sur certains trucs que j’avais du mal à supporter. Instinctivement j’ai trouvé des trucs (souvent similaires à ceux que tu utilises d’ailleurs, mais pas tous, donc merci :)) pour me rendre la vie plus facile après avoir compris que je n’arriverai pas à « passer au-dessus » -l’expression favorite du jugement, « passer au-dessus »…-.
La première chose que mon regard embrassa en entrant dans son bureau ce ne furent pas les nièces, mais un jeune homme de 16 ou 17 ans installé à un petit bureau au fond de la pièce. Penchée au-dessus de lui, la directrice semblait lui donner des conseils pour son travail. Sans même me regarder elle remercia la surveillante qui se retira me laissant là planté comme une souche, engoncé dans mon malaise car la seconde chose qui attira irrésistiblement mes regards comme un aimant, matérialisant mes craintes, ce fut LE martinet. Il était posé bien en vue sur le bureau, ses lanières de cuir brun lovées autour d’un manche en bois verni.
Bonjour, ma fille de 8 ans souffre depuis 4 mois des talons, cheville, parfois genoux et aisne. Tout a été fait prise de sang, radio, echo, scintigraphie, irm qui montre une très discrète cellulite inflammatoire sous cutanée plantaire postérieure et une petite réaction hydarthrosique de la tibio-astragalienne. Au debut douleur derrière genoux gauche et aisne droite jusqu’à incapacité de poser le talon gauche par terre quelque jour de repos et c’est passé. 1mois et demi après recrise qui est passée avec quelques jour de repos. Le pédiatre parle de maladie de sever et la dispense de sport sauf piscine, et même pas 3semaine apres recrise elle avait fait de la corde a sauter et je l’ai récupéré de l’école sur la pointe des pieds, elle a pris des bequilles pour soulager son talon droit mais en appuyant sur le talon droit maintenant elle ne peut plus poser les deux et la crise perdure. Elle marche juste pour aller au toilette etc… Si elle marche trop elle a mal le plus au talon, et cheville et se plaint aussi de derriere les genoux et aisne,. A part deux pediatres de ville qui nous dise maladie de sever tous les autre orthopediste et rhumatologue dise que non comme rien au radio ça ne devrait toucher que les talons. Ils nous dise c’est dans la tête, on est choqués, seul un chiropracteur la soulage en attendant que ça passe, comment l’aider plus merci.
Pour éviter les ampoules, il faut d’abord savoir pourquoi et comment elles se forment. Voici les trois facteurs principaux : la chaleur qui provient du frottement répété entre la peau et la chaussette ; l’humidité qui détend la peau et favorise l’apparition d’ampoules ; les saletés comme le sable, les graviers, les brindilles et autres qui amplifient le frottement.
Il y a 6 semaines en ratant une marche j’ai entendu un grand crac et ressentis une immense douleur avec impossibilité de poser le pied au sol. Après passage à l’hôpital, radio et consultation d’un interne, on m’annonce qu’il s’agit d’une entorse sans fracture. On me prescrit une orthèse de cheville et des béquilles durant 15 jours et 20 séances de Kiné.
Dès lors, l’esprit tendu vers ce dimanche fatidique, j’avais compté les jours qui me rapprochaient de ma rencontre avec la directrice. Cette belle femme à la quarantaine épanouie et à la mise élégante et soignée m’avait fortement impressionné le jour même de mon inscription dans cette nouvelle institution. Sa personnalité autant que sa fonction forçaient le respect. Il suffisait de voir quelle attitude déférente et craintive figeait les élèves qui d’aventure la croisaient, et pire, l’expression effarée des garçons qu’elle convoquait pour motif de discipline.
Dans votre cas, le diagnostic que vous donnez ne me semble pas en cohérence avec l’importance de la douleur initiale et la durée de la gêne fonctionnelle. Il me semble qu’il serait important de revoir les différents examens radiologiques que vous avez faits après un nouvel examen clinique chez un médecin du sport qui connait bien les blessures du coureur à pied. Vous parlez de tendinite à la malléole interne ce qui m’évoque avant tout une lésion tendineuse du muscle tibial postérieur. Ce muscle est très important dans la réception et la propulsion lors des appuis au sol en course à pied. En cas de lésion de ce type, les coureurs à pied ont des douleurs internes à l’appui avec un pied qui devient plat à la course.
As-tu pensé à aller voir des kinés du sport? Car moi après une fracture de la maléole interne et tibial pilon, je boitais et j’avais le pied qui partait à droite vers l’extérieur. Apres bilan avec ma kiné, elle a conclu que c’était le tendon d’Achille et le mollet qui posaient problèmes. La première séance, ça a été une manipulation de la jambe et de la cheville : résultat époustouflant. Apres la manipulation, je ne boitais plus et j’avais le pied droit. Tu devrais aller voir soit un ostéo soit un kiné du sport qui fait des manips. Grâce à elle, j’ai pu récupérer et depuis Noel, je remarche sans douleur en montagne !
bonjours, j avais des problème au niveau de la rotule mon médecin ma envoyer chez un rhumatologue, je suis allée il ma fait trois injection a hyalgon, il ma dit de recourir quatre semaine après je les écoutait, mais après quatre semaine j avais toujours mal, je l ai appeler il dit qu,il fallait que j attend, je sais plus quoi faire,jais plus confiance, ci vous pouvait me conseiller un bon médecin merci.
Une fois de plus je ne peux que vous recommander de ne pas vous inquiéter, ce ligament est probablement guérie lui aussi et cicatrisé à présent. Simplement, sa remobilisation le sollicite à nouveau après quelques semaines d’inactivité pendant lesquelles il a perdu de sa souplesse et s’est un peu enraidi. Une reprise d’activité progressive avec des séances de kiné adaptées sauront lui faire retrouver un fonctionnement normal et sans douleur. Là aussi des semelles orthopédiques qui viendront stabiliser votre pied vous aideront bien.

Les talons galbent vos jambes, ils affinent votre silhouette et vous donnent de l’allure. Quoi de plus normal que d’aimer les porter. Ils peuvent donner du style à un grand nombre de tenues. Finalement, on peut dire que les chaussures à talons sont au coeur de votre style car elles vous rendent élégantes, féminines, plus sûr de vous. Le défi est bien sûr de savoir les porter et même de les supporter pour ne plus avoir mal aux pieds en talons.


les douleurs que vous évoquez n’ont rien d’inquiétant à mon avis et proviennent de la raideur qui s’est installée du fait de votre immobilisation lorsque votre pied se retrouve libre et que les différentes structures anatomiques se retrouvent à nouveau sous tension. Ce problème disparaîtra progressivement lorsque vous reprendrez la marche et grâce aux séances de kiné que votre médecin vous prescrira.
bonsoir, je suis désespéré, mon papa il y a 5 mois c'est fait opéré a l'hopital de bergerac pour lui poser une prothèse du genou,résultat il a chopé le staphilocoq doré,suite a sa il lui reste avant de le réopéré il doit subir une grèffe sur un trou situé sur son genoux qui ne peux pas se refermer!!! il est en ce moment a pellegrin pour sa greffe avec un moral au plus bas!! il a (73 ans)il subit le pauvre des soins malheureusement encore trés douloureux, on est au bout.
Le blanc et le noir sont des couleurs à éviter pour une occasion pareille: si tu tiens à porter cette robe, ne la porte pas avec des chaussures noires mais des escarpins de couleur, ajoutes un plastron coloré au lieu des perles. Je le répété souvent: en style, il vaut mieux mélanger les genres. Tes perles seront parfaites sur un simple t-shirt et jean mais pas avec une robe habillée.

Âgée de 55 ans, je souffrais de métatarsalgies des 2 pieds, suite à d énormes douleurs, je boitais régulièrement ce qui a provoqué un gonflement du talon d Achille avec un nodule assez gros du pied gauche, l apparition du gonflement et nodule date de 6 mois , et pourtant pendant ces 6 mois, j ai eu pas mal de traitement anti inflammatoire et anti douleur pour les douleurs de l avant pied, depuis j ai été opéré des métatarses du pied droit ( le 15 février 2016) anti inflammatoire, anti douleur et repos dû à l opération, ce qui m inquiète , c est que le gonflement du talon d Achille avec le nodule est toujours là, ce n est pas trop douloureux, sauf un peu le matin et de temps dans la journée mais en prenant pas mal de cachets, ça cache peut être la douleur, mon médecin traitant et chirurgien m ont bien confirmé une tendinite avec nodule, mais ne s en préoccupe pas trop, il se préoccupe du pied opéré normal, ma question est, est ce que cette tendinite va s améliorer ou pas, maintenant que je vais reprendre une activité normale plus marche et vélo, est ce que le médecin doit me prescrire radio échographie pour voir l état de mon talon d Achille où est ce que le nodule va disparaître tout seul , qu en pensez vous

Ohh quel soulagement!!J avais besoin d être rassurée. Pour le réveillon je m en remettrai! Lol. Avec 2 enfants en bas âge, c est plus cela qui m embête. La chaussure est faite de sorte que l appui se fera sur l arrière du pied d après ma pharmacienne. J ai du mal a imaginer marcher avec plusieurs semaines. Mais au moins je pourrais enfin poser le pied au sol. Je suis arrêtée jusqu au 8 janvier mais selon vous la rééducation peut prendre jusqu a combien de temps? La conduite pourra etre envisagée?

×